La règle et le garnement

chronique Par Daniel Schneidermann publié dans le dossier : Embedded de Sarkozy : intimidations et arrangements discuté depuis 09:28 le 07/03/2012

Enfin. Enfin, cinq ans après, dans les cordes, à deux doigts de la porte, après kyrielle d'avertissements, le garnement tend ses doigts pour recevoir les coups de règle. Le Fouquet's, il n'aurait pas dû. Le yacht, il n'aurait pas dû. Casse toi pauv'con, il n'aurait pas dû. Son fils à l'EPAD, il n'aurait pas dû. Mais c'est pas ma faute, Madame Monsieur. Je savais pas qu'il fallait pas. Je pensais pas que ça ferait tant de barouf. Et puis j'avais la tête ailleurs: ma famille explosait. Le Fouquet's, le yacht, c'était pour reconquérir Cécilia.

On est partagés. D'un côté la compréhension, bien entendu, la compréhension à l'usure, car tout le monde est fatigué de lui. OK, qu'on écoute ses explications, qu'on le considère quitte s'il le veut, qu'on lui montre la porte, et qu'on l'oublie. Qu'on l'oublie vite. Qu'on oublie ces cinq ans, pendant lesquels on ne pouvait plus regarder notre pays en face. Disons que ce fut un malentendu, et tournons la page...... > Lire l'intégralité du texte
Participations votées d'utilité publique sur ce sujet

Par Cultive ton jardin

Re: La règle et le garnement

Alors, l'émission avec "Les nouveaux chiens de garde", c'est pour quand?...
> Lire ici > Lire en contexte

Par jerisback

Re: La règle et le garnement

Il aurait pas du:
Faire des promesses sur l'Afghanistan
Aller en Lybie
Trier les figurants pour ses déplacements
Aller chez un dealer au Mexique
Nous faire er refaire le coup de sa "p'tite famille"
Laisser partir Euronext
S'occuper des régionales plutôt que de La grèce
Virer des préfets pour un oui et un non
Faire presseion sur les médias quand ça fuite
Couvrir Mam, woerth
Etre cul et chemise avec bettancourt
Garder au secret tous les documents de Karachi
Remettre la france dans l'otan
Ne pas écouter les syndicats sur kes retraites
Nommer les présidents de l'audiovisuel publique
Se servir de yade et daty comme bouclier pour la diversité
Placer ses copains et ex ministres un peu partout
Jouer les sauveurs de crise
Mentir comme un arracheur de dents
Monter sur des talonettes
Se faire brancher carla par seguela
Passer sa lune de miel à Eurodysney
Lancer le débat de l 'identité nationale
Garder des ministres condamnés pour racisme
Prendre l 'opposition pour des cons
Modifier l'équilibre des religions de 1905
S'énerver conte un marin pêcheur
Se déplacer avec son armada de falcon et d'airbus
Boucler les villes de ses dèplacements
Enterrer la taxe carbone
Autoriser les jeux en ligne
Réformer la constitution pour autoriser le parlement à faire autre chose que des lois, de la morale
Faire son bouclier fiscale
Se représenter
Être président

Non exhaustif, donnons des idées de questions aux journalistes...
> Lire ici > Lire en contexte

Par angelo m

"Dis papa, pourquoi elle a peur, la journaliste?"

Je n'en ai vu que qinze minutes hier soir avec mon fils de 7 ans. Sur l'aveuglement médiatique, mon fils m'a stupéfait. Comme il ne comprenait pas tout ce que notre grand leasder national disait, il s'est intéressé au décors, au cadre, etc. Et à un moment donné il m'a dit, en parlant de la journaliste qui interrogeait Sarkozy sur le fouquet's, le yatch et cie: "dis pas, pourquoi elle a peur, la journaliste?". "De quoi parles-tu", lui dis-je interloqué. "bah oui, dès que Sarko dis un truc pour lui répondre, on croirait qu'elle s'excuse". Si un gamin de 7 ans peut voir la servilité journalistique à l'égard de notre petit père des peuples, en effet, l'aveuglement depuis 5 ans ne m'en semble que plus frappant.
Quant à moi, une autre chose m'a frappée: le mépris social qui suinte de ce type, même quand il veut la jouer modeste. Mais avez-vous entendu ce qu'il a dit sur la personne qui ne voulait pas se faire serrer la main au salon de l'agriculture? Il a dit, avec une condescendance incroyable, qu'elle n'avait pas un physique avenant, qu'elle s'exprimait avec un vocabulaire des plus châtiés (ah, ah, l'ironie) en disant "touche-moi pas, tu me salis". Bref, il a moqué un homme issu d'un milieu probablement populaire, ayant râté sa vie puisque n'ayant pas une rolex. Et après, de se présenter comme le candidat du peuple. On rêve. (au fait, dans la princesse de Clèves, probablement le vocabulaire utilisé est des plus châtiés, mais comme il ne faut plus le faire lire et qu'on a tout fait pour casser l'école...)...
> Lire ici > Lire en contexte
Tous les commentaires (202)
Par yzondi

Re: La règle et le garnement

On ne peut pas être plus clair......Merci Daniel.
Par Cultive ton jardin

Re: La règle et le garnement

Alors, l'émission avec "Les nouveaux chiens de garde", c'est pour quand?
Par clomani

Re: La règle et le garnement

Ca me paraît indispensable... avec la diffusion de qqs extraits... (Elkabbach léchant la main, en choeur avec Drucker, du petit Lagardère, grand héritier... croustillant) svp.
Par Kazoula

Re: La règle et le garnement

@ Godin (et aux autres):

" Pourtant s ’ ils sont presque tous révoltés de l ’ adjectif , séditieux du verbe , insoumis du participe , insurgés de la conjonction , émeutiers de la forme pronominale ! Une fois dans le vif du réel, vous les trouverez plutôt larbinos dans l ’ ensemble ... flagorneurs au cours des cocktails ... obséquieux avec les puissants , les riches , les excellences , les animateurs de télévision ... au sprint dès que l ’ Elysée leur fait signe ! S ’ ils se plient en deux ! ... l ’ échine extra - souple ... les miches tendues dès qu ’ ils aperçoivent monsieur le directeur littéraire . "

Alphonse Boudard ( 1925 - 2000 ) " Le banquet des léopards " Ed : La table ronde , 1980 .
Par Antoine Saucy

Re: La règle et le garnement

Que c'est lourd et malaisé à lire, ces espaces intempestives (eh oui, c'est féminin en typographie) avant votre ponctuation... La règle de base est pourtant on ne peut plus claire : la ponctuation simple (c'est-à-dire constituée d'un élément unique) comme le point, la virgule ou l'apostrophe, est directement collée au signe qui la précède, tandis que la ponctuation double (deux points, point-virgule, point d'interrogation, point d'exclamation) demande l'espace.

Pour vous, c'est gratuit ;-) Bonne journée.
Par Kazoula

Re: La règle et le garnement

Vous devez sacrément souffrir en lisant les commentaires de ce forum et, plus généralement, la majorité des blogs et des sites Internet. Même "Le Monde", autrefois bien corrigé (ah ! Collignon !), s'est aligné sur la confraternelle médiocrité orthographique. Pour la citation de Boudard, faite rapidement, les espaces intempestives sont dues tout bonnement à cette rapidité copiée-collée ! Mais ne vous faites pas de "Saucy", Antoine : je possède le "Code typographique" , "L'Art de conjuguer" de Bescherelle ainsi, bien sûr, que l'incontournable "Dictionnaire" d'Adolphe V. Thomas.
Par Gamma gt

Re: La règle et le garnement

Houaa costô le mec !;-)
gamma
Par Kazoula

Re: La règle et le garnement

L'Antoine m'avait un peu asticoté ! Et en plus il ne lit pas les réponses. C'est pas bien !
:-)))))))))))))))))
Par Varlin

Re: La règle et le garnement

Citation:
Alors, l'émission avec "Les nouveaux chiens de garde", c'est pour quand?


C'est vrai qu'on peut se poser la question du rôle de la critique radicale des médias dans le fait que certains yeux semblent aujourd'hui se déciller.
La veille, c'est Mélenchon, asticoté par Michel Field, qui le renvoyait dans les cordes, rappelant son propre parcours. Sans doute y-a-t-il été aidé par "Les Nouveaux chiens de garde", qui dresse le portrait d'un Michel Field n'excluant pas la lutte armée... avant de finir par faire de la retape pour les supermarchés Casino.
Par MATL (http://harmoniques-nuances.blogspot.fr/)

Re: La règle et le garnement

Tt, avez-vous oublié que si on n'est pas de gauche à 20 ans on est un salaud, si on l'est encore à 40 on est un con ?

Field n'est pas un con mais un salaud, c'est tout.

(Sondage de Viavoice : 53% des Français trouvent que Kastoipauvkon le Bayonné a fait une une mauvais entré en campagne. Si ce sont les 53% qui ont voté pour lui, ça laisse de l'espoir)
Par clomani

Re: La règle et le garnement

Oh oui, ça aussi, c'est en effet à exposer à tous ;o))) . Merci D.Godin ;o)
Par Varlin

Re: La règle et le garnement

Ce qui serait marrant, ce serait de retrouver dans les archives de France 3 les images de Jean-Michel Aphatie barbu dans le rôle de porte-parole du mouvement étudiant.
Par clomani

Re: La règle et le garnement

Je croyais qu'il avait été garçon de café ? Il a étudié ?
rhô, je sais, c'est de l'acharnement ;o)). Je ne m'appelle pourtant pas Todd, je ne suis pas issue d'une famille de bourgeois ;o))
Par Kazoula

TIENS VOILA DU BOUDARD

@ Godin (et aux autres):

" Pourtant s ’ ils sont presque tous révoltés de l ’ adjectif , séditieux du verbe , insoumis du participe , insurgés de la conjonction , émeutiers de la forme pronominale ! Une fois dans le vif du réel, vous les trouverez plutôt larbinos dans l ’ ensemble ... flagorneurs au cours des cocktails ... obséquieux avec les puissants , les riches , les excellences , les animateurs de télévision ... au sprint dès que l ’ Elysée leur fait signe ! S ’ ils se plient en deux ! ... l ’ échine extra - souple ... les miches tendues dès qu ’ ils aperçoivent monsieur le directeur littéraire . "

Alphonse Boudard ( 1925 - 2000 ) " Le banquet des léopards " Ed : La table ronde , 1980 .
Par Antoine Saucy

Re: TIENS VOILA DU BOUDARD

Vous bégayez, en plus ?
Par Kazoula

LA REGLE ET LA REGLETTE

En plus de quoi, Antoine ? Simple mauvaise manip, un peu de précipitation, peut-être ? Réponse mise supra :

Vous devez sacrément souffrir en lisant les commentaires de ce forum et, plus généralement, la majorité des blogs et des sites Internet. Même "Le Monde", autrefois bien corrigé (ah ! Collignon !), s'est aligné sur la confraternelle médiocrité orthographique. Pour la citation de Boudard, faite rapidement, les espaces intempestives sont dues tout bonnement à cette rapidité copiée-collée ! Mais ne vous faites pas de "Saucy", Antoine : je possède le "Code typographique" , "L'Art de conjuguer" de Bescherelle ainsi, bien sûr, que l'incontournable "Dictionnaire" d'Adolphe V. Thomas.
Par Sémir

Re: Allez Sarko, si tu gagnes, fais péter Versailles !!!

Il regrette le Fouquet'sssssss ?? En effet, la prochaine fois, il fêtera sa victoire à Versailles ! :-)))

SEMIR
ps. vous avez remarqué tous ces cheveux blancs et ce visage pâle hier (sans oublier les traits du visage) ?
ça n'arrange pas d'être président...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 09:34 le 07/03/2012 par Sémir.
Par Valéry

Re: La règle et le garnement

Pour mieux comprende Pujadas, il faut faire un peu d'étymologie.
En Inde, Puja, c'est la cérémonie d'adoration de la divinité, et Das signifie serviteur. On comprend mieux le personnage. (Mais je pense que qu'elle que soit la divinité, il sera toujours le serviteur dans la cérémonie de l'adoration, il est juste en train de comprendre que la divinité actuelle tombe de son piédestal.)
Mais surtout pas de commentaires sur les rites, respectons la sainte religion télévisuelle. (celle qui étourdit le téléspectateur pour qu'il absorbe mieux sa dose de pub)
Par Ulysse M

Re: La règle et le garnement

Pujadas a sorti sa réglette !?
Sensible comme je suis, j'ai bien fait de pas regarder.
Connaissant sa férocité, il a dû lui fracasser les phalanges.
Par soweto

Re: La règle et le garnement

je vous trouve durs...
j'ai trouve dans l'intonation de Pujadas un petit air de revanche finement distillé ainsi que pour d'autres journalistes.
Mais enfin, mes amis, je sais qu'ici je prêche des convaincus mais, mais qui, qui.. peut croire à une fable pareille :c'est pas moi, c'est ma femme, c'est la crise, c'est mon fils qui se sacrifiait, c'est la conjoncture des planètes, mon thème astral, le réchauffement climatique, dieu..

