Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

La mort du preneur d'otages qui voulait "verdir" Discovery Channel

Par le - 15h47 - buzz

Après avoir vainement demandé, depuis des années, que Discovery Channel diffuse des programmes télévisés plus verts, James L. Lee, étrange et solitaire écologiste, est mort, mercredi 1er septembre, au cours d'une prise d'otage dans le siège de cette chaîne américaine, près de Washington.






James L. Lee

 

Photo d'identité judiciaire prise en 2008 et diffusée par la Montgomery County Police picto

 


James L. Lee
Lee, 2008




Originaire de l'île d'Hawaï, où il serait né en 1967, Lee a terminé ses études à la Lahainaluna High School en 1985 : "Il n'y avait rien en lui de bizarre. C'était un bon gars" dit Henry Ariyoshi, le principal de l'établissement, selon le journal Maui News.

Il possédait 12,5 % d'une résidence d'Hawaï dont il a vendu les parts en 2003, avant de s'installer à Silver Spring, dans l'état du Maryland, explique le quotidien Honolulu Star Advertiser.

"Sauvez la planète Discovery Channel" dit la pancarte que tient Lee le 14 février 2008, sur le trottoir, devant le siège de Discovery Channel, à Silver Spring. Il jette des billets de banque en l'air pour attirer l'attention des passants, et en distribue à des sans abris pour qu'ils tiennent les pancartes qu'il a amené.

Lee est arrêté et condamné à deux semaines de prison avec interdiction de s'approcher du siège de Discovery Channel.




Mais Lee continue sa campagne en ligne. Sur son site web, il explique qu'il veut que Discovery Channel arrête la diffusion de certains programmes, comme la série documentaire John & Kate plus Eight, sur la vie quotidienne d'une famille de 8 enfants, diffusée depuis 2007.

Jon et Kate

 

Lee s'en prend aussi à "19 kids and counting" une série documentaire, diffusée chaque année depuis septembre 2008. 19 Kids montre la vie de la famille de Jim Bob et Michelle Duggar qui ont mis au monde 19 enfants entre 1988 et 2009.

19 Kids



Lee considère en effet que les êtres humains sont en train de détruire ce qui reste de la planète, menacée par la surpopulation.

Il souhaite donc que ces documentaires soient remplacés par un programme quotidien tiré des pages 207 à 212 du livre MyIshmael , sorti en 1997, sous la plume de l'écrivain américain Daniel Quinn. Ce livre évoque un gorille qui veut sauver le monde. C'est la suite du roman à succès Ishmael sorti en 1992 (et traduit en 25 langues dont le français). L'ouvrage a inspiré certains écologistes radicaux.

Quinn (75 ans) interrogé par le Washington Post regrette l'interprétation de son ouvrage par Lee.

My Ishmael


Lee, liste

Le 1er septembre vers 13 h, heure locale (19 h à Paris) Lee entre dans le siège de Discovery Channel qui abrite 1 900 personnes. Dans le hall d'entrée, il prend en otage deux employés et un agent de sécurité sous la menace d'un pistolet.

"Discovery Channel doit montrer au monde son attachement au sauvetage de la planète, et faire ce qui suit immédiatement". Lee explique ses demandes en 11 points détaillés sur la page de son site Savetheplanetprotest.com. Lee dénonce les programmes qui mettent en avant la guerre et ses technologies, l'immigration, le réchauffement climatique, et prône la diminution de la population mondiale pour sauver tigres, girafes, éléphants etc.. "sans oublier, bien sûr, les écureuils".

Les chaînes d'information diffusent des images en direct. Lorsque la chaîne NBC téléphone à Discovery Channel en faisant le n° du standard c'est Lee qui décroche en expliquant qu'il a plusieurs explosifs attachés sur son corps, et qu'il a préparé cette opération depuis trois semaines.

Vers 16 h 48 locale, mercredi 1er septembre, Lee est mort abattu par un tir policier alors qu'il levait son arme en direction d'un des trois otages qui s'en sont sortis sains et saufs.

 

 

 

 

 

 

   

 


Abonnez-vous !
|