Déconnexion et accordéon en France

chronique Par Daniel Schneidermann publié dans le dossier : French bashing discuté depuis 09:17 le 10/01/2017

Et, six mois plus tard, les journalistes anglo-saxons réjouis s'aperçurent que les salariés français jouissaient maintenant d'un "droit à la déconnexion". L'amusant, avec la focalisation à retardement de la presse étrangère sur ce droit introduit par la loi El Khomri, c'est qu'il a justement fallu la presse étrangère, pour que les Français prennent connaissance de cet article de la loi. Tout au long du mouvement de contestation, ce sont les dispositions sur les prudhommes ou la primauté de l'accord d'entreprise sur l'accord de branche, qui ont focalisé la colère des opposants à Valls et à son 49-3 forcé. Voici qu'on réalise que cette loi contenait aussi quelques dispositions favorables aux salariés dont, justement, ce droit à la déconnexion, qui force les entreprises de plus de cinquante salariés, à compter du 1er janvier, à établir une "charte des bonnes pratiques", pour éviter aux cadres le mail de 23 heures 45...... > Lire l'intégralité du texte
Participations votées d'utilité publique sur ce sujet

Par jg.m

Re: Déconnexion et accordéon en France

Le droit à la déconnexion est à ranger sur la mème étagère que le droit au logement ... des vœux pieux...
> Lire ici > Lire en contexte

Par ManuTOO

Re: Déconnexion et accordéon en France

Il faudrait que notre DS à nous arrête de faire de l'ironie à 9h15 : c'est visiblement trop tôt pour certains cerveaux grippés par le froid ambient... ;-)

Au ralenti, cela donne : avoir le choix entre 2 informations douteuses est un non-choix......
> Lire ici > Lire en contexte

Par freudqo

Re: Déconnexion et accordéon en France

Ce qu'il y a de fabuleux dans ce cas, c'est l'idée même d'appeler ça un "droit".

Les entreprises avaient-elles réellement le droit d'imposer à leurs salariés une condition d'astreinte permanente ? Évidemment, non. Les juges ne s'y sont d'ailleurs pas trompé : [www.lepoint.fr] . Ils ont systématiquement donné raison à l'employé qui ne travaillait pas en dehors de ses heures de travail.

Bref, la déconnexion n'est pas un nouveau droit. La déconnexion a toujours été l'état standard du droit. Le problème réside essentiellement dans la relation employeur-employé, notamment en France, et dans l'engorgement scandaleux des tribunaux Prud'Homme (ainsi que leur fonctionnement…). L'état du droit était clair depuis bien avant, il aurait suffi de le rappeler, quite à faire une campagne de pub, et de le faire respecter, ce qui n'est pas au programme.

Comme l'a dit un autre utilisateur, nous sommes face à un vœux pieux. Des e-mails continueront à partir le week-end, d'autres moyens de communication seront utilisés, les employés esclaves seront toujours exploités dans leurs soirées… Ils seront placardisés jusqu'à accepter une rupture conventionnelle s'ils refusent, comme aujourd'hui. Ou alors ils porteront plainte au Prud'Homme et attendront 4 ans avant de savoir qu'ils avaient raison.

Comme toujours, on a essayé de lancer un os à ronger à notre fibre "gauchiste" pour faire passer la pillule de la loi travail. C'est plutôt une bonne chose, de ce point de vue là, que ça n'aie pas marché....
> Lire ici > Lire en contexte
Tous les commentaires (65)
Par Robert.

Re: Déconnexion et accordéon en France

"c'est que le consommateur français a le choix."
Ça, c'est la version optimiste. En fait il doit s'accommoder des deux.
Par Coin-coin l'Araignée 2·0

Re: Déconnexion et accordéon en France

Le vent n'est pas trop fort, la journée s'annonce belle [www.youtube.com]
Je vas vous chanter une chanson d'la Star Ac' qui finit bien [soundcloud.com]
Par Al1

Re: Déconnexion et accordéon en France

Tiens, je découvre que notre Gérard Blanchard national a fait un album avec des chansons de Brassens.
J'aime bien La Jeanne
Par Ervé

Re: Déconnexion et accordéon en France

Une question que je me pose :
Dans une même entreprise, un employé faisant valoir son droit à la déconnexion, et un autre acceptant d'être contacté à toute heure du jour et de la nuit, seront-ils perçus et appréciés de la même manière par leur employeur ?
Par Bruanne

