Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Grèce : chantage français aux ventes d'armes ? (Cohn-Bendit)

Par le - 08h36 - ça reste à vérifier

La presse française a donné peu d'écho aux accusations de Daniel Cohn-Bendit, qui assure que l'aide à la Grèce aurait été conditionnée à la poursuite des contrats d'achats d'armes en cours avec des pays européens comme la France, l'Allemagne (sous-marins), ou la Hollande. Contrats signés avec le gouvernement grec qui a précédé celui dirigé depuis septembre dernier par Papandreou.

Une dépêche AFP diffusée jeudi à 13 h 36 cite Cohn Bendit selon lequel : "M. Fillon et M. Sarkozy ont dit à M. Papandréou : «Nous allons lever des sommes pour vous aider, mais vous devez continuer à payer les contrats d'armement qu'on a avec vous, signés par le gouvernement Caramanlis» a assuré le leader Verts au Parlement européen." L'AFP a fait une dépêche citant le démenti de l'hotel Matignon.

Une brève de 10 lignes dans Libération, et une colonne dans le quotidien argentin La Nacion : ce sont les seuls échos trouvés par @si dans les médias traditionnels, à cette accusation de Cohn-Bendit. LeParisien.fr et le Figaro.fr ont repris la dépêche AFP jeudi, mais la version papier n'en a pas soufflé mot. Dans une interview sur France Info samedi 8 mai où Cohn-Bendit assure : "Ce n'est pas une révélation, cela fait des semaines qu'on le dit... On n'a pas révisé ces contrats. ... S'il faut dégraisser le mamouth que l'on parle de tout." Cohn-Bendit réclame une initiative de paix européenne entre la Grèce et la Turquie, ce qui permettrait, selon lui, de diminuer le budget des armées de ces deux pays.

Abonnez-vous !
|