Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Mes aventures dans les réseaux sociaux, 2

chronique Par Daniel Schneidermann discuté depuis 22:09 le 30/03/2010

S'il y en a une, qu'il faut tirer vite fait des griffes de Fessebouque, c'est ma nièce Olga (le prénom a été changé). Je ne vous ai pas parlé de ma nièce Olga ? J'ai le bonheur d'être doté d'une délicieuse nièce de douze ans.
Olga, donc.
Et sur Fessebouque, je suis évidemment devenu l'ami de ma nièce.
Si je n'ai toujours pas trouvé le moyen d'entrer chez Abiker, Demorand, ou Plenel (voir le premier épisode de mes aventures sur Fessebouque), en revanche Olga m'a accepté tout de suite comme ami. Elle est même fan du site, (comme 2586 autres fans). Drôlement sympa, parce que je suis quand même un peu plus vieux qu'elle, et qu'on n'a pas forcément les mêmes centres d'intérêt.
Il faut que je remercie Olga. En regardant la nouvelle émission d'Emmanuel Chain sur TF1, Haute Définition, j'ai failli être inquiet. Je vous explique.
De tous mes nouveaux amis de Fessebouque, Olga est certainement la plus active. Rien qu'à l'instant où je vous par...... > Lire l'intégralité du texte
Participations votées d'utilité publique sur ce sujet

Par aux abonnés absents

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Eva/Olga ... Olga/Eva ...

Moi aussi, j'ai un p'tit jeune, treize ans, un ami de FaceBook, qui passe le (peu) de temps dont il dispose à créer des groupes dont celui-ci "Dieu voulut que l'homme guette alors David guetta" ... Les initiés comprendront. Ce que Emmanuel Chain est bien incapable de comprendre, c'est que FB, c'est juste un endroit où on s'éclate, et, les jeunes ne se gènent pas, et c'est, en tout cas pour eux, uniquement ça.

Utiliser la mort d'un jeune garçon, une tragédie qui ne devrait susciter que le respect, pour justifier la parano actuelle vis à vis de l'internet, c'est absolument immonde. Mais c'est tout ce qu'on peut attendre de TF1....
> Lire ici > Lire en contexte
Ça commence à me gaver un peu aussi, cette passion croissante pour un site qui donne lieu a plusieurs articles.
Même de loin, je ne vois pas le rapport avec le décryptage.
Pourquoi ne pas ouvrir un blog, Daniel ?
Cette pub pour facebook me parait bien bizarre en définitive....
> Lire ici > Lire en contexte

Par douzieme

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

il faut arrêter d'écrire ça "fessebouque". c'est vraiment une non blague. donc c'est non drôle....
> Lire ici > Lire en contexte
Tous les commentaires (94)
Par pow wow

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Faut pas nous prendre pour des cons, Olga c'est le chien de Michel Drucker.

...entrez dans la quatrième dimension...
Par anne-sophie

scoupe

eh bien oui pow-wow Olga la chienne de Drucker a un compte fesse bouc. Et pis c'est tout.
Par pow wow

Re: scoupe

Prenez-moi pour un con Anne-Sophie, et vous allez me dire qu'elle a un abonnement chez ouah-ouah-nadoo peut-être?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 23:28 le 30/03/2010 par pow wow.
Par poisson

Re: scoupe

Qui veut faire partie du groupe "être le chat de pow wow, c'est pas facile tous les jours"?
Par JC2

Re: scoupe

Vous êtes donc un poisson-chat ? Cette discussion va finir en queue de poisson...
Par aux abonnés absents

Re: scoupe

... de toute façon, elle n'a ni queue ni tête, alors ...
Par Benoît L.

Re: scoupe

Ce qui ne l'a pas empêchée de partir en tête-à-queue...
Par punaiz

Tant qu'à être à la queu-leu-leu

Nous serions bébête de faire le neu-neu.

Beh!? Vous en faites, une tête?
Par aux abonnés absents

Re: scoupe

Citation:
Ce qui ne l'a pas empêchée de partir en tête-à-queue...

... et maintenant on s'ennuie comme des rats morts ...
Par punaiz

Des rameurs?

Est ce le poisson sans tête qui s'ennui comme un rameur?

Au secours, Brigitte Fontaine, j'ai un rameur dans ma douche qui veux du nougat!
Par aux abonnés absents

Re: Des rameurs?

Non, c'est le rameur qui s'ennuie sans sa ... queue !
Par ceci n'est pas un pseudo

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

m'avez fait peur Daniel, j'ai cru qu'on aurait droit à une chronique hebdo fessebouque.
Mais non, c'est juste pour dire du mal d'Emmanuel chain et des programmes "d'info"-pas-sensationnels de tf1

ouf. chui rassuré. et merci pour cet article

toutenbateau


P.S : moi, fessebouque, j'ai renoncé, je n'y trouve aucun intérêt
Par anne-sophie

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

moi aussi je trouve ça naze.
Et balthaz tu veux pas devenir mon ami sur fesse bouc ?
Par ceci n'est pas un pseudo

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Citation:
moi aussi je trouve ça naze.

Et balthaz tu veux pas devenir mon ami sur fesse bouc ?


et on crée un groupe " FB, c'est complèrtement naze " ?

toutenbateau
Par Eric M.

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Oh, ça doit déjà exister. Tenez, vous avez déjà un ami :
[www.facebook.com]
Par ceci n'est pas un pseudo

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

y a plus qu'à créer un groupe anti groupe " je ne fais partie d'aucun groupe et j'en suis fier"

tiens parait que ça existe : il y a 5 membres.
Par ceci n'est pas un pseudo

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

si ça vous intéresse y a un groupe :
" pour que Frederic Lefevre se coince les burnes dans un piège à loup"

toutenbateau
Par Eric M.

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Faites gaffe, vous commencez à vous amuser :)
Par aux abonnés absents

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Eva/Olga ... Olga/Eva ...

Moi aussi, j'ai un p'tit jeune, treize ans, un ami de FaceBook, qui passe le (peu) de temps dont il dispose à créer des groupes dont celui-ci "Dieu voulut que l'homme guette alors David guetta" ... Les initiés comprendront. Ce que Emmanuel Chain est bien incapable de comprendre, c'est que FB, c'est juste un endroit où on s'éclate, et, les jeunes ne se gènent pas, et c'est, en tout cas pour eux, uniquement ça.

Utiliser la mort d'un jeune garçon, une tragédie qui ne devrait susciter que le respect, pour justifier la parano actuelle vis à vis de l'internet, c'est absolument immonde. Mais c'est tout ce qu'on peut attendre de TF1.
Par beyondtheeyes

Re:

Pour rappel, la fameuse HD, la « Haute Définition », a pour défaut principal de mettre en avant les défauts de la vidéo si elle est mal faite ( comprendre mal encodée, à un débit trop faible, etc. ) : beau titre d'émission pour une fois :P
Par pow wow

Re:

Le problème avec TF1, c'est qu'il veulent faire de la haute définition (dans le sens de la valeur affichée du programme) avec une basse résolution (leur idée de départ en général), d'où couille dans le potage à l'arrivée.
Par beyondtheeyes

Re:

Par Varlin

Re:

Citation:
Le problème avec TF1, c'est qu'il veulent faire de la haute définition (dans le sens de la valeur affichée du programme) avec une basse résolution (leur idée de départ en général), d'où couille dans le potage à l'arrivée.


C'est ben vrai, ça. tout le monde sait qu'en partant de zéro, on peut multiplier par tout ce que tu veux, ça donne pas grand chose. Ou comme dirait Higelin : partant de rien, t'as toutes les chances d'arriver nulle part.
Par sleepless

Re:

Citation:
Ou comme dirait Higelin : partant de rien, t'as toutes les chances d'arriver nulle part.

"Dérivé" du "Je suis parti de rien pour arriver nulle part" de Groucho Marx.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 05:13 le 02/04/2010 par sleepless.
Par FX Gros

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Douze ans? Mmm de mon temps, il fallait au moins 13 ans pour s'inscrire sur Facebook. Votre nièce ne violerait-elle pas les conditions d'utilisateur Daniel? Diable d'internet.
Par Mathieu

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

A la vue des groupes rejoints par votre nièce, je pense que Emmanuel Chain devrait être le cadet de vos soucis DS... ;)



Modifié 1 fois. Dernière modification le 23:04 le 30/03/2010 par Mathieu.
Par Fandasi pour clavier

Re:

Fessebouc ,ça me les broutte ....



Modifié 1 fois. Dernière modification le 23:50 le 30/03/2010 par Fandasi pour clavier.
Ça commence à me gaver un peu aussi, cette passion croissante pour un site qui donne lieu a plusieurs articles.
Même de loin, je ne vois pas le rapport avec le décryptage.
Pourquoi ne pas ouvrir un blog, Daniel ?
Cette pub pour facebook me parait bien bizarre en définitive.
Par La Clairette

Re:

Décrypter la façon dont la télé tente de dénigrer l'Internet, afin qu'il devienne source de peur, à l'heure de Hadopi et de Loppsi2, me parait tout à fait pertinent et d'actualité.
Pour ça, oui, mais DS n'est pas obligé pour cela d'utiliser pour exemple comme par exemple son nouveau jouet: il me semble que le dénigrement d'internet se situe bien au-delà de Facebook, que cela vienne de la télé, où de certains autres médias ou du gouvernement.
Par pompastel

Re:

Soyez pas mauvais joueur !
Daniel utilise les astuces qu'il veut pour atteindre sa cible...
J'ai trouvé son article plutôt futé.
Exactement, l'internaute inconscient qui aurait eu le malheur de passer aux travers des liens vers Facebook jusque là, va enfin pouvoir gaiement suivre le parcours fléché qu'on vient de lui dérouler sous les pieds, lui qui venait de louper le sentier balisé.
Très futé, je confirme.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22:28 le 31/03/2010 par Fan de canard.
Par aux abonnés absents

Re:

@ Fan de canard

Attendez, attendez ... rappelez moi un truc, l'émission de Chain, c'était à propos de ... de quoi déjà ? Ah oui FACEBOOK !!!



