Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Mediapart "fasciste" : Bertrand en correctionnelle

Par le - 16h48 - suivi

Des méthodes fascistes à Mediapart ? C'était l'accusation portée par Xavier Bertrand en pleine affaire Woerth/Bettencourt en juillet 2010. Suite à ces propos, Mediapart avait porté plainte en diffamation. La juge d'instruction vient de décider de renvoyer Bertrand devant le tribunal correctionnel.

Le 6 juillet 2010, alors que le site Mediapart venait de publier les écoutes de Liliane Bettencourt, mettant en cause notamment ses liens avec Eric Woerth, Xavier Bertrand, secrétaire général de l'UMP de l'époque, avait vivement réagi à la sortie d'un débat sur la réforme des retraites.

"Ce sont des méthodes d'un autre temps, avait-il déclaré. Et quand certains médias et notamment un site utilisent des méthodes fascistes à partir notamment je le dis d'écoutes qui sont totalement illégales, avec justement des rumeurs, un responsable de ce site dit «ah, écoutez, on n'a pas de preuve mais c'est plausible», non mais attendez, dans quel monde on est, dans quel monde on est !"

Rappelez-vous de la charge de Bertrand (avec en bonus track les autres réactions de la majorité) picto

A la suite de la plainte déposée par Mediapart pour diffamation, une information judiciaire avait été ouverte en septembre 2010. Le 16 décembre dernier, la juge Claudine Enfoux a finalement décidé de renvoyer Xavier Bertrand, devenu depuis ministre du Travail et de la santé, devant le tribunal correctionnel. Edwy Plenel, directeur de Mediapart, s'est réjoui de cette décision (accès payant) en relevant qu'il "n'est pas sans saveur ironique que cette décision de renvoi devant un tribunal de [ce] diffamateur survienne alors que les récentes avancées des instructions judiciaires conduites à Bordeaux montrent la consistance des faits révélés par Mediapart".

Pour vous raffraîchir la mémoire sur l'affaire Bettencourt, consultez notre dossier "La milliardaire, le fisc et le pouvoir".


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Bettencourt : Sarkozy et la vieille dame

nouveau media

Bettencourt/enregistrements : cinq journalistes et l'ex-majordome relaxés

suivi publié(e) le 12/01/2016 par la rédaction

Le procès des enregistrements dans l'affaire Bettencourt s'est conclu, mardi 12 janvier 2016, à Bordeaux par une relaxe générale des cinq journalistes et de l'ex-majordome, poursuivis pour "atteinte à l'intimité de la vie privée" de l'héritière de L'Oréal. Dans son jugement, le tribunal ...

Prévots Desprez

Bettencourt / Fuites : la juge Prévost-Desprez relaxée

suivi publié(e) le 03/07/2015 par la rédaction

Qui a informé les journalistes du Monde dans l'affaire Bettencourt en 2010 ? Poursuivie pour "violation du secret professionnel", la juge Isabelle Prévost-Desprez a finalement été relaxée par le tribunal correctionnel de Bordeaux. A l'origine de cette affaire, il y a un article du Monde en date...

couv affaires

"Je souhaite un procès Tarnac !"

Woerth, Kerviel, Zyed & Bouna, Coupat : presse hâtive ou justice malade ?

arrêt sur images, émission publié(e) le 05/06/2015 par la rédaction

Ce sont deux logiques qui s’affrontent : dans l’affaire Bettencourt comme dans l’affaire Kerviel, la justice est apparue très en retrait sur les investigations de la presse en poursuivant, condamnant ou relaxant sans tenir aucun compte de ce qui avait été claironné pendant des mois. Est-ce...

Tous les contenus de ce dossier >