Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Les Chinois de France contre les clichés du Point (Canal+)

Par le - 13h09 on aurait aimé le dire

Il semblerait que certains journalistes se laissent encore aller à des clichés très discutables sur les Chinois vivant en France. De telles fines allusions seraient impensables pour parler d'autres communautés.

Trop occupés à "trimer", selon une image très souvent évoquée par les journalistes, les Chinois n'étaient pas censés avoir le temps de protester.

Pourtant, l'Association des jeunes chinois de France (AJCF) envisage de porter plainte contre l'hebdomadaire Le Point pour diffamation. L'article épinglé date du 23 août, et son titre annonce la couleur : "L'intrigante réussite des Chinois en France".

La "ligne jaune" a selon eux été franchie : c'est ce qu'affirmait, sans jeu de mot, le représentant de l'association dans l'émission de Canal+ Le Supplément du 5 octobre.

Interrogé, le directeur de la rédaction du Point Franz-Olivier Giesbert a invité les membres de l'AJCF à...

picto ... témoigner d'un peu plus "d'humour".

L'humour, un aspect qui n'apparaît pas franchement à la lecture de l'article du Point, au ton ambivalent (il n'est pas en ligne sur le site du magazine, mais disponible sur le web, par exemple ici). La tonalité générale est plutôt celle d'une enquête sociologique. Nous sommes dans la rubrique "Société", et l'auteur y retrace le parcours type du migrant chinois, dont le point de départ est, invariablement, la clandestinité. Sans l'ombre d'une nuance, le Chinois devient un concept, obéissant à des lois systématiques : argent facile, criminalité ou encore communautarisme, l'auteur de l'article est parvenu à fondre le Chinois de France en une masse homogène, mystérieuse et vaguement menaçante.

L'ennui, c'est que l'auteur s'est en effet risqué à quelques plaisanteries, jouant ouvertement sur les clichés. Et du coup, la cohabitation de deux registres, qui sont finalement assez difficiles à démêler, chiffonne quelque peu. On remarque notamment une étrange infographie...

5 commandements

Le Chinois besogneux, exploiteur et exploité, associable, profiteur, puis parvenu : ce "portrait chinois" est à l'évidence une caricature, destinée à être lue au second degré. Et Giesbert l'assure, "c'est pas méchant". Mais pourrait-on imaginer de telles plaisanteries sur les Noirs ou les Arabes, dans un hebdomadaire au ton habituellement sérieux?

Et surtout, qu'on se le dise, cet article du Point n'est pas un cas isolé.

La compilation réalisée par Le Supplément le prouve picto

 

(Manon Prigent)

.


Abonnez-vous !
|