Modifié 1 fois. Dernière modification le 14:26 le 31/03/2010 par aux abonnés absents.
AaaaAAaaahhhHHhhHhhh.... c'était donc ça l'article, suis-je donc pataud ^^
Par Bruanne

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

"Ma nièce" ..... oui, ils disent ça parfois, pour présenter la (très) jeune femme qui est à table avec eux.

;-)
Par Toronto31

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Bien vu Daniel. Ca fait du bien de lire du journalisme intelligent.
Par Yanne

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Entre l'article et le forum, ça fait une bonne crise de fou-rire. Merci à tous.

Si j'avais su que Fesse Bouc était aussi hilarant, je me serais inscrite à l'époque où c'était à la mode.
Par Loran

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Merci Daniel.
Cet article est très juste, côtoyant moi même pas mal de jeunes gens sur Face (comme ils disent) , je dois avouer que l'émission de Chain m'a bien fait marrer!
A ceux qui râlent de l'utilité d'articles sur Facebook et sur les médias sociaux, je pense au contraire qu'il n'y en a pas assez. C'est aujourd'hui, l'endroit ou les informations s'échangent le plus entres les jeunes.
Il faut admettre que le top-down des médias d'hier (TF1, France 2, France inter...) est en train de laisser la place à autre chose, la sous nos yeux.

Évidement ca ne parait pas très sérieux, et pourtant, il n'y a pas d'endroits plus efficace que Twitter (et dans une moindre mesure Face), pour propager les "mêmes" par exemple.
Concernant l'intérêt d'analyser Facebook, les pré-migrants ne peuvent pas le comprendre, les migrants le devinent, les natifs (j'imagine peu nombreux sur @si pour l'instant, ils sont trop jeunes) ne comprennent pas que les pré-migrants ne comprennent pas :o).

Querelle des anciens et des modernes, quand tu nous tiens! LOL!!!!!!
Par douzieme

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

il faut arrêter d'écrire ça "fessebouque". c'est vraiment une non blague. donc c'est non drôle.
Par Florent

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Je suis d'accord. C'est lourd.
Par Ervé

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Pareil.
Je préfère nettement fessebouc.
Par ceci n'est pas un pseudo

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Citation:
Pareil. Je préfère nettement fessebouc.


pareil itou aussi

toutenbateau
Par alain-b

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

oui "bouquin de tronche" serait plus léger en effet.
Par Florent

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Ben non, trombinoscope tout simplement. La tradition du facebook au lycée aux US c'est rien d'autre qu'un trombi amélioré... avec les moments marquants de l'année.
Par aux abonnés absents

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

FaceBook, c'est FaceBook. Vous aimeriez que les américains rebaptisent @rrêt sur images "Freeze Fr@me" ?
Par Florent

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Non, facebook me va très bien. Mais quitte à franciser le mot... les calembours lourds, bof.
Par PA.

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Ouais. C'est même relou, t'as vu.
Par Peerline (bravo à Mebahel pour le grand prix international du faux cul et de la lacheté, gagné haut la main --> http://www.delation-gouv.fr)

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

"42% des étufdiants US se font "harcelés" en ligne"

[rss.cnn.com]
Programme du 30/03
Par JR KING

Re:

Aucun intérêt.
Par Julien

Re:

Je trouve aussi. Attendons que DS fasse le tour complet de Facebook pour qu'on arrête d'en parler sur @si tous les jours.
je ne suis pas contre la présence d'@si sur FB (puisque cela me permet de voir certaines mises à jour du site indirectement), mais le contraire est assez lourdingue, surtout quand ça sert à enfoncer des portes déjà bien ouvertes
Par Djobi

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Pour ma part j'ai vu le reportage mes voisins sont des dealers (pas les autres). Et je dois dire que j'ai trouvé ça plutôt bien fait, on apprend des choses et effectivement le contenu du reportage allait peu dans le sens du spectaculaire. Ça ressemblait a du "envoyé spécial". Par exemple, il n'y avait pas les musiques qui font peur ni les effets de zooms qu'on peut voir chez hondelate par exemple.
Par Patrice Guyot

En garde à vue ?

Il est drôlement rigolo Chain, il a peur de tout comme tous les imbéciles, mais faut jamais regarder la une. Il valait mieux attendre hier les Fausses Confidences sur le sévice public, c'était quand même autre chose et pour une fois on ne regrettait pas la redevance !

Au fait, pendant que je vous tiens Daniel (?) il est en grève illimitée Guy, ou quoi !

Ou au poste, en garde à vue, pour franchissement impromptu de ligne ?

***



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13:13 le 31/03/2010 par Patrice Guyot.
Par pompastel

Re: En garde à vue ?

Dans les "vite-dit", l'émission de Guy est annoncée pour ce mercredi, sur le thème de l'insoumission.
:-)
Par J-net

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Comment pourrais-je apprécier un billet qui me conduit à me sentir carrément réac' ?
J'ai aperçu le reportage en question et j'ai eu le sentiment à peu près inverse. Que la télé/les "vieux" médias dézinguent internet pour de basses raisons, je peux le concevoir. Mais que l'usage des réseaux sociaux par les ados ne pose aucun problème, c'est loin d'être démontré. (suis réac', je l'avais bien dit). Je n'ai rien contre internet -j'y suis quasi toute la journée- rien contre FB, quoique que je n'y trouve presque aucun interêt. Ce sont des outils, qui peuvent être bien ou mal utilisés. Et moi, ça me gêne quand je vois une jeune fille créer un groupe pour pourrir un camarade ou un prof, ou encore publier des photos "marrantes" (comprendre humiliantes) d'une camarade. Rien de très nouveau: au collège-lycée on se charrie, on s'ostracise, on se (re)groupe ou on se brouille (on dit "unfriend", c'est ça ?). Ca ne veut pas dire que ce sont des comportements acceptables. Et sur internet, cela prend une forme publique, qui va au-delà du périmètre de l'établissement...

Quand je vois la mère de cette ado qui rigole plutôt en voyant faire sa fille, ça ne m'inquiète pas, ça me désole: on insulte ou on moque ouvertement un camarade ou un prof et apparemment (dans l'image donnée par le reportage) l'adulte n'est pas là pour évoquer le tort que cela peut causer ou le fait qu'il y a des limites légales... Je me sens réac en écrivant cela, mais je ne peux pas m'empêcher de le penser.
Par pow wow

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Tiens, un article intéressant de la surveillance sur FB des employés par les entreprises.

http://www.numerama.com/magazine/15383-un-logiciel-pour-surveiller-les-employes-sur-les-reseaux-sociaux.html
Par aux abonnés absents

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

... sur les réseaux sociaux en général.
Par pow wow

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Sur les réseaux sociaux en général, et FB en particulier, puisqu'on est sur un forum qui parle de FB. Merci de votre travail de fourmi pour traquer le moindre écart. :o)
Par Annie Sétoualé

Annie est maintenant fan de "Si toi aussi tu as une nièce Olga"

Bon la mienne a 15 ans. Et elle a réellement besoin d'une cure de désintox.
Quand elle s'abonne à ses groupes "fan de", c'est par dizaine à l'affilé. Des fois hallucine, des fois je me marre.
Petit survol de quelques groupes récents:
- Putain mais bois pas le coca Connard, c'est pour le whisky !
- Quand j'ai vu ta gueule j'ai compris que Dieu avait le sens de l'humour
- J'ai jamais reussi à finir une gomme de ma vie.
- Je ne me venge pas, je te montre juste ce que ça fait
- Vasy toi me prends pas la tête dès le matin làààà
- Menacer un sourd en lui disant : Toi écoute moi bien
- On connait tous quelqu'un qui sert à rien.
- ... Et t'est fiére de Toi ?! Oui.
- Si toi aussi t'as souvent criié " LA POOOORTEE PUTAiiiN
- avec les potes que j'ai , maintenant j'ai peur des gens normaux !!
- "J'organise une soirée fruit de mer, il manque un thon... tu viens ?"
- Ca veux dire quoi " i don't know"? -J'sais pas. - Ok pas grave.
- Je suis ivre de toi!....Sérieux??....Ouais,tu me saoûles! ·
- Si toi aussi tu dis "J'arrive!" alors que t'es meme pas parti

J'en passe et des bien pires ;-)
Et si on créait le groupe "si toi aussi tu te demandes à quels groupes tu aurais adhéré si t'avais eu fessebouc à ton adolescence" ?
Par aux abonnés absents

Re: Annie est maintenant fan de "Si toi aussi tu as une nièce Olga"

Citation:
... Et si on créait le groupe "si toi aussi tu te demandes à quels groupes tu aurais adhéré si t'avais eu fessebouc à ton adolescence" ?

À tous !!! C'est un vrai plaisir ces gamin(e)s! Dernier groupe en date : "Dire a un allemand " J'ai mangé un Kinder." et le voir s'enfuir en courant." Mais où vont-ils les chercher ???
Par JREM

Re: Annie est maintenant fan de "Si toi aussi tu as une nièce Olga"

et celui-ci pour quelques
@sinautes.
Je vous conseille d'aller voir les photos de ce groupe.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 18:32 le 31/03/2010 par JREM.
Par dadu

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Je découvre un Daniel Schneidermann drôle!!
Par pompastel

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Moi aussi j'ai apprécié le tempo de l'écriture.
Hypothèse : une lecture récente de quelques éphémérides comme moteur ?
(Pow wow, si vous passez par ici : sur l'honneur, je l'ai pensé.)
Par pow wow

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Vous surestimez mon influence chère Pompastel!

Oooh Dadu, cous êtes la VRAIE Dadu, la maman de schtroumpf furieux?
Par pompastel

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Vous surestimez mon influence chère Pompastel!
Aucun moyen de le prouver, juste une intuition.
Tenace.
Pour les distraits ou les curieux qui ne sauraient pas de quoi on parle...
[fmr-ides.blogspot.com]
Par LPR

............

