Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Al Jazeera va informer les Américains sur l'Amérique

Par le - 14h36 - lu

Al Jazeera : chaîne américaine ? C'est possible. En effet, la chaîne d'info continue basée au Qatar, installe une filiale aux Etats-Unis pour couvrir l'actualité américaine avec une nouvelle chaîne et de gros moyens.

Al Jazeera propose déjà une chaîne d'information permanente en anglais en plus de sa version originale en arabe. Mais cette année, Al Jazeera passe à la vitesse supérieure en s'installant aux USA pour y lancer Al Jazeera America.

Ajam

Al Jazeera America a, bien sûr, un compte Twitter @ajam, et une page Facebook. Le lancement a été retardé plusieurs fois, mais il devrait avoir lieu soit cet été, soit à la rentrée 2013.


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Al Jazeera a racheté, début février, pour environ 500 millions de dollars, la chaîne Current TV qui appartenait à Al Gore, ancien vice-président américain. Al Jazeera America n'arrête pas d'embaucher des journalistes venant aussi bien de CNN que de Time Magazine, de FoxNews ou du Huffington Post. Elle aura une équipe de journalisme d'investigation comptant 16 personnes, animée par Ed Pound (ex-New York Times, ex- Wall Street Journal) comme l'a annoncé un communiqué.

Le responsable des opérations internationales d'Al Jazeera, Ehab Al Shihabi, cité par le New York Times, précise que la chaîne démarrera avec un effectif d'environ 800 personnes.

Elle sera basée à New York où elle a créé de nouveaux studios, et à Washington où elle reprend des locaux utilisés jusqu'à présent par ABC. Sans oublier des bureaux dans 12 villes, comme Chicago Los Angeles Miami ou Detroit .

Ajam

Ehab Al Shihabi (Al Jazeera International) avec le maire de Chicago, Rahm Emanuel (ancien secrétaire général de la Maison Blanche lors du premier mandat d'Obama).

La presse américaine, alimentée par une communication efficace, suit régulièrement la création d'Al Jazeera America.

Ajam

Ainsi, en avril, le  New York Times annonçait le recrutement du présentateur et responsable du service économique de CNN, Ali Velshi.

Autre exemple avec un reportage publié dans le numéro de mai 2013 le magazine Vogue USA dont la première page (p.124) est illustrée par une photo de la journaliste (ex-ABC News) Lisa Fletcher qui présentera l'un des journaux télévisés d'Al Jazeera America. Fletcher a reçu de nombreux prix pour ses enquêtes.

picto Vogue USA mai 2013

La quasi totalité des programmes de la chaîne sera conçue aux USA. Mais elle s'appuiera aussi sur les 70 bureaux d'Al Jazeera dans le monde.

Al Jazeera America devrait être disponible dans 40 millions de foyers lors du lancement via le câble, tout en espérant attirer beaucoup de téléspectateurs grace à son équipe américaine. La chaîne met, par ailleurs, en avant le fait que 40% des internautes qui visitent le site de son actuelle chaîne en anglais, sont basés aux USA.


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Qatar, d'Al Jazeera au PSG

Qatar La Libre

Blocus : Twitter et les "estomacs qataris"

suivi publié(e) le 15/06/2017 par Anne-Sophie Jacques

Un hastag sur l’estomac des qataris, des vaches envoyées par les airs, des bateaux de fruits et légumes venus d’Iran : dix jours après la rupture des relations diplomatiques entre le Qatar et plusieurs Etats du Golfe – dont l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis – les qataris ...

vignette émission - Qatar : comprendre

"Les Qataris sont mauvais en communication !"

Débat sur la crise du Golfe, avec G. Malbrunot, S. Souid et N. Ennasri

arrêt sur images, émission publié(e) le 09/06/2017 par la rédaction

Une déflagration diplomatique entre géants pétroliers du Golfe, des sites Internet et des boîtes mail piratées, une bataille de chaînes d’info, des accusations de soutien au terrorisme, et un jeu trouble des États-Unis : la crise du Qatar a plongé les opinions occidentales dans la ...

nouveau media

Qatar : le "coup de tonnerre" était annoncé

chronique publié(e) le 05/06/2017 chez les matinautes

Aux yeux d'une rédaction de radio fonctionnant au ralenti un week-end de Pentecôte, la bombe qatarie présente toutes les caractéristiques de l'information empoisonnante. Que l'Arabie Saoudite, Bahrein, les Emirats Arabes Unis et l'Egypte rompent brutalement leurs relations diplomatiques avec le ...

Tous les contenus de ce dossier >