Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Laura Smet, la rumeur accélérée

Par le - 09h15 - le neuf-quinze

Ne bénéficiant pas de sources privilégiées au sein de la famille Smet, ne suivant pas le twitter du Docteur Delajoux, de son frère ou de son cousin, n'ayant même pas un beau-frère exploitable au sein de la corporation des pompiers de Paris, je n'ai aucun moyen de savoir si "l'état sérieux", dans lequel les pompiers ont secouru Laura Smet, fille Johnny, dans le petit choeur de l'église Saint-Germain des Prés à Paris, est dû à une tentative de suicide (version livrée off par les Pompiers à TF1) ou à un "simple malaise" (riposte rassurante de l'agent de la comédienne).


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <
Il fut néanmoins proprement stupéfiant de voir, lundi en fin d'après-midi, la quasi-totalité des sites des médias les plus sérieux, reprendre sans le moindre conditionnel la thèse de la tentative de suicide, propagée par TF1. Une fois de plus, l'exemple montre comment une rumeur peut prendre corps dans un groupe humain (et le groupe humain des journalistes desdits sites n'est pas différent, finalement, de celui des braves bourgeois d'Orléans, qui crurent fermement, dans les années soixante, que les cabines d'essayage de certains magasins de prêt-à-porter de la ville amenaient directement certaines clientes à des bordels du Maghreb). Il suffit d'un "terrain". Rumeurs de "crise familiale", sur fond d'opération de Johnny par le frère du compagnon de la comédienne ; rumeurs générales de 'fragilité" de l'intéressée (qu'en sait-on ? Qui la connait personnellement ?) ; contexte général de volonté de contrôle de l'information par la famille Smet-Hallyday : il n'en fallait pas plus, pour que la rumeur prenne.

 

Ces phénomènes sont éternels. Qu'y change le Web ? A première vue, il en accélère la propagation, et...le dégonflement. Dans les années 80, la rumeur selon laquelle Isabelle Adjani aurait été atteinte du SIDA avait circulé souterrainement, des semaines durant, avant que Adjani ne vienne la tuer sur le plateau du 20 Heures. S'agissant de Laura Smet, il n'aura fallu que quelques heures pour que la version officielle ne vienne concurrencer, environ à égalité, la thèse de la tentative de suicide. Au total, on peut considérer qu'on a gagné du temps.

 

 


Abonnez-vous !
|