Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Kouchner contre-attaque dans L'Obs

Par le - 09h15 - le neuf-quinze

 Kouchner Péan

Matin après matin, l'affaire "Péan-Kouchner" promet d'offrir un cas d'école du fonctionnement des médias en France. A quelques heures de l'ouverture des librairies qui mettront l'ouvrage en vente, les matinales de Canal+, ou de France Inter, ont fait moisson de réactions dans les couloirs de l'Assemblée. D'une seule voix, députés de droite et députés de gauche demandent à Kouchner de s'expliquer. Ces réactions ont été recueillies mardi. Pas un de ceux qui les recueillent, pas un des députés qui s'expriment, n'a pu lire le livre, qui n'était pas encore en vente. Toutes ces réactions sont donc fondées exclusivement sur les bonnes feuilles publiées par Marianne. Tout comme nos deux articles d'hier, d'ailleurs. A cette différence près, que nous vous le pécisions.

 

 

Pourquoi ce décalage entre bonnes feuilles et texte intégral est-il important dans cette étude de cas médiatique ? Parce qu'il s'annonce comme un des axes de la défense de Kouchner. On voit pointer l'argument dans le court article de mise en bouche sur la contre-attaque, sur le site de l'hebdo choisi pour cette contre-attaque: le Nouvel Obs. Les trois signataires ont-ils eu, pour leur part, le livre en main ? Ils croient savoir, en tout cas, que les extraits choisis par Marianne ne constituent qu'une partie du livre. L'essentiel de l'attaque de Péan, selon eux, serait diplomatico-idéologique: un missile "nationaliste" lancé contre un ministre cosmopolite, et "américanolâtre".

Les dernières lignes de ce court article de L'Obs sont promises à un bel avenir. Le coup anti-Kouchner pourrait venir de l'Elysée, insinuent Backmann, Naudet et Jauvert. Bigre ! Mais alors pourquoi l'Elysée en voudrait-il à ce ministre "américanolâtre", qui d'ailleurs n'administre pas grand chose, et ne constitue par un grand obstacle aux fulgurances diplomatiques de l'Hyper ? Le pouvoir nous préparerait-il un virage américanophobe ? L'Obs ne répond pas. Aux petites heures de mercredi, et alors que le malheureux matinaute n'a lu ni L'Obs, ni le livre de Péan, la contre-attaque semble pour le moins...désordonnée.

PS: Je sais que je ne devrais pas, mais je ne résiste pas. Plusieurs d'entre vous m'ont fait suivre...

...ce joli morceau de prose, de notre ami Morandinipicto

Savourez cet article de DirectSoir (Bolloré). Le petit poisson Schneidermann est décidément une grosse arête en travers de la gorge de Morandini. Coup sur coup, nous vous avons révélé comment le site ScoopPeople, dont il est l'administrateur, trafiquait ses compteurs d'audience (ils les ont réparés en catastrophe après notre article), et raconté comment un journal Bolloré avait censuré un article présumé gênant pour la RATP, partenaire de Bolloré. Merci, Morandini, de nous encourager à continuer.

 

Morandini Schneidermann

 

 

 

 


Abonnez-vous !
|