Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Du journalisme, des cruches, et du poisson.

chronique Par Klaire publié dans le dossier : Morandini, marchand de buzz discuté depuis 17:35 le 25/10/2016

Morandini ? Vous allez me dire, facile de tirer sur l’ambulance. Mais ce n’est pas tellement l’idée. L’idée, ce serait plutôt de tuer dans l’œuf l’implacable stratégie Bollo niaise et l’argument «présomption d’innocence», brandi bien haut et qui permet de ne pas parler de ce qui se fait de bien bas.
Car autant les grévistes d’iTELE ont fondamentalement mon soutien, autant je pense que c’était une erreur stratégique de se servir de la carte «accusations judiciaires avilissantes à l’encontre de JMM». Humainement, compréhensible, mais stratégiquement ?
Faut-il vraiment tirer argument de ses ennuis judiciaires pour contester l'arrivée de Jean-Marc Morandini sur iTELE ? Jouer cette carte donnait au camp d’en face le contre-argument du «présomption d’innocence». Et pif, paf, pouf, vous voilà bien coincés, alors que Morandini, en fait, vous n’aviez déjà aucune envie d’y être associé, bien avant ces accusations, à cause de son taf...... > Lire l'intégralité du texte
Participations votées d'utilité publique sur ce sujet

Par Sylvain B.

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Hello Klaire, toujours intéressant vos article, cependant pour une fois je dois dire que vous êtes un peu en retard (oh, quelques années rien de plus :) ).
Cela faisait en effet pas mal de temps que sur HFR un sujet de discussion avait démontré, preuve à l'appui, toute la malhonnêteté du sinistre jean-marc. Pour le coup des pseudos commentateurs il y avait eu notamment la preuve que ces commentaires étaient effectivement l’œuvre de momo ou de ses sbires. Il y avait eu également d'autres nombreuses démonstrations de manipulations et autres pratiques douteuses (le nombre de vues allant avec les articles était "gonflé" en comptant 3 vues pour un clic, la promotion de son site "morandini santé" repère d'articles glauques, ses façons de flinguer ses ennemis... ) et déjà à l'époque avait été levée une première affaire casting douteux avec les mêmes techniques d'hameçonnage via une pseudo directrice imaginaire de casting envoyant des mails très limites aux jeunes hommes...
Morandini avait réussi à faire fermer ce fil de discussion en faisant pression via son avocat mais depuis ses déboires de cet été tout est revenu au grand jour et je ne vous cache pas qu'il y a comme un sentiment de douce revanche là bas :).

Bref, il est regrettable qu'il ait fallu attendre si longtemps pour enfin voir cet escroc se faire pincer mais même si on met de côté toute l'histoire glauque des casting, il y a effectivement de quoi halluciner face à ce que ce type a pu faire depuis si longtemps sans que personne ne parvienne à l'arrêter. Il a tout de même été à un moment l'animateur de la tranche info d'Europe 1 le midi, tranche durant laquelle on a eu droit à des épisodes d'humiliations de syndicalistes, de léchage de la droite dure, de mauvaise foi flagrante etc... ! Non pas que je porte i-télé dans mon cœur, la chaîne ayant contribué elle aussi à cette info-robinet déplorable, mais il est difficile de ne pas être estomaqué devant la situation actuelle et de se dire que derrière un morandini qui tombe ils sont sans doute nombreux à être prêts à prendre la relève de la télé-déchetterie vu que les Bolloré et cie les soutiennent....
> Lire ici > Lire en contexte

Par klaire

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Je suis tout à fait d'accord ! Pour tout vous dire, ce papier attend vraiment depuis des années, et la première fois que j'ai contacté l'AFP pour avoir leur avis sur le manque de mention par exemple, c'était il y a 3 ans. Et ça fait encore bien plus longtemps que je garde des captures écran du site, et même des alertes de l'appli à laquelle j'ai longtemps été abonnée uniquement dans ce but. J'ai perdu une bonne partie de tout ça, ou de la possiblité de les utiliser, en changeant d'ordinateur, ou de téléphone, ou en ne triant pas de façon propre et contextualisée tout ça... c'est dommage.
J'ai tout à fait conscience que nombreux sont les sites, les forums, les journalistes, les gens, tout simplement qui ont déjà mis le doigt sur tout ou partie de ce que je montre ici, j'en ai lu ici ou là à foison.
L'idée était de regrouper une partie de ce que je pouvais "prouver" ici, mais vous avez tout à fait raison : point de scoop là dedans, et ce n'est qu'une goutte. Une toute petite, même.

Tenez, un peu de backoffice : pour être honnête, je repousse depuis des années la publication d'un papier de ce type pour deux raisons.

