Dominique Seux, airbnb et l'eau de pluie

chronique Par Daniel Schneidermann publié dans le dossier : Numérique : qui pigeonne qui ? discuté depuis 09:19 le 11/04/2017

La rude concurrence radiophonique étant ce qu'elle est, j'avoue ne pas écouter pieusement chaque matin Dominique Seux, des Echos, sur France Inter. C'est un tort. Il n'est jamais décevant. Pas une chronique sans que passe, plus ou moins en douce, la vision patronale de l'économie. Hier matin, comme le relève notre nouveau chroniqueur Romaric Godin (bienvenue à lui), il s'en prenait au programme "lunaire" de Mélenchon, mais avec une malenctreuse erreur de date, trahissant que la cause était entendue avant d'avoir été plaidée.
Le message seuxien n'est pas toujours aussi clair. Les plus intéressantes chroniques de Dominique Seux sont celles qui semblent "objectives", et ne semblent pas offrir prise à controverse. Ainsi son hymne de ce matin à la start up de locations d'hébergement airbnb, cette idée mirobolante, qui permet de voyager "à des jeunes, et à ceux qui ont un pouvoir d'achat qui ne leur permet pas d'aller à l'hôtel". Succès phénoménal...... > Lire l'intégralité du texte
Participations votées d'utilité publique sur ce sujet

Par DétecteurdeVérité

Re: Dominique Seux, airbnb et l'eau de pluie

"effet de ruissellement" qui doit être en Anglais le "trickle-down effet" est aussi ce que Madame Thatcher a mis en avant.
Il s'en est suivi un ravinement de toute la société Britannique avec des terres inondées de bienfaits qui ont immédiatement investi ailleurs qu'au Royaume Uni là où le ruissellement permet d'engranger plus rapidement. Un effet qui a donné aussi des terres arides privées de ressources, toute cette classe populaire laissée pour compte dont Ken Loach a donné des exemples, une classe populaire qu'on privait des moyens de subsistance et qu'en plus on conduisait à la mauvaise conscience, la déclarant responsable de son propre sort...
> Lire ici > Lire en contexte

Par Bolzano

Re: Dominique Seux, airbnb et l'eau de pluie

Vu que Mélenchon monte dans les sondages, une autre vision du miracle AirBnb:
- ça permet à la femme de médecin du 16e d'investir dans un appartement parisien par enfant à transmettre dans les meilleurs conditions: la durée de possession sera importante, les plus-values minorées, et entre temps le revenu est très supérieur à celui du marché locatif
- ça rapporte bien plus que les placements de pauvre comme livret A ou LDD
- le miracle est que c'est aussi exonéré d'impôts, pas par la loi, mais par une sorte de tolérance coupable, c'est même mieux qu'un emploi fictif, puisque comme le répète le si honnête Fillon, sa femme a dû payer des impôts et des cotisations sociales; au pire ça sera taxé en BNC, mais alors on peut déduire les intérêts d'emprunt
- la femme de ménage des appartements est subventionnée en emploi familial à 50% alors que la femme de chambre des hôtels est soumise aux cotisations sociales

Donc l'état ne voit pas la couleur de la TVA, Pôle emploi voit arriver les employés d'hôtel, la ville se console avec les miettes de la taxe de séjour, on chasse de la ville les classes moyennes en faveur des touristes et de leurs loueurs, on transforme des CDI des hôtels en emplois familiaux précaires, pour le bénéfice de ceux qui ont les moyens d'investir, de voyager et du patrimoine à transmettre, pour enrichir une entreprise qui remercie en ne payant ni impôts ni salaires, et même pas d'investissements ni d'infrastructures en France.

Comme avec Uber on transforme une profession qui vivait un peu sur des marges et une clientèle supérieures en un marigot de requins indépendants, chômeurs prêts à tout même gagner bien moins que le SMIC pour s'en sortir dans un cas, bourgeois prêts à profiter de la mode dans l'autre.

