La torche humaine, le photographe, et le New York Times

chronique Par Daniel Schneidermann publié dans le dossier : French bashing discuté depuis 09:19 le 03/05/2017

Je voulais vous parler de la présidentielle, comme tous les matins. Mais il y a cette photo, qui me trotte dans la tête depuis deux jours.

C'est un CRS, transformé en torche humaine par un cocktail Molotov à Paris, le 1er mai. On peut en dire beaucoup de choses. On peut dire que, par sa force, elle a masqué toutes les photos de manifestants blessés par la police, lors de la même manifestation. Je ne connais pas la gravité des blessures du CRS, ni exactement le nombre de manifestants blessés. Pas de conclusions définitives, donc.
Je découvre ce matin que le photographe est originaire de Syrie, pays dans lequel il "a perdu un oeil, en couvrant des combats". L'an dernier encore, Zakaria Abdelkafi vivait à Alep, dans un pays où '"la police n'est pas là pour te protéger, mais tire à balles réelles sur les manifestants. Alors qu'ici tout ce qu'elle faisait était d'envoyer des gaz lacrymogènes vers ceux qui l'attaquaient". Il a raconté...... > Lire l'intégralité du texte
Participations votées d'utilité publique sur ce sujet

Par patrick

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

"Cela fait un paquet d'années, que des policiers et des manifestants sont blessés lors des manifs françaises. Le bilan des manifs du 1er Mai n'a pas été sensiblement supérieur à d'autres."

Je veux bien le croire mais j'ai rarement vu un 1er mai avec une violence aussi importante des deux côtés à part dans les années 70 et surtout depuis les manifs contre la loi travail. Souvenir qu'au moment des "Manif pour tous" on parlait de la violence des manifestants, ce qui est aujourd'hui assez drôle. La presse étrangère a au moins le mérite avec cette photo en une, de nous expliquer qu'il y a un gros problème chez nous, non un flic transformé en torche humaine, ce n'est pas anecdotique Daniel. Oui aujourd'hui en 2017 dans une manifestation du 1er mai en France, il est possible de mourir d'un côté comme de l'autre, oui j'ai été inquiet pour mes enfants qui défilait pour la fête du travail et contre le FN. La presse étrangère nous montre symboliquement par cette photo notre situation dramatique et forcément cela nous dérange....
> Lire ici > Lire en contexte

Par Oblivion

La torche humaine, pas de photo.

Hier un migrant est mort électrocuté, entièrement brûlé sur le toit d’un Eurostar à 5h du matin
à Gare du Nord à Paris, France.

Il n’y a pas de photo, désolée.
Il n’y a d’ailleurs pas beaucoup de sites web d’information qui ont relaté sa mort.

D’accord, on s’en fout que les envahisseurs meurent.
On est en France en 2017. C’est la routine.

Mais ils auraient moins pu en faire plus sur les 6h de désordre dans la plus grande gare ferroviaire d’Europe !

Ça peut faire des images, donc de l’info.

Bon. Oui, reconnaissons que c’est la routine aussi....
> Lire ici > Lire en contexte

Par Tristan Le Gall

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Supposons un instant que Marine Le Pen soit élue le 7 mai (scénario improbable, mais loin d'être impossible).

Dans le programme de Marine Le Pen, il y a celui: faire passer (par referendum) une réforme du code électoral pour avoir des législatives à la proportionnelle + prime de 50% à la liste en tête (comme pour les municipales) ce qui leur permettrait de pouvoir avoir une majorité à l'AN avec 30/35% des suffrages (voir moins, il leur suffit d'avoir une courte majorité relative). Ce référendum peut passer, les gens étant assez peu concernés et, puisque c'est comme les municipales, où est le problème ?

Il leur suffira ensuite d'attendre le prochain attentat islamiste, de dissoudre l'Assemblée nationale et de gagner les élections dans la foulée. Les précautions sur le sérieux de l'enquête sont superflues, il y a assez de vrais attentats pour qu'ils n'aient pas besoin d'en fabriquer un faux. Le FN gagne les élections avec une courte majorité relative, et le tour est joué.


Ne jouons pas avec le feu. Le 7 mai, votons contre le fascisme....
> Lire ici > Lire en contexte
Tous les commentaires (130)
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Cette idée qu'on pourrait exercer le métier de policier sans les risques...Remplaçons-les par des robots, c'est la mode !
Par Bernard-Henri Beau-Tul

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

avec vos réflexions, vous allez vous faire incendier ...
Par Adarr

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Par kawouede

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

ou bien des hologrammes ?
Par Tristan Le Gall

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Citation:
Daniel Scheidermann
Une association plus sophistiquée, mâtinée historique, du genre : "souvenez-vous de l'incendie du Reichstag, instrumentalisé par Hitler pour instaurer sa dictature, après une accession légale au pouvoir" ? Peut-être. Ce que je sais, c'est que cette association est fausse. Cela fait un paquet d'années, que des policiers et des manifestants sont blessés lors des manifs françaises.
Vous savez de quoi l'avenir sera fait ?

Peut-être qu'en effet, cette image n'illustre qu'un épisode de plus dans la longue histoire des violences policiers/manifestants. Peut-être qu'elle symbolise au contraire une campagne extrêmement violente, ce qui est sans précédent dans notre histoire récente. Peut-être que ces violences, et le fascisme dangereusement proche de l'Elysée, devrait vous faire un peu douter de la signification réelle de cette image.

J'espère que vous avez raison. J'espère que le 8 mai, on lira toujours de la même manière votre édito d'aujourd'hui.
Par HBK

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Quel que soit le résultat de l'élection, le fascisme aura triomphé.

Quand bien même Macron ne se révèle au final n'être qu'une baudruche toute molle (ce n'était pas ce que Hollande était censé être ?), le FN progressera. Dans un cas comme dans l'autre, on est baisé.

J'apprécie cependant la première partie de ce 9:15 qui veut tout dire : "estimons nous heureux, les policiers ne tirent pas encore à balles réelles ..."

Tout. Va. Bien.

Votez Macron le sauveur de la démocratie face à Mme Hitler.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 09:52 le 03/05/2017 par HBK.
Par Cultive ton jardin

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Citation:
HBK
"estimons nous heureux, les policiers ne tirent pas encore à balles réelles ..."
Par Cultive ton jardin

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Citation:
DS
L'image de voiture en flammes a quelque chose de festif, d'incitatif.
Ça fait un peu froid dans le dos, cette phrase accolée à l'image d'un policier être humain en flammes. On dirait que Daniel n'a pas osé aller au bout de sa pensée. Moi non plus, d'ailleurs. Je tourne avec précaution autour de l'idée qu'une telle image fait vendre, à la fois parce qu'elle horrifie, mais d'une horreur malsaine et fascinée.

Bizarre collision: pour prendre un peu de distance et mieux respirer, je cherche sur Wikipedia "Bergson, le feu" et je tombe sur "feux de poubelles au lycée Bergson"...
Par bébert-le-chat

Re: Rigolon...

