Annonce gouvernementale à crédibiliser ? Candidature présidentielle à lancer ? Sujet de société à revaloriser ? Comment les sondages vous aideront dans cette juste cause.

Publié le 02/09/2010  Alimenté le 17/10/2017
Sondage  sécurité Sarkozy - le Figaro - 06/08/10
enquête du par

Sécurité : et un étrange sondage de plus, dans Le Figaro !

Voilà un sondage qui a dû faire plaisir au chef de l'Etat. Et qui ne manque pas de susciter les interrogations. Ce vendredi 6 août, Le Figaro publie les résultats fracassants d'une enquête Ifop concernant les diverses annonces récentes de Nicolas Sarkozy et de son gouvernement en matière de sécurité. Aussitôt, des critiques se sont élevées sur la méthodologie de ce sondage, réalisé sur internet. Parmi ces critiques, la période de vacances, l'obligation de répondre par oui ou par non, et l'absence de toute question sur les résultats concrets de la politique de sécurité.
Mise à jour - 23 heures :

/media/article/s33/id3244/original.29268.jpg


Déchéance de la nationalité, responsabilité pénale, surveillance accrue des Roms, vidéosurveillance… Le résultat ressemble à un plébiscite pour la majorité. "Que ce soient les mesures annoncées à Grenoble par le président contre ceux qui s'en prennent aux forces de l'ordre, celles présentées par Brice Hortefeux sur les camps de Roms ou suggérées par le député UMP Éric Ciotti contre les parents de mineurs délinquants: les Français les soutiennent, et dans une proportion très large", écrit le Figaro.

Selon l'enquête Ifop, disponible en intégralité dans ce document PDF, 80% des sondés sont pour le retrait de la nationalité française aux ressortissants d'origine étrangère coupables de polygamie ou d'incitation à l'excision. Le démantèlement des camps illégaux de Roms est approuvé par 79% des personnes interrogées, qui sont aussi favorables à 70% au retrait de la nationalité pour les délinquants d'origine étrangère coupables d'atteinte à la vie d'un policier ou d'un gendarme.

Outre les réactions politiques, assez vives à gauche, comme le souligne cet article de 20minutes.fr, des critiques sont très rapidement apparues sur le sondage en lui-même. Sur le fond, et la forme.

Sur le fond des questions posées, dès vendredi matin, la revue de presse de France Inter citait Jean-Michel Helvig, l'éditorialiste de la République des Pyrénées : "Helvig s'étonne d'abord qu'un institut de sondage "déroge à un usage de la profession qui veut que l'on ne réalise pas...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Discord insoumis

Interview Macron : "étonnants" sondages (Libération)

lu publié(e) le 17/10/2017 par la rédaction

Censure d'un sondage de LCI défavorable à Emmanuel Macron ? C'est le bruit qui courait sur Twitter dimanche soir après l'interview du président de la République, raconte Libération. A l'origine de la confusion, deux sondages publiés par LCI, l'un à l'antenne et l'autre sur le site, aux ...

nouveau media

Sondages : de l'importance de la marge d'erreur (Mercier)

lu publié(e) le 11/04/2017 par la rédaction

Sur son blog, Arnaud Mercier, professeur en information-communication à l'université Paris 2, milite pour que les médias donnent systématiquement les marges d'erreur des sondages qu'ils commentent. En prenant l'exemple de ceux publiés ces derniers jours, donnant Macron et Le Pen loin devant ...

nouveau media

Et Mélenchon accéda au second tour... des sondages

Pourquoi pas plus tôt ? Tentatives d'explications

enquête publié(e) le 11/04/2017 par Manuel Vicuña

Et Mélenchon battrait Le Pen au second tour, avec 57% des voix, contre 43%. Depuis, dimanche et la publication d'un sondage Kantar-Sofres, dans lequel Mélenchon, pour la première fois, a dépassé Fillon au premier tour, les sondeurs s'estiment autorisés à tester Jean-Luc Mélenchon au second ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Et Mélenchon accéda au second tour... des sondages

Ce type de tableau existe sur wikipédia, couplé à l'intervalle de confiance. Une marge d'erreur n'a d'ailleurs aucun sens ...

Par kadife
le 11/04/2017

Fillon : chacun savait que les sondages n'étaient pas fiables !

Avouons que la politique sans sondage, ce serait tout de suite moins drôle ... De quoi parleraient les professionnels de la ...

Par So grenu
le 21/11/2016

La dédiabolisation de Marine le Pen, une création sondagière et médiatique ?

Ben oui, pas nouveau le phénomène. Depuis que les médias ont troqué le peu qu'il leur restait de contre-pouvoir contre une...

Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)
le 24/06/2013
Tous les forums >