Recevez la Gazette par mail, tous les vendredis


Chaque semaine, la gazette d'@si informe nos abonnés, directement dans leur boîte mail, des contenus publiés sur le site d'@rrêt sur images.

Je souhaite :

  • Recevoir la gazette chaque semaine
  • Ne plus recevoir la gazette chaque semaine

sur l'adresse électronique



L'adresse ne pourra en aucun cas être cédée ou vendue à un tiers.

La dernière Gazette d'@si

Gazette d'@rrêt sur images, n° 425

Combien sommes-nous, aujourd'hui, en France, à avoir fait la guerre, ou à l'avoir seulement approchée ? Pour notre plus grand bonheur, depuis deux générations, nous l'avons désapprise. Et voilà qu'elle repointe son mufle. Voilà que les singeries de la guerre nous assiègent, nous assaillent, nous obsèdent. Restriction de la pensée, querelles venimeuses et irréconciliables, vidéos balancées comme des grenades : ça sent, ça pue la guerre, autour de nous. Dans les têtes, nous sommes en guerre. Une guerre pour de faux, mais tout de même.

Raison de plus pour la cerner, la penser, la nommer. Penser ses dangers, bien entendu. Mais aussi ce non-dit : sa folle séduction. Sa séduction, que l'on retrouve chez les jeunes djihadistes qui s'envolent un beau matin, pour aller la retrouver dans les sables de Syrie. C'est pour cette raison, que nous avons souhaité inviter un vieux familier de la guerre. Grand reporter chevronné, du Vietnam en Yougoslavie, en passant par le Biafra, Jean-Claude Guillebaud la connait par coeur. Longtemps, il a eu du mal à exprimer l'écho de la guerre en lui. Ecoutez-le. Notre émission est ici.

Daniel Schneidermann.


TÉLÉCHARGER LES DERNIÈRES GAZETTES AU FORMAT PDF :