Re: Déconnexion et accordéon en France

Je ne suis pas sûre du tout de ce que j'avance, mais d'après ce que j'ai compris de ce qu'on m'a dit ( ...) c'est le fait d'envoyer des mails aux horaires "hors boulot" qui est interdit : si on veut lire dans la nuit du samedi au dimanche ses mails en retard, personne ne peut l'interdire... par contre on n'expédie rien en dehors des heures de travail.
Certaines entreprises avaient d'ailleurs pris les devants ...pas seulement parce qu'elles sont gentilles et pour créer un droit à la déconnexion, mais parce que le mail envoyé à 23h45 prouve qu'on bosse à 23h45, et qu'il peut justifier qu'on réclame des heures sup', des astreintes, des récup', qu'on parle de harcèlement...
Par Ervé

Re: Déconnexion et accordéon en France

OK. Je comprends mieux.
Merci, Bruanne.
Par Bicéphale

Re: Déconnexion et accordéon en France

"L'avantage de la mondialisation de l'information, c'est que le consommateur français a le choix."
Bon, déjà, passons sur le terme de consommateur (employé à dessein ici j'imagine, ou j’espère), mais alors sur le choix on va tout de même se permettre l'énonciation d'une sacré nuance.
En effet, si une cuillère à café de caviar entre trois bonnes louches d’excréments contient en effet, rigoureusement parlant, une part non négligeable de saveurs délectables, le goût obtenu en demeure exécrable.
Par Anthony Morel

Re: Déconnexion et accordéon en France

J'espère que cet extrait ne révèle pas le niveau général du travail de Michael Moore :-)

- méconnaissance totale de ce que représente 3 mois de chimio intensive : genre ensuite reprendre tranquillement le boulot comme si de rien n'était

- méconnaissance du niveau et du principe des indemnités de la sécu : genre louer un yacht sur la côte d'azur alors que le gars revient des usa sans carte de sécu

- et pour finir le gars dit n'avoir jamais cotisé puis ensuite d'obtenir un papier de la sécu pour filer à son patron ??

bref même TF1 peut mieux faire.
Par Adarr

Re: Déconnexion et accordéon en France

Ouais, ça m'a paru très bizarre l'histoire du gars qui reviens des US pour soigner un cancer et qui n'a jamais bossé en France...
Effectivement, comment peut-il percevoir un congé maladie sans être salarié....

Du coup, après réflexion, rien n'est précisé oralement dans le film, seules les images suggèrent que le gars vie la vie de pacha aux frais de la princesse.
Mais on n'en sait pas grand chose.
Bref, il a sûrement d'abord retrouvé du taf en France avant de se faire soigner, tout bêtement. Et revenant des US il devait avoir un paquet de pognon de côté lui permettant de louer son yacht... Mais forcément ça casse le roman...

Du M. Moore tout craché, qui laisse les images parler d'elles-mêmes, ce qui lui vaut des accusations régulières de manipulation, mais comme rien n'est explicite, impossible de l'attaquer.
Par evemarie

Re: Déconnexion et accordéon en France

Mr Moore qui ne connait rien aux cantine Francaises, il ose dire que nos enfants mangent comme dans un 5 etoiles ... pas les 3 miens et de la maternelle a la fac, c'est degeullasse et les toilettes pire .
Par Faab

Re: Déconnexion et accordéon en France

Pauvre Moore, ça lui apprendra à vouloir dire que la France est mieux que les USA...
Par Oblivion

Re: Déconnexion et accordéon en France

J’ai regardé l’ensemble du passage de Sicko concernant le système social français, c’est très très drôle.
On y apprend qu’en France, une personne du gouvernement peut venir gratuitement à domicile assister une jeune maman (qui n’a pas du tout
l’air dans le besoin) pour s’occuper du bébé et étendre le linge, préparer à manger.
Il va voir un couple de classe moyenne qui arrive à s’en sortir dans la vie, faire de beaux voyages et vivre dans un bel appartement
en gagnant seulement entre 6000 à 7500 euros (en 2005). Ah, ah, ah !
Quand SOS médecins intervient, on entend les pneus qui crissent tellement ils vont vite pour arriver sous moins de 30 mn.

Et il y a de belles images de Français paisibles, heureux, sous le soleil.

J’ai rigolé jaune quand même en pensant, bah… à ce qu'on connait - qui est certes largement mieux que le système
de santé américain - mais qui fait parfois pleurer.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16:40 le 10/01/2017 par Oblivion.
Par Totorugo

Re: Déconnexion et accordéon en France

"c'est que le consommateur français a le choix."

Parce que vous croyez peut-être que le "consommateur" n'a que ça à faire, de chercher un équilibre de traitement d'information entre des médias étrangers entre eux d'un côté, ces mêmes médias et les siens (nationaux) de l'autre côté. C'est vrai que si on fait 24h/24h de la veille sur CNN, Russia Today, Al-Jazeera, TF1 et mille autres chaines, radio comprise, on doit pouvoir finir par entendre le son de cloche de toutes les positions idéologiques. Mais ça Daniel, c'est votre boulot, à vous et quelques autres, et c'est précisément pour cela qu'on vous aime et qu'on vous suit.

