Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Journalistes enlevés en Afghanistan : recherches, "10 millions" d'euros (Armée)

Par le - 19h54 - entendu

"Croyez moi, dans ce genre d’opération, moins on en parle, mieux c’est". Après ces précautions verbales, le général Jean-Louis Georgelin, chef d'état-major des armées, indique quand même sur Europe 1 dimanche matin, ce qu'il estime être le coût des (vaines) recherches des journalistes français enlevés en Afghanistan, le 30 décembre dernier.



"Chacun à sa place, fait ce qu’il doit faire. Tous les moyens sont engagés et nous faisons ce que devons faire pour les faire libérer. Et j’ajoute qu’à l’heure actuelle nous avons dépensé plus de dix millions d’euros pour s’occuper de cette affaire"

"La facture des opérations extérieures de la France, 870 millions €/an, est alourdie" précise le général.

Europe 1 dimanche 21 février 2010 picto


"C’est indécent et irrespectueux" : Jean François Julliard, secrétaire général de Reporters Sans Frontières, a réagi aux propos du général.

Le coût des recherches des deux journalistes a déjà fait l'objet de polémiques. Nicolas Sarkozy, au début de l'année, avait demandé à son ministre de la Défense de médiatiser ce coût. C'est finalement le chef d'Etat major des Armées qui s'y est collé.


Abonnez-vous !
|