Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

16h44 lu

Stephen Colbert, trublion de l'élection présidentielle US

Par le

Le célèbre humoriste américain Stephen Colbert (animateur d'un show quotidien sur la chaîne Comedy Central) s'est lancé dans la campagne présidentielle 2012 pour démontrer l'absurdité d'une décision de la Cour suprême, autorisant des groupes non identifiés à soutenir financièrement un candidat. Ce qui n'était qu'une plaisanterie répétitive s'est transformé en un mouvement qui a déjà reçu plus d'un million de dollars de dons.

nouveau media

La décision visée par Colbert est un arrêt appelé Citizens United, rendu le 21 janvier 2010. La Cour suprême a donné tort à la commission électorale fédérale (FEC), et raison à Citizens United, une association conservatrice qui avait diffusé des spots télévisés anti-Hillary Clinton, peu avant les primaires démocrates de 2008. En pratique, la Cour suprême a en fait autorisé n'importe quelle société à soutenir financièrement un candidat, sans aucun contrôle sur la source du financement.

En juin 2011, Colbert a obtenu de la FEC la permission de créer une association ("Super PAC") appelée Americans for a Better Tomorrow, Tomorrow ("Les Américains pour un meilleur avenir, demain") pour lever des fonds de manière illimitée en vue de la campagne présidentielle. Manière pertinente de détourner le système... Le 12 janvier 2012 il a annoncé qu'il transférait l'animation de cette association à l'autre vedette de la chaîne, Jon Stewart. L'opération rappelle forcément l'immense meeting "pour restaurer la santé mentale" que les deux compères avaient monté à l'automne 2010 pour répondre au Tea party.

nouveau media


L'association n'hésite pas à entrer dans le vif de la campagne... Mi-janvier, peu avant la primaire républicaine qui s'est tenue dans cet Etat le 21 janvier, Colbert a fait diffuser un spot de 60 secondes sur le réseau CBS de Caroline du Sud. Le film dénonce le favori républicain Mitt Romney, et le présente comme un tueur en série, "Romney l'Eventreur".

Le spot affirme que les entreprises sont le coeur de l'Amérique, et que si Romney dit qu'il aime les entreprises, il a en fait dépecé toutes celles qu'il a achetées. Colbert demande donc aux électeurs de stopper Romney.

nouveau media


Le 31 janvier, Colbert a très officiellement signalé à la FEC qu'il avait déja reçu plus d'un million de dollars de dons. Ce qui confirme son incontournable popularité auprès des téléspectateurs américains.

Le supplément hebdomadaire du New York Times a consacré sa Une, et un long article, début janvier, au Super PAC de l'animateur, avec une photo de Colbert grossi et avachi sur une montagne de sacs remplis de dollars.

picto "Stephen Colbert veut acheter votre vote."



Sur ces thèmes, ne ratez pas notre émission consacrée à Colbert et Stewart...


Abonnez-vous !
|