Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Elkabbach/Hollande : l'interview qui tue (Rue 89)

Par le - 13h40 - suivi

Beau renvoi d’ascenseur. Comme nous le racontions ici, Jean-Pierre Elkabbach, qui a fait partie de la délégation officielle de François Hollande pour son séjour en Algérie mercredi et jeudi, a reçu le président pour un entretien sur Europe 1 dès ce vendredi matin. On imaginait déjà les questions grinçantes. Bingo ! comme le raconte aujourd’hui Rue89, pour qui l’interview a été "des plus mielleuses".

Farceur, le site s’amuse à compiler les dix questions les plus impertinentes dont, attention la bombe : "En quoi ces deux jours à Tlemcen et Alger sont utiles pour les Français ?"

Dans le genre je vous donne le bâton pour battre Parisot, l’interviewer d’Europe 1 a assuré : "Vous avez dit souvent que vous vouliez pacifier la France. Ce matin, Laurence Parisot avec Bruce [Toussaint, ndlr], disait qu’on cherche à créer plutôt aujourd’hui un « climat de guerre civile ». C’est vrai ou c’est faux ?" Imaginez sa tête si Hollande avait répondu c’est vrai.

Enfin, dans le registre de l’intime, Elkabbach fait aussi très fort : "François Hollande, bientôt sept mois à l’Élysée, entre ce que vous imaginiez et la réalité que vous vivez chaque jour, que vous allez vivre encore pendant quatre ans et demi, qu’est-ce que vous avez découvert, et en quoi est-ce différent ?"

 

Elkabbach

Soyons honnête : cette question est presque tout aussi impertinente que celle posée par une consœur lors de la première conférence de presse de Hollande, à qui nous avions attribué un César de la meilleure actrice. Elkabbach, quant à lui, mériterait un César d’honneur pour l’ensemble de son œuvre.


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Elkabbach, grand professionnel... du dérapage

nouveau media

Public Sénat tente de virer Elkabbach

(sans succès, pour l'instant)

enquête publié(e) le 03/04/2017 par Capucine Truong

L’ex président-fondateur de Public Sénat bientôt viré de la chaîne ? Un bras de fer oppose Jean-Pierre Elkabbach, animateur de l’émission Bibliothèque Médicis, et la direction de Public Sénat, qui souhaite mettre fin au contrat du journaliste. Un vote du conseil d’administration de la...

vignette Elkabbach

Elkabbach (enfin) dégagé de la matinale d'Europe 1

Une longue carrière de connivence avec les dirigeants politiques

observatoire publié(e) le 12/12/2016 par Juliette Gramaglia

Vers la fin d'une époque ? Jean-Pierre Elkabbach ne fera plus l'interview politique de la matinale d'Europe 1. À 79 ans, le vétéran de l'interview politique, et grand professionnel du dérapage auquel @si a même consacré un dossier, sera présent uniquement le week-end sur la radio privée. ...

Martinez Korkos

Elkabbach, et le mystère Martinez

chronique publié(e) le 21/06/2016 chez les matinautes

Qu'en termes polis ces choses sont dites. Un défilé "n'apparait pas envisageable", et il vaudrait mieux "prendre en considération" la proposition du préfet de police de Paris d'un "rassemblement statique" a expliqué, dans une lettre, Bernard Cazeneuve à Philippe Martinez, avant la journée d'...

Tous les contenus de ce dossier >