souvenirs souvenirs du par

Rama Yade, le job entre deux chaises

Gaffes, gamelles, gadins, glissades...

Le Secrétariat d'Etat aux droits de l'homme, un poste intenable ? C'est ce que pense Bernard Kouchner, qui regrette d'en avoir proposé la création à Nicolas Sarkozy.Il est vrai que depuis sa prise de fonctions, Rama Yade s'est retrouvée à plusieurs reprises en position délicate, critiquée par ses collègues du gouvernement ou sommée de défendre la realpolitik sarkozyenne. Retour en images sur la communication chaotique de la jeune ministre.

Pris dans la "contradiction permanente entre les droits de l’homme et la politique étrangère d’un Etat" : c'est, d'après le ministre des Affaires Etrangères Bernard Kouchner, qui s'est confié au Parisien, l'indépassable condition d'un Secrétaire d'Etat aux droits de l'homme. L'interview a fait parler d'elle : s'agit-il d'un désaveu de Rama Yade, l'actuelle titulaire du poste, dont les relations avec l'Elysée seraient mauvaises ? Kouchner assure que non.

Au-delà des intentions du ministre, son point de vue est-il juste ? Un Secrétaire d'Etat aux droits de l'homme est-il condamné à une marge de manoeuvre restreinte, pris entre les obligations de sa fonction et la solidarité dont il doit faire preuve vis-à-vis de l'exécutif ?

Le parcours médiatique de Rama Yade semble donner raison à cette analyse. Depuis juin 2007, la jeune politicienne n'a cessé de ruer (sagement) dans les brancards, avant de revenir sur ses propres déclarations, realpolitik oblige.

Aubervilliers, une visite malvenue

Première tentative de "coup" médiatique, premier rappel à l'ordre. Septembre 2007, plusieurs familles expulsées de leur logement squattent un parvis situé près d'une école primaire, à Aubervilliers (93).

La police tente un intervention musclée pour les déloger, mais n'y parvient pas. Rama Yade décide d'intervenir : elle se rend sur place et prend le parti des squatteurs, en dénonçant l'incompétence de la municipalité communiste. Ce déplacement n'est pas du goût du Premier ministre,...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Rama Yade, le job entre deux chaises

La seule erreur de Rama Yade, comme celle de beaucoup de français, aidés par la pauvreté de l'alternative: croire en Sarkozy...

Par JREM
le 10/12/2008
Tous les forums >