Justement, bonne et unique raison de l'invoquer, j'espère que personne n'est dupe et qu'il va prendre la claque de sa vie, ce qui au vu de son futur karma, cher Dieu serait la seule meilleure chose qui puisse lui arriver.
Et comme dit DS (et non pas dieu) :
qu'on lui montre la porte, et qu'on l'oublie. Qu'on l'oublie vite. Qu'on oublie ces cinq ans, pendant lesquels on ne pouvait plus regarder notre pays en face. Disons que ce fut un malentendu, et tournons la page.
Par clomani

Re: La règle et le garnement

Qué revanche ? Non, des hyènes plutôt... qui attendent que le personnage soit un peu à terre pour se ruer dessus ;o)).
Mais surtout qu'il y reste, à terre !
Chapeau pour avoir eu le courage de mater la téloche hier soir ;o)
Par Lago

Re: La règle et le garnement

Hier soir, je n'ai vu que le passage où il explique pourquoi il n'a pas vu de la malice à pousser fiston Jean à l'Epad. Grandiose, l'explication. C'est parce qu'il n'y avait AUCUN avantage à en tirer !!!! Pas de salaire, pas de bureau, pas de voiture avec larbin. Il a vu de la lumière et il a pensé que ce serait bien que fifils y soit.
Il parait que l'émission a duré 3 heures. S'il y a autant de perles pendant toute sa durée, il faudra la garder au fond du coffre pour faire peur aux petits-enfants pas sages qui ne travaillent pas bien à l'école !
Par Myos

Re: La règle et le garnement

Je vous résume:
2007-2008, toutes les erreurs c'est la faute à Cécilia.
Heureusement maintenant il a une vraie famille.
Et puis Bolloré c'est juste qu'il est breton c'est pour ça qu'il aime les bateaux.
(Il a VRAIMENT dit tout ça)
Après, c'est la faute de la crise, de Mitterrand, des 35h, des fonctionnaires qui bossent pas assez, des immigrés se marient avec des Français qui n'ont pas l'appart qu'il faut pour loger leur femme. Et le chomage ok y'en a mais c'est pire ailleurs, et grâce à moi le pouvoir d'achat a augmenté de 1,25%.*
Ce n'était pas un mea culpa du tout: c'était Ok y'a eu des problèmes mais c'est padmafott.
Son idée de génie pour descendre Fabius: parler de DSK (qui devient le point godwin de la politique)**


Fabius n'a pas été très bon mais Sarkozy a été pathétique.



* Fabius: bon si vous voulez croire ça je vous laisse le penser, les Français eux savent bien ce qu'il en est
** Fabius a répondu "Beaucoup de Français avaient placé leurs espoirs en lui, et ont été déçus, très déçus, dont moi".
Fabius n'a pas été déçu, il était au courant. Mais la réponse était habile et on a surtout pensé quand Sarkozy a voulu tacler Fabius sans rapport avec quoi que ce soit, "sortir DSK c'est vraiment la classe". franchement pas niveau président de la république, même si ça a dû faire très plaisir aux 15% de militants UMP qui forment désormais son socle électoral.
Moi je remercie Naffissatou Diallo de nouveau, parce que sans elle Sarkozy gagnerait les doigts dans le nez. Dans les milieux même pas très avertis tout le monde savait, même moi, beaucoup avaient des photos, et personne ne voulait croire que c'était un problème. (Enfin on était un certain nombre à croire que c'en était un mais on a pas les bons amis, à gauche DSK était intouchable.) Vive Naffissatou Diallo, sans elle les affaires seraient à la Une de tous les journaux, et DSK discrédité un mois avant l'élection ferait perdre la gauche.



Modifié 3 fois. Dernière modification le 12:23 le 07/03/2012 par Myos.
Par Balthaz ( comment ça, ce pseudo est déjà utilisé sur le forum ? )

Re: La règle et le garnement

Moi je remercie Naffissatou Diallo de nouveau, parce que sans elle Sarkozy gagnerait les doigts dans le nez.

moi aussi. l'affaire DSK a peut-être sauvé la gauche...
Par clomani

Re: La règle et le garnement

Pourquoi Fabius ne lui a-t-il pas rétorqué que c'était le Préz' qui avait pistonné DSK auprès des Amerlocains du FMI ? C'est pourtant ce qui a été dit officiellement dans la plupart des média non ?
Par Varlin

Re: La règle et le garnement

Citation:
Pourquoi Fabius ne lui a-t-il pas rétorqué que c'était le Préz' qui avait pistonné DSK auprès des Amerlocains du FMI ? C'est pourtant ce qui a été dit officiellement dans la plupart des média non ?


Parce que Fabius n'a plus les réflexes qui allaient avec son ambition. Il m'est apparu, comme dit l'autre, vieilli, fatigué, usé...
Espérons qu'il aura au moins été utile pour montrer à Hollande que Sarkozy est toujours redoutable dans les débats à un contre un et qu'il a toujours les bonnes fiches.
Par Myos

Re: La règle et le garnement

Je me demande qui a eu l'idée d'envoyer Fabius, et pourquoi on l'a choisi. En tous cas j'espère que cette prestation signifie qu'on ne le verra plus qu'en tant que figurant.
Par MATL (http://harmoniques-nuances.blogspot.fr/)

Re: La règle et le garnement

Depuis qu'il a écrit un livre autobiographique pour dire qu'il aimait ses fils, la StarAc' et les carottes râpées, qu'il fait de la moto (une fausse Harley 125* "custom") pour nous jouer le coup de la modestie et de l'austérité extrême avant la Carla et le Nico, je ne peux plus blairer ce type.


* Surtout que j'ai appris ensuite que la pétrolette avait été louée pour les vacances ! Aucun motard digne de ce nom ne louerait une moto ! Suite à cette épisode ridicule, je l'avais surnommé Lolo Custom !
Par bysonne

Re: La règle et le garnement

C'est moins grave que l'affaire du sang contaminé, même s'il n'était pas le seul responsable, mais "pas coupable", comme chacun s'en souvient.
Par Varlin

Re: La règle et le garnement

Citation:
C'est moins grave que l'affaire du sang contaminé, même s'il n'était pas le seul responsable, mais "pas coupable", comme chacun s'en souvient.


Fabius, c'est pas vraiment ma tasse de thé. Mais avec l'affaire du sang contaminé on lui fait un mauvais procès.
Par MATL (http://harmoniques-nuances.blogspot.fr/)

Re: La règle et le garnement

Pour le sang contaminé, DG vous a répondu.

Moins grave en soi, bien sûr. Mais on voyait là un mépris du populo de la même farine que celui de not' prés' et de sa copine de plumard quand ils nous la jouent austérité modeste.

Le populo n'avait pas été dupe : le livre fit un bide.
Par MATL (http://harmoniques-nuances.blogspot.fr/)

Re: La règle et le garnement

OK pour le Fouquet’s et le yacht, vu que c’est Cécé qui était à la manœuvre afin de le faire passer pour leprésidendesriches, oh la s…, la s… !*

Ok pour kastoipaukon, où c’est sa spontanéité émotive et sentimentale qui a tiré la première, oh la vilaine.

Mais pas OK pour l’Epad, où ce fut une entreprise réfléchie et poursuivie malgré cent cinquante mises en garde par des gens de son bord (sauf ceux qui escomptaient une part du gâteau). « Oui mais eu, là aussi j’ai une excuse : c’était pour offrir un cadeau à fifils, pour me faire pardonner d’avoir été un père quasi aussi absent que fut le Pal ».

Nous aura-t-il fait iech la teube avec sa vie privée, lui !

Quant à la servilité des nombreux pujadas, elle ne perdra pas un gramme en passant au service de Fromage Dur 1er.

* Pour qu’elle l’ait largué au moment d’enfin investir l’Elysée et exercer le pouvoir par mari interposé, fallait-il qu’elle en ait marre de lui !



Modifié 1 fois. Dernière modification le 09:42 le 07/03/2012 par Athalouk.
Par MATL (http://harmoniques-nuances.blogspot.fr/)

Re: La règle et le garnement

Déclaration de Madame Sarkozy III : "Nous sommes des gens modestes".

Voilà qui me renvoie au magazine télé que j'ai piqué dans une salle d'attente, pas question d’acheter ça, où elle dit regarder Plus belle la vie, snif, à la télé*. Ou elle avoue son goût pour Nolwenn Leroy la nouvelle Bécassine.

Elle qui vit dans un ghetto de luxe avec vigiles à l'entrée, elle se fout des gens à une hauteur stratosphérique.

* Mais "j'adore aussi Arte... Quelle belle chaîne intéressante !" : et hop, un coup de lèche aux cultureux !



Modifié 1 fois. Dernière modification le 09:59 le 07/03/2012 par Athalouk.
Par Yanne

Re: La règle et le garnement

Citation:
Déclaration de Madame Sarkozy III : "Nous sommes des gens modestes".

C'est d'autant plus piquant que c'est absurde et faux dans tous les sens du mot modeste.

S'il existe des gens qui n'ont aucune modestie, c'est justement eux.

C'est visiblement un choix de leur part, et il n'y a aucun problème sur le fait en soi qu'ils soient m'as-tu-vu, et qu'ils aient choisitous les deux des métiers où se donner en spectacle est déterminant,
Qu'ils soient bling-bling ou fortunés, c'est aussi une décision qui leur appartient, dans la mesure où justement eux ont eu le choix.

Mais se prétendre modeste, c'est du domaine de la cécité parfaite....
Par jerisback

Re: La règle et le garnement

Faut lire l'article du Monde sur le résumé de la soirée..
Carla qui tape la bise â Fimlin...
"hooo mais il fait un froid de gueux!"...,,
Par Myos

Re: La règle et le garnement

Y'a rien de mal à aimer Plus Belle La Vie et Nolwenn Leroy.
le problème c'est que Mme Sarkozy III raconte ce que lui ont dit ses communiquants.
ça m'étonnerait qu'à 20H10 tous les jours elle regarde PBLV, en tenant sa fille dans les
bras, sauf quand faut faire le repassage...
le problème ce n'est pas d'aimer tel ou tel programme télé; c'est de faire semblant pour faire
croire à celles et ceux qui les aiment qu'on est pareil, pour faire oublier l'allée privée
du 16e la nounou les domestiques la centaine de voitures de luxe
les millions hérités et ceux dont peut faire usage comme il le veut sa moitié...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12:28 le 07/03/2012 par Myos.
Par MATL (http://harmoniques-nuances.blogspot.fr/)

Re: La règle et le garnement

« Y'a rien de mal à aimer Plus Belle La Vie et Nolwenn Leroy. »

L’émission, je sais pas, j’ai jamais regardé.

Mais le disque de la fausse Bretonne, j’ai écouté, et en suis reparti exaspéré par l’image lisse, niaiseuse encore une fois (d’où ma référence à Bécassine) de la musique celtique. Elle a le culot et l’inconscience (et ça explique pourquoi Miss Monmari l’adddooore) de reprendre des titres autrement plus charnus avec leurs auteurs qu’avec elle. Ou des tubes faciles, et moins représentatifs du talent de leur auteur. Exemple avec Tri Martolod, qui n’est pas le meilleur Stivell ou pire, la jument de Michao, qui est une (jolie) scie de fest noz relancée par les Tri yann. Pas de danger qu’elle ait repris leur Le Soleil est noir…

[www.youtube.com]
Par clomani

Re: La règle et le garnement

En parlant de Fifils, aucun ne lui a posé la question sur le rapatriement pour diarrhée de l'autre Fifils dans un avion qui coûte très cher à l'Etat français, donc à nous tous ?
Par Balthaz ( comment ça, ce pseudo est déjà utilisé sur le forum ? )

Re: La règle et le garnement

pujadas sort sa réglette ?
les mouches changent d'âne...
après le léchage et le lynchage....
Vas-y, Pujade, encore un petit effort !!
Par jerisback

Re: La règle et le garnement

Il aurait pas du:
Faire des promesses sur l'Afghanistan
Aller en Lybie
Trier les figurants pour ses déplacements
Aller chez un dealer au Mexique
Nous faire er refaire le coup de sa "p'tite famille"
Laisser partir Euronext
S'occuper des régionales plutôt que de La grèce
Virer des préfets pour un oui et un non
Faire presseion sur les médias quand ça fuite
Couvrir Mam, woerth
Etre cul et chemise avec bettancourt
Garder au secret tous les documents de Karachi
Remettre la france dans l'otan
Ne pas écouter les syndicats sur kes retraites
Nommer les présidents de l'audiovisuel publique
Se servir de yade et daty comme bouclier pour la diversité
Placer ses copains et ex ministres un peu partout
Jouer les sauveurs de crise
Mentir comme un arracheur de dents
Monter sur des talonettes
Se faire brancher carla par seguela
Passer sa lune de miel à Eurodysney
Lancer le débat de l 'identité nationale
Garder des ministres condamnés pour racisme
Prendre l 'opposition pour des cons
Modifier l'équilibre des religions de 1905
S'énerver conte un marin pêcheur
Se déplacer avec son armada de falcon et d'airbus
Boucler les villes de ses dèplacements
Enterrer la taxe carbone
Autoriser les jeux en ligne
Réformer la constitution pour autoriser le parlement à faire autre chose que des lois, de la morale
Faire son bouclier fiscale
Se représenter
Être président

Non exhaustif, donnons des idées de questions aux journalistes



Modifié 2 fois. Dernière modification le 09:56 le 07/03/2012 par jerisback.
Par jerisback

Re: La règle et le garnement

Autoriser les jeux en ligne
Etre bourrer dans une conférence de presse au G20
Interdire aux étudiants étrangers de travailler en france
Expulser des afghans
Faire la chasse a Sangate
Faire voter Hadopi
Continuer le nucléaire
Recevoir Kadhafi en seigneur
Se dire irréprochable
Participer à l'embargo économique de Gaza et approuver les bombardements
Perpétuer la Françafrique
Se trouver à Berlin pour la chute du mur
Faire sa campagne depuis l 'Elysée
Ne pas virer les flics verreux
Autoriser le vote électronique sans controle
Ridiculiser le rôle des parlementaires
Faire des promesses dans toutes les usines sur son passage
Dire que l'euro était trop faible
Dire que l'euro était trop fort



Modifié 3 fois. Dernière modification le 10:11 le 07/03/2012 par jerisback.
Par jerisback

Re: La règle et le garnement

Faire son discours de Grenoble
Bronzer tout les étés et se barrer tous les WE
Dire qu'il irait en banlieue


Non il aurait pas du!!
Et pourtant...

