Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Le Monde, pudique sur les aides publiques

Par le - 14h21 - suivi

Quand Le Monde évoque les aides de l'Etat à la presse, il reste très pudique sur les subsides qu'il reçoit lui-même.

Le quotidien revient aujourd'hui sur "les aides à la presse quotidienne nationale à faibles ressources publicitaires", un peu plus de 9 millions accordés en 2012 aux journaux dont la pub ne dépasse pas 25% des recettes totales. "Elle concerne en général des journaux ayant une orientation politique ou religieuse marquée, et est versée au nom du pluralisme de l'information", précise Le Monde. Cette année, L'Humanité a bénéficié de 3 millions d'euros, La Croix, 2,949 millions et Libération 2,875 millions. 227 000 euros ont été accordés… au quotidien d'extrême-droite Présent.

Cette aide spécifique "ne constitue qu'une faible part des aides à la presse, qui représentent 516 millions d'euros pour 2013", rappelle Le Monde. Qui s'arrête là, et ne prend pas la peine de préciser quelle proportion de ces aides il touche. Le journaliste s'en sort en rappelant que "les éditeurs de presse n'aiment pas divulguer les montants qui leur sont attribués".

subventions-LeMonde-081012

Effectivement. Malgré l'insistance de certains, comme @si depuis près de quatre ans, les professionnels des médias ont toujours été très réticents à dévoiler combien l'Etat leur verse. Il a tout de même été acté récemment que le montant global versé tous les ans à chaque titre serait public.

A ce titre, on apprenait par exemple qu' en 2010, Le Monde avait touché 17 millions d'euros d'aides directes et qu'il était ainsi le deuxième journal le plus soutenu par l'Etat, derrière Le Parisien-Aujourd'hui en France. Le journaliste et blogueur Erwann Gaucher rappelait aussi récemment que le journal avait bénéficié de 480 000 euros de subventions dans le cadre de l'opération "Mon journal offert", qui offre des abonnements aux jeunes lecteurs. Et Gaucher signale aujourd'hui que Le Monde a sollicité 1,5 million d'aides pour baisser son prix de vente à l'étranger.


Abonnez-vous !
|