La collectivité y perd à tous les coups, les seuls qui y gagnent avaient les moyens de payer le taxi et l'hôtel et payent moins cher maintenant, sans compter qu'ils peuvent investir dans un appart à louer, ou bientôt dans une voiture à faire Uberiser par un jeune du 9-3?

Les riches dépensent moins, les pauvres récoltent des miettes, c'est comme ça que fonctionne le ruissellement en vrai....
> Lire ici > Lire en contexte

Par Boulit

Il ne faut pas écouter la matinale d'inter ou alors sous la douche avec le bruit de l'eau.....

La "1ère matinale de France" est inécoutable tant ses intervenants sont idéologues d'une pensée "sociétale" de gauche et d'une pensée économique de droite, considérant probablement que, ce faisant, ils sont dans leur rôle de neutralité de journaliste du service public (lamentable). Du coup, ils mettent tout le monde d'accord sur leur nulité mais gardent une très bonne audience car..... il n'y a pas (trop) de pub sur leur antenne en comparaison des autres matinales rendues inécoutable par carglass and co.
Un piètre service public qu'il serait urgent de réformer....
> Lire ici > Lire en contexte
Tous les commentaires (29)
Par Jombie

Re: Dominique Seux, airbnb et l'eau de pluie

Citation:
certes, airbnb ne crée aucun emploi, ne paie pas cotisations sociales, mais "au total, les revenus encaissés par les uns et économisés par les autres se retrouvent dans le circuit économique".

Dit autrement : « on saigne de partout, mais c'est pas grave, tant qu'on transfuse du sang dans les artères ! »
Par tosh

Re: Dominique Seux, airbnb et l'eau de pluie

Vraiment révoltant et dire que cela aurait pu être une entreprise française qui ne crée aucun job aux US et détruit la filière hôtelière américaine... quelle occasion manquée !

Le 2eme effet kisscool d'Airbnb c'est surtout que les propriétaires d'appartement ont vite réalisé le différentiel de prix avec les hôtels, sont devenus cupides et avares et ont donc alignes leurs prix (sans vraiment chercher a comprendre les avantages que procurent l'hotel VS une location a l'arrache).... On commence a voir dans certaines villes américaines et ailleurs des offres qui ne sont plus du tout concurrentielle.... bref le marche est en train de se resserrer, etant un pionnier d'AirBnb j'ai passe un an entre 2012 et 2013 a ne vivre que par ce biais aux US et si il m’était facile de l'utiliser au départ cela s'est vite complique après 12 mois.....
peut être un jour verra t-on l'apparition d'un concurrent qui propose une commission inférieure et un système de prix max par zone (le machine learning est la pour ca).
enfin i digress, tout ça ne ramènera pas les emplois perdus dans l’hôtellerie. pas plus que BlaBlaCar ne ramènera d'emploi dans la filière de location de voiture..... mais au moins les emplois blablacar sont en France !



Modifié 2 fois. Dernière modification le 10:15 le 11/04/2017 par tosh.
Par Catala93

Re: Dominique Seux, airbnb et l'eau de pluie

Bernard Maris nous manque ... Je me souviens d'un débat éco du vendredi sur Inter, ou Maris avait listé, avant que Seux ne parle, tous les thèmes que ce dernier s'apprêtait à défendre(flexibilité, déreglementation, etc.) Jubilatoire !
Par Hannah Themista-Soubirous

Re: Dominique Seux, airbnb et l'eau de pluie

Bernard Maris était Docteur en Sciences économiques et professeur agrégé.

Si j'en crois Wikipédia , Monsieur D.Seux a un DEUG d'économie : c'es dire la profondeur de ses connaissances en matière économique ....
On peut penser ( peut-être, à tort, mais j'en doute ) qu'il vient "faire de la politique " ou " de la propagande " plutôt que de l'économie.
Par hansolo

Re: Dominique Seux, airbnb et l'eau de pluie

Une chronique comme on les aime, inspirée et inspirante.
Merci Daniel!
Par Frédéri POCHARD