Il voulait laver les citées au karcher
Traitre en politique comme en amour
Fleurtait avec l 'extrême droite
Était horriblement complexé
S'en prenait aux assistés
Profitait du malheur des autres pour une bonne photo
Avait stopper la police de proximité
S'affichait pro US en rupture avec la tradition gaulliste
Avait fait virer un journaliste dévoilant ses déboures sentimentaux

Il aurait pas du être élu!!
Par jerisback

Re: La règle et le garnement

Et comment ai je pu oublier...?

Guillon et Porte...
Par jerisback

Re: La règle et le garnement

En lisant ça, j'admire @si d'avoir trouver deux sarkozystes en chair et en os devant le siège de campagne, l'autre jour!
Moi, des sarkozystes, je n'en trouve plus!
Par Benjamin

Re: La règle et le garnement

C'est très bien mais vous en oublier encore ! le coup de la Georgie, rappelez-vous comment wikileaks a révélé qu'il s'était fait banané par les Russes qui n'ont pas signé, comme il nous l'a fait croire, l'accord Sarkozy, alors représentant de l'UE, mais un copié collé dûment modifié :-) ... N'est pas Kissinger qui veut !

[www.lepoint.fr]
Par jerisback

Re: La règle et le garnement

On peut sans doute rallonger la liste, oui. J'avoue, la Géorgie, pas tout suivi.
Par Sémir

Re: La règle et le garnement

Bravo.
Très bien.
Voté.

SEMIR
Par Grégory Makles

Re: La règle et le garnement

Ne pas oublier : proposer de détecter les futurs délinquants dès la maternelle, laisser dire un ministre que le boulot des institutrices de maternelles consistait à changer les enfants sans le virer sur le champ. Ce double épisode témoigne à la fois de l'incompétence crasse de cette clique et de son idéologie malade.

Mais je n'ai aucune pitié pour les français qui, en allant pas chercher la tête du président fraichement élu qui se faisait offrir des vacances de milliardaire par un milliardaire auquel, dans le même temps, il faisait un énorme cadeau fiscal, ont clairement dit à cette clique "c'est bon, vous pouvez tout nous faire".
Par MORASSE

Re: La règle et le garnement

Alors, j'ai rien raté hier soir... et c'est tant mieux. Ce minable n'a pas seulement bénéficié des faveurs démédias mais de 53% des votants qui, aujourd'hui, méritent largement la trouille qu'on leur fait pour leur pognon. Tout ceci peut se réparer. Ce qui ne se réparera pas c'est le purin qui a éclaboussé la France avec les chiures des Mignon, Buisson, Hortefouille et leur clique. Ceux-là ont eu un rôle beaucoup plus pernicieux que les primates contre lesquels le "bon peuple" s'exerce au chamboule-tout.
Par Ptilou

Re: La règle et le garnement

Un 9-15 aveuglant de lucidité !

Je me demande seulement s'il aurait pu réussir l'épreuve de Français qu'il compte imposer aux immigrés arrivant chez nous. C'est assez désespérant. Mais bon, les élites, il aime pas bien ça.
Par angelo m

"Dis papa, pourquoi elle a peur, la journaliste?"

Je n'en ai vu que qinze minutes hier soir avec mon fils de 7 ans. Sur l'aveuglement médiatique, mon fils m'a stupéfait. Comme il ne comprenait pas tout ce que notre grand leasder national disait, il s'est intéressé au décors, au cadre, etc. Et à un moment donné il m'a dit, en parlant de la journaliste qui interrogeait Sarkozy sur le fouquet's, le yatch et cie: "dis pas, pourquoi elle a peur, la journaliste?". "De quoi parles-tu", lui dis-je interloqué. "bah oui, dès que Sarko dis un truc pour lui répondre, on croirait qu'elle s'excuse". Si un gamin de 7 ans peut voir la servilité journalistique à l'égard de notre petit père des peuples, en effet, l'aveuglement depuis 5 ans ne m'en semble que plus frappant.
Quant à moi, une autre chose m'a frappée: le mépris social qui suinte de ce type, même quand il veut la jouer modeste. Mais avez-vous entendu ce qu'il a dit sur la personne qui ne voulait pas se faire serrer la main au salon de l'agriculture? Il a dit, avec une condescendance incroyable, qu'elle n'avait pas un physique avenant, qu'elle s'exprimait avec un vocabulaire des plus châtiés (ah, ah, l'ironie) en disant "touche-moi pas, tu me salis". Bref, il a moqué un homme issu d'un milieu probablement populaire, ayant râté sa vie puisque n'ayant pas une rolex. Et après, de se présenter comme le candidat du peuple. On rêve. (au fait, dans la princesse de Clèves, probablement le vocabulaire utilisé est des plus châtiés, mais comme il ne faut plus le faire lire et qu'on a tout fait pour casser l'école...)
Par MATL (http://harmoniques-nuances.blogspot.fr/)

Re: "Dis papa, pourquoi elle a peur, la journaliste?"

Votre fils serait-il le descendant de l'enfant du conte d'Andersen "Les habits neufs de l’empereur" ?
Par Myos

Re: "Dis papa, pourquoi elle a peur, la journaliste?"

Le pire a été la fin:
1° Hélène Jouhan qui a osé poser une vraie question et qu'il a démontée
2° FOG qui fait de la lèche, qui a même osé dire un truc du genre "quelle tristesse dans votre regard"
... et qui se fait humilier à la fin quand même.
Au final, symptomatique de ce qu'a été le règne de Sarkozy.
Par Winston Smith : philanthrope

Re: "Dis papa, pourquoi elle a peur, la journaliste?"

Citation:
"bah oui, dès que Sarko dis un truc pour lui répondre, on croirait qu'elle s'excuse". Si un gamin de 7 ans peut voir la servilité journalistique à l'égard de notre petit père des peuples, en effet, l'aveuglement depuis 5 ans ne m'en semble que plus frappant.


ben oui c'est énorme et ça mériterait d'être analysé en profondeur. Pourquoi l'adulte ne perçoit pas ce qui est une évidence pour un enfant :"elle s'excuse donc elle se soumet à l'autorité, elle se soumet à l'autorité parce qu'elle a peur des conséquences que pourraient avoir une éventuelle insoumission"

moi je chercherai en priorité du côté suivant :
prélogique
logique
analogique

à 7 ans on est encore en phase prélogique et on peut percevoir des choses qu'on ne perçoit plus une fois adulte parce qu'on bascule du côté logique ou analogique

bien évidemment , le mieux est pour un adulte face à une situation donnée c'est de balayer les 3 modes d'analyse. Le plus difficile pour nous étant le niveau prélogique car cela suppose une capacité d'oubli de tout ce que nous avons appris, il paraitrait même que c'est un des objectifs de la méditation transcendentale

ainsi par exemple la pensée logique nous permettra de voir que la peur n'est pas le seul motif de soumission qui puisse exister. Elle est soumise non pas parce qu'elle a peur mais parce qu'il défend ses intérêts, ce n'est pas une soumission par la peur, c'est une soumission par choix idéologique, par intérêt personnel (via un intérêt de classe), elle est d'accord avec l'autorité donc elle s'y soumet.

La pensée analogique aboutira plutôt à une analyse de type : " c'est plus de la télé en démocratie, c'est la pravda en union soviétique" ou du type " la journaliste est un larbin du pouvoir" ou du type "ils sont copains comme cochons"

l'analyse prélogique ne s'explique pas , elle est toute en perception, elle est instinctive
la pensée analogique ne s'argumente pas, elle tient en 2 lignes et résume une situation et l'opinion qu'on en a de manière particulièrement efficace
la pensée logique nécessite une solide formation, du temps pour être développée et présentée et ne pourra toucher que ceux qui ont reçu une formation adéquate. c'est pourquoi les communicants la laissent souvent de côté.

Je ne sais pas si j'ai raison mais ça me parait être une piste intéressante
Par LPR

Re: "Dis papa, pourquoi elle a peur, la journaliste?"

C'est bien parce que les enfants de 7 ans ne peuvent pas voter que Sarko croit a la possibilite de sa re-election ...
Par Romano C.

Citation

Je ne sais plus qui a dit: "Les journalistes, d'abord ils lèchent, puis il lâchent, enfin ils lynchent ».

Pujadas (qui a fini par épuiser toute sa salive) ne fait que se conformer à cette tradition bien française.
Par MATL (http://harmoniques-nuances.blogspot.fr/)

Re: Citation

Trouvé sur Médiapart ce passage d’un article de François Bonnet :

« Peut-on sérieusement imaginer qu’à l’issue d’un quinquennat marqué par des scandales à répétition, pas une question, pas une seule n’ait été posée au président sortant ? Les 403 millions d’euros versés par l’Etat à Bernard Tapie et qui font l’objet d’une enquête de la Cour de justice de la République ? L’espionnage de journalistes, sur ordre de l’Elysée, et qui a provoqué la mise en examen du procureur de Nanterre et du numéro1 des services de renseignements ? La double mise en examen d’Eric Woerth, ancien ministre, ancien trésorier de l’UMP, et dont Nicolas Sarkozy s’était porté garant en juillet 2010, au plus fort de la tempête Bettencourt ? L’affaire Karachi, l’affaire Takieddine, l’affaire libyenne… »

Qui rappelle cruellement que la règle de Pujadas était une réglette, et qu’elle ne tapait pas là où ça aurait vraiment fait mal !
Par emilie bouyer

Re: Citation

C'est vrai. Mais on dirait quand même que Pujadas a senti le vent tourner.
Par MATL (http://harmoniques-nuances.blogspot.fr/)

Re: Citation

Ah mais je suis tout à fait d'accord ! Et la girouette tourne...
Par Atom

Re: La règle et le garnement

Ah non pas d'accord on n'oublie pas, les erreurs c'est fait pour apprendre, comment le machin a pu être président, c'est l'occasion de changer quelque chose, une telle connivence affichée avec les médias ce n'est plus possible, et Pujadas a fait du Pujadas, lui as 'il parlé de l'affaire woerth, karachi ? les nominationqs de france télévision ? le must étant fog allant jusqu'a le tutoyer bah oui quand le naturel ....
Par Benjamin

Re: La règle et le garnement

Et vous en oubliez d'autres... le coup de marteau dans le Mur de Berlin au soir du 9 novembre 1989, confirmé par Fillon en personne... C'était de bon niveau aussi !
Par JIEM 92

Re: La règle et le garnement

Bonjour
Tout est dit Daniel.
Qu'il aille au diable, mais que ce sera dur de rattraper toutes ses c…
Par emilie bouyer

Re: La règle et le garnement

Magnifique! Chaque mot peut être voté car c'est là,en quelques lignes,la somme des raisons pour lesquelles on déteste ce type.Même si,bien sûr,chacun d'entre nous peut avoir d'autres raisons.......Le mépris présidentiel pour l'école et les hôpitaux,la main mise sur la justice et les médias,l'arrogance du puissant attaquant les faibles,immigrés,Roms,pauvres"assistés".
.Enfin ,lui parti,seront évacués ceux qui ont dérapé en son nom,les Morano,Wauquiez,Guéant,Guaino,NKM,Douillet ....la liste est longue.Mais n'oublions jamais qu'avant la grande délivrance,il y a le 22 avril et le 6 mai.
Par jerisback

Re: La règle et le garnement

Oui le fameux mépris....

"30 hectares, même moi j'les ai pas"
Par Alain S.

Re: La règle et le garnement

Je n'ai pas vu l'émission mais la tonalité générale sur les forums indique quand même qu'il aurait été brillant, impressionnant.

Je ne sais pas si ça peut faire changer les choses dans le résultat final mais en ce qui me concerne je sais faire la différence entre un avocat (ce qu'il est) capable de convaincre d'une chose et de son contraire avec le même brio d'avec un bilan, une gestion au quotidien d'un pays, ainsi qu'une personnalité qui transparait.