* qu'est-ce que je fais ici ....



Modifié 1 fois. Dernière modification le 15:22 le 01/04/2010 par L-P R ( maintenant a "tu et a toi" avec tout le monde ( quand j'oublie pas ( damn education ! ))).
Par aux abonnés absents

Re: ............

Qui se le demande ?
Par No one

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Mouais, ce site me gonfle totalement, pas envie de prendre partie,
je suis bien incapable de dire qui a raison dans cette histoire !...
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Tiens tiens tiens...

... Je viens de voir cette page sur Facebook dans un vite-dit d'@si.

Je me suis dit tout d'abord, bon OK canular du premier avril, comme cette page sur la prise d'assaut de Bolloré sur @si.

Puis, en faisant quelques recherches, je m'aperçois que l'histoire de Facebook et la protection des données personnelles ne date pas d'aujourd'hui - je crois d'ailleurs qu'@si avait déjà mentionné quelques dérives dans un passé pas très lointain (cf ce très bon article de Sophie Gindensperger qui me manque déjà), comme en témoigne le site Numerama dans cet article, qui renvoie notamment un lien vers celui-là - lequel remonte au début de l'année.

Bien avant l'enthousiasme de ces derniers jours de la réd@ction pour Facebook.

Ces articles ne sont pas des poissons d'avril, je tiens à le préciser.

Daniel, vous pouvez utiliser ce commentaire ci-présent dans le cas où vous auriez une mise à jour de taille à apporter à cette fantastique aventure facebookienne.

Il n'y a vraiment pas de quoi.

FdC
Par aux abonnés absents

Re: Tiens tiens tiens...

Très marginal tout ça. Néanmoins tout le monde devrait lire :

La confidentialité sur FaceBook - mode d'emploi

Politique de confidentialité sur FaceBook

Personne n'oblige personne à tout dire d'eux sur FaceBook.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22:30 le 01/04/2010 par aux abonnés absents.
Par pompastel

Re: Tiens tiens tiens...

Tiens, une partie de mes élèves a bénéficié aujourd'hui - en ma présence - d'une initiation aux prudences élémentaires à observer dans la pratique d'internet en général, de Facebook en particulier. (C'était une initiative prise par la direction, incluant d'autres animations, type sudestan, tri des déchets et autres engagements citoyens).
La "formation" était assurée par un employé de Microsoft. Il a notamment fait en direct la démonstration de ce qu'un employeur peut faire apparaître en quelques secondes sur un écran à partir du nom d'un demandeur d'emploi. (le sien pour la démonstration)
Des sites comme "123People" (si je me rappelle bien du nom précis) rassemblent tout ce qui vous concerne sur la toile, assorti d'un "nuage" de mots-clés qui résume vos centres d'intérêt. Ceci proposant un profil de vous bien plus intéressant à ses yeux, apparemment, que votre C.V. .
Edifiant. Je connaissais le principe, mais voir en une image la concentration d'infos... très impressionnant.
Le formateur a au final prêché l'élémentaire bon sens, et a montré sa page personnelle Facebook, qu'il ne snobe donc pas pour autant.
Ca a beaucoup plu à mes gremlins.
Dommage que ce genre d'initiative ne soit pas proposée méthodiquement à tous les établissements scolaires.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 23:03 le 01/04/2010 par pompastel.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Tiens tiens tiens...

Vu le nombre d'enregistrés et des conséquences d'une divulgation éventuelle des données personnelles de ceux-ci aux annonceurs publicitaires de Facebook, je ne trouve pas que ce soit si marginal que ça.
Par aux abonnés absents

Re: Tiens tiens tiens...

Qu'appelez vous données personnelles exactement ?

Vous mettriez quoi dans votre profil FB ou ailleurs ? Adresse ? N° de compte bancaire ? Non, bien sûr quel est l'idiot qui ferait ça ? Votre nom ? Qu'est-ce que vous voulez que des annonceurs publicitaires fassent avec votre nom ? Vous envoyer des spams ? Okay, mais nous sommes tous protégés efficacement contre les spams. Maintenant, qui a peur des annonceurs publicitaires ? Avant, c'étaient nos boîtes aux lettres qui étaient pleines de prospectus, est-ce que ça change vraiment beaucoup ?
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Tiens tiens tiens...

Entre autres exemples, les gens qui entrent ces données parce-que pas familières justement des méthodes de Facebook, et qui peuvent penser que toutes les données que l'on propose pour ouvrir un compte sont obligatoires, alors que nombre d'entre elles sont facultatives.

Vous n'êtes pas sans savoir également qu'une fois ces données mises en circulation, elles sont devenues incontrôlables et pour l'utilisateur, et pour Facebook, et peuvent se retrouver en des mains d'autres personnes en quête de telles listes sur le web, dites-moi ?

Pour les noms, adresses (que certains saisissent imprudemment, puisqu'ils pensent que ces données resteront sous clef), qu'est-ce-qui vous assure que ces données resteront entre les mains des publicitaires ? qui ne sont là que pour faire de l'argent et rien d'autre ? qui n'ont pas vraiment de politique de vie privée particulièrement protectrice ? Comment sauriez-vous que ces données, initialement portées à la seule connaissance de Facebook, et offertes aux annonceurs, ne seront pas dévoilées à ceux qui justement sollicitent les sites publicitaires (atdmt, smartadserver entre autres exemples) ?

Ce qui peut changer beaucoup, c'est que potentiellement, si Facebook se permet de faire cela, l'État n'a plus besoin de s'emmerder à établir des listes de profils.
Il lui suffira de se le faire envoyer par mail (comme on y revient) en s'adressant aux bonnes personnes, aux bons sites sur la toile...
... en quelques clics seulement.
C'est surtout le champ de possibilités offert par le transfert de données personnelles - qui devraient le rester, il me semble - qui devrait vous interpeller.

J'ai aussi lu la page longue comme le bras de leur politique de confidentialité.
J'ai notamment relevé ceci:

" Vous proposer des publicités personnalisées. Nous ne partageons pas vos informations personnelles avec les annonceurs sans votre autorisation. (Par exemple, nous considérons qu'il s'agit d'une autorisation si vous nous demandez de fournir votre adresse de livraison à un annonceur pour recevoir un échantillon gratuit.) Nous autorisons les annonceurs à choisir les caractéristiques des utilisateurs qui verront leur publicité et nous pouvons être amenés à utiliser tout attribut non personnellement identifiable que nous avons recueilli (notamment les informations que vous avez décidé de ne pas montrer aux autres utilisateurs, telles que votre année de naissance ou d'autres informations ou préférences de nature sensible) pour cibler le public approprié. Par exemple, nous pouvons utiliser votre intérêt pour le football afin d'afficher des publicités sur des équipements de football, mais nous ne communiquons pas votre nom à l'annonceur.

[le site vous cible en cercle fermé dans ce dernier exemple, mais il faut quand même être bien initié au départ, surtout que la plupart de ceux qui s'inscrivent ne connaissent pas forcément toutes les subtilités informatiques - et surtout, que ça devient encore plus intéressant durant les lignes suivantes]

L'utilisation de vos données personnelles à des fins publicitaires s'applique aux annonceurs qui affichent leur publicité sur Facebook et s'appliquera aux sites tiers si nous les autorisons à afficher leur publicité par le biais d'un réseau publicitaire que nous exploitons.Si nous autorisons les annonceurs à afficher de la publicité en dehors de Facebook via ce réseau publicitaire, nous vous donnerons la possibilité de refuser que vos informations soient utilisées de cette manière. Vous pouvez visualiser les critères que les annonceurs peuvent sélectionner en allant sur notre page Publicité. Même si nous ne partageons pas vos données personnelles avec les annonceurs sans votre autorisation, quand vous cliquez sur ou interagissez avec une publicité, l'annonceur peut envoyer un cookie sur votre navigateur et noter qu'il répond aux critères qu'ils ont sélectionnés. "

Vous avez vu un peu les démarches à effectuer pour un utilisateur lambda, pour que les données personnelles ne soient pas utilisées de cette manière ? Vous ne pensez que cela devrait quand même être ce qui doit être appliqué par défaut ?
Surtout qu'ensuite on peut lire ceci:

" Bien que nous vous permettions de définir des options de confidentialité visant à limiter l'accès à vos données, il n'existe aucun système de sécurité parfait ou infaillible. Nous ne sommes pas en mesure de contrôler les actions d'autres d'utilisateurs avec lesquels vous avez décidé de partager vos informations. Nous ne pouvons donc en aucun cas garantir que vos informations seront vues uniquement par des personnes autorisées. Nous ne pouvons pas vous assurer non plus que les informations que vous partagez sur Facebook ne deviendront pas publiques. Nous ne sommes en aucun cas responsables du non-respect par un tiers des paramètres de confidentialité ou des mesures de sécurité en vigueur sur Facebook. Vous pouvez réduire ces risques en utilisant des pratiques de sécurité de bon sens telles que la définition d'un mot de passe difficile, l'utilisation de différents mots de passe pour différents services et l'utilisation d'un logiciel antivirus à jour. "

Déjà, il faut que l'utilisateur se farcisse tout cette page, mais en plus, se voit inviter à consulter >>>cette page<<< pour bien comprendre pourquoi Facebook se défausse de toute responsabilité si survient un cas de figure précisé dans les caractères en rouges (mais en tout petit à la fin de nombre de paragraphes sur Facebook).

Je vous fais grâce d'extraits de cette seconde page...
Bonne lecture néanmoins.

Libre à ceux qui veulent, d'aller sur Facebook. Vous aurez compris que moi je ne risque pas de m'y inscrire.
Je ne me suis pas inscrit sur Facebook, mais sur @si, c'est-à-dire un site sans pub, donc évidemment sans pub apparente.

Normalement...