Nous, pour la plupart, avons d'autres boulots, et n'avons ni le luxe ni toujours les compétences d'orientation dans le maquis international de l'information numérique et pas numérique, pour, comme vous le dites avec ce que je ressens comme du mépris, prétendre que nous avons le choix.

Ou alors vous avez perdu de vue ce que c'est que lesgens, les gens comme la plupart d'entre nous qui ne vivons pas (et c'est d'ailleurs heureux) en permanence dans le bocal de l'information continue mondialisée et relayée par réseaux sociaux interposés.

Vous allez vous retrouver bourdinisé comme le premier copé venu, un de ces jours :
- Daniel Schneidermann, savez-vous combien de temps les Français passent quotidiennement à s'informer ?
- Euh... 22h ? Non peut-être 12h, les dormeurs doivent faire baisser la moyenne.

Il aurait son heure de gloire avec cette petite saynète, le compte Twitter @SchneidermannDa (pub gratuite, ne me remerciez pas)
Par ManuTOO

Re: Déconnexion et accordéon en France

Il faudrait que notre DS à nous arrête de faire de l'ironie à 9h15 : c'est visiblement trop tôt pour certains cerveaux grippés par le froid ambient... ;-)

Au ralenti, cela donne : avoir le choix entre 2 informations douteuses est un non-choix...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10:38 le 10/01/2017 par ManuTOO.
Par Totorugo

Re: Déconnexion et accordéon en France

Zut, j'ai fait une fausse pub. C'est @d_schneidermann le vrai de vrai.
Mille z'excuses.
Par jg.m

Re: Déconnexion et accordéon en France

Le droit à la déconnexion est à ranger sur la mème étagère que le droit au logement ... des vœux pieux
Par evemarie

Re: Déconnexion et accordéon en France

comme les 35h , jamais vu la couleur , et je connais personne qui a pu en profiter en vrai et totalement ...
Par Ervé

Re: Déconnexion et accordéon en France

Vous auriez dû me demander.
Je vous aurais livré mon témoignage.
Par benjdeq

Re: Déconnexion et accordéon en France

Dommage.
Pourquoi les médias internationaux ne parlent-ils pas aussi des salariés allemands qui (dans certaines entreprises) ont aussi un droit à la déconnexion?
Par shigeyuki

Re:

Franchement, je n'aime pas le cynisme ou la lâcheté bâclées des deux dernières phrases!?
Et puis, est ce une affaire de "vérité"? Ne faut il pas tout simplement s'en tenir à l'examen des faits comme le reste de l'article le fait?
Bonne année à arretsurimages, malgré les bruits de botte qui continuent de plus en plus assourdissantes.
Mais ça aussi c'est une affaire de choix du regard ou pas?
Par Msettimio

Re: Déconnexion et accordéon en France

Ce n'est qu'un prêté pour un rendu.
Il faudra un jour relever nos préjugés sur les étrangers même et surtout les plus proches.
Tant que par exemple la Bulgarie se réduira au "yaourt et Sylvie Vartan (bon mot de Julia Kristeva)
Qu'on continue à rire de prendre un vol Luftwaffe pour Hambourg ou de dénoncer les "combinazioni";
l'Europe sera en panne et le discours populiste audible
Par isaton

Re: Déconnexion et accordéon en France

L’histoire du garçon bénéficiant de trois mois d’arrêt de travail pour convalescence, après chimiothérapie, n’est pas fausse, ni scandaleuse, il existe le concept de longue maladie ; seul le fait que le médecin lui demande combien de temps veut-il peut être jugé scabreux, dans la mesure où il y a une guerre budgétaire au niveau de la CPAM contre les arrêts de complaisance.
Par DanetteOchoc

Re: Déconnexion et accordéon en France

+ 1
Je n'ai pas vu cette séquence mais pour avoir vu des proches se battre contre un cancer je ne comprends même pas qu'on trouve choquant un arrêt de travail de trois mois.
Bref.

Encore une fois vous écrivez sur un "droit à la déconnexion" sans avoir défini le sens et la portée réelle de cette expression, qui n'est en fait pas un droit, puisqu'en l'état nous ne savons pas si la chose sera invocable par un salarié harcelé jour et nuit par son patron devant une juridiction pour justifier d'une demande indemnitaire, par exemple.
Ces histoires de chartes éthiques ont autant de portée que les prières avec grigri ou les superstitions de pattes de lapin.

La vérité est que la catégorie de population concernée par un tel droit, à savoir celle des cadres à smartphone et à ultra book pro, ne connaît pas vraiment d'horaires ni de vie privée sanctuarisée. La connexion est vendue comme la panacée, tout comme l'openspace avec flexi bureau, le télétravail etc. Les individus fluidifiés n'ont ni identité ni personnalité propre, et ce droit à la déconnexion ne modifie en rien l'appréhension du travailleur au XXIè siècle.

