Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Bruno Le Maire : zéro en agriculture (Canal+)

Par le - 18h31 - vu

Invité hier au Grand Journal de Canal +, le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire n'avait visiblement pas révisé avant de venir, ce qui lui a valu un "tout faux" au questionnaire spécial agriculture d'Ariane Massenet.

Bruno Le Maire ne sait pas à quelle période de l'année on ramasse les poires. Le ministre ne s'y connait pas beaucoup plus en races de vaches  : il ne fait pas la différence entre une limousine et une Blonde d'Aquitaine, mais on lui pardonne car elles se ressemblent.

Le ministre ne sait pas ce qu'est un enjambeur, sorte de tracteur agricole permettant d'"enjamber" des rangs de vigne, mais on lui pardonne ça aussi car il a avoué : "Ah non, ça je sais pas du tout ça…" Ce qui laisse entendre que "ça", c'est une exception. En revanche, on n'entend aucune réponse de sa part lorsqu'on lui fait écouter le (célèbre) cri du dindon et qu'on lui demande de quel animal il s'agit. On lui pardonne aussi parce qu'il aurait peut-être réussi s'il avait essayé de répondre.

"Un hectare c'est quoi?", demande finalement l'animatrice, à qui le ministre de l'agriculture répond avec pertinence "c'est un hectare". Mais savoir à combien de mètres carrés équivaut un hectare, c'est plus dur : "alors ça… j'ai jamais été doué en maths", reconnaît Le Maire. Réponse : 10 000 mètres carrés.

A chaque question, le ministre aura tenté de demander l'aide de son voisin, l'agriculteur Pierre Priolet qui vient d'écrire un livre pour demander le sauvetage de sa profession. Mais l'exploitant n'aura pas eu beaucoup de pitié pour le ministre en détresse.

(Par Louise Lairez)


Abonnez-vous !
|