Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Karachi : auditions parlementaires (Le Parisien)

Par le - 08h27 - lu

Nicolas Bazire et Renaud Donnedieu de Vabres, anciens hauts fonctionnaires sous le gouvernement Balladur, vont s’expliquer ce matin devant les membres de la mission parlementaire d’information sur les circonstances entourant l’attentat du 8 mai 2002 à Karachi, qui a coûté la vie à 14 personnes.



"En septembre 1994, au moment où la France vend au Pakistan trois sous-marins Agosta, les deux hommes occupent des postes clés au sein du gouvernement. Le premier dirige le cabinet du Premier ministre Edouard Balladur, le second est chargé de mission auprès du ministre de la Défense François Léotard. Ce dernier doit à son tour être entendu la semaine prochaine."

"Nicolas Bazire, qui fut le témoin de Nicolas Sarkozy lors de son mariage avec Carla Bruni, aurait donné son feu vert à la création au Luxembourg de la société Heine, suspectée d’avoir servi de réceptacle aux rétrocommissions issues du contrat Agosta. Renaud Donnedieu de Vabres, quant à lui, se serait chargé de mettre en contact certains intermédiaires français et pakistanais."

"Il reste à savoir si Nicolas Bazire et Renaud Donnedieu de Vabres accepteront de se prêter au jeu de la transparence. L’audition des deux hommes se déroulera à huis clos.
"

Le Parisien mardi 17 novembre 2009 picto
Karachi, Parisien

 

Ecoutez Magali Drouet, fille d'une victime de l'attentat et porte-parole du collectif des familles, dans notre émission Karachi: qui a franchi la ligne j@une? et consultez notre dossier Karachi, un Watergate français?

 


Abonnez-vous !
|