Mais réjouissons nous hein, puisqu'il y a le mot magique dedans hein, "droit" de l'homme...
La réponse procédurale à tous les malheurs du monde, qui coûte pas cher et sert à rien, comme ça tout change, pour que rien ne change.

Comme le DALO permet de pas penser la crise du logement et la responsabilité des pouvoirs publics, le droit à la déconnexion évitera de questionner le fait que le travailleur n'est plus une personne, mais bien un agent au service de son entreprise, sans horaires, sans barrières, sans frontières, c'est beau !
Par Faab

Re: Déconnexion et accordéon en France

Sa phrase se comprend mieux quand on a vu l'émission sur la Sécu où était l'extrait de Michael Moore mais tout ça montre bien les différences de perception.
Moore voulait donner une vision hagiographique de notre système, pour lui il était très bien que quelqu'un puisse partir 3 mois à la plage pour se remettre en forme, mais du point de vue français, ça faisait écho aux discours sur les feignasses abusant du système, et au final, l'émission répondait plus aux critiques en rappelant que les abus sont d'abord du côté des professionnels, cotisations non payées et magouille diverses.

Dans le genre : pharmacien écroué pour 1,5 million d'euros de fraude à la sécurité sociale. Fausses ordonnances et les remboursements dans sa poche.
Par freudqo

Re: Déconnexion et accordéon en France

Ce qu'il y a de fabuleux dans ce cas, c'est l'idée même d'appeler ça un "droit".

Les entreprises avaient-elles réellement le droit d'imposer à leurs salariés une condition d'astreinte permanente ? Évidemment, non. Les juges ne s'y sont d'ailleurs pas trompé : [www.lepoint.fr] . Ils ont systématiquement donné raison à l'employé qui ne travaillait pas en dehors de ses heures de travail.

Bref, la déconnexion n'est pas un nouveau droit. La déconnexion a toujours été l'état standard du droit. Le problème réside essentiellement dans la relation employeur-employé, notamment en France, et dans l'engorgement scandaleux des tribunaux Prud'Homme (ainsi que leur fonctionnement…). L'état du droit était clair depuis bien avant, il aurait suffi de le rappeler, quite à faire une campagne de pub, et de le faire respecter, ce qui n'est pas au programme.

Comme l'a dit un autre utilisateur, nous sommes face à un vœux pieux. Des e-mails continueront à partir le week-end, d'autres moyens de communication seront utilisés, les employés esclaves seront toujours exploités dans leurs soirées… Ils seront placardisés jusqu'à accepter une rupture conventionnelle s'ils refusent, comme aujourd'hui. Ou alors ils porteront plainte au Prud'Homme et attendront 4 ans avant de savoir qu'ils avaient raison.

Comme toujours, on a essayé de lancer un os à ronger à notre fibre "gauchiste" pour faire passer la pillule de la loi travail. C'est plutôt une bonne chose, de ce point de vue là, que ça n'aie pas marché.
Par Faab

Re: Déconnexion et accordéon en France

Faudrait vérifier mais je crois que la question légale concernait les cadres qui n'ont pas forcément d'horaires fixes, qui sont libres d'aménager leur temps de travail. Dans le genre, je connais un responsable informatique à qui l'employeur a proposé de passer en cadre avec une augmentation de salaire mais avec des attentes de disponibilité sur les interventions. C'est une entreprise d'édition dont du magazine et c'est sûr que c'est plus pratique d'avoir un gars "souple" quand on a des équipes qui ont un plantage de machine en plein bouclage à dix heures du soir. Quand ça reste exceptionnel, il n'y a pas de souci, pas la peine d'organiser des astreintes mais on voit vite comment ça peut tourner à l'abus, y compris de manière horizontale, par des collègues qui s'habituent à demander un service.
Par freudqo

Re: Déconnexion et accordéon en France

Les cadres ont certes des horaires plus "libres", mais ça n'empêche pas qu'ils ont, pardon, un cadrage minimum de leurs horaires dans la loi. Ils sont aussi soumis au régime des astreintes, et l'employeur demandant une disponibilité complète dans un contrat se met hors la loi.

Comme vous le dîtes, tant que les choses se font en bonne intelligence, ça ne pose que peu de problèmes. Lorsque des deadlines sont proches, il m'arrive de travailler un week-end chez moi, en contact avec mes collègues, et de récupérer un peu le reste de la semaine.