Si tu avais chercher " Bergson, le rire ", on aurait pu trouver ça:
- " Fou-rire à la sortie des urnes... "
Résultats définitifs:
- Macron: 0,02% des voix...
- Le Pen: 0,01% des voix...
- Nul: 99,97% des voix...
Carpe diem: 100% du temps...
Par constant gardener

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

une campagne extrêmement violente, ce qui est sans précédent dans notre histoire récente ?
Pouvez donner des détails?
Par exemple : combien de colleurs d'affiches agressés?
Par Kazoula

GLU

" combien de colleurs d'affiches agressés?"

Une solution : remplacer les colleurs d'affiches partisans qui ne cessent de s'agresser par des robots (ce qui est déjà leur pente naturelle).
Par evemarie

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

En vrai , y'a pas de colleur FN, ils font coller leurs affiches par une entreprise. Les FN sont peu nombreux et flippé, les medias nous vendent des conneries, il n'y a pas de masse fasciste agissante, ils se tabassent entre eux les flipettes, juste qq cons violent EN BANDE, seul ils se chient dessus, pas comme les Insoumises, nous on tracte on colle seule parfois.
Par Tristan Le Gall

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Les discours de Fillon et Le Pen ont encouragé cette violence, qui s'est manifesté en premier lieu contre les journalistes. Dans ma ville (pourtant plutôt calme) les affiches des principaux candidats étaient toutes arrachées des panneaux officiels.
Par Fran?ois Chevret

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

On retrouve cette photo à la une de quantité de quotidien dans le monde.
Et c'est vrai qu'on ne comprend pas exactement de quoi il s'agit sur l'image, pourquoi ce policier se retrouve enveloppé par des flammes ? Mais ce qui semble fort à chaque fois que le feu envahit une image, c'est la fascination que l'on a tous pour le feu. Enfant, adolescent, adulte.
Ce côté irréel, impalpable, incontrôlable. On ne sait pas d'où vient le feu, comment il se propage. Regarder le feu, simplement le regarder.
Il y a quelques mois, je suis allé au théâtre Zingarro à Aubervilliers et à la sortie du spectacle de Bartabas, ils avaient enflammé des palettes en bois, simplement pour les flammes et la chaleur. Il y avait des dizaines de personnes qui restaient autour à regarder les flammes en silence, comme hypnotisées par le feu.
Le feu, les flammes, les faisceaux… et l'on revient au Front national et sa flamme. La flamme fasciste du MSI Italien.
Un documentaire sur Tomi Ungerer, Fascinating Fascism, parle de la fascination que les gens pouvaient avoir pour les spectacles de nuit montés par les nazis. Les retraites aux flambeaux dans la nuit… Tomi Ungerer parle très bien de la véritable fascination que pouvait exercer tous ces signes forts mis en place par le parti nazi.
[indexgrafik.fr]
Par Sirdeck

Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Citation:
Cincinnatus
…Pour simplifier, lorsque le parlement doit se réunir, le matin même, les députés communistes sont arrêtés sur le chemin du Reichstag, ce qui modifie le quorum (de 432 à 378 membres) et donne mécaniquement la majorité nécessaire aux nazis. La ruse était élémentaire : laisser les communistes se présenter aux élections, alors même que leurs leaders étaient arrêtés, afin qu’ils prennent des voix aux sociaux-démocrates, puis les empêcher de siéger pour obtenir la majorité voulue. Ainsi les pleins pouvoirs peuvent-ils être octroyés au chancelier grâce à un subterfuge infect mais efficace. Tout est en place pour la suite.
On voit bien qu’il est faux de dire, comme on l’entend trop souvent, que les nazis sont arrivés au pouvoir par la volonté populaire ou par le jeu de la démocratie. Les campagnes se sont tenues dans un cadre de terreur, de violence et sous le régime d’exception de l’article 48. Il n’y a pas de démocratie lorsque les chars sont dans la rue…

Dans ce cas, c'est un conte qui permet de décrédibiliser la démocratie (le peuple ne sait pas ce qui est bon pour lui) tout en chargeant la population allemande, les petites gens qui pourtant ont le plus souffert du nazisme.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10:18 le 03/05/2017 par Sirdeck.
Par Tristan Le Gall

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Ca montre surtout qu'il est dangereux de laisser les fachos avoir suffisamment de suffrages pour leur permettre de faire ce genre de coups d'état. Raison de plus de s'inquiéter de voir Le Pen à plus de 40% ....
Par Monsieur X

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

C'est vrai, mais pour que ça marche, il fallait aussi que les gens acceptent les "mesures sécuritaires" sous couvert de "lutte contre le terrorisme" et n'aient pas la prudence élémentaire de demander des enquêtes solides sans préjugé des coupables avant toute mesure de rétorsion. Car les communistes n'étaient pas impliqué dans cet attentat - par contre Goering s'est vanté de les avoir organisé.

Il faut effectivement se méfier de Lepen mais l'histoire est aussi pleine d'atrocités commises par des gouvernements issus du sein douillet de l'arc républicain. Il faut se méfier de celui ci tout autant.
Par Tristan Le Gall

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Supposons un instant que Marine Le Pen soit élue le 7 mai (scénario improbable, mais loin d'être impossible).

Dans le programme de Marine Le Pen, il y a celui: faire passer (par referendum) une réforme du code électoral pour avoir des législatives à la proportionnelle + prime de 50% à la liste en tête (comme pour les municipales) ce qui leur permettrait de pouvoir avoir une majorité à l'AN avec 30/35% des suffrages (voir moins, il leur suffit d'avoir une courte majorité relative). Ce référendum peut passer, les gens étant assez peu concernés et, puisque c'est comme les municipales, où est le problème ?

Il leur suffira ensuite d'attendre le prochain attentat islamiste, de dissoudre l'Assemblée nationale et de gagner les élections dans la foulée. Les précautions sur le sérieux de l'enquête sont superflues, il y a assez de vrais attentats pour qu'ils n'aient pas besoin d'en fabriquer un faux. Le FN gagne les élections avec une courte majorité relative, et le tour est joué.


Ne jouons pas avec le feu. Le 7 mai, votons contre le fascisme.
Par HBK

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Pour éviter la peste, votons pour les rats !
Par Tristan Le Gall

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Les rats sont ceux qui, par leur action ou leur inaction, laisse le fascisme se rependre. Aucune envie de voter pour eux (et je saurai m'en souvenir pour les législatives etc).
Par HBK

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Vous vous apprêtez pourtant à voter pour eux ...
Par Tristan Le Gall

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Certainement pas. Vous, pour les législatives, peut-être bien.
Par HBK

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Quand l'extrême droite monte, c'est de la faute de l'extrême gauche. Imparable.
Par Tristan Le Gall

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Pas de l'extrême gauche. Que je sache, Poutou et Artaud ont clairement pris position contre le FN.
Par HBK

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

FI et JLM ne sont donc pas de dangereux Bolchéviques. On progresse :)
Par Tristan Le Gall

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Évidemment qu'ils ne sont pas de dangereux bolcheviques! Juste des inconscients qui en ce moment jouent avec le feu.