(ça devrait vous rappeler une récente conversation ^^)
Par aux abonnés absents

Re: Tiens tiens tiens...

Citation:
... (ça devrait vous rappeler une récente conversation ^^)

Ah bon ? Je lirai tout ça cet après-midi, parce que là, j'ai vraiment pas le temps. ;)

J'ai quand même lu le début : les mentions, quand elles sont obligatoires, c'est marqué en toutes lettres. Franchement, les gens sont-ils si bêtes qu'ils donnent, comme ça, des renseignements personnels ? Les gens sont à ce point ingénus ?

À plus ...
Par i-jeanm

Re: Tiens tiens tiens...

Comme si les gens lisaient les CLUF...

Le CLUF ce truc horrible à lire, long, abscons .

Si les gens lisaient vraiment les CLUF, ils n'accepteraient d'utiliser que très peu de services informatiques.

Citation:
aux abonnés absents
Franchement, les gens sont-ils si bêtes qu'ils donnent, comme ça, des renseignements personnels ? Les gens sont à ce point ingénus ?

Non, mais, par un hasard fabuleux, les formulaires sont souvent ambigus sur ce qui est obligatoire et ne l'est pas. On prend rarement le temps de bien vérifer ce que l'on fait. On devrait. On suit le chemin que le design du formulaire donne.

Un spécialiste du cerveau parlerait bien du suivisme du design imposé et de la préférence allant au choix par défaut.

Un exemple :
Yann Arthus Bertrand dans une émission d'@si parlait du coté fort important de l'impossiblité de télécharger son film sur youtube. Je l'avais téléchargé le soir même sur youtube ce film, pour voir ( regarder la vidéo dans un vrai lecteur de vidéo mange deux fois moins de ressources que dans le lecteur flash, bon, ok, je n'ai pas besoin de me justifier :) ). Alors effectivement, il n'y avait pas un bouton dessiné pour télécharger le dit film. On peut tout de même le télécharger. D'ailleurs si vous le lisez sur votre ordinateur, vous avez téléchargé les données de la vidéo, streaming ou pas.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12:50 le 02/04/2010 par i-jeanm.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Tiens tiens tiens...

Considère-t-on les gens ordinaires bêtes s'ils ne lisent pas tous les petits caractères de longues pages comme celles dont je viens de vous donner les extraits ?
Vous insistez sur cette notion, mais oubliez curieusement de citer les parties que j'ai surlignées en rouge, qui démontrent bien que Facebook se bat l'œil des données de l'utilisateur qui, vous en conviendrez ma chère aux abonnés absents, n'ont en définitive plus grand-chose de personnel.
Trouvez-vous cela normal, et toujours aussi marginal ?
J'espère que non.
Sinon, l'allusion était un clin d'œil à la conversation que nous avons eue avec JREM sur les morceaux de pub... "oubliés" sur quelques pages d'@si.
Bonne journée.
Par aux abonnés absents

Re: Tiens tiens tiens...

Je suis désolée de vous contredire, mais, dans un formulaire web à remplir, les données obligatoires sont signalées très clairement. Soit c'est marqué, soit c'est signalé par des étoiles et la signification des-dites étoiles est précisée. Les parties non obligatoires sont en général estampillées "facultatif". Les gens n'ont donc pas besoin d'aller lire les longues pages dont vous parlez.

De plus, s'ils s'aperçoivent que ce qu'on leur demande les gène, ils peuvent tout simplement renoncer.

Quant à FaceBook, ils ont pris la peine de pondre tous les textes possibles et imaginables afin que leurs utilisateurs sachent exactement à quoi s'en tenir. La page concernant la La confidentialité sur Facebook - Mieux comprendre et contrôler la façon dont les informations sont partagées n'est ni fastidieuse à lire, ni écrite en caractères minuscules. Les gens qui vont sur ce genre de site, en principe, sont des adultes responsables. C'est à eux de prendre leurs précautions. Sur internet, personne n'oblige personne à faire ou ne pas faire quoi que ce soit.
Par aux abonnés absents

Re: Tiens tiens tiens...

Le texte concerné par le récent vite dit au sujet de FaceBook. Il est long, mais s'agissant de la protection de notre vie privé, on va peut-être faire l'effort de le lire en entier ?

Citation:
Vite dit du 01/04/2010

Politique de respect de la vie privée de Facebook

samedi 27 mars 2010, à 05:43 - Date de la dernière mise à jour : ___ avril 2010.

La présente politique contient huit rubriques auxquelles vous pouvez accéder en cliquant sur les liens ci-dessous :

1. Introduction
2. Informations que nous recevons
3. Informations que vous communiquez à des tiers
4. Partage des informations sur Facebook
5. Utilisation de vos données personnelles
6. Partage des informations
7. Affichage, modification ou suppression de vos informations
8. Protection de vos informations
9. Autres conditions

1. Introduction

Questions. Pour toute question ou demande concernant notre politique de respect de la vie privée, contactez notre équipe chargée des questions de respect de la vie privée par le biais de cette page d’aide. Vous pouvez également nous écrire à l’adresse : 1601 S. California Avenue, Palo Alto, CA 94304, États-Unis.

Programme TRUSTe. Facebook détient une licence certifiée du programme de respect de la vie privée TRUSTe Privacy Seal Program. Ceci signifie que notre politique et nos pratiques de respect de la vie privée ont été examinées par TRUSTe, une organisation indépendante spécialisée dans le contrôle des politiques et pratiques de sécurité et de respect de la vie privée, qui veille au respect des exigences strictes du programme. Cette politique de respect de la vie privée porte sur le site web www.facebook.com. Le programme TRUSTe concerne uniquement les informations collectées par le présent site web et ne concerne aucune autre information, telle que les informations collectées par un logiciel téléchargé à partir de Facebook.

En cas de réclamations relatives à notre politique ou à nos pratiques, veuillez nous contacter sur cette page d’aide. Si notre réponse ne vous donne pas satisfaction, vous pouvez contacter TRUSTe.

Safe Harbor. Facebook adhère également au programme « Safe Harbor framework » proposé par le Département américain du Commerce et par l’Union européenne. Dans le cadre de notre participation à ce programme, nous avons convenu que TRUSTe assure la résolution des différends que vous pourriez avoir avec nous au sujet de nos politiques et pratiques. Pour consulter notre certification, allez sur le site web Safe Harbor du Département américain du Commerce.

Champ d’application. Cette politique de respect de la vie privée couvre tous les aspects de Facebook. Elle ne s’applique toutefois pas aux entités qui ne sont pas la propriété de Facebook ou sous son contrôle, y compris les applications et les sites web qui utilisent notre plate-forme. En utilisant ou en accédant à Facebook, vous vous engagez à respecter les pratiques de respect de la vie privée mentionnées ici.

Pas d’information provenant d’enfants de moins de 13 ans. Les enfants de moins de 13 ans ne doivent pas s’inscrire sur Facebook ni nous fournir d’informations personnelles les concernant. Si nous apprenons avoir recueilli de telles informations personnelles d’un enfant de moins de 13 ans, nous supprimerons ces informations dans les plus brefs délais. Si vous pensez avoir trouvé des informations provenant d’un enfant de moins de 13 ans, veuillez nous contacter par le biais de cette page d’aide.

Autorisation parentale. Nous recommandons vivement aux mineurs de 13 ans et plus de demander l’autorisation à leurs parents avant d’envoyer à quiconque des informations les concernant via Internet et encourageons les parents à sensibiliser leurs enfants aux pratiques d’utilisation d’internet en toute sécurité. Des informations sont à la disposition des parents sur cette page d’aide de Facebook pour les aider à discuter avec leurs enfants de l’utilisation d’Internet en toute sécurité.

2. Informations que nous recevons

Informations que vous nous fournissez :

Informations à votre sujet. Lors de votre inscription à Facebook, vous nous fournissez votre nom, votre adresse électronique, votre sexe et votre date de naissance. Au moment de votre inscription, vous pourrez contacter vos amis, vos établissements scolaires/universitaires et vos employeurs. Vous pourrez également ajouter une photo de vous. Dans certains cas, nous pouvons vous demander des informations supplémentaires, pour des raisons de sécurité ou pour vous fournir des services spécifiques. Une fois votre inscription terminée, vous pourrez fournir d’autres informations sur vous en vous connectant, par exemple, à la ville où vous résidez actuellement, à, votre ville d’origine, à votre famille, à vos relations, réseaux, activités, centres d’intérêts et à certains lieux. Vous pourrez également fournir des données personnelles vous concernant, comme vos opinions politiques et religieuses.

Contenu. L’une des principales raisons pour utiliser Facebook est l’envie de partager des informations avec d’autres personnes. Tel est le cas, par exemple, lorsque vous mettez à jour votre statut, téléchargez ou prenez une photo, téléchargez ou enregistrez une vidéo, partagez un lien, créez un évènement ou un groupe, déposez un commentaire, écrivez quelque chose sur le mur de quelqu’un, inscrivez un mot ou envoyez un message à quelqu’un. Si vous ne souhaitez pas que nous enregistrions les métadonnées associées aux contenus que vous partagez sur Facebook (telles que les photos), supprimez les métadonnées avant de télécharger le contenu.

Informations relatives aux transactions. Nous pouvons conserver les détails des transactions ou des paiements que vous effectuez sur Facebook. Si vous ne souhaitez pas que Facebook enregistre le numéro de compte à l’origine du paiement, vous pouvez le supprimer en accédant à la page relative aux paiements.

Informations concernant vos amis. Nous proposons des outils d’importation de contacts pour vous aider à télécharger les adresses de vos amis sur Facebook et à les trouver sur Facebook. Vous pourrez également inviter vos contacts qui ne possèdent pas de comptes sur Facebook à vous rejoindre. Si vous ne souhaitez pas que Facebook enregistre ces informations, consultez cette page d’aide. Si vous nous donnez votre mot de passe pour retrouver ces contacts, nous ne le conserverons pas une fois que vous aurez téléchargé les informations de vos contacts.