Re: Dominique Seux, airbnb et l'eau de pluie

Or donc, selon le prophète néolibéral Seux "au total, les revenus encaissés par les uns et économisés par les autres se retrouvent dans le circuit économique".
Tiens... mais n'est-ce pas là une résurgence de l'argument ou plutôt de la vieille scie capitaliste que l'on nomme "effet de ruissellement" ?
Ça fait doit faire dans les quarante ans que cette théorie a été avancée, notamment dans le cadre de la première campagne présidentielle de Reagan, et elle a toujours été démentie par les faits.
Et pourtant, avec la constance d'un croyant ou la persévérance d'un escroc (les deux "qualités" n'étant pas mutuellement exclusive), certain(e)s comme Seux donc nous ressortent continuellement ce monstrueux bobard qui n'a jamais eu d'autre effet que de favoriser leurs maîtres.

Mais ne sommes-nous pas responsables au final du succès de ces mensonges et de celles et ceux qui les rabâchent ? Qu'avons-nous fait depuis quarante ans pour les faire taire une bonne fois pour toutes ?
Les néolibéraux sont béats d'admiration devant les Etats-Unis. Ne devrions-nous pas adapter une technique venu de ce pays puisqu'il leur plait tant ?
La technique est celle dite du "tree strikes and you're out". issue du baseball (quand le lanceur fait trois strikes contre un batteur, celui-ci est sorti de la manche), elle trouve une application dans le système judiciaire de certains états. En résumé, trois condamnations et la troisième est automatiquement à vie.
Ici ça serait : trois mensonges factuels répétés dans les médias (sans qu'il y ait reconnaissance publique de l'erreur/désinformation) et le/le menteur/euse perd définitivement sa place.
A mettre en place sans délai dans les médias publics.
Finalement c'est assez proche d'un motif de licenciement bien de chez nous : la faute grave puisque dans le domaine de l'information, s'il peut y avoir divergences d'opinion, la désinformation volontaire à travers des opinions qui vont à l'encontre des faits doit être considérée comme une faute grave (voire lourde puisqu'elle rejaillit sur la réputation de l'employeur).
Certain(e)s dont Seux prétendent que l'économie est une science. S'il s'agit bien d'une science, elle ne peut retenir que les théories qui sont validées par les faits. Or la "théorie du ruissellement" est démentie par les faits. Aucune des prédictions que cette théorie a avancé n'a été vérifiée par les faits. Elle est donc nulle et continuer à la mettre en avant relève de l'imposture intellectuelle et du mensonge avéré.
Il n'est pas possible de continuer ) tendre un micro à celles et ceux qui colportent des mensonges. C'est un danger pour la démocratie.
Une véritable démocratie implique des citoyen(ne)s bien informé(e)s prenant des décisions rationnelles sur la base de faits. Ne jamais rien faire à l’encontre des menteurs/euses est attentatoire à la démocratie.
Par DétecteurdeVérité

Re: Dominique Seux, airbnb et l'eau de pluie

"effet de ruissellement" qui doit être en Anglais le "trickle-down effet" est aussi ce que Madame Thatcher a mis en avant.
Il s'en est suivi un ravinement de toute la société Britannique avec des terres inondées de bienfaits qui ont immédiatement investi ailleurs qu'au Royaume Uni là où le ruissellement permet d'engranger plus rapidement. Un effet qui a donné aussi des terres arides privées de ressources, toute cette classe populaire laissée pour compte dont Ken Loach a donné des exemples, une classe populaire qu'on privait des moyens de subsistance et qu'en plus on conduisait à la mauvaise conscience, la déclarant responsable de son propre sort
Par Al1

Re: Dominique Seux, airbnb et l'eau de pluie

Par Sebastien Lemar

Re: Dominique Seux, airbnb et l'eau de pluie

Ce qu'il y a de bien avec Seux, c'est qu'il ne déçoit jamais: ainsi "l'effet de ruissellement" est-il bon et beau quand il provient du Marché Libre, Entreprenant et Disruptif, mais parfaitement néfaste voire dangereux, lorsqu'il s'agit "d’injecter de l’argent public pour qu’il en sorte de la croissance et de l’emploi". C'est du moins ce qu'il affirme ce matin dans son édito des Echos, accusant ainsi J.L. Mélenchon de vouloir mener le pays à la ruine par ce qu'il qualifie de "vision hydraulique de la politique économique" Il accuse même Mélenchon de vouloir ponctionner les hauts revenus plus que... Roosevelt dans les années 40!
C'est dire si JLM est radical: juste plus à gauche que Roosevelt!
Ce qui, en creux, valide la position du NPA qui le trouve plus réformiste qu'insoumis et plus populiste que révolutionnaire.