Et le changement actuel ne vas pas changer grand chose à la situation de l'abus. Celle-ci est permise par le fait que l'employé a peur de se retrouver sans emploi s'il dit merde à son patron. La loi le protégeait autant avant que maintenant.
Par Faab

Re: Déconnexion et accordéon en France

J'ai vérifié la loi, c'est en fait une obligation de faire entrer la question dans les négociations annuelles obligatoires en entreprise, l'article 55 de la loi modifie l'article L2242-8 du code du travail et on a donc l'obligation de discuter : "Les modalités du plein exercice par le salarié de son droit à la déconnexion et la mise en place par l'entreprise de dispositifs de régulation de l'utilisation des outils numériques, en vue d'assurer le respect des temps de repos et de congé ainsi que de la vie personnelle et familiale. A défaut d'accord, l'employeur élabore une charte, après avis du comité d'entreprise ou, à défaut, des délégués du personnel. Cette charte définit ces modalités de l'exercice du droit à la déconnexion et prévoit en outre la mise en œuvre, à destination des salariés et du personnel d'encadrement et de direction, d'actions de formation et de sensibilisation à un usage raisonnable des outils numériques."

Donc, au final, c'est juste l'obligation de faire ce qui se fait habituellement dans les entreprises fonctionnant correctement.

P.S. pour être plus exact, faudrait peut-être voir toute la partie Titre III/chapitre II de la loi travail, "Adaptation du droit du travail à l'ère du numérique", parce que ça cause notamment de télétravail.



Modifié 3 fois. Dernière modification le 13:52 le 10/01/2017 par Faab.
Par freudqo

Re: Déconnexion et accordéon en France

Concernant le PS : c'est à mon humble avis l'un des principaux problèmes de cette loi, où elle pourrait se révéler contre-productive. Le télétravail est relativement mal vu aujourd'hui, en France en tout cas, et ce "droit" qui n'en est pas vraiment un peut ressembler à un mauvais signal envoyé dans cette direction.

Je maintiens qu'il aurait été sain de clarifier l'état du droit, quite à faire entrer clairement la jurisprudence déjà établie par les tribunaux dans la loi, plutôt que de prétendre créer un pseudo-droit qui au final va peu remettre en question les pratiques actuelles.
Par Adarr

Re: Déconnexion et accordéon en France

J'ai vu l'émission sur la sécu, excellente d'ailleurs, mais je ne comprends pas l'association entre l'exemple du patient sorti de chimio et l'abus de la sécu !

Daniel, savez-vous ce qu'est une chimiothérapie ? Avez-vous vu l'état d'un patient après sa chimio ? Perte de poids (env. 50%), perte des cheveux, perte totale de tonus, fragilité immunitaire... Sans parler du risque de rechute...

Bref, vous croyez qu'on se remet d'une chimio en 1 mois ou 2 ? Pire, une reprise rapide d'activité augmente le risque de rechute, donc des frais supplémentaires évitables pour la sécu. Le repos payé par la sécu, c'est juste une méthode ultra efficace de réduire les coûts de santé bon sang ! Il faut le dire ! Mettre les travailleurs à l'arrêt lorsqu'ils sont malades, c'est favoriser une rapide remise en forme et éviter par ailleurs la contamination des autres (quand des contaminants sont en cause).

Alors cher Daniel, s'il vous plaît, arrêtez de prendre ce cas comme exemple d'un probable abus ! Surtout que ce qui est seulement exagéré dans le film de M. Moore c'est l'histoire du médecin qui demande à son patient combien il veut de repos. Pas le repos en lui-même !
Par GPMarcel

Re: Déconnexion et accordéon en France

C'est cela même.
Vivre, jouir de la vie, libre et "décontracté du gland" disait Depardieu dans les Valseuses ne pourrait se concevoir que déconnecté du travail.

Le Travail étant toujours élément premier, valeur centrale qui organise le tout, qui régente le tout,qui valorise le tout.

Tu n'existes que parce que tu travailles.
C'est là où tu t'aperçois que Paul Lafargue a échoué.
Le Droit à la paresse, fainéants de chômeurs, salauds de pauvres...

Tu ne peux être déconnecté si auparavant tu as travaillé en aliénant ta pensée...

C'est pas demain la veille qu'on est dans un monde "Socialiste". (Aux sources camarades, aux sources!)

Vous disiez pour le Revenu Minimum INCONDITIONNEL?
Par Adarr

Re: Déconnexion et accordéon en France

Pour ma part, j'y réponds socialisation totale de l'économie et salaire à vie. Et après avoir vu l'émission sur la sécu, je suis encore plus convaincu de sa faisabilité politique et technique !
Par GPMarcel

Re: Déconnexion et accordéon en France

Banzaï! je plussoie (comme à la grande époque des "blogs")

Ils nous avaient enterrés mais (les idiots) ils ne savaient pas que nous étions ds graines...
Par Al1

Re: Déconnexion et accordéon en France

Avec l'audition programmatique de Bernard Friot, j'ai cru qu'on en prendrait le chemin, mais visiblement je me suis emballé un peu vite. Mélenchon n'a pas du tout l'intention de le mettre en place.
J'ai pas encore le programme, et je ne l'ai pas encore lu dans les premiers livrets thématiques disponibles.