Informations collectées quand vous interagissez avec Facebook :

Informations d’activités sur site. Nous gardons la trace de certaines des actions que vous entreprenez sur Facebook, telles que l’ajout de connexions (y compris l’adhésion à un groupe ou l’ajout d’un ami), la création d’un album photos, l’envoi d’un cadeau ou d’un poke à un autre utilisateur, l’indication que vous « aimez » un message, votre présence à un évènement ou l’utilisation d’une application. Dans certains cas, vous effectuez également une action quand vous nous fournissez des informations ou des contenus. Par exemple, si vous partagez une vidéo, outre le stockage du contenu actuel que vous téléchargez, nous pouvons enregistrer le fait que vous l’ayez partagée.

Information sur le navigateur et le dispositif d’accès. Quand vous accédez à Facebook à partir d’un ordinateur, d’un téléphone portable ou de tout autre appareil, nous pouvons collecter, à partir de cet appareil, des informations sur le type de votre navigateur, votre lieu actuel et votre adresse IP ainsi que les pages que vous consultez.

Informations sur les cookies. Nous utilisons des cookies (petits morceaux de données stockés pendant un certain temps sur votre ordinateur, téléphone mobile ou autre appareil et qui nous aident à vous identifier) pour faciliter l’utilisation de Facebook, optimiser nos publicités et améliorer votre protection et celle de Facebook. Nous les utilisons par exemple pour enregistrer votre ID de connexion (mais jamais votre mot de passe) pour faciliter votre connexion lors de chacune de vos visites sur Facebook. Nous les utilisons également pour confirmer votre connexion à Facebook et pour savoir quand vous interagissez avec les applications et les sites web de la plate-forme de Facebook, avec nos widgets, nos boutons Partager et nos publicités. Vous pouvez supprimer ou bloquer des cookies en définissant les paramètres de votre navigateur, au risque parfois d’affecter votre capacité à utiliser Facebook.

Informations que nous recevons des tiers :

Plate-forme de Facebook. Nous ne sommes pas propriétaires et n’exploitons pas les applications que vous utilisez sur la plate-forme Facebook (telles que des jeux ou d’autres utilitaires). Lorsque vous vous connectez à une application ou un site web utilisable avec Facebook, nous recevons des informations de leur part, comme des informations concernant l’utilisation que vous en faites. Dans certains cas, pour pouvoir personnaliser le processus de connexion, nous pouvons recevoir une certaine quantité d’informations avant même que vous ne vous soyez connecté(e) à l’application ou au site web.

Informations provenant d’autres sites web. Nous pouvons créer des programmes en partenariat avec des annonceurs et d’autres sites web qui partageront des informations avec nous dans ce cadre :

- Nous pouvons demander aux annonceurs de nous indiquer la réaction des utilisateurs face aux publicités que nous leur avons montrées (et à titre de comparaison, comment d’autres utilisateurs, qui n’ont pas vu la publicité, ont agi sur leur site). Ce partage de données, communément appelé « suivi de conversion » nous aide à mesurer l’efficacité de nos publicités et à améliorer la qualité des publicités que vous voyez.

- Nous pouvons recevoir des informations sur le fait que vous ayez, ou non, regardé ou réagi à certaines publicités figurant sur d’autres sites afin de mesurer l’efficacité de ces publicités.

Dans le cas où nous recevons des données que nous ne possédons pas, nous les rendrons anonymes en l’espace de 180 jours, en cessant toute association de l’information avec un utilisateur en particulier. Si nous créons ces programmes, nous utiliserons les informations uniquement de la manière expliquée dans la rubrique susmentionnée « Utilisation de vos données personnelles ».

Informations provenant d’autres utilisateurs. Nous pouvons collecter des informations à votre sujet provenant d’autres utilisateurs de Facebook (quand un ami vous identifie sur une photo, une vidéo ou un lieu, fournit des détails sur votre amitié ou indique une relation avec vous).

3. Partage des informations sur Facebook.


Cette section explique le fonctionnement de vos paramètres de confidentialité et la façon dont vos informations sont partagées sur Facebook. Vérifiez toujours vos paramètres de confidentialité avant de partager des informations sur Facebook.

Nom et photo de profil. Facebook a été conçu pour vous aider à trouver facilement des personnes et à entrer en contact avec elles. C’est pour cette raison que votre nom et votre photo de profil ne sont pas soumis à des paramètres de confidentialité. Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée que les internautes puissent voir votre photo de profil, n’en ajoutez pas (ou supprimez-la). Vous pouvez également contrôler, en utilisant vos paramètres de recherche, qui peut vous trouver en effectuant une recherche sur Facebook ou sur un moteur de recherche.

Coordonnées. Vos paramètres de coordonnées vous permettent de contrôler qui peut vous contacter sur Facebook et qui peut avoir accès à vos coordonnées, telles que votre adresse électronique et vos numéros de téléphone. Nous vous rappelons qu’aucune des ces informations n’est obligatoire, à l’exception de votre adresse électronique. Par ailleurs, vous n’êtes pas obligé de la rendre accessible.

Information personnelle. Vos paramètres d’informations personnelles vous permettent de contrôler qui peut avoir accès à vos informations personnelles, comme vos opinions politiques et religieuses, si toutefois vous avez choisi de les indiquer. Nous vous recommandons d’appliquer le paramètre Amis et leurs amis à ces informations.

Mes publications. Vous pouvez appliquer un paramètre de confidentialité à chacune de vos publications sur Facebook. Qu’il s’agisse d’une photo que vous téléchargez ou de la mise à jour de votre statut, c’est vous qui contrôlez qui peut voir ce que vous publiez. L’icône représentant un verrou apparaît à côté de ce que vous publiez. Quand vous cliquez sur le verrou, un menu s’affiche et vous permet de choisir qui sera autorisé à voir votre publication. Si vous choisissez de ne pas sélectionner de paramètre quand vous publiez un contenu, le partage de ce contenu se fera conformément aux paramètres de confidentialité que vous avez définis pour l’option Mes publications.

Connexions. Facebook vous permet d’entrer en relation avec pratiquement toutes les personnes ou entités de votre choix (c’est ce que l’on appelle une connexion) : de vos amis à votre famille, en passant par la ville où vous résidez, sans oublier vos restaurants de prédilection ou les groupes de musiques et les films que vous aimez. Puisqu’une connexion implique d’être deux, vos paramètres de confidentialité contrôlent uniquement qui peut voir cette connexion sur votre page de profil. Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée que cette connexion soit accessible à tout le monde, n’établissez pas cette connexion (ou supprimez-la).

Sexe et date de naissance. En plus de votre nom et de votre adresse électronique, nous vous demandons de nous indiquer votre sexe et votre date de naissance au moment de votre inscription. Nous vous demandons votre date de naissance pour vérifier que vous avez plus de 13 ans et vous proposer des contenus et des publicités appropriés à votre âge. Votre date de naissance et votre sexe étant des données obligatoires, vous ne pouvez pas les supprimer. Cependant, vous pouvez modifier votre profil pour masquer la totalité des champs de données (ou certains d’entre eux) afin de les rendre invisibles pour les autres utilisateurs.

Autre. Quelques points spécifiques à noter :

- Certains de vos contenus partagés et certaines de vos actions apparaîtront sur les pages d’accueil de vos amis et sur les autres pages qu’ils consultent.

- Si un utilisateur de Facebook vous identifie sur une photo, une vidéo ou un endroit, vous pouvez supprimer cette identification. Pour contrôler qui peut voir sur votre profil que vous avez fait l’objet d’une identification, utilisez vos paramètres de confidentialité.

- Même après avoir supprimé des informations de votre profil ou avoir résilié votre compte, des copies de vos informations peuvent rester visibles à certains endroits, dans la mesure où elles ont été partagées avec d’autres utilisateurs, diffusées conformément à vos paramètres de confidentialité ou encore copiées ou enregistrées par d’autres utilisateurs.

- Vous comprendrez que les informations peuvent être partagées à nouveau ou copiées par d’autres utilisateurs.

- Certains types de communication que vous envoyez à d’autres utilisateurs ne peuvent être supprimés, tels que les messages.

- Si vous publiez des informations sur le profil d’un utilisateur ou commentez le message d’un autre utilisateur, cette information sera régie par les paramètres de confidentialité de l’autre utilisateur.

- Si vous utilisez une source externe pour publier des informations sur Facebook (telles qu’une application mobile ou un site de connexion), vous devez vérifier les paramètres de confidentialité pour ce message car ils sont définis par cette source externe.

Informations accessibles à « Tout le monde ». Les informations dont le paramètre est défini sur « Tout le monde » sont des informations publiques, au même titre que votre nom, votre photo de profil et vos connexions. Ces informations sont, par exemple, accessibles à tous les internautes (y compris ceux qui ne sont pas inscrits à Facebook) ; elles peuvent aussi être indexées par des moteurs de recherche tiers et être importées, exportées, diffusées et rediffusées par Facebook et par des tiers, sans restrictions de confidentialité. Ces informations peuvent également être associées à vous, y compris à votre nom et à votre photo de profil, même en dehors de Facebook, par exemple sur des moteurs de recherche ou lorsque vous visitez d’autres sites Internet. Les paramètres de confidentialité standard de certains types d’information que vous publiez sur Facebook sont définis sur « Tout le monde ». Vous pouvez consulter et modifier les paramètres standard dans vos paramètres de confidentialité. Si vous effacez un contenu destiné à « tout le monde » que vous avez publié sur Facebook, nous le supprimerons de votre profil Facebook, mais nous n’avons aucun contrôle sur son usage en dehors de Facebook.

Mineurs. Nous nous réservons le droit d’ajouter une protection supplémentaire pour les mineurs (en garantissant une utilisation appropriée à leur âge, par exemple) et de limiter la possibilité pour des adultes de les contacter ou de partager des contenus avec eux, même si cela peut restreindre l’utilisation de Facebook par les mineurs.