La première, c'est que : mais par où commencer ?? Il y a tant à dire.TANT. Dans ce papier, je n'ai pas évoqué les collusions économiques et autres copinages, ni le site "santé" qui m'a pourtant fait hurler, ni le racolage sur des sujets qui pourtant s'y prêtaient peu, ni même le choix des sujets, ni... (qui peut se targuer sans honte d'avoir explosé ses stats en janvier 2015 quand on sait bien que l'actu sanglante est à l'origine de ce pétage de stats ? Sans déconner !! ). En fait, le fait qu'il y ait TANT à dire sur le sujet, que tout paraisse si incroyable m'a presque coupé les pattes. Par quoi commencer ? Que garder ? Ça peut paraitre paradoxal, mais que tout au sujet de ce site soit sujet à critique (pour être polie) s'est avéré quasiment contre-productif tant c'était énorme et donc décourageant. J'avais l'impression qu'il y avait une thèse à faire sur le sujet, comment en faire un truc à peu près digeste ? C'était bloquant.

La seconde raison, c'est la trouille bête et méchante de me prendre un procès dans la tronche. J'ai moult fois hésité à donner mon avis sur ce site et ses pratiques sur mon propre blog, mais courir le risque de poursuites judiciaires, toute seule, c'était prendre le risque de devoir perdre de l'argent que je n'avais pas et du temps, beaucoup de temps, que j'aurais pu mettre à profit pour en gagner un peu. J'ai hésité plein de fois à y aller, en me disant qu'au pire, je ferais une cagnotte pour payer les frais de justice... Mille fois, j'ai failli, et j'ai peut-être manqué de courage.
C'est pour cette raison aussi que je prend des pincettes de la taille de l'URSS dans ce papier, et que je ne dis que le tiers de ce que je me dis dans mon cerveau. Quand on sait que (http://www.arretsurimages.net/breves/2010-03-10/Morandini-fait-condamner-20-Minutesfr-id7423) Morandini a fait condamner 20minutes pour la phrase "Le présentateur télé s'est fait épingler à de nombreuses reprises pour des news récupérées sur d'autres sites, professionnels ou non, sans citation de l'auteur original."... wahou, ça ne donner pas envie d'y aller. Je veux dire, à la fois c'est encore plus nécessaire d'y aller, à la fois, il s'agit d'avoir les épaules.

Bref, tout ça pour dire que je suis entièrement d'accord avec vous en toute sincérité, et si je vous explique pourquoi je ne l'ai pas fait avant, ça ne veut pas dire que ça légitime ce retard, c'est juste pour vous raconter les coulisses !...
> Lire ici > Lire en contexte

Par Thomas

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Bonjour

Un très grand merci pour cette chronique. Le " blite" c'est vraiment une trouvaille géniale :)
(non, cette première phrase n'est pas écrite par un fan-bot)

Un truc que vous auriez pu ajouter, c'est l'épreuve de l'orthographe. il est en effet très simple de détecter les rares textes originaux produits par ce site : il sont systématiquement "écrits" avec des moufles et une créativité syntaxico-orthographique de niveau 4ème.

Et une remarque : incroyable en effet ce stock de pincettes dès qu'on parle de cet individu, jusque dans votre chronique. Mais il me semble que cela provient d'une mécomprehension, je trouve, de ce qu'est la présomption d'innocence. C'est une question juridique, qui empêche de dire "il est coupable" avant condamnation. Mais rien n'empêche de dire qu'on est, en tant que citoyen ou employeur, convaincu de cette culpabilité, au vu des infos dont on dispose. Fabrice Arfi le soulignait récemment (dans Mediapolis sur Europe 1 samedi dernier). Moi, je suis convaincu par l'enquête des Inrocks et donc de la culpabilité de J.-M. Morandini , tout comme je suis convaincu de la culpabilité de N. Sarkozy dans Bygmalion après le reportage d'Envoyé Spécial, c'est mon droit absolu. Même i-Télé n'a pas à respecter cette supposée présomption vis-à-vis de son employé, pour une raison strictement logique et même pas morale : si elle présume cet homme innocent, cela veut dire mécaniquement qu'elle présume que ses accusateurs sont coupables ( de mensonge et de diffamation ). Et on n'en sort pas, parce qu'elle devrait aussi respecter leur présomption d'innocence...I-Télé n'a aucun fondement juridique pour décréter que les victimes présumées et les journalistes des Inrocks sont a priori plus soupçonnables que son employé.
La seule chose qui s' impose a i-Télé et aux commentateurs, je pense, c'est de prendre une décision équilibrée au vu des informations disponibles. Si i-Télé decide de le faire travailler, ce n'est pas un acte de neutralité, c'est au contraire le choix assumé de faire plus confiance à lui qu'aux autres. Et on a évidemment le droit de le dénoncer frontalement sans s'excuser.

merci !