Est-ce que les Français feront dans l'ensemble ce genre d'analyse ou est-ce qu'ils se laisseront prendre encore une fois par son talent d'orateur et de débatteur, qui fait sans doute de lui le meilleur dans le genre ? C'est toute la question.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10:32 le 07/03/2012 par Alain S..
Par DUF

Re: La règle et le garnement

Alain S.
"brillant, impressionnat"...Il ne faut quand même pas exagérer..
Par Myos

Re: La règle et le garnement

Sur quels forums? Parce que sur ceux que je lis, il ne semble pas avoir tant impressionné que ça. Une remarque qui revient, c'est qu'il disait les mots mais que c'était creux. Aussi, que c'est bien triste sa vie sa femme tout ça mais qu'au final on n'en a rien à faire.
Par Myos

Re: La règle et le garnement

il faudrait comparer la "pugnacité" de Pujadas hier soir, et celle de ce soir face à Hollande, non?
Par Germain RITAL

Re: L'autocritique impossible de l'autisme médiatique

Citation:
Daniel Schneidermann
Ce qu'il ne faudra pas oublier, ce qu'il faudra autopsier un jour, c'est l'aveuglement volontaire médiatique, qui a rendu possible ce cauchemar national. C'est, chez nous, parmi les journalistes, ce noeud de confort et de conformisme, de terreur et de servilité, qui a dissimulé au pays, avant et après 2007, le vrai visage du voyou. Comment d'autocensure en silence, il advient qu'on peut un jour, dans un vieux pays démocratique, et devant les corps constitués, ceindre le grand collier de la légion d'honneur à Scarface, ou, si l'on est indulgents, à Billy the kid.

Voilà qui annoncerait, s'il ne la renvoyait aux calendes grecques, une autocritique en milieu médiatique impossible autrement que par son autodestitution. Aussi bien est-ce là ce qui explique le différend Bourdieu-Schneidermann. Le journaliste ne pouvait accepter l'analyse par le sociologue de l'autisme médiatique (les journalistes écrivent pour les journalistes) qui en l'occurrence a donné l'élection présidentielle que l'on sait. Ce qu'il ne reconnaît pas plus aujourd'hui qu'il ne pouvait, hier, l'accepter. Car s'il envisage désormais ce qui apparaît comme une épuration "chez nous, parmi les journalistes", cela est loin de s'ordonner à une mise en question de l'ordre médiatique lui-même en son essence. Alors que Bourdieu, avant de produire sa critique de l'extérieur, ou plutôt du côté des lecteurs, du champ journalistique, avait su procéder, lui, à une critique immanente à son champ propre de l'enseignement. Au lieu de quoi, sur @si nous assistons, par la promotion de Todd et Lordon, sinon aussi de Mélenchon, au redoublement journalistique de la puissance scolastique*. L'intérêt du site, toutefois, non négligeable, réside en ses contradictions donnant lieu notamment à d'éloquents retours du refoulé: tel celui du 9:15 d'aujourd'hui.

*Rien de plus parlant à cet égard que l'appellation de "garnement" choisie en titre pour désigner notre candidat-président.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10:38 le 07/03/2012 par Germain RITAL.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: La règle et le garnement

La piteuse prestation de Fabius hier face au machin ne peut que nous faire imaginer l' étrillage en règle qu'un Todd ou qu'un Mélenchon auraient infligé au nabot. Quant à la salutaire autopsie de la servilité médiatique que souhaite Schneidermann, ce n'est certainement pas le P.S. qui pourra l'initier: Sa nécrose intellectuelle me semble désormais en phase terminale. C'est Méluche ou rien.
Par Winston Smith : philanthrope

Re: La règle et le garnement

Citation:
C'est Méluche ou rien.


à condition qu'on soit de gauche bien sur ! sinon y a beaucoup de choix pour ceux qui sont de droite.
Par AirOne

Re: La règle et le garnement

Cependant, Todd est incisif en paroles et quand il faut passer aux actes, il vote Hollande, comme Hessel.
Ca permet de relativiser un peu leurs postures.
Par Germain RITAL

Re: La règle et le garnement

Citation:
albert-yves Denielou
l' étrillage en règle qu'un Todd ou qu'un Mélenchon auraient infligé au nabot.
Que vous opposer d'autre que:
- À vaincre sans péril on triomphe sans gloire
mais surtout:
- Faut-il que la rage vous emporte pour que vous ne puissiez vous retenir d'employer ce terme de "nabot" qui injurie les hommes petits (par la taille) et, phonétiquement au moins, aussi les (descendants de ou) natifs du sud de l'Italie. Votre "Méluche ou rien" s'inscrit ainsi "bien" dans le registre de celui qui, il n'y a pas tellement d'années, évoquait comme l'on sait "le plombier polonais".
Pour nous avoir prévenus de la permanence de cette populiste violence, je ne saurais toutefois manquer de vous remercier.
Par Winston Smith : philanthrope

Re: La règle et le garnement

il a pas traité tous les petits de nabots, mais juste Sarkozy. si injure il y a il est injuste de dire qu'elle est adressée à tous les hommes de petite taille.
après si Sarkozy reçoit des bordées d'injures, c'est quand même lui qui l'a cherché , c'est lui qui a commencé!
comme a dit Jésus Christ notre seigneur : "Qui a vécu par les pêts l'épée périra asphyxié par l'épée" ... alleluia
Par Germain RITAL

Re: La règle et le garnement

Vous venez de résonner, plutôt que raisonner, encore plus fort en ce forum-ci qu'en celui où je viens de vous répondre, il y a cinq minutes...
Par Winston Smith : philanthrope

Re: La règle et le garnement

la formule est à la fois jolie et encore plus vide que le message à laquelle elle répond, elle résonne donc encore plus fort. Lâche moi donc la grappe, le sujet ce n'est pas moi mais le nabot. En prime tu es donc hors sujet.
Qui es-tu pour décréter des sentences sans autre forme de procès et sans aucun commentaire pour la motiver. c'est à cause de gens comme toi que je suis misanthrope. Ainsi quelque part je te dois un peu ce que je suis! Et de ça je te remercie je préfère ce que je suis aujourd'hui que ce que j'étais auparavant.
Je rajouterai que ton sens de l'ironie semble très développé mais à sens unique puisque tu ne sais pas la déceler chez les autres, pourtant le puéril : "c'est lui qui a commencé!" était un indice important, pour peu qu'on n'ait pas un melon tel qu'on se pense le seul doué d'intelligence entouré de crétins.
Par MATL (http://harmoniques-nuances.blogspot.fr/)

Re: La règle et le garnement

Heu... vous perdez votre temps, là, avec le pompeux ;-)
Par Germain RITAL

Re: La règle et le garnement

@ Athalouk
Je comprends que vous voliez au secours de qui manie l'injure comme vous: avec une bien moindre insistance que vous il est vrai - à défaut de véritable "inventivité".
Cela dit, non sans vous créditer aussi de l'humanité dont témoigne l'engagement dont vous avez pu nous faire part en faveur notamment de handicapés. Ce qui fait que je ne perds pas entièrement mon temps quand il m'arrive de vous lire. Si "rien n'est jamais acquis à l'homme", rien ainsi non plus n'est jamais, à le rencontrer, totalement perdu.
Par MATL (http://harmoniques-nuances.blogspot.fr/)

Re: La règle et le garnement

Et encore, je me suis retenu : j'avais écrit "pompeux cornichon" !

Allez, sans rancune...
Par Winston Smith : philanthrope

Re: La règle et le garnement

il est incontestablement le roi, et pourtant on en a eu des spécimens depuis l'ouverture de ce site. Derrière un vocabulaire chatié se cache un insondable mépris, un art incontestable de l'insulte (mais sans grossièreté hein attention !)
Et puis bien sur de classiques attaques contre l'émetteur en prenant bien soin de ne pas parler du fond. Ok c'est aussi ce que suis en train de faire ! Mais c'est pas moi qui ai commencé maitresse !!!
Le peu de gens qui auront lu ce fil auront remarqué qui a injurié l'autre le premier : "vous venez de résonner plutôt que de raisonner" voilà la première insulte, ça a beau être élégant ce n'est rien de moins que traiter l'autre de débile, d'idiot , d'abruti, de décérébré. A ce stade, c'est même plus un melon.....Et depuis on parle de moi...et plus du fond...et j'ai droit à une floppée d'attaques personnelles...je suis creux (2 fois), j'éprouve de la haine pour la raison (2fois aussi), bref mieux vaut ignorer ce type.
en ce qui me concerne les injures je m'en tamponne, mais ce que je supporte pas ce sont les gens qui insultent les premiers puis ensuite jouent les offusqués parce qu'on leur répond de façon un peu grossière (ce qu'en prime je n'ai pas fait).
Bref c'est pas les gens comme lui qui vont me faire regretter ma fraiche misanthropie, bien au contraire ça l'a bien renforcée. Il faut lui reconnaitre qu'il manie la langue avec classe mais il est fort dommage que cela ne soit pas mis au service d'un véritable contenu.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 15:53 le 08/03/2012 par Misanthrope.
Par Germain RITAL

Re: De l'hubrismophilie et de son anosognosie

@ Athalouk
Tout bien considéré, c'est plutôt de votre moins bon côté que vous présentez le plus d'intérêt. Vous nous permettez en effet de diagnostiquer, et nommer, le mal dont expressivement vous souffrez: ce goût de l'outrage, l'hubrismophilie, qui ne va évidemment pas sans l'ignorance de sa nocivité: agnosognosie. Que vous ayez cette fois, ne serait-ce que cru réussir à vous "retenir", pourrait dénoter toutefois un début de lucidité.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 08:20 le 09/03/2012 par Germain RITAL.
Par Germain RITAL

Re: La règle et le garnement

@ Misanthrope
Vous vérifiez:
1. ce que nous savons depuis Platon: à savoir que misanthropie est indissociable de misologie; et
2. qu'une certaine puérilité, en effet, la définit, dont témoigne en particulier votre retombée en la familiarité d'un tutoiement menaçant de démontrer que vous n'êtes guère éloigné en vos comportements du présidentiel "garnement" que vous caractérisez si éloquemment.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 08:12 le 08/03/2012 par Germain RITAL.
Par Winston Smith : philanthrope

Re: La règle et le garnement

c'est tout ce que tu as à dire sur le fond?
Par Germain RITAL

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

Citation:
Misanthrope
le fond

Le "fond", en l'espèce sans fond: l'abîme de la misanthropie, est la misologie - ainsi que vous ne l'avez pas (encore) compris.
Par Winston Smith : philanthrope

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

Citation:
l'abîme de la misanthropie, est la misologie - ainsi que vous ne l'avez pas (encore) compris.


c'est pourtant la 3° fois que tu le dis, tu gatouilles mon vieux.

A l'heure où nous vivons, c'est l'amour de la raison qui nous conduit tout droit à la misanthropie. De nos jours le vrai philanthrope n'a pas d'autre véritable choix que celui de la misanthropie. tu as l'air très cultivé et tu as beaucoup de vocabulaire tu dois donc être capable de penser de manière orwellienne.

Le vide, le creux, cela peut aussi être l'illusion qui résulte de l'incompréhension de la profondeur de ce qu'a écrit l'autre. Il résulte de l'illusion que les autres sont des cons, incapables de toute pensée profonde (ce qui visiblement est ton cas mais de façon tellement aigue que ça frise le pathologique), c'est une exclusion à priori du discours de l'autre. C'est pour cela que parfois l'élève brillant peut se faire recaler par l'examinateur médiocre, c'est ce qui aurait pu arriver à Bohr si Rutherford n'avait pas été choisi pour arbitrer. Il parait que l'histoire qui suit est une légende urbaine, mais qu'importe , même inventée cette histoire illustre parfaitement cette idée.

Etrange élève ....