4. Informations que vous communiquez à des tiers.

Plate-forme de Facebook. Comme nous l’avons mentionné plus haut dans ce document, nous ne sommes ni propriétaires ni exploitants des applications ou sites web utilisables avec Facebook. Cela signifie que lorsque vous utilisez ces applications ou ces sites web, vous permettez à des entités autres que Facebook d’accéder aux informations que vous publiez sur Facebook. Avant de les autoriser à accéder à ces informations, nous leur demandons d’accepter des conditions limitant la façon dont ils peuvent utiliser ces informations (les clauses de la Section 9 de notre Déclaration des droits et responsabilités) et nous avons mis en place certaines mesures techniques permettant d’assurer qu’ils n’obtiennent que les informations dont ils ont besoin. Pour en savoir plus sur la plate-forme, consultez la page À propos de la plate-forme.

Connexion à une application ou un site web. Lorsque vous vous connectez à une application ou à un site web, elle ou il aura accès aux informations générales vous concernant. L’expression « Informations générales » désigne nom, photos de profil, sexe, identifiants d’utilisateur, connexions et contenus partagés (les vôtres et ceux de vos amis) avec le paramètre de confidentialité Tout le monde. Nous pouvons communiquer les informations concernant le lieu d’utilisation de votre ordinateur ou de l’appareil que vous utilisez, ainsi que votre âge, aux applications et sites web utilisables avec Facebook de façon à leur permettre d’utiliser certaines mesures de sécurité et de contrôler la diffusion de leur contenu. Si une application ou un site web requiert d’autres d’informations, votre autorisation sera nécessaire.

Nous mettons à votre disposition des outils de contrôle du partage de vos informations avec les applications et sites web qui utilisent la plate-forme. Par exemple, vous pouvez bloquer certaines applications par l’intermédiaire paramètres d’applications ou de la page À propos de l’application. Vous pouvez également utiliser vos paramètres de confidentialité pour définir quelles informations seront accessibles à « Tout le monde ».

Vous devriez toujours consulter les conditions d’utilisation des applications ou sites web tiers pour vous assurer que vous êtes en accord avec leur manière d’utiliser les informations que vous partagez avec eux. Nous ne pouvons pas garantir qu’ils suivent les règles que nous avons mises en place. Si vous pensez qu’une application ou un site web enfreint nos règlements, vous devriez le signaler par l’intermédiaire de cette page d’aide pour nous permettre de prendre les mesures nécessaires.

Lorsque vos amis utilisent la plate-forme Facebook. Si l’un de vos amis se connecte à une application ou à un site web, cette application ou ce site pourra connaître votre nom, votre photo de profil, votre sexe, votre ID utilisateur et accéder à toutes les informations que vous avez partagées avec « Tout le monde ». Cette application ou ce site aura également accès à vos connexions mais ne pourra pas accéder à votre liste d’amis. Si vous vous êtes déjà connecté à (ou possédez un compte différent sur) ce site web ou cette application, vous pourrez également avoir accès à votre ami via cette application ou ce site web. Si cette application ou ce site web veut accéder à d’autres de vos contenus ou informations (y compris votre liste d’amis), vos amis devront leur accorder une autorisation expresse. Si l’un de vos amis donne son autorisation à l’application ou au site web, celle-ci ou celui-ci pourra, en général, uniquement accéder aux informations vous concernant et aux contenus déjà accessibles à vos amis. En outre, l’application ou le site web en question ne pourra utiliser ce contenu et ces informations qu’en rapport avec cet ami particulier. Par exemple, si l’un de vos amis autorise une application à accéder à une photo que vous n’avez partagée qu’avec vos amis, cette application pourrait autoriser vos amis à visualiser ou à imprimer cette photo, mais elle ne pourra pas rendre cette photo accessible à d’autres personnes.

Nous mettons à votre disposition un certain nombre d’outils pour contrôler les informations que vous partagez quand l’un de vos amis se connecte à une application ou à un site web. Vous pouvez, par exemple, utiliser vos paramètres de confidentialité de l’application pour limiter les informations que vos amis peuvent mettre à la disposition des applications et sites web. Vous pouvez aussi bloquer des applications et sites web particuliers pour les empêcher d’accéder à vos informations. Vous pouvez utiliser vos paramètres de confidentialité pour choisir les amis qui auront accès à vos informations ou définir quelles informations vous souhaitez rendre accessibles à « Tout le monde ». Vous pouvez également supprimer un ami si vous n’aimez pas sa façon d’utiliser vos informations.

Applications et sites web tiers pré-approuvés. Pour pouvoir vous offrir une expérience sociale utile de Facebook, nous devons occasionnellement fournir des Informations générales à propos de vous à des sites web et à des applications pré-approuvés qui utilisent notre plate-forme avant même que ne vous vous y connectiez formellement. De même, si l’un de vos amis visite un site web ou une application pré-approuvés, ceux-ci recevront des informations générales sur vous que votre ami et vous-même puissiez vous connecter à ce site web (si vous possédez également un compte sur ce site web). Dans ce cas, nous soumettons ces sites web et applications à un processus d’autorisation et concluons des accords distincts destinés à assurer la confidentialité de vos informations. Par exemple, ces accords contiennent des dispositions relatives à l’accès et à la suppression des Informations générales vous concernant, ainsi que la possibilité de refuser le service qui vous est proposé. Vous pouvez également supprimer tout site web ou application pré-approuvé que vous avez visité ici ou bloquer tous les sites web ou applications pré-approuvés de sorte qu’ils n’accèdent pas à vos informations générales lorsque vous les visitez. De plus, si vous vous déconnectez de Facebook avant de visiter une application ou un site web pré-approuvé, ceux-ci ne pourront pas accéder à vos informations. Vous pouvez consulter la liste exhaustive des sites web pré-approuvés sur la page À propos de la plate-forme.

Exportation d’informations. Vous (et ceux à qui vous rendez vos informations accessibles) pouvez utiliser des outils tels que les fils RSS, les carnets d’adresses des téléphones portables ou les fonctions copier et coller pour capturer, exporter (et, dans certains cas, importer) des informations de Facebook, y compris vos informations et les informations vous concernant. Par exemple, si vous partagez votre numéro de téléphone avec vos amis, ils peuvent utiliser des applications créées par des tiers pour synchroniser ces informations avec le carnet d’adresses de leur téléphone portable.

Publicités. Parfois, les annonceurs qui présentent des publicités sur Facebook utilisent des méthodes technologiques pour mesurer l’efficacité de leurs publicités et pour personnaliser le contenu publicitaire. Vous pouvez désactiver les cookies placés par un grand nombre de ces annonceurs ici. Vous pouvez également utiliser les paramètres de votre navigateur concernant les cookies pour limiter ou prévenir le placement de cookies par des réseaux publicitaires.

Liens. En cliquant sur les liens figurant sur Facebook, vous pouvez quitter notre site. Facebook n’est en aucun cas responsable des pratiques de confidentialité des autres sites et vous encourage à lire leur politique de respect de la vie privée.

5. Utilisation de vos données personnelles

Nous collectons des informations sur vous afin de vous proposer une expérience Facebook sécurisée, optimisée et personnalisée. Voilà comment nous procédons pour :

Gérer le service. Les informations que nous recueillons nous permettent de vous offrir un service et des fonctions personnalisées, d’évaluer et d’améliorer ce service et ces fonctions et de vous proposer une assistance client appropriée. Nous utilisons ces informations pour prévenir les activités illicites éventuelles et faire respecter notre Déclaration des droits et des responsabilités. Nous utilisons également de nombreux systèmes technologiques pour détecter et répondre aux activités et affichages de contenu anormaux dans le but d’empêcher tout abus, tel que le spam. Ces efforts entraînent parfois la suspension ou l’interruption temporaire ou permanente de certaines fonctions pour certains utilisateurs.

Vous contacter. Nous pouvons vous envoyer de temps en temps des annonces relatives aux services. Vous pouvez désactiver toutes les communications, à l’exception des mises à jour essentielles, par l’intermédiaire de la page Notifications de votre compte. Nous pouvons inclure des contenus que vous voyez sur Facebook dans les courriers électroniques que nous vous envoyons.

Vous proposer des publicités personnalisées. Nous ne partageons pas vos informations personnelles avec les annonceurs sans votre autorisation. (Par exemple, nous considérons qu’il s’agit d’une autorisation si vous nous demandez de fournir votre adresse de livraison à un annonceur pour recevoir un échantillon gratuit.) Nous autorisons les annonceurs à choisir les caractéristiques des utilisateurs qui verront leur publicité et nous pouvons être amenés à utiliser tout attribut non personnellement identifiable que nous avons recueilli (notamment les informations que vous avez décidé de ne pas montrer aux autres utilisateurs, telles que votre année de naissance ou d’autres informations ou préférences de nature sensible) pour cibler le public approprié. Par exemple, nous pouvons utiliser votre intérêt pour le football afin d’afficher des publicités sur des équipements de football, mais nous ne communiquons pas votre nom à l’annonceur. Vous pouvez visualiser les critères que les annonceurs peuvent sélectionner en allant sur notre page Publicité. Même si nous ne partageons pas vos données personnelles avec les annonceurs sans votre autorisation, quand vous cliquez sur ou interagissez avec une publicité, l’annonceur peut envoyer un cookie sur votre navigateur et noter qu’il répond aux critères qu’ils ont sélectionnés.

Proposer des publicités sociales. Occasionnellement, nous associons des publicités aux informations pertinentes dont nous disposons sur vous et vos amis afin de proposer des publicités plus intéressantes et sur mesure. Par exemple, si vous vous connectez à la page de votre groupe de musique favori, nous pouvons afficher votre nom et la photo de votre profil à côté de la publicité sur cette page, qui sera visualisée par vos amis. Nous partageons uniquement les informations personnellement identifiables et visibles dans la publicité sociale avec les amis qui peuvent voir cette publicité. Vous pouvez désactiver l’utilisation de vos informations dans les publicités sociales par l’intermédiaire de cette page d’aide.