PS : question pincettes, c'est un peu le même cas dans le monde des sciences avec les Bogdanov, qui sont proverbialement procéduriers. Or, voyez comment sont les choses, ils sont pressentis pour venir faire l'émission scientifique sur la même chaîne. Si cela se confirme, il va falloir se mobiliser......
> Lire ici > Lire en contexte
Tous les commentaires (45)
Par Weird Fish

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Citation:
Klaire
que vaut la Carte de Presse à partir du moment où Jean-Marc Morandini la détient ?
Ca fait plusieurs années qu'il ne l'a plus.
Par klaire

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Ah, merci de l'alerte c'est corrigé.
Par Weird Fish

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Sinon, effectivement, le blog de Morandini est une institution du WTF numérique français, il y a tellement à dire... Mais l'internet de Morandini ne se réduit pas à ça. Son site santé, qui vient de disparaitre ? Son twitter ? Allez allez, on y retourne. Demandez une prime de risque tout de même avant.
Par Bernard-Henri Beau-Tul

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

" Le journalisme moderne justifie son existence grâce au grand principe darwinien de la survivance du plus vulgaire " (O. Wilde °
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Magnifique citation qui explique l'adoration que Marx vouait à Darwin.
Par klaire

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

C'est vrai qu'il y a encore mille fois plus à dire, c'est tellement frustrant (mais on était déjà à environ 13 milliards de signes et le boss a dit STOP)
Sur son site "santé", oh la la, mais OH LA LA tant à dire ! (même si Porte l'a déjà évoqué [www.arretsurimages.net])
En vérité, je pourrais faire 2000 signes par jour sur Momo. Mais je vous laisse négocier ma prime d'abord, pas folle la guêpe-cruche.
Par Ervé

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Stratégie Bollo niaise, d'un côté.
Et côté Morandini, n'est-ce pas Getty images, entre autres, qu'il lèse en oubliant de les créditer ?
Par Mathieu

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Je me demande si il serait pas temps de mettre un message d'avertissement avant de rentrer sur la page d'accueil du site. Je veux dire... Si on tombe mal au moment du déroulant des vidéos on se retrouve avec les tronches d'Hanouna / Courbet / Morandini / Le Pen.

Je crois qu'en voyant ça j'ai fait un mini avc, les images se sont floutées et j'ai vu l'hideux visage de la fille du borgne sur le corps de Schwarzenegger.

Regardez les têtes de Davet et Lhomme, ils ont l'air de demander à dieu ce qu'ils ont fait pour mériter pareil voisinage et Aude Lancelin pointe l'horreur du doigt, la terreur se lisant sur son visage.



Modifié 2 fois. Dernière modification le 19:33 le 25/10/2016 par Mathieu.
Par klaire

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Est ce que ça va mieux ?
(Mais sinon, oui, c'est vrai, mais c'est le problème quand on parle du (des) loup, on en voit la queue bien plus souvent que souhaité...
Par felix d.

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Du temps de sa gloire sur Europe1: tous les pontes de la télé, défilant à son micro, lui donnant du "Jean-Marc", pour vendre leur "grille", défendre tel animateur ou telle émission, justifier leur "politique de programmes", faire l'article pour leur chaîne et pour leur gueule...offraient un spectacle lamentable.
La honte ne les étouffait pas...à l'époque, de venir s'exprimer dans cette bauge.
Aujourd'hui le vent tourne. Il va se sentir bien seul ce pauvre garçon.
Par Giant Jack

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

On ne va pas reprocher à un blite, dont la société éditrice est domiciliée rue de la Pompe, de faire l'essentiel de son business en copiant des dépêches AFP !
C'était pourtant évident ;-)
Par Nina

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Jamais compris ce que les gens trouvaient à morandini, pas fâchée de le voir tomber, son air et ses manières agressives m'ont toujours dérangée (notez que de toute façon je ne regardais ni n'écoutais ni lisais quoi que ce soit avec lui ! )
Par Sylvain B.

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Hello Klaire, toujours intéressant vos article, cependant pour une fois je dois dire que vous êtes un peu en retard (oh, quelques années rien de plus :) ).
Cela faisait en effet pas mal de temps que sur HFR un sujet de discussion avait démontré, preuve à l'appui, toute la malhonnêteté du sinistre jean-marc. Pour le coup des pseudos commentateurs il y avait eu notamment la preuve que ces commentaires étaient effectivement l’œuvre de momo ou de ses sbires. Il y avait eu également d'autres nombreuses démonstrations de manipulations et autres pratiques douteuses (le nombre de vues allant avec les articles était "gonflé" en comptant 3 vues pour un clic, la promotion de son site "morandini santé" repère d'articles glauques, ses façons de flinguer ses ennemis... ) et déjà à l'époque avait été levée une première affaire casting douteux avec les mêmes techniques d'hameçonnage via une pseudo directrice imaginaire de casting envoyant des mails très limites aux jeunes hommes...
Morandini avait réussi à faire fermer ce fil de discussion en faisant pression via son avocat mais depuis ses déboires de cet été tout est revenu au grand jour et je ne vous cache pas qu'il y a comme un sentiment de douce revanche là bas :).