(Ce qui n'est d'ailleurs pas faux).
Par evemarie

Re: Dominique Seux, airbnb et l'eau de pluie

et des logements pourris, j'ai utilisé 2 fois Rbnb , les lits sont pourris, l'endroit pareil ... Franchement ou est le confort, et même le prix ressemble aux prix des gites, sans le contrôle des prestations. le convoiturage oui c'est cool, et si on choisi [covoiturage-libre.fr] , on ne paye pas la taxe faramineuse de blablacar, il faut faire perdre cette boite , qui se moque des utilisateurs et se fait payer un pourcentage de frais par rapport au prix du voyage, voleurs. Que le voyage coute 5 euro ou 50 l'utilisation de l'application est la même, et donc le cout aussi, il sont riche maintenant les créateurs, et ils payent des impôts en France ?
Par Loran

Re: Dominique Seux, airbnb et l'eau de pluie

Salauds de créateurs de boite qui se versent un salaire...
Par gracques

Re: Dominique Seux, airbnb et l'eau de pluie

Oui comme M MULLIEZ dont les marges de ses nombreuses enseignes , auchan , leroy merlin et autres servent à lui payer un 'salaire'.....
Ce n'est pas le'mot qui compte , mais le pourcentage !
Par Bolzano

Re: Dominique Seux, airbnb et l'eau de pluie

Vu que Mélenchon monte dans les sondages, une autre vision du miracle AirBnb:
- ça permet à la femme de médecin du 16e d'investir dans un appartement parisien par enfant à transmettre dans les meilleurs conditions: la durée de possession sera importante, les plus-values minorées, et entre temps le revenu est très supérieur à celui du marché locatif
- ça rapporte bien plus que les placements de pauvre comme livret A ou LDD
- le miracle est que c'est aussi exonéré d'impôts, pas par la loi, mais par une sorte de tolérance coupable, c'est même mieux qu'un emploi fictif, puisque comme le répète le si honnête Fillon, sa femme a dû payer des impôts et des cotisations sociales; au pire ça sera taxé en BNC, mais alors on peut déduire les intérêts d'emprunt
- la femme de ménage des appartements est subventionnée en emploi familial à 50% alors que la femme de chambre des hôtels est soumise aux cotisations sociales

Donc l'état ne voit pas la couleur de la TVA, Pôle emploi voit arriver les employés d'hôtel, la ville se console avec les miettes de la taxe de séjour, on chasse de la ville les classes moyennes en faveur des touristes et de leurs loueurs, on transforme des CDI des hôtels en emplois familiaux précaires, pour le bénéfice de ceux qui ont les moyens d'investir, de voyager et du patrimoine à transmettre, pour enrichir une entreprise qui remercie en ne payant ni impôts ni salaires, et même pas d'investissements ni d'infrastructures en France.

Comme avec Uber on transforme une profession qui vivait un peu sur des marges et une clientèle supérieures en un marigot de requins indépendants, chômeurs prêts à tout même gagner bien moins que le SMIC pour s'en sortir dans un cas, bourgeois prêts à profiter de la mode dans l'autre.

La collectivité y perd à tous les coups, les seuls qui y gagnent avaient les moyens de payer le taxi et l'hôtel et payent moins cher maintenant, sans compter qu'ils peuvent investir dans un appart à louer, ou bientôt dans une voiture à faire Uberiser par un jeune du 9-3?

Les riches dépensent moins, les pauvres récoltent des miettes, c'est comme ça que fonctionne le ruissellement en vrai.
Par victor0nl1n3

Re: Dominique Seux, airbnb et l'eau de pluie

Ce que vous dite est très vrai mais n'occultons tout de même pas certaines vérités.