Affaire à suivre.
Par abracadabra

Re: Déconnexion et accordéon en France

Heureusement que Mélenchon est prudent sur cette affaire de salaire à vie. Il ne peut pas faire autrement sans passer pour un rêveur : il s'agit rien de moins que de socialiser toute la production.

Le projet de Friot est intéressant, bien construit mais il le dit lui-même : ça ne peut pas se faire en quelques dizaines d'années. La transition risque de prendre un ou deux siècles, de la même manière que lorsque nous sommes passés de la féodalité au mode de production capitaliste. Cela implique une lente maturation des esprits également.

Mais évidemment d'accord pour initier le mouvement.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 18:58 le 10/01/2017 par abracadabra.
Par Al1

Re: Déconnexion et accordéon en France

Oui je sais et je trouvais ça gonflé, le meilleur moyen de fusiller une campagne !

J'avoue que pour le coup j'aimerais qu'il le fasse, sans demander son avis au peuple !
On a ses contradictions ;-)
Par GPMarcel

Re: Déconnexion et accordéon en France

La pureté Al1 me fait peur.
Je préfère tes contradictions.
Par Thomas

Re: Déconnexion et accordéon en France

Chroniques récentes du Matinaute :
2 Janvier - "Rien de plus facile aujourd'hui que d'accéder aux vidéos de l'EI, ou aux excellents sites RT France ou Sputnik"
10 Janvier - " Sur le fameux site public russe RT France, qui brosse jour après jour une fresque apocalyptique de la société française"

Du coup quelle définition de l'excellence ? vraisemblablement, sous votre plume : excellence dans les techniques de manipulation, dans le bidonnage ? Et dans ce cas pourquoi avoir été ambigu le 2/01 ?

Question sincère et sans malice. Bonne journée!
Par DétecteurdeVérité

Re: Déconnexion et accordéon en France

Il y a le droit à la déconnexion
et il y a le droit à être déconnecté des gens qui sont connectés

Je marche dans la rue et une voix s'élève sans s'adresser à moi. Le passant communique avec l'au-delà, l'en-deça.

Elle mange au restaurant avec un ami et il continue de tapoter, caresser, cliquer, essuyer, frotter son cell-phone, son téléphone de cellule, prisonnier de son téléphone qui l'enferme dans un monde parallèle qui se superpose au réel et l'exclue, en toute amitié;

Un ami Américain de leurs enfants restent quelques jours chez eux et continue de jouer à on ne sait quel Of Doom aux repas tout en zappant pour reprendre avec habileté la conversation. Chapeau, quelle dextérité, tout le monde est devenu Napoléon capable de dicter 10 missives simultanément ou presque, le roi du zapping détrôné.

Et moi-même je me gendarme pour ne pas vérifier mes emails à tout moment au risque de me payer un lampadaire

Et peu importe la vision des autres sur la France, leur vision est toujours symptomatique des problèmes qui les encombrent. Ce qui importe, c'est que notre vision de notre pays ne soit pas fantasmée par des terreurs imaginaires ou des images d’Épinal exagérées.

Et puis il y a le rappel : cet article 21 de la Constituante de 1793 comme l'évoquait de merveilleuse manière la chroniqueuse d'@SI Mathilde Larrère. Une incroyable première restée lettre morte jusqu'à Zola tandis que Bismarck introduisait les premières lois sociales, jusqu'à ce que notre pays se distingue de nouveau avec sa Sécurité Sociale en 1945. Et que nous soyons enviés pour des choses réelles même si c'est sur un air d'accordéon. Et que l'accordéon on ne l'entend plus qu'à l'étranger pour évoquer la France, et que nous même loin du pays nous vient alors stupidement une petite nostalgie en l'entendant.

Puis il y a ceux qui voudraient nous rabaisser dans notre représentation collective car ils peinent avec la leur et tentent de se raccrocher à des icônes "La Chanson de Lara" et un traîneau qui fend la neige derrière des chevaux mais sont bien obligés de constater qu'ils se sont réinstaurés dans un nouveau servage
Par evemarie

Re: Déconnexion et accordéon en France

Michel Moore fait rire avec son documentaire, nos enfants mangeraient super bien a la cantine ? En tout ças pas dans le 75019, ici c'est cantine pourris, mal faite, mal cuite et toilette aussi très sale, et de la maternelle a l'université. Avant de faire une enquête il aurait du demander aux enfants, jeunes .. en France nous somme 80% a vivre ne ville, alors le truc des cantines ou se sont encore des cantinières qui cuisinent , ou ça ? [perspective.usherbrooke.ca]
Par GPMarcel

Re: Déconnexion et accordéon en France

Dans des villages, avec des R.P.I (Regroupement Pédagogique Intercommunal) dans lesquels élus, parents, enseignants résistent et font des choix différents, les assument dans leur budget communal. Les priorités sont autres.