NB: je ne doute pas qu'à FI, il y a bon nombre de gens qui sont conscient de la gravité de la situation. Mais ils ne sont pas majoritaires au sein de ce mouvement.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16:36 le 03/05/2017 par Tristan Le Gall.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Non seulement JLM n'est pas un dangereux bolchévik, mais c'est un farouche ennemi du bordel libéral qui va embraser la planète. La mondialisation n'est que l'appellation médiatique de ce que Heidegger, ce grand penseur de centre-droit, nomme " règne de la Technique".
Par Germain RITAL

Re: La théologie de Heidegger

Citation:
Strumfenberg ( Aloys von )
La mondialisation n'est que l'appellation médiatique de ce que Heidegger, ce grand penseur de centre-droit, nomme " règne de la Technique".

Parce que penseur, Heidegger fut impolitique*: tant dans son égarant engagement d'un moment (1933-34), que dans son aussi constant qu'inapparent théologique enseignement: à découvrir quant à celui-ci tout particulièrement dans sa reprise de celui de Maître Eckhart dans sa conférence de Messkirch pour la commémoration de Conradin Kreutzer. Ayant consacré, en m'effrayant de mon audace, à cet inapparent enseignement il y a près de trente ans une étude intitulée La théologie de Heidegger il m'apparaît, aujourd'hui seulement, que la gelâzenheit (terme moyen-haut allemand) eckhartienne permet d'expliciter et conduire à son accomplissement la Gelassenheit heideggerienne. Intraduisible - infiniment traduisible terme, rendu ordinairement par Sérénité en français que cette Gelassenheit en laquelle Heidegger nous invite à découvrir - distinguant l'essence de la technique de l'usage de la technique - comment se présente ce que j'ai appelé Technodicée dans un texte publié il y a une paire d'années. Technodicée[/b, soit [b]justice] technique faisant écho et actualisant la Théodicée leibnizienne: non sans reproposer ainsi l'ultime bergsonien enseignement touchant "le supplément d'âme". - En vous remerciant pour l'inspiration de cette mise au point.


*Impolitique: apolis sublime polis comme le spécifie le choeur d'Antigone.
Par Al1

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Mais cette conscience justement ne s'arrête pas au constat des effets.
Pour ça je pense que les insoumis ont davantage conscience de la gravité de la situation que les macronistes.
Par HBK

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Voilà.

Voter pour les rats permet temporairement d'éviter la peste. Mais à terme, elle reviendra.

Le FN est le fruit des politiques menées depuis 40 ans. Croire le contraire, c'est croire que le politique n'a aucune influence sur nos vies et ce débat devient alors bien peu pertinent (pourquoi s’écharper sur le prochain président s'il ne produit aucun effet ?)
Par Tigi

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Citation:
Le FN est le fruit des politiques menées depuis 40 ans.

Les politiques menées depuis 40 ans en France sont, à peu de chose près, les mêmes politiques que celles menées depuis 40 ans partout en Europe.
Or on est loin d'avoir des "FN" dans tous les pays d'Europe, en position de gouverner le pays.
Par HBK

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Euh, l'extrême droite est bien présente dans la plupart des pays d'Europe, malheureusement. Et si ce n'était que l'Europe ...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 17:06 le 03/05/2017 par HBK.
Par Tigi

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Présente oui, mais à part en Autriche récemment, pas en position de diriger le pays. Ce qui est le cas du FN.

Dire que "le FN est le fruit des politiques menées depuis 40 ans." est pour le moins léger, comme analyse.

Il y a visiblement d'autres facteurs pour expliquer la position du FN en France.
Par Al1

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Cette comparaison est forcément boiteuse. Par exemple, dans bien des pays le fascisme avance à visage découvert, il y a assez peu d'équivalents au FN en Europe.

"Il y a visiblement d'autres facteurs pour expliquer la position du FN en France."
On vous écoute.
Par jeanbat

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Par Tristan Le Gall

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Sur la question des causes, les "insoumis", du moins sur ce forum, se contentent généralement de formules vagues genre " fruit des politiques menées depuis 40 ans" qui ne permettent pas l'analyse détaillée et oublient certains facteurs essentiels comme, par exemple, la multiplication des attentats sur notre territoire.
Par Al1

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Allons plus loin.
Parlons de la cause des attentats sur notre territoire…
Par Tristan Le Gall

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Je vous en prie, dites nous tout.
Par Al1

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

De quoi voulez vous parler ? Y'a le choix.
L'impérialisme Français, la françafrique, l'alignement atlantiste, l'idéologie de la guerre de civilisations, la vente d'armes, les accords avec les puissances pétrolières arabes, la volonté de dégager Bachar El Assad quel qu'en soit le prix, l'aide financière aux terroristes islamistes, la jeunesse des banlieues abandonnée… ?

Encore une fois, vous vous contentez du constat des effets, je vous dis qu'il faut en connaître les causes, c'est le minimum quand on parle de la prise de conscience de la gravité de la situation.
Par Tristan Le Gall

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Dans votre liste, je ne vois que deux vraies raisons:
1) la vente d'armes (ou plutôt, le trafic d'armes de guerre)
2) la jeunesse des banlieues abandonnée

Vous n'avez pas par contre cité la monté de l'islamisme politique, le repli identitaire (qui va de paire avec/est provoqué par la montée du racisme), le discours "sécuritaire" du monde politique et médiatique, et bien d'autres choses encore.

Vous croyez connaître mieux les causes que moi, qui vous dit que ce n'est pas l'inverse ? Ah oui, comme l'expliquait l'invité de la dernière émission, seuls les électeurs de Mélenchon sont intelligents. Les autres n'ont pas de culture.
Par Al1

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Tout est dans le "…", tant la liste est longue.

Donc, si je vous comprends bien, vous connaissez autant voire mieux que moi les causes, et votez donc Macron dès le premier tour pour obtenir les mêmes effets.

Je ne doute pas que vous ayez une raison rationnelle pour ça.
Après tout, vous êtes peut-être vendeur d'armes. Non, je corrige, le marché serait sans aucun doute plus florissant avec le FN.

Je crois qu'il ne vaut mieux pas que je cherche à vous comprendre.
Par Pierre38330

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Je vais l'écrire pour la n+unième fois.

La trouille est un excellent vecteur de manipulation.

Ou vous êtes un manipulateur un peu maladroit, ou vous êtes un manipulé.
Par Tristan Le Gall

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Et vous êtes un esprit libre à qui on ne la fait pas. Bravo, vous avez vu la paille qui est dans mon oeil.
Par Pierre38330

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Débarrassez vous de la poutre qui vous empêche d'enlever la paille.
Par Tristan Le Gall

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Vous n'avez décidément rien compris. Pas grave.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Pierre a une dent contre Tristan [media.camptocamp.org]
Par Pierre38330

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Ce n'est pas ma dent.

Belle vue sur la face Est qui n'est aujourd'hui pas aussi souriante.
Par Pierre38330

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Vous n'avez décidément rien compris. Pas grave.
Par Tristan Le Gall

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Merci pour votre contribution originale, Perroquet38330.
Par Pierre38330

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Mais je vous en prie, Tristan Le Gall.
Quand on en arrive à triturer les pseudos, c'est qu'on a plus grand-chose à aligner.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 18:07 le 03/05/2017 par Pierre38330.
Par Bolzano

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

La prime dans le programme de Le Pen c'est 30%, mais ça vise à faire une majorité à partir de 20% si c'est le score de la première liste, selon les enseignements de 2002 où Chirac était premier avec 20%, et de 2017 où les deux candidats de second tour sont ceux qui ont dépassé les 20%.