AirBnB permet réellement à certaines personnes de faire des voyages qu'ils n'auraient pas fait autrement. Uber aide vraiment à convaincre des jeunes de ne pas aller en soirée avec leur propre voiture au risque de rentrer ivre.

Est-ce que le jeu en vaut la chandelle ? Absolument pas ! Il faut néanmoins reconnaître les avantages de ces nouveaux services si on veut combattre leurs inconvénients efficacement.
Par emilie bouyer

Re: Dominique Seux, airbnb et l'eau de pluie

Seux est prévisible. Là ,il roule pour Fillon...qui en a bien besoin. Il est venu se cacher à France inter mais on l'a tous repéré et depuis longtemps.
.
Par clive-aka-@sirefusedesupprimermoncompte

Re: Dominique Seux, airbnb et l'eau de pluie

"A la radio ils ont dit que si c'est Le Pen ou Melenchon, toutes mes économies ça vaudra zéro, j'aurais plus rien"....
Monique, 81 ans dans sa cuisine, aujourd'hui 14h17.
J'essaie de relativiser, de la rassurer, mais "qu'est-ce que tu en sais, toi, eux ils sont spécialistes en économie, et ils disent tous ça!"
Voyez si vous cherchez pourquoi un Seux (ou un autre c'est les mêmes) ont été choisis pour la tâche, et pourquoi quand il est en vacances il est remplacé par un autre des "Echos"... c'est juste efficace.
Par M_

Re: Dominique Seux, airbnb et l'eau de pluie

C'est un peu le choc generationel airbnb...
Non sans dec le probleme est un peu different d'uber ou le covoiturage mais ca reste dans la meme veine. Ces nouveaux sites sont modernes pratiques et rapides. Comme tout il y a du positif et du negatif pour la societe et la seule facon de trouver un equilibre.

Mais pour moi le principal probleme reste exactement le meme et est completement associe a la modernite de notre societe : deux courbes liees l'une a l'autre mais qui ne qui ne sont pas paralleles :
1) augmentation permanente de la population active (femme, immigration),
2) augmentation du nombre de job qui n'augmente pas aussi vite que la population active; je vois deux raisons principales a ce phenomene : (a) les nouvelles technologies a savoir par exemple la robotique, l'electronique et maintenant, l'informatique ainsi que (b) la concurrence (a tous les niveaux) qui recherche forcement a reduire les couts ce qui passe notamment par une augmentation de l'efficassite et donc une diminution du personnel.
A moins que sur @si vous arrivez a m'inventez de nouveaux jobs pour les 50ans a venir je ne vois pas comment resoudre ce probleme.

Apres contraire vous Daniel, je suis globalement d'accord avec Seux sur cette phrase : "au total, les revenus encaissés par les uns et économisés par les autres se retrouvent dans le circuit économique"
Et pour vous dire je me fait exactement la meme reaction concernant une augmentation du Smic, du RSA, des retraites, tous les petits salaires en fait, puisque l'argent qu'on leur donne va de la meme maniere se retrouve dans le circuit economique francais. Bref pour booster la croissance d'un pays riche en crise, commencer par prelever plus aux riches et donner plus aux pauvres qui eux le redepenseront dans le circuit economique reel (avec taxes et tous le tralala) alors que les plus riches vont a l'inverse l'investir dans le circuit economique de marche (finance, speculation diverses, etc...) qui n'apportent rien a la France.
Par Loran

l'économie est une structure dissipative

Le probleme est plus grave et beaucoup plus profond.

L'économie est une structure dissipative au sens thermodynamique. Comme toute structure dissipative elle maximise le flux d'énergie qui la traverse.
C'est une règle dure de l'univers. Cette conceptualisation rejoint de fait les travaux de Meadows and co, Jancovici, oilman...


Tverberg explique cela tres bien (en anglais)
[ourfiniteworld.com]

Ou Roddier en Francais, mais c'est plus long et beaucoup plus orienté sur la physique.

Au point ou nous en sommes la seule chose qui est sensé c'est de travailler sur la résilience...