Bref, il est regrettable qu'il ait fallu attendre si longtemps pour enfin voir cet escroc se faire pincer mais même si on met de côté toute l'histoire glauque des casting, il y a effectivement de quoi halluciner face à ce que ce type a pu faire depuis si longtemps sans que personne ne parvienne à l'arrêter. Il a tout de même été à un moment l'animateur de la tranche info d'Europe 1 le midi, tranche durant laquelle on a eu droit à des épisodes d'humiliations de syndicalistes, de léchage de la droite dure, de mauvaise foi flagrante etc... ! Non pas que je porte i-télé dans mon cœur, la chaîne ayant contribué elle aussi à cette info-robinet déplorable, mais il est difficile de ne pas être estomaqué devant la situation actuelle et de se dire que derrière un morandini qui tombe ils sont sans doute nombreux à être prêts à prendre la relève de la télé-déchetterie vu que les Bolloré et cie les soutiennent.



Modifié 3 fois. Dernière modification le 23:08 le 25/10/2016 par Sylvain B..
Par klaire

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Je suis tout à fait d'accord ! Pour tout vous dire, ce papier attend vraiment depuis des années, et la première fois que j'ai contacté l'AFP pour avoir leur avis sur le manque de mention par exemple, c'était il y a 3 ans. Et ça fait encore bien plus longtemps que je garde des captures écran du site, et même des alertes de l'appli à laquelle j'ai longtemps été abonnée uniquement dans ce but. J'ai perdu une bonne partie de tout ça, ou de la possiblité de les utiliser, en changeant d'ordinateur, ou de téléphone, ou en ne triant pas de façon propre et contextualisée tout ça... c'est dommage.
J'ai tout à fait conscience que nombreux sont les sites, les forums, les journalistes, les gens, tout simplement qui ont déjà mis le doigt sur tout ou partie de ce que je montre ici, j'en ai lu ici ou là à foison.
L'idée était de regrouper une partie de ce que je pouvais "prouver" ici, mais vous avez tout à fait raison : point de scoop là dedans, et ce n'est qu'une goutte. Une toute petite, même.

Tenez, un peu de backoffice : pour être honnête, je repousse depuis des années la publication d'un papier de ce type pour deux raisons.

La première, c'est que : mais par où commencer ?? Il y a tant à dire.TANT. Dans ce papier, je n'ai pas évoqué les collusions économiques et autres copinages, ni le site "santé" qui m'a pourtant fait hurler, ni le racolage sur des sujets qui pourtant s'y prêtaient peu, ni même le choix des sujets, ni... (qui peut se targuer sans honte d'avoir explosé ses stats en janvier 2015 quand on sait bien que l'actu sanglante est à l'origine de ce pétage de stats ? Sans déconner !! ). En fait, le fait qu'il y ait TANT à dire sur le sujet, que tout paraisse si incroyable m'a presque coupé les pattes. Par quoi commencer ? Que garder ? Ça peut paraitre paradoxal, mais que tout au sujet de ce site soit sujet à critique (pour être polie) s'est avéré quasiment contre-productif tant c'était énorme et donc décourageant. J'avais l'impression qu'il y avait une thèse à faire sur le sujet, comment en faire un truc à peu près digeste ? C'était bloquant.

La seconde raison, c'est la trouille bête et méchante de me prendre un procès dans la tronche. J'ai moult fois hésité à donner mon avis sur ce site et ses pratiques sur mon propre blog, mais courir le risque de poursuites judiciaires, toute seule, c'était prendre le risque de devoir perdre de l'argent que je n'avais pas et du temps, beaucoup de temps, que j'aurais pu mettre à profit pour en gagner un peu. J'ai hésité plein de fois à y aller, en me disant qu'au pire, je ferais une cagnotte pour payer les frais de justice... Mille fois, j'ai failli, et j'ai peut-être manqué de courage.
C'est pour cette raison aussi que je prend des pincettes de la taille de l'URSS dans ce papier, et que je ne dis que le tiers de ce que je me dis dans mon cerveau. Quand on sait que (http://www.arretsurimages.net/breves/2010-03-10/Morandini-fait-condamner-20-Minutesfr-id7423) Morandini a fait condamner 20minutes pour la phrase "Le présentateur télé s'est fait épingler à de nombreuses reprises pour des news récupérées sur d'autres sites, professionnels ou non, sans citation de l'auteur original."... wahou, ça ne donner pas envie d'y aller. Je veux dire, à la fois c'est encore plus nécessaire d'y aller, à la fois, il s'agit d'avoir les épaules.