J'ai recu un coup de fil d'un collegue a propos d'un etudiant. Il estimait qu'il devait lui donner un zero a une question de physique, alors que l'etudiant reclamait un 20. Le professeur et l'etudiant se mirent d'accord pour choisir un arbitre impartial et je fus choisi.
Je lus la question de l'examen : " Montrez comment il est possible de determiner la hauteur d'un building a l'aide d'un barometre. " L'etudiant avait repondu : " On prend le barometre en haut du building, on lui attache une corde, on le fait glisser jusqu'au sol, ensuite on le remonte et on calcule la longueur de la corde. La longueur de la corde donne la hauteur du building. "
L'etudiant avait raison vu qu'il avait repondu juste et completement a la question. D'un autre cote, je ne pouvais pas lui mettre ses points : dans ce cas, il aurait recu son grade de physique alors qu'il ne m'avait pas montre de connaissances en physique. J'ai propose de donner une autre chance a l'etudiant en lui donnant six minutes pour repondre a la question avec l'avertissement que pour la reponse il devait utiliser ses connaissances en physique. Apres cinq minutes, il n'avait encore rien ecrit. Je lui ai demande s'il voulait abandonner mais il repondit qu'il avait beaucoup de reponses pour ce probleme et qu'il cherchait la meilleure d'entre elles. Je me suis excuse de l'avoir interrompu et lui ai demande de continuer. Dans la minute qui suivit, il se hata pour me repondre : " On place le barometre a la hauteur du toit. On le laisse tomber en calculant son temps de chute avec un chronometre. Ensuite en utilisant la formule : x=gt2/2, on trouve la hauteur du building. "
A ce moment, j'ai demande a mon collegue s'il voulait abandonner. Il me repondit par l'affirmative et donna presque 20 a l'etudiant. En quittant son bureau, j'ai rappele l'etudiant car il avait dit qu'il avait plusieurs solutions a ce probleme.
" He bien, dit-il, il y a plusieurs facon de calculer la hauteur d'un building avec un barometre. Par exemple, on le place dehors lorsqu'il y a du soleil. On calcule la hauteur du barometre, la longueur de son ombre et la longueur de l'ombre du building. Ensuite, avec un simple calcul de proportion, on trouve la hauteur du building. "
Bien, lui repondis-je, et les autres.
" Il y a une methode assez basique que vous allez apprecier. On monte les etages avec un barometre et en meme temps on marque la longueur du barometre sur le mur. En comptant le nombre de trait, on a la hauteur du building en longueur de barometre. C'est une methode tres directe. Bien sur, si vous voulez une methode plus sophistiquee, vous pouvez prendre le barometre a une corde, le faire balancer comme un pendule et determiner la valeur de g au niveau de la rue et au niveau de toit. A partir de la difference de g la hauteur de building peut etre calculee. De la meme facon, on l'attache a une grande corde et en etant sur le toit, on le laisse descendre jusqu'a peu pres le niveau de la rue. On le fait balancer comme un pendule et on calcule
la hauteur du building a partir de la periode de precession. " Finalement, il conclut :
" Il y a encore d'autres facons de resoudre ce probleme. Probablement la meilleure est d'aller au sous-sol, frapper a la porte du concierge et lui dire : " J'ai pour vous un superbe barometre si vous me dites quelle est la hauteur du building. "
J'ai ensuite demande a l'etudiant s'il connaissait la reponse que j'attendais. Il a admis que oui mais qu'il en avait marre du college et des professeurs qui essayaient de lui apprendre comment il devait penser.

Pour l'anecdote, l'etudiant etait Niels Bohr et l'arbitre Rutherford (une chance pour cet étudiant!!!).
PS : Rutherford - Prix Nobel Chimie vers 1910
Bohr - Prix Nobel Physique en 1922
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

Frederic 2 du Saint Empire Romain Germanique: En même temps... C'est vrai que...A un moment donné, faut s'arréter. On sait plus si c'est du hallal ou du kasher.
Par Germain RITAL

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

@ albert-yves Denielou,

Judicieuse est votre recommandation: d'autant que vous n'avez pas été sans préalablement l'illustrer. Une précision toutefois: il n'est pas étonnant qu'en l'occurrence vous ne sachiez plus "si c'est du hallal ou du kasher" car cela ne l'a jamais été: ni de l'arabe ni de l'hébreu en effet, mais du grec: d'autant plus difficile à appréhender que plus familier.
Par Germain RITAL

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

Citation:
Misanthrope
penser de manière orwellienne.

Cela n'est pas "penser*", comme vous le faites à la manière de Big Brother (comme le démontre votre image jointe).

* Pour "peu" que vous vous préoccupiez du sens de ce verbe, vous apercevriez aussi, ou plutôt en premier lieu, celui du terme de misologie: vous découvririez ainsi la nocivité de celle-ci. Vous seriez alors en mesure de justement préférer vous en affranchir au lieu de rageusement continuer à vous y asservir. Ce qui, à l'égard d'autrui, commencerait par vous rendre poli.
Par Winston Smith : philanthrope

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

et de 4.

Si j'étais malpoli y a longtemps que tu aurais eu droit à une bordée d'injures que tu mériterais amplement.

allez vas-y balance ta misologie pour la 5° fois j'ai peur qu'on n'ait pas encore bien compris.
Par Germain RITAL

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

Citation:
Misanthrope
Si j'étais malpoli

Cela n'est encore que trop vérifié. Mais je ne saurais tenir votre cas pour désespéré. Le respect de l'humanité m'interdit même d'y songer. Mais me délivre désormais du soin de vous répliquer. Car votre malentendu consiste en ceci que je m'adresse à vous alors que votre tutoiement lui renvoie, mega-narcissiquement, à votre surmoi.
Par AA

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

Citation:
Car votre malentendu consiste en ceci que je m'adresse à vous alors que votre tutoiement lui renvoie, mega-narcissiquement, à votre surmoi


Si TU m'expliques
1) de manière à ce que je comprenne (TU sais que ce n'est pas chez moi un reproche de ton langage);
2) s'il s'agit du tutoiement propre à Misanthrope ou du tutoiement sur le web en général;
3) si le tutoiement (celui dont TU parles) ne peut être l'expression QUE d'un surmoi auquel il renvoie mega-narcissiquement;
4) à quoi renvoie TON vouvoiement, dans le même registre épistémologique s'entend;
5) dans quel rapport TU mets le choix du vouvoiement de l'un par rapport au choix du tutoiement de l'autre dans un échange;

je m'engage à vouvoyer qui m'exprimera le souhait d'être vouvoyé.

Très sympathiquement tôtre.
Par Winston Smith : philanthrope

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

Citation:
je ne saurais tenir votre cas pour désespéré.

En revanche le tien l'est manifestement. Je tutoie en général tout le monde sur le net, mais parfois le naturel revient au galop et un "vous" peut m'échapper.
En revanche lorsque je tombe sur quelqu'un que ça énerve je fais très attention de ne pas le vouvoyer, et tu sais pourquoi? j'aime pas les gens donc j'aime bien les énerver.
Enfin le point positif c'est que tu sembles avoir retrouvé la raison et décidé de changer de refrain parce que 5 fois le même ça commençait à devenir lourd....
Le tutoiement serait la marque de mon narcissisme, intéressant, tu peux développer?
Par AA

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

Pardon Misanthrope de t'avoir grillé la politesse d'un chouia dans ton échange avec Germain Rital.
Par Winston Smith : philanthrope

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

c'est ce qui s'appelle une riposte coordonnée au quart de poil. comme quoi il n'est pas indispensable de comploter pour converger (je me comprends)
Par bysonne

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

Oui bon, enfin quand même AA et toi devriez rabattre votre narcissisme tout en renforçant votre surmoi respectif. ;-))

Pis par la même occasion je devrai en faire autant accompagnée de Germain Rital. :-))
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

Il y a sur ce forum des potlatch verbaux qui m'échappent un peu. Moi, j'ai tendance à approuver le dernier qui cause, surtout s'il est meilleur que les auytres.
Par bysonne

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

Oui mais le dernier ne sera peut-être pas le dernier ?
Par Gamma gt

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

Ça va loin...
gamma
Par AA

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

Non, Misanthrope, de ma part ce n'est pas une "riposte", mais un vrai questionnement.
Je suis rarement d'accord avec Germain Rital, mais je n'apprécie pas les querelles qui lui sont faites sur son "style". Il propose souvent des angles de vue que je trouve sensés et constructifs, même si rebutants. A chacun son style et comme "le style, c'est l'homme ou la femme" :-), à chacun de s'y confronter sans mesquineries si possible. D'autant que Germain Rital en est tout à fait conscient et l'associe volontairement à ses messages. La condescendance n'est pas que dans le style et beaucoup sur ce site en ont un assez trivial mais beaucoup plus condescendant que lui et sans en avoir conscience.
Par bysonne

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

D'accord avec toi, Germain pose des vrais questionnements, il est difficile à lire, mais il vaut la peine d'être lu, même 3 fois s'il le faut. ;-)) Cela dit, il peut être très très méchant sans tomber dans la vulgarité comme d'autres .... ;-))



Modifié 1 fois. Dernière modification le 20:09 le 10/03/2012 par bysonne.
Par Winston Smith : philanthrope

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

vous me faites marrer. Je préfère les gens grossiers que les gens méchants.
Mo ce que j'ai vu c'est une remarque infondée, on traite un mec de nabot et on insulte tous les gens petits? faut arrêter le n'importe quoi. Et depuis c'est propos insultants en cascade mais avec un joli vernis (quoique un peu trop précieux), une insulte même bien tournée ça reste une insulte. Après il a peut-être écrit par ailleurs des choses intéressantes mais je n'ai pas eu l'occasion de les lire, les seuls posts de lui que j'ai lu ce sont les messages qui sont ici.
Et puis bon les prises de tête sur le vouvoiement ça me les broute à chaque fois, c'est pas le premier qui nous enquiquine avec ça.
Par Gamma gt

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

Bof, pas grave.
gamma
Par Winston Smith : philanthrope

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

t'as raison, c'est pas très grave :)
Par bysonne

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

C'est bien les garçons ! On se calme.

Mamie.
Par AA

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

« les seuls posts de lui que j'ai lu ce sont les messages qui sont ici. »
Je suppose qu'« ici » veut dire dans le forum, pas seulement sur ce fil?

C'est mon cas aussi. Et pas tous, forcément, comme pour tous les autres, et à mon grand regret pour certains qui apportent souvent des éléments qui nous enrichissent tous. Regrets aussi que souvent, malheureusement, quelques écorchés (il m'arrive de l'être plus souvent qu'à mon tour) ou, pire, mal formés, détournent les propos pour des questions de phrases mal tournées ou de termes tendancieux, comme si ce n'était notre lot à tous.
Peut-être qu'une psychanalyse du langage des forums (je parle de la totalité du web) nous en apprendrait beaucoup sur l'état d'impuissance généralisé qui s'exprime sous différentes formes (styles), nous renvoyant à cet individu/citoyen petit-bourgeois moyennement statistique (quand les prolos s'y mettront, l'espoir sera mort, comme dit la chanson) dépossédé de tout sinon du verbiage de basse-cour qu'est devenu notre monde "horsolisé", autour de quelques coqs verbeusement criards prenant leurs ergots limés pour des Excalibur.
Sauf que, quelle que soit l'illusion, c'est d'écriture qu'il s'agit. L'écriture est mise à distance, obligée, même si certains pensent écrire comme ils parlent alors qu'ils écrivent comme ils pensent (même quand cela apparaît comme de la non pensée). Et nous pensons comme notre culture (au sens large: la nature humaine est culture) nous fait, laissant une petite marge à ce que nous voudrions bien être notre libre arbitre. L'écriture en est un des lieux.
Dans notre cas de figure, rien ne t'obligeait à réagir au commentaire de Germain Rital à propos du « nabot » proféré par albert-yves Denielou (moi je dis nain, dois-je m'en justifier?) sinon un manifeste désir de police: « faut arrêter le n'importe quoi »; « Et puis bon les prises de tête sur le vouvoiement ça me les broute à chaque fois, c'est pas le premier qui nous enquiquine avec ça. » Chacun de « nous » étant capable d'en faire son affaire, cette usurpation signe son Zorro. Répondant donc à un commentaire (à la place du premier concerné qui s'est bien gardé de répondre), ce que rien ne t'empêche heureusement de faire, assume que celui à qui tu proposes de battre le fer le fasse à sa manière comme toi tu le fais à la tienne et de prendre ton immixtion policière comme il l'entend. Il n'y a point de règles préétablies de la joute sur ce forum (nous savons bien l'arbitraire de la modération). Si tu ne la trouves pas à ton goût, passe ton chemin mais si l'acceptes garde ta morale et fais avec ce que nous faisons tous (hum, peut-être que je m'avance...). Ça ne m'enquiquine pas, en ce qui me concerne, que quelqu'un extrapole « nabot » en insulte cosmique, ou le tutoiement en rigidité surmoïque. Si j'ai envie d'en discuter, j'en discute avec les risques inhérents (c'est pourquoi j'en évite systématiquement quelques uns), sinon, je passe. En l'occurrence j'aurais préféré interroger Germain Rital sur son allusion: « Votre "Méluche ou rien" s'inscrit ainsi "bien" dans le registre de celui qui, il n'y a pas tellement d'années, évoquait comme l'on sait "le plombier polonais". Pour nous avoir prévenus de la permanence de cette populiste violence, je ne saurais toutefois manquer de vous remercier. » Je ne l'ai pas fait? Et alors? Est-ce le rédhibitoire « comme l'on sait » me renvoyant à mon ignorance, ou de l'avoir lu trop tard? Quoi qu'il en soit, ça n'a manqué à personne.
Parfois, jouant des mots tracés, j'aime à être pédant, ou trivial, ou poète, ou savant, œcuménique ou plus souvent partial, injuste, tendancieux, intolérant, partisan, petit, borné, étriqué, mesquin, intransigeant... Certains adjectifs ne m'appartiennent pas. Par le langage médiateur, j'essaie de me mettre dans la peau de celui qui les utilise, cherchant à ressentir ses états d'âme pour tenter de comprendre sa représentation du monde en l'instant, prétentieuse ambition d'empathie provoquée.
Tout système totalitaire prétend à l'universel. La raison peut en être le support et à ce titre peut justifier la misologie dont parle Germain Rital. Mais laissons cela aux sophistes. Plus pernicieuse est cette haine de soi que cultivent les dominants pour faire fructifier la séparation nécessaire à leur domination puisque cette haine de soi de l'homme dépossédé nourrit la haine de l'autre, son semblable, son frère.
Je ne sais s'il y a lieu de préférer les gens grossiers aux gens méchants. La misanthropie n'est-elle pas une sorte de méchanceté que l'on prête à ses semblables et que l'on retourne contre soi? Mais peut-être faudrait-il plutôt parler là de perversité, « mauvaise foi » sartrienne, disposition constante à faire le mal derrière ou sous l’apparence du bien, contrepoint de l'idéal de la pureté et de la transparence de l'innocence que l'on accorde, à tort, à l'enfance. Si la méchanceté exprime une "blessure" d'amour propre qui veut "rendre" le mal pour le mal, devenant plaisir gratuit de faire souffrir, la perversité est plus glaçante dans son indétermination absolue. Peut-être est-ce cela que tu ressens à certaines expressions condescendantes de Germain Rital. Je te l'accorde. À chacun sa forme d'« hubrismophilie » et son « anosognosie ».
Mon refus de m'associer à ta riposte a été motivé par cet autre débat auquel renvoie l'allusion de Germain Rital, alléguant ainsi un "passif", sur une discussion devenue à bon droit récurrente dans ce forum: la meute, qui nous concerne tous en tant que collectif acceptant de se former, de fait, dans l'institution qu'est un forum.
Il est bon que la question se pose. Mais pour ne pas y revenir ici, je préfère faire mon Jean de la lune au bon caquet. Ce matin de frais soleil martien m'invite au débonnaire mais peut-être, ce soir, serais-je d'humeur plus corsaire.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

