Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Charlie : la LICRA et SOS Racisme soutiennent Val

Par le - 14h00 - buzz

La Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) a jugé "indignes" samedi les propos tenus par le dessinateur Siné.

Le directeur de la rédaction de Charlie Hebdo, Philippe Val, "était parfaitement justifié à sanctionner les propos indignes tenus par Siné sur le fils du président de la République", estime la Licra.

"Les allégations de trafic d'influence et de cynisme ainsi que le rapprochement glauque opéré entre le Juif et l'argent renvoient aux temps les plus misérables de l'antisémitisme des 19 et 20es siècles", ajoute la Licra.

Cette position de la LICRA, est à rapprocher du fait que la rumeur de la conversion au judaïsme de Jean Sarkozy trouve sa source dans quelques phrases du président de la LICRA Patrick Gaubert, cité par Libération, comme nous le rappelons par ailleurs sur le site.

SOS Racisme à l'unisson

"SOS Racisme tient à manifester sa plus vive réprobation face à la campagne de haine télématique déclenchée contre Philippe Val suite à l'annonce par ce dernier de la fin de la participation de Robert Siné à l'hebdomadaire Charlie Hebdo" affirme l'association dans un communiqué.

"A cet égard, nous tenons à rappeler quelques éléments.

Tout d'abord, les propos de Siné - amalgamant réussite sociale et conversion au judaïsme - sont au minimum des propos douteux qui ont pu légitimement choquer les personnes qui en étaient destinataires (...)


Ensuite, le traitement journalistique de cette «affaire Siné» a été pour le moins «étonnante» tant la reprise des ragots auront été légion dans les papiers et les sons consacrés à cette affaire. Il est notamment étonnant qu'ait pu être distillée l'idée que la décision de Philippe Val aurait pu procéder de la volonté de faire taire un soutien à Denis Robert ou de remercier Nicolas Sarkozy pour avoir témoigné en faveur de
Charlie Hebdo dans le procès des caricatures.

Ensuite, la violence des réactions antisémites - fussent-elles cachées sous le voile pudique de l'antisionisme - sont bien évidemment non seulement intolérables mais devraient surtout faire réfléchir tous ceux qui auront laissé la porte ouverte à la lecture «complotiste» de l' «affaire Siné» en présentant les arguments de quelques esprits dérangés comme des thèses parmi d'autres.

Pour notre part, nous apportons tout notre soutien à Philippe Val et à l'ensemble de l'équipe de Charlie Hebdo qui, numéro après numéro, s'efforcent d'œuvrer à la critique des idéologies de la haine raciale et de leur manifestation. Nous espérons instamment que, dans les jours qui viennent, le lamentable spectacle consistant à prendre pour cible des personnes rigoureuses en matière de racisme et d'antisémitisme cessera.

Par ailleurs, SOS Racisme ne ferme la porte à aucune action judiciaire relative à cette affaire
".


Abonnez-vous !
|