Compléter votre profil. Nous pouvons utiliser les informations personnelles que nous avons recueillies sur vous par l’intermédiaire d’autres utilisateurs Facebook afin de compléter votre profil (notamment lorsque vous êtes désigné sur une photo ou mentionné dans une mise à jour de statut). Dans ce genre de situation, nous vous donnons généralement la possibilité de supprimer le contenu (par exemple, en vous autorisant à supprimer une identification de vous sur une photo) ou de limiter sa visibilité sur votre profil.

Soumettre des suggestions. Nous utilisons les informations de votre profil, les adresses que vous avez importées via notre outil de recherche de contacts et toute autre information pertinente, pour vous aider à contacter vos amis, notamment en vous faisant des suggestions ainsi qu’aux autres utilisateurs avec lesquels vous pouvez prendre contact sur Facebook. Par exemple, si un utilisateur de Facebook importe la même adresse électronique que vous, nous pourrons vous suggérer d’entrer en contact avec lui. Si vous souhaitez restreindre votre visibilité dans les suggestions que nous faisons aux autres utilisateurs, vous pouvez régler le paramètre de confidentialité de visibilité via une recherche, en indiquant que vous acceptez d’être visible dans nos suggestions uniquement si vous avez choisi d’être visible dans les listes de recherche publiques. Vous pouvez également bloquer des utilisateurs spécifiques pour éviter que Facebook vous les suggère et que vous leur soyez suggéré.

Aider vos amis à vous trouver. Nous autorisons les utilisateurs de Facebook à utiliser les coordonnées auxquelles vous leur avez donné accès, par exemple votre adresse électronique, pour vous retrouver, y compris via l’outil d’importation et de recherche de contacts. Vous pouvez empêcher les utilisateurs d’utiliser votre adresse électronique pour vous retrouver dans vos paramètres de recherche.

Logiciel à télécharger. Certains applets et certaines applications logicielles téléchargeables que nous vous proposons, notamment la barre d’outils de notre navigateur et le programme de téléchargement de photos, nous transmettent des données. Nous n’effectuerons pas de déclaration formelle si nous estimons que la collecte et l’utilisation d’informations sont la finalité évidente de l’application, comme la réception de photos quand vous utilisez notre programme de téléchargement de photos. Si, à notre avis, il n’est pas clair que nous collectons et utilisons de telles informations, nous vous en informerons dès votre première transmission d’informations afin que vous puissiez décider de continuer à utiliser cette fonction ou non.

Comptes de commémoration. Si nous sommes informés du décès d’un utilisateur, nous pouvons conserver son compte à titre commémoratif. Dans ce cas, nous limitons l’accès du profil aux amis confirmés et autorisons les amis et membres de la famille à écrire sur le mur du défunt en souvenir. Nous pouvons fermer un compte si nous en recevons la demande formelle d’un proche de l’utilisateur ou toute autre demande légale justifiée.

6. Partage des informations

Facebook a été conçu pour faciliter l’échange d’informations avec vos amis ainsi qu’avec les personnes de votre communauté, tout en vous fournissant des paramètres de confidentialité que vous pouvez définir pour empêcher d’autres utilisateurs d’accéder à vos informations. Nous partageons vos informations personnelles avec des tiers quand nous estimons que vous autorisez ce partage et qu’il est dans la limite du raisonnable, nécessaire pour offrir nos services ou lorsque ce partage est requis par la loi. Par exemple :

Quand vous effectuez un paiement. Lorsque vous effectuez des transactions avec d’autres personnes ou que vous effectuez des paiements sur Facebook, nous partagerons les informations de transaction nécessaires à l’achèvement de la transaction uniquement avec les tiers indispensables à la réalisation de la transaction. Nous exigerons de ces tiers qu’ils respectent la confidentialité des vos informations.

Quand vous invitez un ami à vous rejoindre. Quand vous nous demandez d’inviter un ami à rejoindre Facebook, nous lui enverrons un message de votre part en utilisant votre nom. Cette invitation peut également contenir des informations à propos d’autres utilisateurs que votre ami est susceptible de connaître. Nous pouvons également lui envoyer jusqu’à deux rappels en votre nom. Vous pouvez savoir qui a accepté vos invitations, envoyer des rappels et supprimer les adresses électroniques de vos amis sur la page de l’historique des invitations. Si l’un de vos amis ne souhaite pas que nous conservions ses informations, nous les supprimerons également à sa demande, qu’il peut effectuer sur cette page d’aide.

Quand vous choisissez de communiquer vos informations aux annonceurs. Vous pouvez choisir de communiquer vos informations aux annonceurs ou aux fournisseurs de commerce électronique qui ne sont pas associés à Facebook par le biais d’offres sur site. Vous avez toute latitude pour le faire et nous ne transmettrons vos informations à ces annonceurs qu’avec votre autorisation.

Aider vos amis à vous trouver. Par défaut, certaines informations indiquées dans votre profil sont disponibles dans les résultats de recherche sur Facebook pour aider vos amis à vous trouver. Toutefois, vous pouvez contrôler les personnes qui peuvent consulter certaines de ces informations, ainsi que celles qui peuvent vous trouver via des recherches, en définissant vos paramètres de confidentialité. Nous travaillons également en partenariat avec des prestataires de services de messagerie et de messagerie instantanée afin d’aider leurs utilisateurs à identifier les utilisateurs Facebook dans leurs contacts, afin qu’ils puissent promouvoir Facebook auprès des autres utilisateurs.

Accès des moteurs de recherche aux informations publiquement disponibles. En règle générale, nous limitons l’accès des moteurs de recherche à notre site. Nous les autorisons à accéder aux informations définies sur « Tout le monde » (ainsi qu’à votre nom et votre à photo de profil) ainsi qu’à vos informations de profil visibles par tout le monde. Vous pouvez modifier la visibilité de certaines de vos informations de profil en utilisant vos paramètres de confidentialité. Vous pouvez également empêcher les moteurs de recherche d’indexer votre profil en définissant vos paramètres de recherche.

Améliorer ou promouvoir notre service. Nous partageons parfois des informations agrégées avec des tiers afin d’améliorer ou de promouvoir notre service. Mais nous le faisons de manière à ce qu’aucun utilisateur individuel ne puisse être identifié ou relié à toute information ou action spécifique.

Vous fournir des services. Nous pouvons parfois communiquer des informations aux prestataires qui nous aident à fournir les services que nous vous proposons. En particulier, nous pouvons faire appel à des tiers pour l’hébergement de notre site Web, pour l’envoi des mises à jour de Facebook par courrier électronique, pour le nettoyage d’informations redondantes de nos listes d’utilisateurs, pour la gestion des paiements ou encore pour fournir des résultats de recherche ou des liens (y compris les liens sponsorisés). Ces prestataires peuvent avoir temporairement accès à vos données personnelles, pendant une durée limitée. Dans ce cas, nous prenons des dispositions contractuelles et techniques raisonnables, afin de limiter l’utilisation qui est faite de ces données aux seuls besoins de fournir le service.

Passer une annonce pour nos services. Nous pouvons faire appel à des annonceurs extérieurs à Facebook pour afficher des publicités faisant la promotion de nos services. Nous pouvons leur demander de créer des publicités basées sur la présence d’un cookie, mais dans ce cas-là, nous ne partagerons aucune autre information avec les annonceurs.

Offrir des services conjoints. Nous pouvons proposer des services conjointement avec d’autres sociétés, telles que le service de petites annonces sur Facebook Marketplace. Si vous utilisez ces services, nous sommes en droit de partager vos informations dans le cadre de ce service. Toutefois, nous identifierons le partenaire et vous présenterons la politique de respect de la vie privée du fournisseur de services conjoint avant que vous n’utilisiez le service.

Répondre à des requêtes judiciaires et éviter tout risque de dommage. Nous pouvons être amenés à fournir des informations suite à une assignation à comparaître, à une injonction du tribunal ou toute autre demande (y compris des affaires civiles et criminelles) si nous avons toute raison de penser que la réponse est requise par la loi. Cela peut inclure le respect des requêtes provenant de juridictions en dehors des États-Unis, lorsque nous avons toutes les raisons de penser que la réponse est requise par la loi en vertu des lois locales de cette juridiction, qui s’appliquent aux utilisateurs dépendant de cette juridiction et qui sont conformes aux normes internationales communes. Nous pouvons également être amenés à partager des informations quand nous estimons qu’elles sont nécessaires pour empêcher la fraude ou toute autre activité illicite, pour prévenir tout préjudice corporel imminent ou protéger nos intérêts et vos intérêts contre les personnes qui ne respectent pas notre Déclaration des droits et des responsabilités. Ceci peut inclure le partage d’informations avec d’autres sociétés, juristes, tribunaux ou toute autre entité gouvernementale.

Transfert en cas de vente ou de changement de propriétaire. Si le propriétaire de tout ou partie de Facebook venait à changer, vos informations pourraient être transférées au nouveau propriétaire pour que le site puisse continuer à être exploité. Le cas échéant, vos informations utilisateur resteront soumises aux engagements pris dans toute politique de respect de la vie privée préexistante.

7. Modification ou suppression de vos informations

Modification de votre profil. Vous pouvez modifier ou supprimer les informations de votre profil à tout moment à partir de la page de votre profil, en cliquant sur Modifier mon profil. Les informations seront mises à jour immédiatement.

Suppression des contacts téléchargés. Si vous utilisez notre outil de recherche de contacts pour télécharger des adresses, vous avez la possibilité de supprimer ultérieurement la liste sur cette page d’aide. Vous pouvez supprimer les adresses électroniques des amis que vous avez invités à rejoindre Facebook.

