Coup de tonnerre à la conférence de presse de Sarkozy: la télé publique sera privée de pub, avant l'été. Réactions, colère, manoeuvres, désarroi. Et début d'un long marathon.

Publié le 14/01/2008  Alimenté le 15/03/2011
Capital couverture
suivi du par

France Télévisions devra sans doute faire des économies

... et ça ne posera pas trop de problèmes, persifle Capital

Et si on prenait des nouvelles de France Télévisions ?

Depuis que Nicolas Sarkozy a annoncé la suppression de la publicité sur les chaînes publiques, le 8 janvier, les grandes manœuvres ont démarré... même si le président a depuis tempéré ses ardeurs, en installant, le 19 février, une commission chargée de se hâter lentement en réfléchissant à la question.

Premier signe envoyé par cette commission, composée de 16 parlementaires et de 17 professionnels ?
Mardi 25 mars, son président Jean-François Copé, également patron des députés UMP, a réclamé que France Télévisions touche rapidement 150 millions d'euros de la part du gouvernement.

Ces 150 millions (soit 20% du chiffre d'affaires publicitaire 2007 du groupe) sont censés correspondre au manque à gagner sur les rentrées publicitaires de France Télévisions pour 2008. L'annonce brutale de Nicolas Sarkozy aurait en effet entraîné une baisse des recettes pub, les annonceurs anticipant la mise en oeuvre de la mesure.

Les membres de la Commission considèrent qu'il convient de donner un signal fort au groupe France Télévisions et à ses personnels, notamment ceux de la régie publicitaire, ainsi qu'au marché, en annonçant sans attendre la traduction financière de cette compensation, détaille un communiqué.

On est désormais loin de l'agressivité contre le groupe public qu'on avait décelé dans les propos de Nicolas Sarkozy...

France Télévisions s'est bien sûr empressée de saluer cette avancée positive, mais cette annonce est loin de...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Suppression de la pub : la taxe française bientôt condamnée ?

suivi publié(e) le 15/03/2011 par la rédaction

La France risque bien de devoir trouver un autre moyen de financer la suppression de la publicité après 20 heures sur les chaînes publiques, voulue par Nicolas Sarkozy. Hier, la Commission de Bruxelles a soumis à la Cour de justice européenne le cas de la "taxe télécom", adoptée par la ...

Publicité maintenue en journée sur France Télévisions

suivi publié(e) le 17/11/2010 par la rédaction

Les députés ont décidé mardi que France Télévisions allait garder sa publicité avant 20 heures. Enième épisode dans la saga sur la réforme de l'audiovisuel public, engagée par Nicolas Sarkozy en janvier 2008. Hier, les députés adoptaient contre l'avis du gouvernement deux amendements ...

Suppression pub F.Télévisions : réforme enterrée

suivi publié(e) le 17/09/2010 par la rédaction

Invité ce matin de Jean-Michel Aphatie sur RTL, le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand a confirmé "un moratoire de deux ans" pour la suppression de la publicité à France Télévisions, jusqu'en 2014, enterrant de fait la suppression totale de la publicité sur les chaînes publiques, ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Le divin quart d'heure

J'ai toujours été un téléspectateur assidu d'arrêt sur images (maintenant asinaute). Je dois souligner le rôle vraiment ...

Par Tocqueville
le 05/01/2009

"Sarkozy l'a dit lui-même : la commission Copé ne sert à rien"

Je voudrais souligner un détail sur cette émission. Ce n'est pas du tout du décryptage d'image. C'est autre chose. Je ne ...

Par Yanne
le 29/05/2008

France Télévisions devra sans doute faire des économies

Si France télévision a vraiment peur de ne pas pouvoir remplir sa grille, je proposerai une émission: Arrêt Sur Images elle ...

Par béji
le 28/03/2008
Tous les forums >