Bref, tout ça pour dire que je suis entièrement d'accord avec vous en toute sincérité, et si je vous explique pourquoi je ne l'ai pas fait avant, ça ne veut pas dire que ça légitime ce retard, c'est juste pour vous raconter les coulisses !
Par Sylvain B.

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Merci pour toutes ces précisions :) ma remarque n'avait pas pour but de faire le malin mais plutôt de dire le plaisir que beaucoup ont eu à voir enfin tomber la forteresse morandini avec toutes ses magouilles et ses dégueulasseries (même si nous ne nous réjouirons définitivement que lorsqu'il aura vraiment disparu de nos écrans).
Par gomine

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

merci pour cette chronique et vos interventions dans le forum,
bonne digestion à vous !
Par grrrz

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

c'est "rigolo" aussi de voir comment son torchon (pardon son blite) s'est acharné sur Arret sur Images et sur D. Schneidermann (ça sent la vengance mesquine):
[www.jeanmarcmorandini.com]
exemples
[www.jeanmarcmorandini.com]
[www.jeanmarcmorandini.com]
(et ainsi de suite)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 23:28 le 25/10/2016 par grrrz.
Par klaire

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Tiens, d'ailleurs ensuite, Thomas Hugues (et bien d'autres) qui présentait Médias le mag ont aussi été dans son collimateur sévère. Il en faut peu; Thomas Hugues avait selon JMM délibérément manqué de citer LGDM de Morandini parmi les grands succès d'Europe1. Selon JMM, cela était dû au fait que TH travaillait sur RTL et un de ses chroniqueurs pour Ozap "un concurrent de JMM".

Sauf qu'en regardant l'extrait de l'émission, ça n'a pas trop l'ar de tenir vu que le magnéto semble plutôt totalement saluer le succès d'Europe 1. Bref, croquignolet...

[www.jeanmarcmorandini.com]
Par moulaka

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

ce qui est rigolo c'est de voir les commentaires à cet ...article ? ...glairon? disons artron :

Franchement l'émission d'Arrêt sur image était l'une des meilleures de la télévision publique. La qualité de cette émission et du site actuel d'ASI dépasse largement celui du blog JMM (intimement lié à l'empire Lagardère)
1200 abonnés c'est peu mais ce n'est que le début et surtout sans pub, accessible seulement sur Free. Perso je suis abonné au site et comme j'ai accès aux vidéos je n'ai pas trouvé utile de m'abonner en plus à la TV sur Free et plein de gens sont dans mon cas. Vos torchons sont ridicules.:shock:

----

J'en profite d'ailleurs pour vous inviter à vous abonner à arretsurimages.net.

Abonnements de 0 à 30 euros annuels,sans un gramme de pub,avec une émission hebdomadaire et des sujets fouillés,c'est radicalement différent des sites (suivez mon regard) où sont copiés/collés des brèves de comptoir,bon, après y'a un minimum d'effort intellectuel à fournir pour comprendre ce dont on nous parle,ne nous le cachons pas!:mrgreen:

----

Tout à fait,et en relativisant quand-même l"échec" du site arretsurimages.net,avec aujourd'hui pas loin de 30000 abonnés (dont je suis) si je ne m'abuse!;)

Tout le monde n'est pas consommateur de ragots gratuits entourés de pubs à foison! :mrgreen:

---

Au delà des querelles de personnes qui ne regardent que les concernés (oui, en un mot), il convient tout de même de préciser que le présent blog et @si n'ont tout de même rien à voir. Nous avons d'un côté un site animé par des journalistes (certes imparfaits et critiquables) qui apportent, par un regard critique et des analyses de fond, une plus value à l'information, et de l'autre un blog au nom d'un animateur de télé has-been qui "copie-colle" des infos sans grand intérêt et sans même citer ses sources. Faut voir à ne pas confondre.


La bien sur j'ai fais un choix de commentaire partial mais la plupart sont tout de même sur ce ton
Par Thomas

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Bonjour

Un très grand merci pour cette chronique. Le " blite" c'est vraiment une trouvaille géniale :)
(non, cette première phrase n'est pas écrite par un fan-bot)

Un truc que vous auriez pu ajouter, c'est l'épreuve de l'orthographe. il est en effet très simple de détecter les rares textes originaux produits par ce site : il sont systématiquement "écrits" avec des moufles et une créativité syntaxico-orthographique de niveau 4ème.