Je viens de lire une longue et dense communication de notre camarade "AA", qui, comme je suis un paranoïaque victime de persécutions, m'a paru, au détour d'une phrase, me mettre en cause. Je suis nouveau sur ce forum, et si j'ai enfreint quelque règle inconnue de moi, je m'en excuse d'autant plus simplement que la transgression en général a pour moi trop d'importance pour que je supporte de la commettre par inadvertance ( ce qui est d'ailleurs impossible). J'ai traité quelqu'Un de nabot. Cela a déclenché une cascade de commentaires à fort parfum de potlatch, de la part de commentateurs dont plusieurs, j'en suis sûr, ont forgé leur première conscience politique à la vision de " Blanche-Neige et les sept personnes à taille modeste" de l'immense Walt Disney. Le camarade Germain Rital, en particulier, avec qui je venais d'avoir quelques échanges de haute volée sur Marx, la démographie, Emmanuel Todd, le stalinisme et le sens de l'existence, m'a trouvé très décevant sur ce coup-là. Je m'en excuse platement auprès de lui. Je voudrais néanmoins lui faire observer que les insultes- surtout sur l'agora- remontent au moins à Homere, dont je n'aurai pas l'outrecuidance de prétendre lui arriver à la sandale. Quant au fond de l'affaire, car il y en a forcément un, je me demande s'il n'est pas trivialement politique: J'ai pris explicitement parti pour un leader populiste, en mettant en cause les capacités intellectuelles d'un grand mouvement de la gauche raisonnable. Je pense que seule l'Histoire peut désormais nous départager.
Par AA

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

Tu pourrais déjà relire attentivement ce que j'ai écrit (pour ce qui me concerne de ton post), ce qui t'éviterait de faire des contresens inutiles sur qui te mets en cause.
Par Winston Smith : philanthrope

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

Citation:
« les seuls posts de lui que j'ai lu ce sont les messages qui sont ici. »
Je suppose qu'« ici » veut dire dans le forum, pas seulement sur ce fil?


je ne parle pas du forum
je ne parle pas de ce fil je parle juste des messages entre lui et moi depuis que j'ai écrit que traiter sarkozy de nabot c'était pas insulter tous les gens de petite taille.
Par AA

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

Et sur ce point tu sais que je suis d'accord avec toi.
Par Winston Smith : philanthrope

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

louable intention que de justifier le terme de "misologie" employé par lui, mais j'aurais préféré que ce soit lui qui le fasse.
Moi je dis que vous accordez beaucoup trop d'importance aux pseudonymes qu'on peut changer extrêmement facilement. et je le prouve !
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

Les paranoïaques, surtout s'ils sont persécutés, adorent les contre sens stériles. Bon, je suis aussi capable de discuter normalement.
Par Winston Smith : philanthrope

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

je n'ai rien compris à commencer par savoir qui tu traites de paranoiaque et pourquoi?
Par AA

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

Citation:
Moi je dis que vous accordez beaucoup trop d'importance aux pseudonymes


Ben,non, aucune. Et je le prouve!



Modifié 1 fois. Dernière modification le 02:50 le 12/03/2012 par AA.
Par bysonne

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

On peut changer de pseudo, mais pas de style, surtout quand le style est inimitable. :-))
Par alainbb

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

c'est valable aussi pour Jerismachinchose d'ailleurs ;-))
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: La règle et le garnement : misanthropie et misologie

Je ne traite personne de paranoïaque, je le suis moi-même. La preuve, j'ai cru à tort que AA m'avait traité.
Par MATL (http://harmoniques-nuances.blogspot.fr/)

Re: La règle et le garnement

Perso, je n'emploie pas ce mot, je préfère Minimoi 1er, Cynique le Petit, Sa Grandeur, Talonettes 1er, etc.

Pourquoi, alors qu'effectivement c'est mal de se moquer de particularités physiques dont on n'est pas responsable ?

Parce qu'il se venge sur nous tous les jours de sa petite taille alors qu'il aurait été mieux pour tout le monde, à commencer par lui, qu'ila ille voir un psy.

Miniterrand aussi était petit, mais je ne me suis jamais moqué de lui sur ça, alors que j'ai vite appris à ne plus aimer ce fourbe opportuniste.
Touit simplement parce qu'il ne nous a jamais fait payer ce déficit centimétrique.
Par IT

Re: La règle et le garnement

Oui. On l'a souvent dit, mais les dissimulations et maquillages de Sarkozy sont les premières insultes sur le physique : ce sont elles qui accréditent les valeurs grand=bien petit=mal. C'est imbécile à la base, et d'autant plus répugnant de la part d'un petit bonhomme qui endosse et réaffirme lui-même cette hiérarchie de valeurs.

Je ne suis pas sûr que Sarkozy soit plus petit que moi, mais ça ne me dérange pas que sa taille lui soit renvoyée à la face, chargée des connotations de valeurs que lui-même a officiellement décidé de lui attribuer.
Par Winston Smith : philanthrope

Re: La règle et le garnement

c'est vrai que "le petit" et "talonette" ce n'est pas se moquer de particularités physiques dont on n'est pas responsable. Mais "le nabot" alors là oui ! ou je sais l'italo germanique c'est creux comme message.
Par JREM

Re:

Ben j'aurais pas du regarder, comme la plupart de ceux qui commentent ici,
car j'ai trouvé Sarkozy en grande forme et Fabius en dessous du niveau de
la mer... et franchement ça m'a foutu les glandes car je voyais le score
dans les sondages de Sarkozy monter, monter, monter ... à chaque réplique.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 11:07 le 07/03/2012 par JREM.
Par JIEM 92

Re:

Bonjour
En 2007 aussi il était brillant pour un certain nombre.
On voit après où cela nous a mené avec ses mensonges à répétition. Il ment (brillamment) comme il respire.
Il ment (brillamment) comme il respire. ( bruyamment )
Par DUF

Re:

Mais non, mais non JREM.
Il en faut un peu + que çà, Non ?
Quand même....
Par Benjamin

Ce qu'il ne nous a pas dit

Nicolas Sarkozy n'est pas revenu hier soir à TF1 sur les incidents de Bayonne pour s'excuser de leur avoir dit : "Je suis ici incognito avec MAM, alors SVP, lâchez-moi les Basques !" avec le succès que l'on sait ...

On peut toujours attendre :-)
Par Winston Smith : philanthrope

Re:

"Qu'on oublie ces cinq ans, pendant lesquels on ne pouvait plus regarder notre pays en face."

voilà une phrase qu'elle est bonne, tout y est , merci d'avoir traduit aussi simplement ce que je ressentais et que je n'ai jamais réussi à dire aussi simplement.
Par AirOne

Re: La règle et le garnement

Tourner la page du sarkozysme, oui, mais pour quoi d'autre ? La sauce hollandaise ?
En matière de servilité, nous n'avons encore rien vu (encore que), il suffit de voir les campagnes de propagande de l'Obs', Libé, Marianne pour DSK puis Hollande, tout en plaçant sous l'éteignoir la vraie gauche.
A part sur @SI, qui a entendu parler des politiques sociales au Venezuela ou en Equateur, qui a enquêté sérieusement sur les économistes de garde qui conseillent Hollande, qui a lu et réagi aux éditos serviles d'un Joffrin qui applaudit aux 75% d'imposition alors que le FdG a été le premier à parler des 360.000 € de plafond au dessus desquels ce serait 100 % ? Qui a noté que les médias n'ont parlé que 48 heures à l'avance du MES alors que tout était joué ?
Sarkozy a été le président des riches, Hollande sera s'il est élu le président de la bourgeoisie et de la middle class favorisée qui ne craint pas la mondialisation car ce ne sont pas elles qui sont touchées de plein fouet.
Et qui l'aura dans l'os une fois de plus ? Le pauvre, l'ouvrier, l'intérimaire...
Quand c'est la droite qui dirige, les médias jouent la molle opposition de façade, quand ce sont les socialistes en peau de lapin, c'est la servilité affichée. A tous les coups ils gagnent.
Par jerisback

Re: La règle et le garnement

Un chef d'entreprise qui a atteint le plafond de gain en Aout, peut mettre tous ses employès au chomage jusqu'en janvier!!
Cool!
Pourquoi gagner plus?
Pourquoi travailler plus?
Par Jules

Re: La règle et le garnement

Depuis quand un employé a besoin que son patron soit la pour travailler ?
Depuis quand un patron qui ne travaille pas la moitie de l’année ne se fait pas virer immédiatement par son conseil d'administration ?

Citation:
Pourquoi gagner plus?
Pourquoi travailler plus?


C'est vrai ça, pourquoi ?
Par jerisback

Re: La règle et le garnement

J'ai trente appartements (une broutille) loué 2000 euros par mois (des beaux apparts... Ou 100 à 600 ou 200 à 300...) au mois d'aout j'ai atteint le plafond. Je fais quoi?? Je me casse pas le cul, j'attends que l'orage passe, et je les laisse vide en attendant l'alternance inévitable suite aux résultats économiques calamiteux!!
Par Jules

Re: La règle et le garnement

Non, tu te fais réquisitionner tes 100 apparts non loues, et y'a 100 personnes de plus qui auront un logement sympa pour une broutille. Merci Jeri !
Par jerisback

Re: La règle et le garnement

Quand les franchisés Carrefour fermeront leur magasin au mois de novembre, pour dépassement de plafond de gain, on pourra toujours aller chez Lidl...
Ce qui est bien, c'est que quand on parle argent, il en faut peu pour impressionner, faite plaisir et en gros être populiste!
Mais dans la réalité... 3500000 euros, c 'est que dalle!!
Par jerisback

Re: La règle et le garnement

On pourra toujours regarder lrs matches de CFA, la ligue 2 de basket, les courses de fiat panda, les compets de golf sur deux trous, les tournois de tennis en trois jeux etc etc....
Quel monde formidable en perspective...
Par Myos

Re: La règle et le garnement

Je vois pas en quoi ça va changer quoi que ce soit au spectacle: y'a pas beaucoup de footballeux payés plus de 1 million/an, certains ont dit que ça ne les gênait pas de faire comme tout le monde et payer leurs impôts, beaucoup de sportifs ont dit qu'eux aussi si on les paye plus de un million ils veulent bien payer les impôts qui vont avec, et enfin, sur les 20 sportifs les mieux payés 18 sont à l'étranger (et les 2 autres n'ont pas protesté la mesure).
Pour relativiser, en gros y'a 50 personnes du milieu sportif et artistique qui sont concernées, et un bon nombre soit est patriote soit veut virer Sarkozy donc...
Par jerisback

Re: La règle et le garnement

50 personnes?? Vous rigolez?? 360000€, ça fait 30000€ par mois, c'rst rien! N'importe quel sportif de haut niveau est payé ce tarif là, même dans le cyclisme ou le saut à la perche!!
Par jerisback

Re: La règle et le garnement

Salaire moyen en ligue1 de foot: 45000€.... Faites vos comptes!
Par Myos

Re: La règle et le garnement

la taxation commence au-delà d'un million je vous le rappelle, cad environ 100.000 euros/mois, loin, très loin des 45.000 'en moyenne" et en ligue 1 de foot (je ne parle pas, effectivement, du judo ou du saut à la perche...)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 17:10 le 07/03/2012 par Myos.
Par jerisback

Re: La règle et le garnement

" le FdG a été le premier à parler des 360.000 € de plafond au dessus desquels ce serait 100 %"
Par Jules

Re: La règle et le garnement

Citation:
30000€ par mois, c'rst rien! N'importe quel sportif de haut niveau est payé ce tarif là, même dans le cyclisme ou le saut à la perche!!