Le mécanisme est prévu par l'équipe Le Pen (le Canard de cette semaine): le Conseil Constitutionnel a renoncé en 1962 à juger de la conformité du résultat d'un référendum, donc le passage à la proportionnelle peut être adopté parce que ça arrange les insoumis, le FN, les communistes, les écologistes, en fait tout le monde sauf ce qui reste du PS et de l'UMP (je ne sais rien des députés d'En Marche, ils n'existent pas pour l'instant).

Ensuite la présidente peut dissoudre l'assemblée, et il suffit que le FN soit première liste avec 20% ou plus pour avoir la majorité; en divisant LR, UDI, EM, PS, écolos, communistes/insoumis et extrême gauche, le pari est tenable, et le renouvellement du Sénat pourrait compléter le tableau.

L'extrême droite avec tous les pouvoirs ça paraissait impossible il y a peu, mais sur un malentendu et quelques coups de poker, la Constitution le permet.
Par kawouede

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Mais si, Hitler est devenu le premier parti en 1932 aux élections, et ça lui a servi de tremplin.
Et le parti communiste allemand est 1er responsable de l'impossibilité d'une majorité de gauche avec la social-démocratie (cf. aussi Jean Birnbaum dans le Monde qui sur ce point a raison de le rappeler)
Par Kazoula

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Aucun historien sérieux ne met aujourd'hui en doute le rôle néfaste et prépondérant joué par le Parti communiste allemand (KPD), devenu stalinien, dans l'avènement (électoral) du national-socialisme.
Par Al1

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

Mais c'est bien connu, c'est les communistes qui ont amené Hitler au pouvoir ! Quel historien sérieux oserait dire le contraire ? Hein ?
Par Kazoula

Re: Non ! Hitler n’est pas arrivé au pouvoir démocratiquement.

"Quel historien sérieux oserait dire le contraire ?"

Al1, c'est le printemps, aérez votre bibliothèque !
Par bébert-le-chat

Re: En fait, si...Comme Macron!

Blablabla...Si 90% d' allemands avaient, en Aout 34, voté - Nein -, je doute que Cincinatus, et Wikipedia, seraient venus nous expliquer que le résultat obtenu devait être considéré avec suspicion....Rapport au régime dictatorial en place!
Bien au contraire, nous aurions droit aux tirades apologétiques sur le " courage inouï " du Peuple Allemand, bravant le courroux d' un régime...Blablabla, quoi!
En fait, l' électeur allemand, bien au chaud et à l' abri, dans son confessionnal démocratique, a tranquillement offert à Dolphi, Willy, Wolfi, Charly, ou Adolfifinou, comme il vous sied, le vernis démocratikkk qu' il leur avait demandé...Point-barre!
Ca demandait, pourtant, pas trop de courage de lui dire NEIN...Nicht wahr!?
Carpe diem...
Par JIEM 92

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Bonjour
Des amis ont reçu durant une semaine la correspondante américaine (de la Caroline du Sud plus précisément) de leur fille. Beaucoup d'entre elles avaient abandonné ce voyage en groupe programmé de venir en France pensant que nous étions en guerre !!!
Eh bien cette correspondante ne regrette pas son voyage, bien au contraire, appréciant la vie moins stressante que la leur et n'ayant pas vu la trace de blindés patrouillant comme dans leur ville.
La France sera toujours pour les américains un mystère. Ils n'ont jamais vu les horreurs de la guerre sur leur territoire et vivent dans l'idéalisme pacifique béat.
Par shuppy

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Citation:

....] les américains[...] n'ont jamais vu les horreurs de la guerre sur leur territoire


Si, mais c'était il y longtemps
Par Sirdeck

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Ou alors le peuple américain est victime de la désinformation classique qui consiste à dire que
Citation:
médias
c'est pire ailleurs que chez nous et qu'on a bien de la chance de vivre ici même si, c'est vrai, les pauvres crèvent dans la rue, les flics tuent les non-blancs lorsqu'ils ne sont pas enfermés, une minorité pille les richesses… mais c'est bien pire ailleurs, regardez !
Par tosh

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

c'est sur qu'avec les nogo zone de fox news ca n'aide pas a se faire un avis objectif.

mais ne soyez pas trop durs dans vos jugements. Je vois beaucoup d'ignorance chez nous les Francais également avec pleins de certitudes basées sur les images relayées par les médias (qu'ils fassent partie du système ou non). Et ce qu'il a de parfois pire c'est qu'a l'ignorance nous ajoutons l'arrogance.

Quand a l'article du New York Times Daniel , il ne tirait pas de conclusion hâtive mais se contentait de relater la journée de campagne en relation avec le premier mai, tout simplement et avec énormément d'autres photos par ailleurs.

Cette photo a été reprise par de nombreux des quotidiens de part le monde et largement diffusées sur les réseaux sociaux puisqu'elle en provient. Image Choc... tout simplement.

marrant que cet article soit dans la section french bashing.... la vous vous bashez tout seul Daniel sur ce coup.

Citation:
Cette image doit bien davantage à la biographie, aux choix instinctifs, d'un jeune photographe syrien qui a vu la vraie guerre, qu'à la situation politico-sociale française. Mais les lecteurs du New York Times ne le sauront pas. Il est d'ailleurs vraisemblable qu'ils s'en fichent.


magnifique délit de snobisme mais étant moi même affecte de ce défaut cela m'a fait bien rire :)

Le blog du photographe mérite le détour.
Par Sirdeck

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Je parlais de désinformation classique. Je ne la limitais pas aux USA ! Elle tout à fait majoritaire en France ;)
Par sansacarioca

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

les Américains sont dans la rue tous les jours depuis janvier. en vous paraphrasant, c'est comme si on disait que BFM, CNews et le Figaro sont représentatifs de la France. l'atmosphère est tellement pas glorieuse en ce moment, mais à se figurer "la France" à l'aune de ces media-là, on pourrait croire qu'on ne vit pas dans le même monde

(Paris intra-intra-muros-avec-une-idéologie-certaine vs. le reste)


là c'est assez explicite [www.democracynow.org]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12:59 le 03/05/2017 par sansacarioca.
Par Bellatrix

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

"(Les Américains) n'ont jamais vu les horreurs de la guerre sur leur territoire et vivent dans l'idéalisme pacifique béat".

C'est vrai que les guerres, ils les font ailleurs que chez eux.

Mais de là à qualifier d'idéalisme pacifique béat l'ignorance volontaire de ce que son gouvernement fait ailleurs, c'est un peu fort, non ?
Par tosh

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

d'autant que je doute que peu de commentateurs ici aient vu les horreurs de la guerre autrement que par le même vecteur que la majorité des américains a savoir la télé.
Par Loki

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

suppression



Modifié 1 fois. Dernière modification le 19:31 le 03/05/2017 par Loki.
Par Cugel

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Citation:
On peut dire que, par sa force, elle a masqué toutes les photos de manifestants blessés par la police, lors de la même manifestation.