Et une remarque : incroyable en effet ce stock de pincettes dès qu'on parle de cet individu, jusque dans votre chronique. Mais il me semble que cela provient d'une mécomprehension, je trouve, de ce qu'est la présomption d'innocence. C'est une question juridique, qui empêche de dire "il est coupable" avant condamnation. Mais rien n'empêche de dire qu'on est, en tant que citoyen ou employeur, convaincu de cette culpabilité, au vu des infos dont on dispose. Fabrice Arfi le soulignait récemment (dans Mediapolis sur Europe 1 samedi dernier). Moi, je suis convaincu par l'enquête des Inrocks et donc de la culpabilité de J.-M. Morandini , tout comme je suis convaincu de la culpabilité de N. Sarkozy dans Bygmalion après le reportage d'Envoyé Spécial, c'est mon droit absolu. Même i-Télé n'a pas à respecter cette supposée présomption vis-à-vis de son employé, pour une raison strictement logique et même pas morale : si elle présume cet homme innocent, cela veut dire mécaniquement qu'elle présume que ses accusateurs sont coupables ( de mensonge et de diffamation ). Et on n'en sort pas, parce qu'elle devrait aussi respecter leur présomption d'innocence...I-Télé n'a aucun fondement juridique pour décréter que les victimes présumées et les journalistes des Inrocks sont a priori plus soupçonnables que son employé.
La seule chose qui s' impose a i-Télé et aux commentateurs, je pense, c'est de prendre une décision équilibrée au vu des informations disponibles. Si i-Télé decide de le faire travailler, ce n'est pas un acte de neutralité, c'est au contraire le choix assumé de faire plus confiance à lui qu'aux autres. Et on a évidemment le droit de le dénoncer frontalement sans s'excuser.

merci !

PS : question pincettes, c'est un peu le même cas dans le monde des sciences avec les Bogdanov, qui sont proverbialement procéduriers. Or, voyez comment sont les choses, ils sont pressentis pour venir faire l'émission scientifique sur la même chaîne. Si cela se confirme, il va falloir se mobiliser...
Par klaire

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Bonjour, très intéressant ce point sur cette fameuse présomption d'innocence ! Il faudrait surement en parler davantage.
(En ce qui me concerne, les pincettes de cette chroniques ne sont pas liées à l'histoire des accusations autour des castings, mais plutôt à la propension de l'animal à attaquer en justice ceux qui s'en prennent à ses méthodes comme il l'a fait avec 20minutes.)

Quant aux Bogdanov, en effet, il va falloir redoubler de vigilance..
Par DonGiedo

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

"Voyez, à mes yeux Hanouna est effectivement l’animateur qui symbolise le mieux la TNT. Est-il mon animateur préféré ?

Écoutez, laissez-moi inspirer, expirer, et me contenter d’un sobre «Non»."

Votre zenitude force le respect.. ;)
Par clive-aka-@sirefusedesupprimermoncompte

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

"Je me demande vraiment, sans méchanceté, mais au vu de ces éléments: que signifie le métier de journaliste à partir du moment où Jean-Marc Morandini prétend l'exercer ?"
Je suis vraiment avec vous pour le coup.
(mais pas sans méchanceté)
Ce métier de journaliste semble composé d'employés au service de leurs employeurs, en toute logique libérale, de militants, d'animateurs, voire de comiques, d'éditorialistes assis qui éditorialisent en fonction des situations du moment, un journaliste peut faire des fautes lourdes et être défendu car il délivre les services attendus. Le journaliste peut se tromper, tricher, quelle sera la sanction?
Et puis aussi c'est pas que Morandini...
Joffrin, Barbier, Couturier, Cohen, Elkabach, Quatremer, Plenel, Bellanger, Guetta....
Tous ceux-là ne font pas du journalisme, ou peut-être du journalisme d'opinion ou d'intérêt...
Et d'ailleurs un journaliste de gauchedroite qui fait des articles de gauchedroite dans un journal de gauchedroite en fonction de ses opinions perso de gauchedroite ou des intérêts de ses employeurs qui lui ont attribué le poste (pour le coup on parle plus de gauchedroite) fait-il encore du journalisme?
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

En même temps, ce panier de crabes, par contraste, nous valorise quelque part.
Par clive-aka-@sirefusedesupprimermoncompte

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Le plus simple c'est d'enlever la majuscule à morandini, de partir du principe que tous les journalistes sont des morandinis, et en sortir ceux qui font du journalisme, un vrai gain de temps.
Par Pat Hator

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Article très intéressant, et sur un angle différent de celui utilisé en boucle depuis quelques semaines... Merci !
Par Griotte

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

nos âmes sont tordues, pour pécher c'est le pied (c'est pas de moi)
haha j'aime bien les calembours ça me fait rire.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16:13 le 26/10/2016 par Griotte.
Par Cugel

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Je ferais attention si j'étais vous, on commence par des calembours et à la fin on finit par voter Fillon.