Merci pour la rigolade. C'est festival jerisback ce soir !
Par Winston Smith : philanthrope

Re: La règle et le garnement

Citation:
Quand les franchisés Carrefour fermeront leur magasin au mois de novembre,


on se mettra à consommer de la production locale par circuit court et tout le monde s'en portera beaucoup mieux à commencer par l'économie réelle et l'emploi et l'environnement et et et et .....
Par jerisback

Re: La règle et le garnement

Ma lessive en production locale, circuit court..
Mes sacs poubelles, mon shampoing, ma limonade, mon p'tit apéro, etc etc tout en production locale, circuit court...
Soit vous n'avez pas réfléchi,
Soit c'est votre femme qui fait les courses,
Soit vous avez le temps de faire 10 magasins pour vos courses,
Soit vous habitez une région chinoise!!!

Ou alors, vous devriez aller dans un carrefour et voir les chariots blindés qui en sortent...!!!
Par Winston Smith : philanthrope

Re: La règle et le garnement

mon dieu mais c'est horrible ! et dire que j'ai vécu jusqu'à l'âge de 12 ans sans jamais avoir vu un supermarché, c'était l'enfer on était obligés d'aller ...au marché ...et c'était pas super...par contre on y trouvait de la lessive.
Et puis tant qu'à faire répondons au message d'après.
La solution est simplissime, tu ne manges des tomates que lorsque c'est la saison, c'est à dire pendant 3 mois, après tu manges d'autres légumes de saison. Et puis aussi avant qu'il n'y ait plus de supermarchés puisque tu as horreur du marché va donc t'acheter un stérilisateur, et si tu veux manger de la tomate toute l'année tu peux te faire des conserves de coulis, ou de tomates pelées, ou alors des tomates entières au gros sel.
Enfin moi je dis ça juste pour que tu te tires pas une balle le jour où ils s'en iront tous , ou alors plus probablement le jour où le système s'effondrera que les supermarchés seront là mais qu'il n'y aura plus rien dedans, juste , je te conseille de commencer un potager dès aujourd'hui histoire d'avoir un peu de savoir faire le jour où tu n'auras plus d'autre choix pour pas mourrir de faim.
Vous allez connaitre un jour la vie sans supermarché et sans téléphone portable et pour vous ça sera très dur, et moi je serai content de voir les humains désespérés car ils ne méritent que ça.
Par jerisback

Re: La règle et le garnement

Que de catastrophes annoncées pour le campagnard qui croit qu'on nourrit une mégapole comme un village!
Pour les conserves, c'est vrai qu'on aura tous le temps d'en faire avec des tomates bien fraîches, vu qu'on sera tous au chômage!!
Quoi plus de téléphone portable?? Y aura plus d 'électricité pour les relais?? Ou bien la révolution d'extrême gauche aura trouvé très intelligent de les saboter??

Et le jour de ces catastrophes (inévitables of course...) rassurez vous pour moi, je regarderai la france de très très loin avec un brin de nostalgie, et un p 'tit résumé dans la tête "quelle bande de cons quand même!!"
Par jerisback

Re: La règle et le garnement

Misanthrope croyait qu'il y avait une opératrice dans chaque antenne relais, comme au village autrefois, et qu'il suffirait qu'elle fasse grêve pour que les téléphones portables ne fonctionnent plus....

Je comprends beaucoup mieux vos erreurs sur les solutions pour le pays depuis quelques messages!!
Tout s'éclaire!!



Modifié 1 fois. Dernière modification le 17:45 le 07/03/2012 par jerisback.
Par Winston Smith : philanthrope

Re: La règle et le garnement

Et tu vas le payer comment ton abonnement si le système bancaire est par terre? plus de chèque , plus de CB plus de prélèvements , tu crois que ton abonnement fonctionnera longtemps? Et quand les opérateurs auront mis la clé sous la porte, tu pourras encore appuyer sur les touches, enfin du moins pour le temps de batterie qu'il te restera, mais tu va le recharger comment ton téléphone quand ils couperont ton abonnement ou alors quand la production d'électricité devra s'arrêter?
visiblement tu sais pas bien ce que c'est que le chaos économique. Pense à acheter quelques bougies. N'en prends pas trop ça durera pas des années.
Mais dans quelques années tu sauras car tout cela finira bien par arriver avec leurs conneries.
Par jerisback

Re: La règle et le garnement

T'inquiètes papy, la nouvelle génération fonctionne au solaire. Finies le bougies, les pannes de batterie. Et si vraiment y a urgence on passera au téléphone satelitaire!
T'inquiètes pas trop quand même!!!
C 'est mauvais pour le coeur

Toi aussi équipe toi..comme le chaos est imminent...
[www.rueducommerce.fr]



Modifié 2 fois. Dernière modification le 23:01 le 07/03/2012 par jerisback.
Par Winston Smith : philanthrope

Re: La règle et le garnement

tu es optimiste c'est bien
Par jerisback

Re: La règle et le garnement

Sans compter que des tomates en production locale circuit court en novembre, ça va être compliqué!!

Sans doute vous nous conseillerez les fameuses rutabaguas dispo toute saison!!
Par Jules

Re: La règle et le garnement

Haha, ce type est énorme.

Moi aussi ça va trop me manquer les fraises en février.
Par alainbb

Re: La règle et le garnement

il bat des records le troll sur ce fil ;-)
Par Winston Smith : philanthrope

Re: La règle et le garnement

Citation:
Et qui l'aura dans l'os une fois de plus ? Le pauvre, l'ouvrier, l'intérimaire...


Le pauvre, l'ouvrier, l'intérimaire n'ont qu'à voter autrement, par exemple pour défendre leurs propres intérêts de classe. S'ils l'ont dans l'os ils en seront les premiers responsables. On ne fait pas le bonheur des gens malgré eux.
Par Ornithorynque

Emission comique

Hélas, je ne partage pas votre analyse sur le ressaisissement de la profession (au mieux) ou sur le vent qui tourne (et pas la girouette, comme chacun sait).

Pujadas et les autres journalistes n'ont pas fait la critique des comportements du Président Sarkozy. Ils ont mis en scène l'expiation des fautes et la rédemption comme ultime tentative de sauvetage.

L'opération est concertée, c'est évident. En conséquence, elle ne passe pas.

C'en est drôle.

Un. C'est ridicule dans la forme. Contrition du visage comprise.

Deux. Le Président se défend sur des détails et pas sur l'essentiel. Le Fouquet's, un problème de lieu. L'Epad, pas de rémunération à la clé. Bolloré, une amitié, on ne me demande pas de montrer que les politiques menées ne lui ont pas profité, etc...

Heureusement, c'est difficile un oral.

Difficile quand on parle aux Français comme à des enfants. Difficile quand on parle mal le français. Difficile quand on parle mal des Français. Il ne les rencontre pas, il "fait du terrain". Quand il ne les insulte pas. Y compris sur leur physique.

Il y encore du boulot. Ça commence à urger.
Par Myos

Re: Emission comique

Bien dit:
Il se défend
mais
il ne s'excuse pas.
En particulier, il dit que c'est la faute des autres.
Cécilia a dû avoir les oreilles qui sifflaient.
Par Myos

Re: Emission comique

Je me souviens de la campagne de 2007. Je me souviens de Charlety.
Il y avait un MEPRIS profond de quasiment tous les journalistes pour Ségolène Royal,
ils ne cessaient de la ridiculiser, et à côté, de vanter Sarkozy comme si c'était le don
de Dieu fait à la France, on aurait dit des fans de Claude François autorisés à
suivre leur idole.
Je me souviens du petit sourire narquois AUTOMATIQUE quand ils parlaient de Royal.
Ce mépris des journalistes (et d'un bon nombre de dirigeants socialistes) était ressenti
comme une insulte envers les gens. Parce que mine de rien, Royal savait parler au
"peuple de gauche". Quand on se moquait d'elle on se moquait de ceux à qui elle parlait.
Elle était peut-être ridicule pour les personnes titrées et les journalistes
mais il y avait un vrai enthousiasme.
Il y avait un vrai enthousiasme pour Sarkozy aussi et seul celui des gens de droite était
transmis à la télé, magnifié, rendu légitime, alors que celui des gens de gauche était
ridiculisé. Soutenir Sarkozy était porteur d'espoir et signe de raison, soutenir Royal..
tout l'inverse. les choix éditoriaux, les silences, transparaissaient, moi j'arrivais juste d'autres
pays aux journalistes moins serviles et j'avais l'impression de voir de la propagande.
Par Myos

Re: Emission comique

Dans la catégorie "journalisme brosse à reluire", je rappelle l'émission d'Yves Calvi il y a une semaine ou deux, dont le 1er sujet fut:
la viande halal
20mn d'émission d'entrée de jeu, avec large voix laissée au représentant du FN.
Bruno Lemaire d'ailleurs faudrait repasser ses paroles pour comparer avec ce que dit Sarkozy maintenant...
Par Myos

Re: Emission comique

zut tous mes messages ne sont pas au bon endroit... :s dsl
Par Piano man

Re: La règle et le garnement

Bravo Daniel. Juste bravo. Pourquoi? Par-ce-que vous parlez juste et dans votre billet vous résumez tout ce que pense la grande majorité des électrices et électeurs.C'est un plaisir de vous lire en général mais ce matin vos propos sont particulièrement les bienvenus. Merci et belle journée à vous et à toute votre équipe.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: La règle et le garnement

Un exemple d'"aveuglement (très) volontaire médiatique": A l'instant dans l'émission très populaire, style café du commerce, de radio-beauf (RMC) " les grandes gueules" ( oui, je pratique l'épectase): Invité perpétuel, un des grands maîtres de la banalisation du FN, Gilbert Collard.Voici ce que ça donne ( je n'ai pas tout noté): Mélenchon, c'est maintenant le Sarkozy de gauche; ou bien: " Ceux qui s'apprêtent à voter Hollande savent désormais qu' ils éliront Mélenchon 1er ministre. Je ne me suis jamais autant demandé ce qui pouvait bien se passer dans les écoles de journalisme.
Par Paul

Re: La règle et le garnement

Sarkozy n'est plus qu'un masque grimaçant qui n'exprime plus que du mensonge et de la bassesse et Fabius était un peu en dedans pour le moucher ,il n'a pas voulu rentrer dans le jeu de quilles du chien fou et je le comprends, mais c'est toute la difficulté avec Sarkozy ... garder son sang froid devant les énormités proférées et les attaques minables.
Il ne fera pas le poids devant Hollande si jamais il parvient au 2eme tour ( sarko j'veux dire )
Vivement le printemps.
Par pow wow

Re: La règle et le garnement

Carla Bruni déclare que ce sont des gens modestes.

Si ça se trouve, leurs montres Patek à 30 000 euros (chaque), c'est des contrefaçons achetées au marché. Et puis on les imagine bien le soir s'ouvrir (soi-même, sans maître d'hôtel) une brique de soupe poireaux-pommes de terre et s'installer devant la télé.

Beau billet Daniel, c'est cinglant comme j'aime.
Par Youri Llygotme

Re: La règle et le garnement

Par poisson

Re: La règle et le garnement

J'ai essayé de lire le lien mais j'ai décroché, quelle saga... Ce n'est pas sans me rappeler un certain roman-photo [fmr-ides.blogspot.com]
Par pow wow

Re: La règle et le garnement

Je trouve que c'est un peu nébuleux comme affaire, ton lien.
Par Lafargue

Et dire qu'il aurait été ministre du budget...

Par pow wow

Re: Et dire qu'il aurait été ministre du budget...

Par MATL (http://harmoniques-nuances.blogspot.fr/)

Re: La règle et le garnement

Au marché... vous voulez dire à des clandestins ?

Ciel !
Par MATL (http://harmoniques-nuances.blogspot.fr/)

Re: La règle et le garnement

"la vie privée des politiciens ne nous regarde pas".

Sauf quand ils nous obligent à la regarder, quand ils s'en servent pour faire carrière. Lui, ça avait commencé avec Petit Louis sous son bureau à Beauvau, dans une com' kennnedyenne.
Par pow wow

Re: La règle et le garnement

Oui sur des marchés, avec des gens...comment dire...qui ont la peau...colorisée de la tête aux pieds!
Par MATL (http://harmoniques-nuances.blogspot.fr/)

Re: La règle et le garnement

Si Claude apprend ça, il va pas être content !
Par anita aubert

Re: La règle et le garnement

Très belle chronique ! Vivement qu'on en finisse et que soit donne un bon coup de balai !
Par Mona

Re:

le zapping à l'instant : un montage génial ! Du bon journalisme :-))
Par Mona

Re: zapping éblouissant

Par LPR

Re: zapping éblouissant

Je viens seulement de regarder : Effectivement exceptionnel !
Par Winston Smith : philanthrope

Re: zapping éblouissant

ce zapping est énorme !
dans le même genre ce matin sur France inter après avoir parlé des déclarations de Gaino sur le fait que les Sarkozy sont des gens modestes qui reçoivent peu d'amis à diner , avec une vie d'ascète, qui ne s'accorde comme seul loisir qu'un peu de lecture....on a droit à un extrait de la chanson de Jonasz "et on regardait les bateaux , on suçait des glaces à l'eau, les palaces les restaurants, on faisait que passer devant....."

si c'est pas un lachage en règle , c'est quoi?
Par gemp

Re: zapping éblouissant

Un léchage du râble ?
Par IT

Re: La règle et le garnement

Le 20e de cavalerie est vengé.
Par gemp

Re: La règle et le garnement

Les blagues inter-forum ne vous sauveront pas, surtout qu'on attendait surtout Les Tuniques bleues.
Par IT

Re: La règle et le garnement

Bin, j'ai rien contre celles d'Amélie Appletown, mais à l'origine, c'est surtout les magnifiques gambettes de McStraggle, dont l'absence me chagrinaient le plus dans le vite-dit de Korkos. Du coup, un Morris/Goscinny me console plus qu'un Salvérius/Lambil/Cauvin.
Par gemp

Re: La règle et le garnement

Ohhh, j'avais oublié cette couverture (dont la clope doit être censurée, de nos jours). C'est de votre faute, aussi, de faire dans le trop subtil ^^
Par Theoven

Re: La règle et le garnement

Je n'attends qu'une chose, le départ du petit caporal, ne serait-ce que pour une raison : pour avoir le plaisir de voir tous ces politiques veules et carriéristes, ces journalistes courbés, les copains et les coquins, se retourner contre leur maître actuel.

