Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Ahmadinejad / Venezuela : l'AFP TV déforme le discours de Chavez

Par le - 16h26 - grrr !

Lundi dernier, le président vénézuelien Hugo Chavez recevait son homologue iranien Mahmoud Ahmadinejad. Relayée par une vidéo de l'AFP, une phrase étrange avait trouvé sa place dans le discours du président vénézuélien. Il déclarait qu'il allait "attaquer Washington". Déclaration de guerre ? Rodomontade ? Replacée dans son contexte, l'intervention s'avère être une plaisanterie, comme le souligne sur son compte Dailymotion Vincent Lapierre, un internaute partisan de Chavez.

Qu'a dit exactement Chavez ? Les images de l'AFP TV, sans commentaires et destinées à d'autres médias, montrent les deux chefs d'Etat sur le perron du palais présidentiel. En bande son, une traduction du discours de Chavez, qui interpelle : "Ahmadinejad et moi, depuis le perron du palais présidentiel, viserons Washington avec des canons et des missiles. Parce que nous allons attaquer Washington."

La déclaration est franchement étrange, et la sélection d'images de l'AFP ne permet pas d'en savoir plus. En fait, replacée dans l'ensemble du discours, la phrase de Chavez, volontairement caricaturale, veut dénoncer la diabolisation de l'Iran et du Venezuela par les "impéralistes" :

Sa déclaration complète est totalement différente : "Les porte-paroles de l'impérialisme disent [...] qu'Ahmadinejad est à Caracas, car en ce moment même, à 2h30 de l'après-midi, nous allons, Ahmadinejad et moi, pratiquement depuis les sous-sols du palais présidentiel, ajuster notre tir en direction de Washington, et que vont sortir de là de grands canons et des missiles car nous allons attaquer Washington. C'est pratiquement ce qu'ils disent. Ou que la colline où sont les journalistes, là, va s'ouvrir, et qu'une grande bombe atomique va sortir."

Cette caricature du discours occidental sur l'Iran et le Venezuela s'est donc transformée en quasi-déclaration de guerre dans le reportage de l'AFP. Ce qui fait hurler l'internaute pro-Chavez.

Qui dénonce la "manipulation" picto

Mais la plupart des médias ne sont pas tombés dans le panneau, et ont bien perçu le caractère humoristique de l'intervention de Chavez. Ainsi, 20minutes.fr signale que "Chavez et Ahmadinejad se moquent des Etats-Unis", Euronews.net parle de "plaisanteries irano-venezueliennes", et La Tribune précise que les deux chefs d'Etat ont affirmé "sur le ton de la plaisanterie, détenir chacun la bombe atomique."

 

Mise à jour - 18 heures : L'AFP a modifié le titre de la vidéo et ajouté un bandeau précisant "Chavez ironise en disant qu'il va attaquer les USA". Face à la polémique qui enflait sur Facebook, l'agence a publié une réponse sur le réseau social (dans les commentaires concernant la Birmanie)


(Par Julie Mangematin)


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Amérique latine, vue d'ici et de là-bas

nouveau media

Que veulent les mineurs boliviens qui ont lynché un ministre ?

Comment Le Monde, Le Parisien, Le Point ont relayé une dépêche erronée

observatoire publié(e) le 08/09/2016 par Manuel Vicuña

Un vice-ministre de l'Intérieur lynché à mort par des mineurs en grève ? Ça se passe en Bolivie. Mais lorsque en France, certains médias évoquent le sujet et le conflit social qui a conduit à ce pic de violence, ils foncent droit dans le contre-sens. La faute à une dépêche de l'AFP qui ...

nouveau media

Vénézuéla : des journalistes expulsés par le gouvernement Maduro

observatoire publié(e) le 06/09/2016 par Manuel Vicuña

Le président vénézuélien Nicolas Maduro tente-t-il d’imposer un blackout médiatique dans son pays ? A la veille de la manifestation de grande ampleur organisée le 1er septembre par l’opposition à Caracas, plusieurs journalistes étrangers ont été expulsés du pays. Parmi eux la ...

nouveau media

Tous boliviens !

chronique publié(e) le 01/06/2016 chez les matinautes

Le texte a été mis en ligne dans un petit coin du site de France Télévisions. On aurait pu le rater. D'ailleurs, beaucoup de télespectateurs l'auront raté. François Lenglet, l'homme des graphiques de feue l'émission Des paroles et des actes, y admet que le président bolivien Evo Morales n'...

Tous les contenus de ce dossier >