Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Mélenchon / SMIC : Cohen cite des chiffres de... 1997

Par le - 11h03 - éconaute

"Vous vous mettez le doigt dans l’œil jusqu’au coude monsieur Cohen !" Titillé sur sa proposition d’augmentation du Smic dès son arrivée au pouvoir, le candidat du Front de gauche prend de court l’animateur du 7-9 en lui demandant de citer ces sources. Cohen sèche, Mélenchon se frotte les mains. Mais qui a raison ?

Invité ce matin au micro de France Inter, Jean-Luc Mélenchon était interrogé sur sa proposition de passer le Smic à 1 700 euros. Cette augmentation ne va-t-elle pas détruire des milliers d’emploi ? demande Patrick Cohen à 6'30 de l'entretien. Mélenchon réplique : d’où tenez-vous cette information ?

Après un méli-mélo savonneux, Mélenchon finit par faire dire à son intervieweur qu’il s’appuie sur une étude de l’Insee reprise par l’Institut de l’entreprise (pas franchement à gauche) et que cette étude date de… 2000.

Qu’en est-il vraiment ?

L’Institut de l’entreprise a bien publié via Débat&co, "un site d'information et de débat sur l'actualité économique et sociale", une analyse des propositions de Hollande et de Mélenchon concernant le Smic. Dans un document de 33 pages, on peut lire à la page 23 que "la hausse du Smic de 22% proposée par le Front de gauche aurait un impact important pour l’emploi". Et d’ajouter : "selon l’Insee, une hausse du Smic de 10% correspond à la destruction de 290 000 emplois." En revanche, l’information n’est pas sourcée.

Il faut fouiller sur la Toile pour retrouver l’équation de l’Institut de la statistique. On tombe alors sur une étude intitulée Une décomposition du non-emploi en France qui consacre un chapitre au rapport entre l’augmentation du Smic et la destruction d’emplois. Cette étude affirme que "pour les femmes en couple, une augmentation du Smic de 10% détruirait à terme 110 000 emplois. En rajoutant les trois autres sous-populations, ce sont 290 000 emplois qui seraient détruits." Et de quand date ce document ? De 2000. Les chiffres s’appuient quant à eux sur une enquête réalisée en 1997. Comme dit Mélenchon : "faut pas s’aventurer en face de moi sans avoir pris ses précautions." Reste à savoir si cette étude est toujours d'actualité.

Quelles sont les sources de Patrick Cohen ? Maja Neskovic lui a posé longuement la question.

 



Abonnez-vous !
|