Je vous dis qu'on pourra se payer de bonnes tranches de rigolade !!
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: La règle et le garnement

Arrêtez de faire du Todd-bashing! Un type qui écrit: " Je ne pensais pas qu'un jour il y aurait en France deux candidats d'extrême-droite à la présidentielle, dont un soutenu par l' Allemagne" ne peut pas être entièrement mauvais! Imaginez -le en conseiller du président Mimolette 1er! Tous les scénarii à crever de rire sont possibles!
Par antiope

Re: La règle et le garnement

Je suis d'accord avec votre chronique. Je crois que la mise en scène de Sarkozy par lui-même a intrigué en 2007.Ce n'est plus le cas aujourd'hui.Cela ne "marche" plus.
Par Renard

Re: La règle et le garnement

Interrogé sur l'affaire de son fils Jean, qu'il a voulu placé à la tête de l'EPAD, le chef de l'Etat a expliqué que le président du quartier d'affaires est forcément un conseiller général, ce qui expliquerait qu’il ait songé à son fils, lui-même conseiller général à Neuilly-sur-Seine.

Tout cela est tout simplement faux : il n'y a aucune obligation, ni même une habitude à cela.

En 54 ans d'existence, l'EPAD a la plupart du temps été présidé par des fonctionnaires ou bien par le maire de Puteaux, dont le tiers du territoire se trouve sur le périmètre de La Défense (voir la liste des présidents sur Wikipédia).

Le 1er conseiller général a voir présidé l'Etablissement public a été... Nicolas Sarkozy lui-même en 2005 ! Alors président du conseil général des Hauts-de-Seine et ministre de l'économie, il a tenu à prendre la présidence de l'EPAD. Une première qui s'explique par la volonté de Nicolas Sarkozy d'avoir le contrôle sur le 1er quartier d'affaires d'Europe. L'année suivante, en 2006, il lance en effet le "plan de renouveau de La Défense" qui accorde de gros avantages aux promoteurs pour agrandir ou construire de nouvelles tours. La crise de 2008 met un sérieux coup de frein à ce plan. En 2009, il tente de placer son fils à la tête de l'EPAD, sans doute pour garder la main sur son grand projet de président.

Nicolas Sarkozy a donc menti sur ce point.
Par JREM

Re: La règle et le garnement

Citation:
le maire de Puteaux


S'il fallait choisir entre le maire de Puteaux et Jean Sarkozy pour diriger l'EPAD, je choisirai sans hésiter
Jean Sarkozy.
Ceci étant dit, ni l'un ni l'autre c'est encore mieux...
Par Jean-François LAUNAY

La faute à Cécilia

Nicolas le repenti s'est donc une fois de plus battu la coulpe sur la poitrine de son ex-épouse : Fouquet's, Paloma, c'est d'lafaut'à Cécilia.

Sauf que ...
Rappelons-nous la romance de Nicolas l’abandonné. Cécilia l’avait lâché pour de bon. Mais, dans un dîner chez Séguéla – quoi de plus romantique – une sulfureuse chanteuse à voix fluette le charma. La liaison secrète éclata au grand jour à Disneyland ! Puis, nos deux tourtereaux, volèrent vers la fascinante Égypte à bord d’un Falcon 900 de … l’ami Bolloré. Direction Louxor où il loge avec sa belle maîtresse dans un « Old Winter Palace ». Qui a payé ? On ne sait… Puis un coup d’aile vers Charm-el-Cheikh, la bien nommée, puisque, avec le charme incarné par Carla, il va séjourner dans la luxueuse résidence pied dans l’eau du cheikh d’Abou Dhabi. La suite du Président l’accompagnait dans un Falcon de l’ETEC. Mais, pour la partie officielle du voyage – accompagné de Kouchner, Sarkozy alla dire un bonjour à Moubarak au Caire – on fit venir un A319* !

Presque dans la foulée, mais il avait fallu rentrer à Paris pour les vœux de 2009, on retrouve les deux amants, accompagné du fils de la dame, à Petra en Jordanie. Images pitoyables du gamin sur les épaules du concubin. Le séjour, lui-même, se passe à Aqaba, dans une résidence du roi Abdallah. Inversion par rapport à l’Égypte, la rencontre officielle avait eu lieu avant la partie privée.

Le Mexique fut sans doute un point culminant de l’ambiguïté. Les 8 et 9 mars, voyage des plus officiels. Mais, par la bande, on apprend que le couple Sarko-Bruni anticipe de 48 h. Grande surprise, on voit le couple présidentiel verre de blanc à la main, alors que Sarko prétendait ne pas en boire (bien qu’il ait, un certain jour, confondu vodka et eau plate pour refaire le sketch de l’eau ferrugineuse). Et ils se retrouvent dans un hôtel appartenant à un certain Roberto Hernandez Ramirez, un milliardaire soupçonné de narco-trafic. Quant à la note, l’élysée prétend qu’elle a été prise en charge par l’état du Mexique qui dément en prétendant que le séjour avait été financé par "un groupe d'entrepreneurs mexicains".

Et Marrakech et le Palais Royal de Jnane Lekbir ont longtemps aimanté les Sarkozy-Bruni, où ils ont mangé halal avec leur hôte, Mohammed VI.

Le nombriliste sortant, s'il avait voulu démontrer qu'il était incapable de se hisser à la hauteur de la fonction présidentielles, ne s'y serait pas pris autrement. Imagine-t-on une seconde un de ses prédécesseurs, un soir de victoire, incapable de dépasser des soucis domestiques ?
Par Bob

Re: La règle et le garnement

Citation:
Daniel
Le Fouquet's, il n'aurait pas dû. Le yacht, il n'aurait pas dû. Casse toi pauv'con, il n'aurait pas dû. Son fils à l'EPAD,

Je trouve assez dingue de se permettre de mélanger une vie la vie privée du Président (Fouquet's, yacht) avec une insulte à citoyen et un abus intolérable.

Vous ne faites que participer à la "pepolisation" de la politique, la vie privée des politiciens ne nous regarde pas, que je sache il n'a tué personne, ni rien fait de pénalement répréhensible. En revanche il aurait du s'excuser auprès du dit "con" et présenter sa démission une fois son fils écarté de l'EPAD.

Triste époque.
Par Youri Llygotme

Re: La règle et le garnement

Salut Fredo!

que je sache il n'a tué personne, ni rien fait de pénalement répréhensible

Quand j'entends ça, je sors mon Karachi.
Un peu de patience...Tout vient à point pour qui sait attendre.
Par Bob

Re: La règle et le garnement

Vous n'avez donc pas lu la citation que j'ai pris la peine d'écrire au début de mon message ?

Ou parle-je de Karachi ?
Par Youri Llygotme

Re: La règle et le garnement

Lieber Friedrich von Hohenstaufen,

j'ai bien lu votre message.

Vous avez écrit "il n'a tué personne, ni rien fait de pénalement répréhensible"

C'est une affirmation bien osée, surtout en ce qui concerne la deuxième partie de la phrase.

C'est moi qui vous réponds: il y a, entre autres affaires, la sanglante affaire Karachi, qui n'est pas encore élucidée.

J'ai dit quelque chose de faux?
Par Bob

Re: La règle et le garnement

Nous ne nous sommes pas bien compris. En fait que je dis qu'il n'a tué personne et qu'il n'a rien fait de répréhensible je fais uniquement référence aux faits reprochés par l'auteur de se billet. Je ne parle pas de "l'affaire Karachi" par exemple, ni des autres trucs tordus qu'il a probablement fait mais que l'on ne connait pas encore.

Se que je veux dire c'est que nous n'avons à nous occuper de la vie privé du Président (ou de tout autres responsable politique). Le fait qui mange une omelette à 200 euros ne nous concerne pas tant qu'il n'a pas abattu le serveur.
Par bysonne

Re: La règle et le garnement

Il ne va pas "mordre la main qui le nourrit."
Par MATL (http://harmoniques-nuances.blogspot.fr/)

Re: La règle et le garnement

"Le fait qui mange une omelette à 200 euros ne nous concerne pas".

Si, dans la mesure où au même moment il organise aux ordres du MEDEF la misère dans les entreprises, les écoles, les hôpitaux, les maisons des gens.
Par Bob

Re: La règle et le garnement

Quel est donc le rapport entre les deux ?

Si il prend un sandwich chez Ed tous les jours tu penses vraiment qui retourna ça veste ?

Les gens "biens" n'ont pas le droit d'être riche ?

(réponse aux questions précédentes : respectivement ; aucun, non, si.
Par MATL (http://harmoniques-nuances.blogspot.fr/)

Re: La règle et le garnement

J'ai des amis TRÈS riches. Là, ils sont à restaurer un manoir de 900 m2 habitables. Deux cuisines, quatre ou cinq salles d'eau. Villa sur la côte, cata à Saint-Barth, une Merco pour le travail, deux Porsches pour le fun, une Mini Cooper pour Madame.

La seule différence avec ceux dont on parle c'est qu'ils n'imposent pas aux pauvres d'être encore plus pauvres.
Par Bob

Re: La règle et le garnement

Donc nous sommes d'accord, pour évitez les amalgames, mieux vaut séparer vie publique et vie privée.
Par Winston Smith : philanthrope

Re: La règle et le garnement

euh, si j'ai bien tout compris, c'est Sarkozy lui même qui a dit qu'il n'aurait pas du.
De plus tenter de donner à son fils la tête de l'EPAD c'est pas vraiment du domaine de la vie privée du président.
Triste époque effectivement...
Par Bob

Re: La règle et le garnement

Sarkozy, comme tu dois s'en doute le savoir, ne pensait pas se qu'il disait. De plus j'ai dis qu'il aurait du présenter sa démission le jour ou son fils a été écarté de l'EPAD, donc que par conséquent cela ne concerner pas sa vie privé.

Je veux bien que l'on me reprenne quand je me plante mais il faut aussi que certains fassent un effort, sinon on tourne en rond !



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22:57 le 07/03/2012 par Frédéric II du Saint-Empire.
Par Turlupin

Re: La règle et le garnement

Je vous demande de vous arrêter

A force de taper sur l'ambulance, vous allez finir par faire trouver l'agonisant sympa


Par contre Monsieur Daniel, soyez logique

Dites-nous TOUT ce que vous savez sur tous les candidats.

Que nous n'ayons plus AUCUNE surprise.

Quoique pour la date du mariage de Hollande et de sa compagne,
on peut attendre un peu
Par Luc PERRIN

Re: La règle et le garnement

C'est justement quand on voit la pugnacité toute récente de Pujadas qu'on se dit que le vent a vraiment tourné...
Par Arsinée

Re: La règle et le garnement

Vous évoquez la soudaine et tardive "insolence" de Pujadas à l'égard de Sarkozy. Son insistance et la pression exercée sur ce dernier m'ont également paru surprenantes (par exemple concernant ses promesses jamais tenues). En fait, en lisant l'article de François Bonnet dans Médiapart, article qui est en quelque sorte le prolongement du vôtre, il m'est apparu que ce questionnement "approfondi" restait pourtant bien superficiel et qu'il était sans doute destiné à donner l'impression d'une investigation tatillonne, tout en laissant dans l'ombre l'essentiel : c'est à dire l'affaire Karachi, l'affaire Woerth- Bettencourt, etc, etc. Ainsi, on exige les aveux du "branleur" bling-bling afin de mieux masquer les soupçons d'entreprises criminelles qui pèsent sur ce voyou, comme vous dites, et son gang mafieux.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: La règle et le garnement

Je propose de rebaptiser le chef-d'oeuvre de Grimm ( Blanche-Neige et les sept nabots ) en: Blanche-Neige et les sept personnes à déficit centimétrique.
Par Balthaz ( comment ça, ce pseudo est déjà utilisé sur le forum ? )

Re: La règle et le garnement

euh.. on dit pas " de petite taille" ?
:-)
Désolé, seuls les utilisateurs connectés peuvent envoyer des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour se connecter