Et pour cela il faut simplifier l'édifice...
Par Boulit

Il ne faut pas écouter la matinale d'inter ou alors sous la douche avec le bruit de l'eau.....

La "1ère matinale de France" est inécoutable tant ses intervenants sont idéologues d'une pensée "sociétale" de gauche et d'une pensée économique de droite, considérant probablement que, ce faisant, ils sont dans leur rôle de neutralité de journaliste du service public (lamentable). Du coup, ils mettent tout le monde d'accord sur leur nulité mais gardent une très bonne audience car..... il n'y a pas (trop) de pub sur leur antenne en comparaison des autres matinales rendues inécoutable par carglass and co.
Un piètre service public qu'il serait urgent de réformer.
Par alain-b

Re: Il ne faut pas écouter la matinale d'inter ou alors sous la douche avec le bruit de l'eau.....

Par Tristan Le Gall

Re: Il ne faut pas écouter la matinale d'inter ou alors sous la douche avec le bruit de l'eau.....

Vous avez raison, camarade, la matinale serait tellement plus mieux si c'était des idéologues qui proposaient une pensée économique "de gauche" (protectionnisme, refus du libéralisme) et une pensée sociétale "de droite" (préférence nationale, xénophobie). Tiens, c'est exactement ce que propose la bande de fascistes bleu marine...

Et puis, une fois la radio publique ainsi réformée, on pourrait concentrer tous ces journalistes déviants dans des camps. Quel beau programme !



Modifié 1 fois. Dernière modification le 11:28 le 12/04/2017 par Tristan Le Gall.
Par Anne Reynaud

Airbnb et la punaise de lit

Les tendances actuelles de location type couchsurfing et airbnb expliqueraient la propagation de la punaise de lit dans les grandes agglomérations, via les sacs de voyage et sacs à dos des locataires d'un jour. Je suppose que l'hôtellerie professionnelle est plus sensibilisée et vigilante à cet égard que ne l'est un particulier? Ça me gratte rien que d'y penser...
Par GPMarcel

Re: Airbnb et la punaise de lit

Ca vous gratouille ou ça vous chatouille?
Par Anne Reynaud

Re: Airbnb et la punaise de lit

Ça me gratouille un peu comme si j'avais une veste en laine (ah merde, j'ai une veste en laine)
Par tosh

Re: Airbnb et la punaise de lit

Citation:
je suppose que l'hôtellerie professionnelle est plus sensibilisée et vigilante à cet égard que ne l'est un particulier?


La c'est le lobby hotelier qui met la marmotte dans le papier d'alu. il n'y a pas eu besoin d'attendre AirBnb, la punaise de lit bien fraiche les hotels font ca très bien depuis l'aube des temps je vous rassure. Je consulte toujours le site [bedbugregistry.com] quand je prends une chambre dans un hotel US et ce depuis bien avant qu'AirBnB ne fasse son apparition.
J'aurais bien aime qu'un site similaire existe en France car franchement c'est pas la joie non plus..... et ce quel que soit la gamme de l'hotel.
Par Anne Reynaud

Re: Airbnb et la punaise de lit

Merci pour ces infos (je n'ai aucune part dans l'hôtellerie ;-)
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Airbnb et la punaise de lit

Arrêtons d'opposer la droite à la gauche. Tous les Rockefeler , les Carnegie, les Morgan seraient en tôle actuellement pour fraude fiscale, conflit d'intérêts, association de malfaiteurs etc. Les seuls ancêtres du Profit sont la rapine, le butin, l'escroquerie, le meurtre, tout sauf la prise de risque, le flair,l'altruisme inconscient.
Par DonGiedo

Re: Airbnb et la punaise de lit

"Derrière chaque grande fortune, il y a un crime"
Par DonGiedo

Re: Airbnb et la punaise de lit

mais aussi : "Il faut laisser pleurer un nourrisson quand il va au lit, sinon on sacralise trop son coucher"
Désolé, seuls les utilisateurs connectés peuvent envoyer des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour se connecter

Remonter en haut de page