Mouais... bof, on ne les voit pas plus quand aucun flic n'est en flamme.
--
Par frejacvac

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Exactement. Je crois que toute l'explication du passage en Une du NY Times (et du Devoir au Québec...même si là on s'intéresse de prêt et régulièrement à la vie politique française) c'est l'efficacité de la photographie. Après, il s'agissait de justifier que l'on affiche un policier en flamme à la Une... Est-ce que finalement ça n'est pas juste un pêché de sensationnalisme ?
Par Pytou

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Ça a de quoi faire réfléchir les lectures d'asi ce matin : un photographe FN fan de publications néonazies, un vidéaste gauchiste qui fait des provocations nazifiantes et maintenant un article sur les violences en manifestations - l'image est celle d'un CRS victime mais l'article précise qu'il y en a dans les deux camps.

J'ai commencé par me demander comment certains peuvent se complaire dans des philosophies révoltantes, puis pourquoi d'autres se complaisent dans des provocations du même niveau, et pour finir je me demande pourquoi tant de violence. La nature humaine, je suppose.

C'est quand même chiant qu'on reste bloqués sur ce thème du nazisme. Si y'avait pas la bombe atomique, on pourrait se faire une nouvelle guerre mondiale, ça débloquerait peut-être un peu les mentalités.
Par philv76

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

"pays dans lequel il "a perdu un oeil, en couvrant des combats" (...) "en jetant un oeil aux photos que Abdelkafi a prises en Syrie"
Cool, Daniel, cool!
Par ramon 4

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

"jeter UN oeil aux photos d'Abdelkafi".

C'est d'un goût.
Par sansacarioca

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

il a pas fait exprès... (c'est pas possible qu'il l'ait écrit exprès Oo)
Par patrick

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

"Cela fait un paquet d'années, que des policiers et des manifestants sont blessés lors des manifs françaises. Le bilan des manifs du 1er Mai n'a pas été sensiblement supérieur à d'autres."

Je veux bien le croire mais j'ai rarement vu un 1er mai avec une violence aussi importante des deux côtés à part dans les années 70 et surtout depuis les manifs contre la loi travail. Souvenir qu'au moment des "Manif pour tous" on parlait de la violence des manifestants, ce qui est aujourd'hui assez drôle. La presse étrangère a au moins le mérite avec cette photo en une, de nous expliquer qu'il y a un gros problème chez nous, non un flic transformé en torche humaine, ce n'est pas anecdotique Daniel. Oui aujourd'hui en 2017 dans une manifestation du 1er mai en France, il est possible de mourir d'un côté comme de l'autre, oui j'ai été inquiet pour mes enfants qui défilait pour la fête du travail et contre le FN. La presse étrangère nous montre symboliquement par cette photo notre situation dramatique et forcément cela nous dérange.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 12:07 le 03/05/2017 par patrick.
Par Yanne

Sans contre feux

Cette image de feu rend bien la situation d'incandescence où se trouve la politique française. Dans une société apaisée comme peut l'être celle de l'Europe d'aujourd'hui, il est difficile de faire un rendu exact d'une situation que tout le monde ressent sans pouvoir l'expliquer réellement.

Nous voyons bien que les résultats du premier tour, comme prévu, aboutissent à un champ de ruines : les deux partis qui se sont partagés le pouvoir depuis des dizaines d'années ont été balayés dès le premier tour. Des deux candidats qui restent, l'une est prêt à mettre le feu à la société, l'autre n'a pas d'assise politique et électorale pour les troisième et quatrième tours, les législatives, et sera dépendant de vieux cumulards déjà à l'affût.
Les ruines resteront telles quelles, pendant que les différentes strates sociales et politiques vont s'entredévorer sous un libéralisme béat et ignorant du côté noir de la force, c'est-à-dire qu'une main ignorera ce que fera l'autre et sera bien content de pouvoir nier sa responsabilité dans un appauvrissement global des classes dominées.

Pendant ce temps, le fait d'avoir pu assister au creusement d'un état de type sécuritaire, avec comme flamboyants symboles les morts impunies de Remy Fraysse et Adama Traoré, pour ne citer qu'eux, ont créé dans la jeunesse un radicalisme sans frein, prêt à s'attaquer, et ils ne s'en privent pas, à des CRS stipendiés pour amortir ce genre de choc, et qui reçoivent les coups qui ne leur sont au fond pas destinés, en pleine face, littéralement.

Parions que d'ici 6 mois, Macron, otage de la droite vallsienne comme de la droite sarkozyste, durcira la politique sécuritaire et embrasera le pays. Et la suppression de la taxe d'habitation, et les allocations chômage pour tous, nous feront alors une belle jambe...

Petit garçon qui aime tant jouer aux allumettes, je voterai pour toi, Tout en sachant que c'est pour le pire : il suffit d'écouter la matinale de France Inter ce matin, comment Corbières a été laminé et Dupont-Aignan relativement épargné. Deux poids deux mesures. Ces fournisseurs de boîtes d'allumettes pleines pour petit garçon loueront la merveilleuse et efficace politique qu'il fera et continueront de mettre en colère toute une frange de l'électorat, la plus politisée, celle qui en général change le monde, et malheureusement parfois en brasier.
Par kawouede

Re: Sans contre feux

"les morts impunies" = c'est du langage de guerre civile attention

Deux bavures, cas de violence policière oui, qu'il faut juger et la justice au moins dans le second cas est en cours encore (espérons-le aussi dans le premier), mais j'y vois en dernier recours non un moyen de punir mais de guérir la société des maux qui la guettent aussi du côté des forces de l'ordre.

Ah on lamine du Corbières dans la matinale ? c'est pas un peu tôt pour le pif ?
Blague à part, j'ai entendu NDA se faire étriller en avril par Cohen sur France Inter (à propos des bombardements chimiques en Syrie), j'ai même cru qu'il allait quitter le plateau...
Par Kazoula

APPELS

Laurent Wauquiez appelle à faire barrage à Le Pen sans appeler à voter Macron
Brigitte Bardot appelle à faire barrage à Macron sans appeler à voter Le Pen (https://fr.news.yahoo.com/brigitte-bardot-appelle-%C3%A0-faire-140000908.html)
Jean Luc Mélenchon appelle à faire barrage à Le Pen sans appeler à voter Macron

(à suivre)
Par Kazoula

Re: APPELS (suite)

Laurent Wauquiez appelle à faire barrage à Le Pen sans appeler à voter Macron
Laurent Joffrin appelle à faire barrage à Le Pen en votant Macron
Brigitte Bardot appelle à faire barrage à Macron sans appeler à voter Le Pen
Jean Luc Mélenchon appelle à faire barrage à Le Pen sans appeler à voter Macron
François Hollande appelle à faire barrage à Le Pen en votant Macron
Daniel Schneidermann appelle à faire barrage à Le Pen en votant Macron
François Fillon appelle à faire barrage à Le Pen sans appeler à voter Macron
Nicolas Sarkozy appelle à faire barrage à Le Pen en votant Macron

(à suivre)
Par Al1

Re: APPELS (suite)

La suite :
Kazoula appelle à la tarte.
Par Kazoula

APPELS (A TARTE)

