Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

18h43 vu

the mentalist, saison 3

Par Alain Korkos le 31/08/2011

Dans Paris-Match de cette semaine, cette pleine page de réclame pour la saison 3 de la série Mentalist sur TF1 :

nouveau media

Par sa mise en page et ses couleurs, elle rappelle l'affiche d'Anatomy of a Murder d'Otto Preminger (1959) :

nouveau media

Voici les trois coffrets de dévédés du Mentalist, conçus selon la même charte graphique :

nouveau media

Et voici le très court générique de la saison 2…

… qui est inspiré, tant dans sa mise en page que dans ses couleurs, par l'affiche de The Man with the Golden Arm, autre film d'Otto Preminger (1955) :

nouveau media

L'affiche d'Anatomy of a Murder et celle de The Man with the Golden Arm sont toutes les deux des zeuvres de Saul Bass, immense affichiste et créateur de génériques (l'affiche et le générique de Vertigo, c'est lui ; celle de West Side Story, c'est lui aussi ;  le générique de La Mort aux trousses, c'est encore lui ; et celui de Psychose, et des Affranchis de Scorcese, etc.). Saul Bass est probablement le graphiste de cinéma le plus copié au monde, on ne compte plus les affiches et les génériques qu'il a inspirés, on étudie son travail dans toutes les écoles de graphisme.

Voici le dernier pompage en date, une horreur intégrale dont vous pouvez encore éviter la vision, il s'agit d'une pièce de théâtre qui se joue actuellement à Paris et dont l'affiche louche du côté d'Anatomy of a Murder, attention il est encore temps de détourner les yeux, ah non ça y est c'est trop tard tant pis pour vous :

nouveau media

Vous étiez prévenus, hein.

 

L'occasion de lire l'une de mes chroniques intitulée La ténébreuse affaire des petits pantins découpés, où il fut question de Saul Bass et de quelques-uns de ses copieurs.


Abonnez-vous !
|