Là, les enfants mangent bio, les repas sont préparés par des cuisiniers (res) compétent (es) l'approvisionnement se fait sur le local....

Il faut quelquefois retrousser ses manches, débattre, parler, convaincre et surtout faire et vivre avec.
Tout une autre idée de l'enseignement, de l'implication des enseignants, des équipes pédagogiques.
J'entends le mot "idéologie".
Réponse: oui.
Par DétecteurdeVérité

Re: Déconnexion et accordéon en France

Depuis que je vis en France, j'ai entendu les Français se plaindre des cantines et des restaus U.
Je me demande ce qu'il dirait des cantines de mon enfance dans un autre pays où la même sauce brunâtre accompagnait tous les plats et trônait sur eux comme une gelée car elle avait oublié de rester chaude. Je ne m'en plaignais pas pour autant et quand j'ai eu l'occasion de manger dans un restaurant universitaire Français, j'ai cru que l'on avait changé les menus pour me faire pâlir rétrospectivement d'envie mais j'appris que c'était l'ordinaire.
Par freudqo

Re: Déconnexion et accordéon en France

Ah la la, ces sales français privilégiés qui voudrait bouffer correctement en échange d'argent.
Par DétecteurdeVérité

Re: Déconnexion et accordéon en France

Le problème en l'occurrence est que les Français râlent toujours sur la bouffe et quand vous mangez chez beaucoup d'entre eux, on préfère manger chez ceux qu'ils critiquent
Par freudqo

Re: Déconnexion et accordéon en France

Ah, c'est donc bien ce que je pensais, une série de clichés merdiques et peu informés. C'était très intéressant.
Par Al1

Re: Déconnexion et accordéon en France

Par Oblivion

Re: Déconnexion et accordéon en France

Dans le restau U de ma résidence universitaire, on mangeait de l’huile.
On respirait aussi de l’huile.
C’était une espèce de sauna à huile, en fait.
Par DétecteurdeVérité

Re: Déconnexion et accordéon en France

Pourquoi avez-vous alors choisi le pseudo d'Oblivion quand celui d'Oléagineux vous allait à merveilles.
Par constant gardener

Re: Déconnexion et accordéon en France

Curieux qu'on découvre Sicko aujourd'hui. Il est sorti il y a bientôt 10 ans et il a fait une carrière honorable en France pour un documentaire.
Et c'est un film très réjouissant, en particulier par son côté "féérique".
Quant à ceux qui trouvent que Michael Moore galège, ils n'ont pas tort. Mais MM fait aux américains le coup que les américains nous font à longueur de films ou de séries : leur mode de vie est le meilleur, nous ne pouvons que l'envier.

Dans les productions américaines, combien de fois avez-vous les conséquences financières de la maladie? Les dettes abyssales, voire la ruine après la maladie d'un membre de la famille. En Europe occidentale (comme au Canada), cette angoisse-là nous est largement épargnée. C'est ça, l'essentiel du propos de Moore.
Par Florence Arié

Re: Déconnexion et accordéon en France

Citation:

Dans les productions américaines, combien de fois avez-vous les conséquences financières de la maladie? Les dettes abyssales, voire la ruine après la maladie d'un membre de la famille.


On les voit à de multiples reprises dans la série médicale ER (Urgences), qui date déjà.
Par constant gardener

Re: Déconnexion et accordéon en France

Comme j'ai remarqué que la production cinématographique ou télévisuelle aux Etats-Unis ne se limitait pas à URGENCES, qui date quand même de plus de 10 ans, je trouve l'argument un peu mince. D'autant plus que je n'ai pas écrit que la question n'était JAMAIS évoquée.
Simplement, ce sujet, qui est primordial pour l'Américain moyen, est très généralement évacué.
Ca va mieux comme ça?
Et donc, Michael Moore veut montrer au public américain dans SICKO qu'un autre monde est possible (au moins pour le financement de la santé).
Par freudqo

Re: Déconnexion et accordéon en France

Citation:
Dans les productions américaines, combien de fois avez-vous les conséquences financières de la maladie? Les dettes abyssales, voire la ruine après la maladie d'un membre de la famille. En Europe occidentale (comme au Canada), cette angoisse-là nous est largement épargnée. C'est ça, l'essentiel du propos de Moore.