Jeu de mot un peu lourdingue (bof) mais rien compris, Al1 : comme une majorité d' "insoumis" et un nombre grandissant de citoyens, Kazoula refusera évidemment de choisir dimanche "entre la xénophobie et la servitude". La décision de Bardot vous pose un problème ?
Par Kazoula

Re: APPELS (A TARTE)

Comme beaucoup, à droite et à gauche, votre "petit coeur sensible" (selon une de vos expressions) balance, Al1, mais après avoir vu le sex show télévisé de ce soir, ce "petit coeur" va-t-il pencher pour la xénophobie ou la servitude ? Autre chose : votre absence systématique de réponse aux questions touchant à Maduro, à Castro, voire à Engels (!) est pour le moins assez intrigante. Le PG ne fournit pas de fiches pour ces questions ? Votre mission c'est seulement l'invective ou la blague graveleuse ? Pouvez éclairer les asinautes ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 18:27 le 03/05/2017 par Kazoula.
Par Al1

Re: APPELS (A TARTE)

Pour le moins ! C'est d'ailleurs pour ça que vous n'avez pas besoin de mes lumières, vous êtes assez éclairé comme ça !
Par Kazoula

Re: APPELS (A TARTE)

Nouvelle et piteuse dérobade, mais il était question d' "éclairer les asinautes". Incapable de répondre ? Appelez Toto Marcel à la rescousse, remuez-vous, merde !
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: APPELS (A TARTE)

Al1, ça va, vous l'avez assez allumé. Attaquez-vous à plus coriace, yen a deux ou trois. Je m'engage à vous seconder. Montjoie et Saint Denis !!!
Par Al1

Re: APPELS (A TARTE)

Je ne me laisserai pas injoncter ! ;-)
Par Tigi

Re: APPELS (suite)

Votez Castor !
Par GPMarcel

Re: APPELS (suite)

Vous avez besoin de faire appel à des personnalités pour dire.
je vous le demande Kazoula, exprimez-vous pour que je puisse dire (ou me convaincre) que vous existez.

Petit chien deviendra grand.
Par kawouede

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Que diable êtes-vous allé faire dans cette galère Daniel ?

On ne va pas nier que le discours anti-flics venant d'une fraction de la gauche militante a conduit à des actes injustifiables comme ce cocktail Molotov, il serait bon de revenir aux fondamentaux et de condamner toutes les violences, en suivant Gandhi et Luther King (je n'ai pas dit Jésus, faut pas pousser mémé dans les orties qui se multiplient toutes seules).

Les violences policières, je les condamne aussi, mais je les relativise pour la France, parce que je vois comment ça se passe en Turquie, Russie, Venezuela, Iran, etc. et même aux Etats-Unis contre les noirs et les latinos parfois.

Je ne me sens aucunement solidaire des gens qui pour se prouver qu'ils sont de gauche se croient obligés de balancer des projectiles sur des CRS même s'ils incarnent un gouvernement qui n'a pas brillé par le dialogue social (tout en considérant que la loi travail pour ne parler que d'elle a été renégociée après le coup de gueule d'Aubry & co en février 2016 et obtenu l'accord de la CFDT, 1er syndicat du privé en France).

Et je me méfie plus que tout des révolutionnaires par la parole qui aujourd'hui nous entraînent vers un "ni-ni" délétère.
Par sansacarioca

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Par kawouede

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Oui j'ai vu ça et c'est gerbant. Un copain m'a raconté aussi un jour les manifs contre la loi Devaquet en 86 quand Malik Oussékine est mort, alors les "voltigeurs" faisaient autrement de dégât. La police est une institution qui a pour une part de ses membres une culture antidémocratique, fasciste même, mais elle est régulée, encadrée relativement par une justice assez indépendante en France, et il ne faut pas tomber dans n'importe quel amalgame.
Par Oblivion

La torche humaine, pas de photo.

Hier un migrant est mort électrocuté, entièrement brûlé sur le toit d’un Eurostar à 5h du matin
à Gare du Nord à Paris, France.

Il n’y a pas de photo, désolée.
Il n’y a d’ailleurs pas beaucoup de sites web d’information qui ont relaté sa mort.

D’accord, on s’en fout que les envahisseurs meurent.
On est en France en 2017. C’est la routine.

Mais ils auraient moins pu en faire plus sur les 6h de désordre dans la plus grande gare ferroviaire d’Europe !

Ça peut faire des images, donc de l’info.

Bon. Oui, reconnaissons que c’est la routine aussi.
Par kawouede

Re: La torche humaine, pas de photo.

Merci pour l'info. L'occasion de rappeler ce très beau film qui raconte l'histoire de ces migrants : il y a 9 ans !
[www.critikat.com]
Par Oblivion

Re: La torche humaine, pas de photo.

Merci !
J’avais vu son autre film Je ne suis pas un salaud qui ne m’avait pas conquise.
Par kawouede

Re: La torche humaine, pas de photo.

Regardez surtout Voyages que j'ai préféré
Par sgd

Re: La torche humaine, pas de photo.

je viens de voir une magnifique pièce, à ce sujet, "ceux que j'ai rencontrés ne m'ont peut être pas vu " ( à voir absolument/ sur Frontex notamment )
Par sgd

Re: La torche humaine, pas de photo.

A voir ici (visible 6 jours)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13:47 le 03/05/2017 par sgd.
Par Oblivion

Re: La torche humaine, pas de photo.

Merci aussi, sgd et RTBF !
Par naselloyael-101222 naselloyael

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Pour moi ici, on a quand même dépassé un cap qui n'est pas bon.

Un cocktail molotov, une brûlure de ce type sérieuse peut entraîner la mort. (L'un des policiers était dans un état "d'urgence absolu".) Ce n'est pas une simple canette qu'on a lancé, un pavé, mais une arme qui peut tuer. De la à dire si il faudrait choper ceux qui ont fait ça pour tentative de meurtre, il y a un pas dont je vous laisse juge.

Par contre, cela franchit indéniablement un cap. Quoi qu'on en dise, une manifestation en France a ses codes, ses règles, ce n'est pas pour rien qu'il n'y a malgré tout pas mort d'homme en général pendant une manif, il y a bien sur des éccarts terribles. Mais si un policier en meurt, la tension va grimper d'un cran c'est certain, et pas souhaitable.

Sachant que l'homme en "feu" aurait pu y laisser de sa vie, je n'aime pas cette photo, on dirait de la pornographie pour moi. Es-ce qu'on va montrer la photo d'un homme se faisant fusiller en direct ? N'a t-on pas pour certains d'entre nous ressentis une gène sur ses images du turc ayant exécuté froidement l'ambassadeur Russe ?
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Naselloyael, vous avez tout-à-fait raison. Brûler vif un être humain, quel que soit son quotient intellectuel, est une horreur absolue.
Par Oblivion

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Sachant que l'homme en "feu" aurait pu y laisser de sa vie, je n'aime pas cette photo, on dirait de la pornographie pour moi.

Oui, je trouve cette photo malsaine. Désolée pour le photographe qui fait son métier.
Je ne vois pas de truc fascinant.
Les flammes sont fascinantes mais autour d’un être vivant, on sait à peu-près que sa vie est dorénavant pourrie.

