Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Vidéo islamophobe : réalisateur copte ?

Par le - 11h13 - suivi

"Sam Bacile",  qui se présentait comme "israélo-américain" réalisateur du film islamophobe qui a déclenché des émeutes en Libye suivies de la mort de l'ambassadeur américain, pourrait être le pseudonyme d'un copte californien. L'agence AP pointe les indices qui convergent vers cet homme.

Nakoula Basseley Nakoula, 55 ans, un copte californien, s'est présenté à l'agence AP comme responsable de la société qui a produit le film "Innoncence of Muslims". Il a assuré ne pas être le réalisateur, qui serait une de ses connaissances, "Sam Bacile". Mais l'enquête de l'agence AP situe Nakoula et Bacile à la même adresse, près de Los Angeles.

De plus, des documents d'un tribunal fédéral montrent que Nakoula a utilisé des pseudonymes dont celui de Nicola Bacily. Nakoula été condamné à 21 mois de prison en 2010 pour escroquerie, avec... interdiction de se connecter à Internet pendant 5 ans.

Un journaliste de l’AFP s’est, lui, rendu mercredi soir au domicile de Nakoula, "devant lequel étaient stationnés plusieurs véhicules de la police et du shérif de Los Angeles", indique l'agence. "Deux officiers du bureau du shérif sont restés dans la maison pendant plus d’une heure", détaille la dépêche. Qui précise : "La famille a refusé de parler aux quelques journalistes présents. Mais la porte d’entrée de la maison, ornée de deux fenêtres semi-circulaires aux motifs originaux, présentait une similitude flagrante avec une porte apparaissant dans plusieurs scènes du film."

Steve Klein, qui s'est présenté comme consultant pour le film, a quant à lui déclaré au magazine The Atlantic que Bacile était un pseudonyme, et qu'il n'était pas israélien. Mais il avait dit le contraire la veille à l'agence AP.

nouveau media

Concernant le film, Klein ajoute qu'il a été tourné par une quinzaine de personnes originaires de Syrie, Turquie, Pakistan, et Egypte, ce qui contredit une précédente estimation donnée par le dénommé "Bacile", qui parlait de 60 acteurs et 45 techniciens.

Par ailleurs, dans un communiqué commun, les acteurs qui ont joué dans le film Innocence of Muslims déclarent avoir été trompés. Ils expliquent que certains dialogues anti-musulmans, et la mention du prophète Mahomet, ont été ajoutés par doublage lors de la post-production après le tournage.

Les violences pour lesquelles le film sert de prétexte ne sont pas terminées : des manifestants ont attaqué jeudi matin l'ambassade américaine à Sanaa, capitale du Yémen.

Pour vous y retrouver dans la chronologie des événements, lisez notre observatoire Film islamophobe sur YouTube: l'ambassadeur US tué en Libye.


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Sexe, religion : provocations et sacrilèges

nouveau media

L'humoriste qui a brandi une tête décapitée de Trump virée de CNN

buzz publié(e) le 01/06/2017 par la rédaction

Une "blague" qui se termine mal. L'humoriste et présentatrice de CNN Kathy Griffin vient d'être évincée par la chaîne, après qu'une photo d'elle tenant une fausse tête décapitée de Donald Trump a été postée mardi 30 mai sur Twitter, par le photographe, Tyler Shields. Peut-on rire de tout...

nouveau media

Drag-queen déguisée en Vierge : censure à la TV publique espagnole

observatoire publié(e) le 02/03/2017 par Manuel Vicuña

Pas touche à la Sainte Vierge ? En Espagne, la performance d'une drag-queen grimée en Madone lors du carnaval de las Palmas de Gran Canarias suscite l'indignation de la frange radicale de l'Eglise catholique. Suivie en direct par près de 800 000 téléspectateurs ce lundi, la performance ...

nouveau media

L'affiche de Hunger Games censurée à Jerusalem

chronique publié(e) le 03/12/2015 chez Alain

La bobine intitulée Hunger Games - la révolte, 2e partie est sortie il y a deux semaines en France, ainsi qu'en Israël. Avec deux affiches différentes pour l'un et l'autre pays, ou du moins pour une partie du second. Sur l'affiche française nous pouvons voir Jennifer Lawrence tirant à l'arc. ...

Tous les contenus de ce dossier >