Annonce gouvernementale à crédibiliser ? Candidature présidentielle à lancer ? Sujet de société à revaloriser ? Comment les sondages vous aideront dans cette juste cause.

Publié le 02/09/2010  Alimenté le 17/10/2017
Sondages du Figaro à la Une
observatoire du par

Sondage bidon : l'IFOP et Le Figaro récidivent avec la justice

L'art de poser des questions ambigües

On ne change pas une équipe qui gagne. Après les bons sondages pour le gouvernement sur les retraites et la sécurité, Le Figaro et l'IFOP se sont attaqués à la justice ce lundi 14 février. Figurez-vous que 62% des Français veulent sanctionner les juges ! Et Le Figaro d'en déduire que l'opinion soutient "fortement l'exigence d'une responsabilité accrue des magistrats défendue par Nicolas Sarkozy". Quelle surprise ! La semaine dernière, c'était l'inverse : les "deux tiers des Français soutiennent les magistrats" d'après un sondage BVA pour 20 minutes.

Que s'est-il passé entre-temps pour justifier un tel renversement de tendance ? Rien de spécial. Il suffit juste de bien tourner les questions.


Les Français soutiennent-ils Nicolas Sarkozy dans la polémique qui l’oppose aux juges ? Difficile d’y répondre. BVA et l’IFOP ont tenté de s’y coller, non sans difficulté.

BVA d’abord. L’institut de sondage a demandé pour le quotidien 20 minutes, si les Français soutenaient le mouvement des magistrats. Voici la question posée les 8 et 9 février : "Pour protester contre les propos que Nicolas Sarkozy a tenus la semaine dernière sur les magistrats, lors de l’affaire du meurtre de Laetitia Perrais, des syndicats de magistrats appellent à des grèves et à des manifestations le jeudi 10 février. Vous personnellement, trouvez-vous ces grèves et ces manifestations de magistrats tout à fait justifiées, plutôt justifiées, pas vraiment justifiées ou pas du tout justifiées ?" 65% ont répondu qu’elles étaient tout à fait ou plutôt justifiées.

Mais pour Marianne2.fr, le flou de la question "ramène le mouvement à une protestation contre le locataire de l'Elysée. De ce fait, le sondé est presque amené à se prononcer contre ou pour Nicolas Sarkozy. Et au vu de l'impopularité de ce dernier, il est facile de rassembler les troupes derrière les magistrats quel que soit le motif de leur colère".

Bien, mais peut mieux faire donc. C’est là que l’IFOP et Le Figaro entrent en scène. Et là, accrochez-vous : quand deux...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Discord insoumis

Interview Macron : "étonnants" sondages (Libération)

lu publié(e) le 17/10/2017 par la rédaction

Censure d'un sondage de LCI défavorable à Emmanuel Macron ? C'est le bruit qui courait sur Twitter dimanche soir après l'interview du président de la République, raconte Libération. A l'origine de la confusion, deux sondages publiés par LCI, l'un à l'antenne et l'autre sur le site, aux ...

nouveau media

Sondages : de l'importance de la marge d'erreur (Mercier)

lu publié(e) le 11/04/2017 par la rédaction

Sur son blog, Arnaud Mercier, professeur en information-communication à l'université Paris 2, milite pour que les médias donnent systématiquement les marges d'erreur des sondages qu'ils commentent. En prenant l'exemple de ceux publiés ces derniers jours, donnant Macron et Le Pen loin devant ...

nouveau media

Et Mélenchon accéda au second tour... des sondages

Pourquoi pas plus tôt ? Tentatives d'explications

enquête publié(e) le 11/04/2017 par Manuel Vicuña

Et Mélenchon battrait Le Pen au second tour, avec 57% des voix, contre 43%. Depuis, dimanche et la publication d'un sondage Kantar-Sofres, dans lequel Mélenchon, pour la première fois, a dépassé Fillon au premier tour, les sondeurs s'estiment autorisés à tester Jean-Luc Mélenchon au second ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Et Mélenchon accéda au second tour... des sondages

Ce type de tableau existe sur wikipédia, couplé à l'intervalle de confiance. Une marge d'erreur n'a d'ailleurs aucun sens ...

Par kadife
le 11/04/2017

Fillon : chacun savait que les sondages n'étaient pas fiables !

Avouons que la politique sans sondage, ce serait tout de suite moins drôle ... De quoi parleraient les professionnels de la ...

Par So grenu
le 21/11/2016

La dédiabolisation de Marine le Pen, une création sondagière et médiatique ?

Ben oui, pas nouveau le phénomène. Depuis que les médias ont troqué le peu qu'il leur restait de contre-pouvoir contre une...

Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)
le 24/06/2013
Tous les forums >