Pour votre info, il n’a jamais été en état d’urgence absolue. L’information a été démentie.

Il est brûlé au visage. Je ne connais pas son état en particulier. Mais c’est vraisemblablement parti
pour des années de soins, greffes.

Ça fait tomber la fascination des flammes.

Par ailleurs, pour toujours continuer à répondre à votre message, il y a eu des manifestants tués
par la police en France.
Par evemarie

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

comprend pas l'article, sans aucun intérêt . Jute la description d'une photo, comment va le policier ? et les manifestant tapé sans raison ? Belle manif en tout , avec du monde.
Par Klérian

j'aimerai bien dire quelque chose

Le poulet grillé ? Son état ? Rien à foutre...

A partir du moment où c'est l'Etat d'urgence à tout les étages, des flics qui font des perquis la nuit et t'enfoncent des batons dans le cul par accident, ma réaction sera uniquement celle là et rien d'autre.

En Attendant d'être de rester dans mon fauteuil dimanche....
Par Tomtom

Re: j'aimerai bien dire quelque chose

C'est beau un Insoumis en colère
Par Al1

Re: j'aimerai bien dire quelque chose

Et vous, Tomtom, vous en pensez quoi, de tout ça ?
Par M.Pat

Re: j'aimerai bien dire quelque chose

et vous vous en pensez quoi du post dégueulasse de Klérian ?
Par Al1

Re: j'aimerai bien dire quelque chose

Tomtom n'a pas répondu.
Ce que j'en pense, moi ? Bonne question ;-) Je suis pas super à l'aise avec ça…

J'en pense qu'il est provoc mais que c'est fait pour, et je pense surtout que l'avis qu'on peut avoir dépend énormément de ce qu'on a pu vivre, si on a été au cœur des manifs de ces dernières années ou pas.
(personnellement j'ai pas la santé pour jouer au héros)

Ce qui s'est passé ces derniers temps au niveau répression, violences policières, assignations à résidence de journalistes, etc… a pris des proportions folles.

J'ai aussi en mémoire le combat pour Notre Dame des Landes, qui va continuer, et de plus en plus violemment, quel que soit l'issue de ces élections. Et je sais qu'eux iront jusqu'à la mort, et qu'elle est inéluctable.

Je pense que la violence appelle la violence (c'te blague!), que ça finira mal, que ça me fout les jetons, et que tout ça n'est rien d'autre que le vrai visage du système fascisant sous lequel nous vivons.

Je pense que la violence des "blackblocks", anars, banlieusards en lutte, … va tourner en boucle dans les médias, que ça va nous désservir, que ça ne va pas inciter les familles à participer à la lutte, …

Mais je sais qu'inéluctablement nous nous dirigeons vers la lutte armée.

Je pense que le monde dans lequel nous vivons montre enfin son vrai visage.

Je pense qu'un prolo était en flamme, je pense à ce mec, à sa famille, comme à tous ceux qui ont choisi ce boulot de merde.
Je pense au fondeur de canons, qui tueront demain si la guerre arrive,
Je pense à leur "faut bien qu'on vive"

Je pense qu'il faut choisir son camp, camarade,

Je pense surtout qu'il est encore temps de s'unir pour bouleverser le pouvoir aux législatives.
Je pense qu'il est encore possible de retrouver le calme et … la liberté, l'égalité, la fraternité.
Et je pense que tout ça, de toutes façons, c'est un combat.
Par M.Pat

Re: j'aimerai bien dire quelque chose

Pas le temps de te répondre en détail mais au moins d'accord sur un point ça finira mal... Ca a déjà commencé tu me diras, loin de moi l'idée d'excuser les violences policières. Mais cette violence systématique du blackblock dans les manifs finira par un drame et si il est du côté de ceux qui lancent les cocktails molotovs à part permettre à certains de hurler encore plus fort au fascisme ça servira à quoi ?
Tu parles de lutte armée, tu t'égares à mon avis. Cette "lutte" n'ira pas au delà de ces activistes radicaux qui continueront leur numéro à chaque manif pour un effet proche du néant.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 00:55 le 04/05/2017 par M.Pat.
Par Al1

Re: j'aimerai bien dire quelque chose

On va voir si je m'égare.
J'espère me tromper.
Par sgd

Re: j'aimerai bien dire quelque chose

désolée j' autocite mon post plus bas
Citation:
Par Al1

Re: j'aimerai bien dire quelque chose

Oui, ça relativise…
Par M.Pat

Re: j'aimerai bien dire quelque chose

merci pour ce lien.
Par Florence Arié

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Citation:
comprend pas l'article, sans aucun intérêt . Jute la description d'une photo

Parfois on se demande ce que vous faites à arrêt sur IMAGES.
Un peu désespérant.
Par evemarie

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

a regarder aussi la video de l'article ou l'ont vois le respect des flics ...
[www.anti-k.org]
Par DétecteurdeVérité

Re:

Il faut dire à la défense du New York Times que les nouvelles de l'étranger qui parviennent à la Une sans avoir de lien direct avec la politique ou l'économie des USA, c'est comme chez nous, voir annoncer un attentat faisant plusieurs centaines de morts au Moyen Orient autrement que sous la forme d'un entrefilet au bas des nouvelles de l'étranger.

Et puis, il y a le fait que l'actualité se porte sur la France cette semaine en raison des élections, et donc le service du pêchage des actualités au NYT a mis l'accent sur tout ce qui vient de France.
Et puis comme le dit Daniel Schneidermann, les flammes ont un pouvoir de fascination.

Que dire de celui qui a lancé le cocktail Molotov en risquant de coûter la vie d'un homme, sinon que l'on espère qu'il a vu aussi cette illustration. Il y a des réalités qui remettent nos convictions en situation.
Par Pierre38330

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Curieux.
Je viens de passer un bon moment à rechercher sur le site du NyTimes. Je voulais lire les commentaires accompagnant cette image.
Impossible de retrouver la photo.
La suele référence que je trouve : c'est ça.

Quelqu'un a-t-il mieux ?
Par Florence Arié

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Indeed, c'est bizarre. Mais on retrouve bien qu'elle était en une du numéro papier du 2 mai.
Par Pierre38330

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Mais on retrouve bien qu'elle était en une du numéro papier du 2 mai.

Je n'ai même pas réussi à accomplir cet exploit.
Can you be of any help ?
Par Florence Arié

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Si vous êtes abonné en tout cas, cliquer sur "today's paper", puis choisir une autre date dans le petit calendrier qui s'ouvre alors.
Par Pierre38330

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Si vous êtes abonné
Hélas, non. J'aime bien les chroniques de Paul Krugman mais c'est à peu près tout.
Par DétecteurdeVérité

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Par Pierre38330

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Je l'ai vue.
Elle est moins flamboyante que cellede la couv du 2 mai.
Par sgd

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Par poisson

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Il dit qu'il a photographié jusqu'à l'évacuation et je ne vois personne venir à son secours.