Dans Urgence et House MD pour les seules séries médicales que j'ai eu l'occasion de voir. Breaking Bad est l'exemple même de série à grand succès basé dessus. Je n'ai pas une liste exhaustive, mais c'est clairement un sujet régulièrement abordé dans pas mal de films et séries américaines, et régulièrement un élément narratif important, qui empêcherait de tourner l'épisode ou le film en question en France par exemple.
Par Oblivion

Re: Déconnexion et accordéon en France

En France, oui, malgré tout, nous avons du bel accordéon.
Par Al1

Re: Déconnexion et accordéon en France

Oh merci, je ne connaissais pas ce concert avec ce cher Bireli Lagrene !

Je ne peux plus guère écouter d'accordéon, j'ai une chienne que ça insupporte. Elle pleure, pour elle c'est pas des good vibes !
Même chose pour les saxos et clarinettes, j'ai arrêté d'en jouer.

Oui je sais c'est très important ce que je dis ;-)
Par Oblivion

Re: Déconnexion et accordéon en France

:-D
Pauvre chienne, c’est dommage pour elle.

Je regrette, mais alors je regrette comme c’est pas possible d’avoir raté ce concert, alors que j’adorais l’album.
Neuneue sur ce coup. :(
Par Al1

Re: Déconnexion et accordéon en France

Pour continuer sur le hors-sujet, j'ai vu Bireli en première partie de Magma, c'était à Élancourt dans les années 90.
Le public n'était visiblement pas plus au courant que moi de cette première partie, et je ne le connaissais pas. Quand on l'a vu arriver sur scène, seul avec sa guitare, il a été hué, j'avais honte ! Quand il a fini son éblouissante prestation, vraiment extraordinaire, il a été bissé, par des mecs qui ont traversé toute la France (t'aurais vu sur le parking l'alignement de motos plus monstrueuses les unes que les autres !) pour assister à la grand messe Magma ! Un très très grand moment ! J'en ai encore la chair de poule !
Par Oblivion

Re: Déconnexion et accordéon en France

Un concert de Biréli Lagrène ou de Richard Galliano devrait être remboursé par la Sécurité sociale (pour revenir un peu au sujet).

Biréli, quand je t’ai écouté en concert pour la première fois, tu étais en short, c’était le pire moment de ma vie,
mais tu m’as laissé entrevoir cet espace de beauté.
Par Al1

Re: Déconnexion et accordéon en France

"Un concert de Biréli Lagrène ou de Richard Galliano devrait être remboursé par la Sécurité sociale (pour revenir un peu au sujet). "
Chiche !

"Biréli, quand je t’ai écouté en concert pour la première fois, tu étais en short, "

Ouah l'autre ! On parie ? :-)

" c’était le pire moment de ma vie, "

Le concert ?
Par Pierre38330

Re: Déconnexion et accordéon en France

Une petite consolation.

Je me demande si ce n'est pas celle là que je préfère à celle avec Gidon Cremer.
Par Oblivion

C’est pas bientôt fini, ce hors-sujet !? :)

Merci.
Vous êtes bien doux et aimable.

Je ne connaissais pas cette version. Et vi !
Elle est sensible.

Ma préférence va malgré tout à la version originale composée pour le film Henri IV, le roi fou de Marco Bellocchio :
au bandonéon, accordéon et orchestre, la fin du morceau est toute en délicatesse vibrante.
Au hautbois et orchestre, dans ce film que je n’ai pas vu, Marcello Mastroianni parle au début par dessus le morceau,
c’est… brrr…
ma version préférée.

L’extrait n’existe plus sur le ouèbe :(
Par Al1

Re: Déconnexion et accordéon en France

Galliano - Portal ! Mmmh que c'est bon !

Bon, finalement Michael Moore a raison, les français et l'accordéon, c'est indissociable !

(tiens, ma chienne ne pleure pas, qu'est-ce qui se passe, elle est malade ?)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 21:14 le 10/01/2017 par Al1.
Par Oblivion

Re: Déconnexion et accordéon en France

« (tiens, ma chienne ne pleure pas, qu'est-ce qui se passe, elle est malade ?) »

Pierre38330 a bien annoncé que c’était une consolation. :)
Par Al1

Re: Déconnexion et accordéon en France

Trop maigre, et j'ai parlé trop vite, elle m'a finalement signifié qu'elle avait sa dose !

Je n'aurais pas dû l'appeler Fukushima ; quand on irradie, fût-ce de bonheur, elle ne supporte pas ! La chienne !
Par Ervé

Re: Déconnexion et accordéon en France

Par DétecteurdeVérité

Re: Déconnexion et accordéon en France

Merci à tous les commentateurs qui ont illustré le nouvel accordéon Français avec des accordéonistes admirables et inventifs.

N'en reste pas moins que l'accordéon qui iconise la France à l'étranger est plutôt un cru datant du bal musette du "Dimanche au bord de l'eau"
Désolé, seuls les utilisateurs connectés peuvent envoyer des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour se connecter

Remonter en haut de page