--
Par Faab

Re:

Je me suis dit, "tiens, la Pascale Delarue doit travailler pour lui", je tape "Pascale Delarue morandini" dans Google et je tombe sur un nouveau mystère à élucider pour Crimes :

Sous cet article du blite, un commentaire d'il y a deux ans montrant ce que l'auteur a dû recevoir comme message privée d'une charlotte1403 :

"le 19 octobre 2014 - 16h06
Philippe Rachtig a écrit :
Entre vous et charIotte1403
Bonjour,
Félicitation tu viens de t'inscrire au blog de jeanmarcmorandini.com
Pour valider ton inscription définitivement merci d'envoyer un chèque de 45 Euro à l'ordre de la trésorière du blog PASCALE DELARUE et à l'adresse suivante :
Pascale Delarue
22 rue Eugène Boudin
14360 Trouville Sur Mer
A la réception de ton paiement je validerais définitivement ton inscription.
Charlotte14

Quelqu'un peux m'expliquer?"
Par Tigi

Re:

Il y a vraiment des trucs curieux sur ce blite...
Par Faab

Re:

Ah ouais, ça sent l'arnaque organisée.
Autre commentaire sous cet article :

Un certain "mars" répondant à "Le canadien" :
"Le canadien a écrit :
Bonsoir,J'ai reçu un message d'une certaine Eglantine qui me demande d'envoyer un chèque à l'ordre de Pascale Delarue à expédier sur une adresse de Trouville Sur Mer, cette personne m'a indiqué qu'elle redistribuait les dons. J'aimerai savoir si quelqu'un est passé par ce biais?

Attention! Arnaque garantie! Ne jamais passer par des intermédiaires et voir directement avec JMM.com"


Aarf, pareil on a résolu l'enquête pour Morandini, la "Pascale Delarue" (méfions-nous des pseudos) serait une arnaqueuse qui se fait bien voir sur le blog avec des commentaires dithyrambiques pour y mener ses petites affaires.
Par Robert.

Re:

"Pascale Delarue" (méfions-nous des pseudos) "
D'après les "Pages Blanches", il existe bien une Pascale Delarue au 22 rue Boudin à Trouville sur Mer.
Si elle arnaque des abonnés de Morandini, c'est à lui de faire le ménage.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 18:38 le 26/10/2016 par Robert..
Par Faab

Re:

Oui, j'avais vu et c'est une des raisons qui me fait rester prudent. Ca pointe tellement sur une personne que ça pourrait tout aussi bien être quelqu'un voulant la compromettre ou se servant d'elle.
Par David Dewaele

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Démonstration spectaculaire ! Félicitations.
Par Moe

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Bravo pour cet article, parfait décryptage à mon avis.
Par Marie la dern'

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Beau travail !
Par trompettemarine

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

L'article est intéressant et démontre que Jean-marc Morandini n'est pas un journaliste (mais qu'est-ce qu'un journaliste? c'est un autre sujet.)
En revanche, quel argument efficace peut faire mouche contre Bolloré ? Aucun.
Pour reprendre vos mots, peut-il y avoir une stratégie contre celle de Bolloré ?

Ce dernier utilisera l'argument de la mauvaise foi et la loi du plus fort.

La raison du plus fort est toujours la meilleure :
Nous l'allons montrer tout à l'heure.
Un Agneau se désaltérait
Dans le courant d'une onde pure.
Un Loup survient à jeun qui cherchait aventure,
Et que la faim en ces lieux attirait.
Qui te rend si hardi de troubler mon breuvage ?
Dit cet animal plein de rage :
Tu seras châtié de ta témérité.
- Sire, répond l'Agneau, que votre Majesté
Ne se mette pas en colère ;
Mais plutôt qu'elle considère
Que je me vas désaltérant
Dans le courant,
Plus de vingt pas au-dessous d'Elle,
Et que par conséquent, en aucune façon,
Je ne puis troubler sa boisson.
- Tu la troubles, reprit cette bête cruelle,
Et je sais que de moi tu médis l'an passé.
- Comment l'aurais-je fait si je n'étais pas né ?
Reprit l'Agneau, je tette encor ma mère.
- Si ce n'est toi, c'est donc ton frère.
- Je n'en ai point. - C'est donc quelqu'un des tiens :
Car vous ne m'épargnez guère,
Vous, vos bergers, et vos chiens.
On me l'a dit : il faut que je me venge.
Là-dessus, au fond des forêts
Le Loup l'emporte, et puis le mange,
Sans autre forme de procès.