Il y a bien des CRS qui sont des professionnels dont on pense qu'ils n'ont pas complétement intentionnellement:
jeté une grenade sur une personne, tiré des balles de caoutchouc dans l'œil, applati des lycéens peut-être, etc.
On est prêts à être compréhensif, métier difficile ceci-celà. Des procès peu mis en avant, dans ce qui est la mise en avant médiatique, le JT. Non c'est pas des malades, c'est des gentils.

Mais imaginer qu'un agité, de ceux qui envisage la violence, certes, soit maladroit dans son tir, ça n'arrive pas, on l'accable de toutes les monstruosités. C'est des malades. Et entendre les personnes qui sont dans ces groupes, pour qu'on sache leur appel à un combât frontal, ah bah non. Par contre, globaliser: la manif du 1er mai est violente.
Ou faire intervenir un regard très lointain qui nous juge, arbitre la violence et nous fait taire par l'argument de c'est pire ailleurs... Du style soyez bien content de ne pas être chômeurs et donc étouffez toutes vos exigences les travailleurs.
Il n'y avait vraiment aucun autre photographe, camera-man, portable, dans les parages de la torche humaine?
Par sgd

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

je ne comprends pas bien votre réaction, poisson, c'est le témoignage du photographe et son point de vue subjectif (forcément) mais c'est intéressant (du moins cela m'intéresse) un regard lointain qui nous juge, bien sur, nous français européens sur notre rapport à la violence au regard de son vécu de syrien, pays en guerre civile depuis trop longtemps.
Par Tigi

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Ce que dit ce photographe constitue un blasphème pour certains, qui sont persuadés qu'un bon flic est un flic mort ou grillé : "Parce que je sais ce qu’est une mauvaise police, celle qui tire sur les gens. En France, elle est là pour les protéger. Et puis il s’agit d’un être humain, qui est brûlé gravement. Et quelqu’un que ça ne toucherait pas n’est pas vraiment humain. "
Par sgd

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Allez une petite pensée connexe pour un autre 1er mai. et sur l'évolution de notre Humanité.
Par poisson

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

à sdg: j'avais répondu, et un abandon d'ordinateur, allo ou dring cuisson fiinie, il a agi comme il le devait, l'ordi, c'est violent mais je ne lui en veux pas. Déconnexion, veille, sans s'occuper que je n'avais pas fait envoyer, un truc à ajouter ou à relire pour l'orthographe et les mots oubliés, les aps systématiques car la main gauche se précipite et se venge d'années de domination de la main droite? Non on ne peut pas envoyer trop vite, en tant que poisson je parle, je ne généralise pas.
Comme c'est solide en moi, je devrais pouvoir tout redire, fastoche, mais il faut s'y remettre. Lassitude.

Ce n'est pas comme le dit Tigi qui vous répond sur moi en caricaturant un genre d'anti-flic primaire que je ne suis pas. Et ça je tiens à le dire. Et ça ça m'enlève la lassitude.

Dire aussi qu'on ne va pas m'amnésier en me faisant adhérer à la notion de gentil crs. Mettre en avant le point de vue subjectif de l'objectif est assez rare pour qu'on se demande si? Si en espèrant une remise à plat, une remise en cause, une vision sous un jour nouveau, on ne souhaite pas une sorte d'adhésion, une sorte d'oubli des pourquoi et des comment.
Un appel à la non violence qui shunte la violence intrasèque de la gente policière me fait tiquer. Car la violence est son outil de maintien de l'ordre à la police, et il y a moultes autres outils de maintien de l'ordre ailleurs, indirects et non violents, ordre qui lui même n'est pas la finalité, mais aussi un moyen de justice, etc. Les crs sont gentils chez vous car si ils voulaient ils tireraient dans le tas, c'est un peu court, ne doit-on pas ambitionner mieux?

Je voulais juste dire que prôner la non-violence ne peut être partisan et ponctuel.
Ce photographe arrive en candide choqué que la violence soit + dans le camp non institutionnel, ce qui le rend admiratif et défenseur des crs victimes. Mais il n'a pas de candeur nous dit-il, c'est son vécu qui le rend lucide. D'accord, je comprends, mais je lui réponds simplement qu'il envisage qu'il y a un vécu et des histoires chez les gens qu'il photographie, tout pareil qu'on reconnait volontiers le sien. Est-ce qu'il a choisi de se spécialiser dans la photo de manifs parce que les autochtones rechignent? Son point de vue m'intéresserait aussi là-dessus.



Modifié 4 fois. Dernière modification le 11:52 le 06/05/2017 par poisson.
Par sgd

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

merci de me répondre sur votre point de vue, poisson. Moi ce qui m'avait fait sursauter dans votre message est la lecture de "Par contre, globaliser: la manif du 1er mai est violente" ou "faire intervenir un regard lointain"

Je crois juste que le choix de la photo par les médias est le spectaculaire (un homme torche pensez donc si c'est pas vendeur ça coco ) cela me fait en ce qui me concerne penser celle-ci )
D'une part, j'ai été happée par la photographie et n'ai pas regardé le sous-texte l'accompagnant ;
D'autre part, le témoignage du photographe est, je vais être tautologique, est forcément subjectif et on voit mieux d'où il parle.

Cette photo m'a fait également penser au témoignage du compagnon du policier abattu sur les Champs Élysées. en regardant les photos je n'ai pensé qu'à l'humain sans regarder les textes d'accompagnement.

Enfin, j'ai lu un série d'articles sur les black bloc et notamment ce dernier (pour apporter l'eau à votre bocal ;-)

Et aussi à ceci
Par Diogene

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Heu, question plus technique que débat.
- dans presque toutes les manifs il y a des black blocks
- le cocktail molotov avec le pavé est une arme favorite du black block de base.
Elles ne sont donc pas ignifugées leur fichues tenues "robocop" aux flics? Il n'ont pas un petit extincteur par "escadron"?
Par Tigi

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Elles sont ignifugées... mais pas au niveau du visage : ils n'ont pas de cagoules ignifugées (c'est d'ailleurs une demande de leur part)

La vraie question, c'est plutôt : comment les tueurs des black blocks peuvent-ils bénéficier d'une telle impunité ?



Modifié 2 fois. Dernière modification le 22:13 le 04/05/2017 par Tigi.
Par sgd

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

c'est a priori le principe du black bloc( l'anonymat) : le black bloc est une tactique qui « consiste pour ces manifestants à manoeuvrer groupés de sorte à prendre l’apparence d’un bloc au milieu duquel chacun préserve son anonymat, le port d’habits noirs de pied en cap et d’un masque parachèvent l’anonymat de la posture Francis Dupuis-Deri, Les Black blocs – La liberté et l’égalité se manifestent
- critique de livre ici
et article de F. Dupuis Deri un peu daté
Par Coin-coin l'Araignée 2·0

Re: La torche humaine, le photographe, et le New York Times

Une « nouvelle édition augmentée » du livre de Francis Dupuis-Déri sur les black blocs a paru y a moins d'un an. Dans un entretien publié dans Quaritier Libre (p. 15) à l'occasion de la sortie de la 1re édition du livre, Francis Dupuis-Déri faisait remarquer que « les gens du Black Bloc et leurs alliés n’ont [jamais] tué personne ».
Désolé, seuls les utilisateurs connectés peuvent envoyer des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour se connecter

Remonter en haut de page