Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Merkel-Sarkozy : "Nouvelle Europe" ou accord incomplet ?

Par le - 12h37 - lu

Il n'y a pas qu'en France et en Allemagne que les médias s'intéressent à l'accord Merkel-Sarkozy conclu hier, en vue de créer un nouveau traité européen pour 17 pays de la zone euro. Quelques exemples dans la presse européenne... qui montrent que, derrière un choix de photos très semblable, l'annonce de l'accord, et l'avertissement de S&P, sont interprétés de façon très diverse.

Les faits, d'abord. "Accord pour la zone euro, mais une agence de notation lance un avertissement", souligne la Une du Guardian. "A peine l'opération de l'Allemagne et la France hier pour sauver l'euro et ramener la confiance est-elle lancée qu'elle doit faire face à une première menace : 15 pays de la zone euro se voient menacés d'une baisse de leur notation en matière de crédit ." "L'agence S&P  de notation abaisse ses perspectives pour l'ensemble de de la zone euro", souligne aussi le quotidien autrichien Salzburger Nachrichten.

Guardian Salzburger Nachrichten


Quelques journaux accueillent pourtant favorablement les informations de la journée. Ainsi, le quotidien conservateur espagnol ABC assure que "les marchés croient en la nouvelle Europe", et signale que Premier ministre espagnol Rajoy "dira à Merkel et Sarkozy que l'Espagne sera dans le noyau dur" des pays de la zone euro voulu par les dirigeants français et allemand. Et le portugais Publico indique en titre que "Paris et Berlin veulent imposer un nouveau traité européen d'ici mars prochain" et estime que "les marchés ont réagi positivement à l'annonce franco-allemande".

ABC Publico


Ce ton positif ne vaut pas partout, loin de là. "Quel accord ?" demande le Polonais Gazeta Wyborcza, qui estime que l'accord est incomplet et qu'il ne répond pas à tous les problèmes, laissant beaucoup de questions sans réponse. Idem pour le danois Berlingske, qui titre : "Le front commun Merkozy progresse", mais pointe dans une double page le manque de crédibilité du plan : "L’Allemagne et la France veulent un renforcement significatif de l'euro par un traité. Mais on voit mal comment il pourrait être appliqué dès 2012."

Gazeta Wyborcza
Berlingske

Abonnez-vous !
|