Les journalistes d'i-télé se feront-ils manger par le Loup Bolloré ?



Modifié 2 fois. Dernière modification le 13:56 le 27/10/2016 par trompettemarine.
Par klaire

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Salut tous, sur le coup de charIotte1403 avec le chèque à envoyer, ça se complique. Tentative d'escroquerie ? Troll ? Tentative de faire passer Morandini pour un escroc ? Là j'avoue que ça ma dépasse... #lesexpertsTrouville
Par Thomas

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Dans le lien fourni par Tigi plus haut, on voit qu'une certaine pascale delarue est associée à 34 comptes différents sur le blite. Avec des noms bien gratinés. L'un d'entre eux est "catherine casting". On ne peut pas accéder aux détails en cliquant dessus, mais on peut les obtenir en googlisant : "catherine casting" morandini (avec les guillemets, sinon on trouve un milliard de réponses). On découvre alors que le compte a été créé le 13 juillet 2016, soit le lendemain du papier des Inrocks. Cela ressemble fort à une action hostile à J.-M. Morandini (J'imagine mal quelqu'un de bienveillant à son égard créer un compte à ce nom...) . A supposer qu'une même personne crée ces différents comptes, cela éloignerait de l'hypothèse de comptes de complaisance pro-Morandini. Leurs éloges n'en serait que plus déroutants : propos d'une personne dérangée ? couverture pour escroquer des lecteurs ?

(Et si ça vient de l'entourage du site, là ça devient une partie de billard à plusieurs bandes carrément tordue)
Par klaire

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Au total feeling, en effet ça sent la personne qui avait précédemment (comme moi) gôlé les nombreux comptes trouvillois aux allures de fakes (les commentateurs de JMM ne sont eux même pas dupes, ça les fait marrer) et par la suite trollé suite aux accusations des inrocks...
Par Diogene

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Pour moi, le journalisme c'est le Canard Enchaîné, ASI, et quelques autres. La télé, c'est du divertissement, du temps de cerveau disponible. La grosse partie de la presse, c'est devenu l'organe de communication du patronat. Et le net, un joyeux foutoir où on peut trouver des trucs faux comme des trucs intéressants.
Par Oblivion

Re: Dans l'internet de Jean-Marc Morandini

Merci Klaire, j’espère qu’on vous retrouvera souvent ici.
Par Coin-coin l'Araignée 2·0

L[a|es] régie[|s] publicitaire[|s] du blite de Jean-Marc Morandini : Klaire a-t-elle lu le vite-dit de Robin ? Robin a-t-il lu la chronique de Klaire ?

Klaire (qui n'est pas journaliste) écrit que les publicités du site www.jeanmarcmorandini.com sont « gérée[s] par la régie Bolloré Média ».

Quatre jours plus tôt Robin Andraca écrivait que « [l]e compte Twitter "Protection enfance" [avait] listé les différentes régies pub qui s'occupaient de placer les annonceurs sur les sites de l'animateur » : six régies parmi lesquelles on ne retrouve pas la régie sololistée par Klaire...
Par Coin-coin l'Araignée 2·0

« Les photos, tu ne créditeras pas » : Klaire lit-elle les chronique[tte]s de Korkos ?

Reprocher à Jean-Marc Morandini de ne pas créditer les photos publiées sur son site par un site qui publie des chronique[tte]s d'Alain Korkos, c'est un peu la poêle qui se moque du chaudron.

Par exemple en fin de cette chronique[tte] du 24 octobre 2016 une photo (d'Hiroshima) sans aucune indication ni de lieu ni de date ni d'auteur.

Autre exemple avec cette chronique[tte] du 8 octobre 2016 qui contient plusieurs photos pompées sur internet non créditées et non sourcées : cette photo de la statue de Vercingétorix sur le site d'Alésia sculptée par Aimé Millet publiée par Siren-Com sous licence CC BY-SA sur Wikimedia Commons ; cette photo de la statue d'Arminius dans la Forêt de Teutberg en Rhénanie-du-Nord-Westphalie sculptée par Ernst von Bandel publié par Nawi112 sous licence CC-BY-SA sur Wikimedia Commons ; etc.

Etc.
Par Coin-coin l'Araignée 2·0

Dans l'internet de Bernard-Henri Lévy

Après Jean-Marc Morandini, épinglé par Klaire pour son manque de crédit, c'est au tour de Bernard-Henri Lévy de se faire sniper par Vincent Vantighem : [www.20minutes.fr].
Désolé, seuls les utilisateurs connectés peuvent envoyer des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour se connecter

Remonter en haut de page