Désactivation ou résiliation de votre compte. Si vous ne souhaitez plus utiliser votre compte, vous pouvez le désactiver ou le supprimer. Quand vous désactivez un compte, il ne pourra plus être consulté par aucun utilisateur, mais il ne sera pas supprimé. Nous conservons les informations de votre profil (connexions, photos, etc.) au cas où vous décideriez de réactiver votre compte ultérieurement. De nombreux utilisateurs désactivent leur compte temporairement et nous demandent par conséquent de conserver leurs informations jusqu’à leur retour sur Facebook. Vous pouvez à tout moment réactiver votre compte et restaurer votre profil dans sa totalité. Lorsque vous résiliez un compte, il est supprimé de façon permanente de Facebook. Vous devez résilier votre compte uniquement si vous êtes certain de ne plus vouloir le réactiver. Vous pouvez désactiver votre compte sur la page Paramètres du compte ou le supprimer sur cette page d’aide.

Restrictions relatives à la suppression. Même après avoir supprimé des informations de votre profil ou avoir résilié votre compte, des copies de vos informations peuvent rester visibles dans la mesure où elles ont été partagées avec d’autres utilisateurs, diffusées conformément à vos paramètres de confidentialité ou encore copiées ou enregistrées par d’autres utilisateurs. Toutefois, votre nom ne sera plus associé à cette information sur Facebook. (Par exemple, si vous publiez quelque chose sur le profil d’un autre utilisateur et que vous supprimez votre compte, cette publication est conservée, mais elle sera attribuée à un « utilisateur Facebook anonyme ».) De plus, nous pouvons être amenés à conserver certaines informations pour prévenir l’usurpation d’identité ou toute autre mauvaise conduite, même si une résiliation a été demandée. Si vous avez autorisé des applications ou des sites web à accéder à vos informations, ils pourront conserver vos informations conformément à leurs conditions d’utilisation et à leur politique de respect de la vie privée. Cependant, ils ne pourront plus accéder à vos informations par notre plate-forme après votre déconnexion de ces applications ou sites web.

Copies de sauvegarde. Nous conservons des copies de sauvegarde des informations supprimées pendant 90 jours maximum, mais elles ne peuvent pas être consultées par des tiers.

Informations sur les contacts qui n’utilisent pas Facebook. Si un utilisateur nous fournit votre adresse électronique et que vous n’utilisez pas Facebook, vous pouvez nous demander de la supprimer en allant sur cette page d’aide. Toutefois, cette demande s’applique uniquement aux adresses dont nous disposons au moment de la requête et non à celles que les utilisateurs sont susceptibles de nous fournir ultérieurement.

8. Protection de vos informations


Facebook prend toutes les précautions appropriées pour protéger vos informations, mais vous devez nous aider. Pour obtenir des informations détaillées sur la sécurité du site Facebook, consultez la page Sécurité de Facebook.

Précautions prises pour sécuriser vos informations. Les informations de votre compte sont conservées sur un serveur sécurisé par un pare-feu. Lorsque vous saisissez des informations sensibles (telles qu’un numéro de carte de crédit ou votre mot de passe), nous cryptons ces informations en utilisant la technologie Secure Socket Layer (SSL). Nous prenons également des mesures sociales et automatiques pour améliorer la sécurité, telles que l’analyse du comportement des comptes pour prévenir les comportements frauduleux ou anormaux, afin de limiter l’utilisation des fonctions du site lorsque des signes d’abus sont détectés, de supprimer du contenu inapproprié ou des liens vers du contenu illicite et de suspendre ou de désactiver des comptes en cas de non-respect de notre Déclaration des droits et des responsabilités.

Risques inhérents au partage d’informations. Bien que nous vous permettions de définir des options de confidentialité visant à limiter l’accès à vos données, il n’existe aucun système de sécurité parfait ou infaillible. Nous ne sommes pas en mesure de contrôler les actions d’autres d’utilisateurs avec lesquels vous avez décidé de partager vos informations. Nous ne pouvons donc en aucun cas garantir que vos informations seront vues uniquement par des personnes autorisées. Nous ne pouvons pas vous assurer non plus que les informations que vous partagez sur Facebook ne deviendront pas publiques. Nous ne sommes en aucun cas responsables du non-respect par un tiers des paramètres de confidentialité ou des mesures de sécurité en vigueur sur Facebook. Vous pouvez réduire ces risques en utilisant des pratiques de sécurité de bon sens telles que la définition d’un mot de passe difficile, l’utilisation de différents mots de passe pour différents services et l’utilisation d’un logiciel antivirus à jour.

Rapport d’infractions. Nous vous conseillons de nous transmettre un rapport pour toute infraction à la sécurité par l’intermédiaire de cette page d’aide.

9. Autres conditions

Modifications. Nous nous réservons le droit de modifier notre politique de respect de la vie privée conformément aux procédures exposées dans la Déclaration des droits et des responsabilités de Facebook. Sauf indication contraire, notre politique actuelle de respect de la vie privée s’applique à tous les renseignements que nous avons sur vous et votre compte. Si nous apportons des modifications à notre politique de respect de la vie privée, nous vous en informerons par publication ici et à la page Gouvernance du site Facebook. Pour vous assurer de recevoir directement tous les avis, vous pouvez devenir fan de la page Gouvernance du site Facebook.

Autorisation de collecte d’informations et de traitement aux États-Unis. En utilisant Facebook, vous acceptez que vos données personnelles soient transférées et traitées aux États-Unis.

Terminologie. « Nous », « nos », « notre », « plate-forme » et « Facebook » ont la même signification que dans notre Déclaration des droits et des responsabilités. Les termes « information » et « contenu » sont plus génériques et plus interchangeables ici que dans notre Déclaration des droits et des responsabilités, sauf limitation contraire d’après le contexte.

Quelques liens utiles

Déclaration des droits et responsabilités
Gouvernance du site Facebook
Paramètres des applications
Paramètres de confidentialité
Page de notifications
Page d’aide liée aux plaintes concernant nos règlements et pratiques
Page d’aide pour signaler un compte utilisé par un mineur de moins de 13 ans
Page d’aide contenant des informations destinées aux parents
Supprimer un compte
Signaler le compte d’un défunt
Signaler un imposteur
Signaler le contenu en infraction
Signaler un compte utilisé à l’insu du titulaire
Demander la suppression de données
Retirer des contacts de l’outil de recherche d’amis
Signaler et bloquer des applications de tiers
Les applications de tiers et leur accès aux données

Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Tiens tiens tiens...

Vous tentez de noyer le poisson, aux abonnés absents.
Vous n'avez pas pris en compte ce que je vous disais précédemment, vous continuez à polariser sur la non-vigilance des internautes, sans vous attarder une nouvelle fois sur ce que veulent véritablement dire les propos surlignés en rouge.
Cette mansuétude vis-à-vis de cette institution qu'est devenu Facebook sur la toile me surprend, vous ne m'aviez pas habitué à cela dans vos précédents commentaires sur d'autres sujets.
C'est curieux.
Par aux abonnés absents

Re: Tiens tiens tiens...

Je ne noie rien du tout. Je dis que les gens sont suffisamment informés pour prendre des décisions tous seuls, comme des grands, en ce qui concerne l'internet en général. Vous croyez vraiment que FB soit le seul a "faire un peu ce qu'il veut avec nos données" ? Ce serait naïf de votre part. Et si on commence à y regarder de trop près, eh bien, on résilie nos abonnements chez nos fournisseurs d'accès et on revient à la chandelle.

Fin de la discussion.
Par Fan de canard (ex-@sinaute septembre 2007 -> décembre 2015)

Re: Tiens tiens tiens...

Je dis que vous noyez le poisson, car vous copiez-collez 3 kilomètres de pavé indigeste de réglementation de Facebook, et a fortiori maintenant que, sous prétexte que d'autres le font, c'est devenu normal, et que si l'on n'est pas content, on "revient à la chandelle".

Moi, j'ai pris soin de surligner tout ce qui contredit ce que vous disiez au départ - les gens ne font pas gaffe à ce qu'ils écrivent dans leurs données, car ils considèrent à juste titre que les données personnelles, elles sont personnelles. Ils savent aussi que c'est l'essence même de ce type de site de les faire partager avec les "amis" et autres autorisés dans le profil.
Ce sont les fuites que s'autorise ouvertement Facebook que vous prenez à la légère, c'est bien évidemment votre droit, ainsi que celui de minimiser la portée des conséquences possibles de la libre diffusion des données devenues impersonnelles des utilisateurs. Un employeur tombe sur des données d'un de ses salariés après recherche de sa part, grâce à d'autres qui sont payés pour le faire et qui connaissent bien leur boulot pour parvenir à leurs fins (je sais de quoi je parle, a.a.a., de par ma profession), et le tour est joué, il a accès à des infos qui n'auraient jamais dû quitter le cercle Facebook.

Selon votre logique, les lois Hadopi/Loppsi/Edvige ne doivent pas vous poser de problème, puisque tout est "open" sur la toile, même que sinon ben on n'est qu'un passéiste rétrograde qui refuse le progrès ?
(c'est ce que vous dites d'une autre manière).

Je n'ai jamais prétendu, du reste, que je croyais que Facebook était le seul à faire ce qu'il veut avec les données de leurs utilisateurs (c'est bien de le reconnaitre, en même temps pas le choix, c'est écrit noir sur blanc). C'est avec ce genre de question/réponse que vous fabriquez à des fins de rhétorique, que je suis maintenant persuadé que vous voulez noyer le poisson; pour une raison que j'ignore.
Même si vous le démentez une nouvelle fois, sachez que celui qui veut le faire, opérera de la même manière que vous le faites ci-dessus.

Enfin, je n'escompte pas de réponse, j'ai noté votre "fin de la discussion ", qui est souvent très pratique dans nombre de situations épineuses.
Je respecte votre choix.
Ayant le droit de précision et d'argumenter à loisir, je l'utilise néanmoins.
Comme à chaque fois que je l'estime nécessaire.

Bonne soirée, a.a.a.
Par pow wow

Re: Tiens tiens tiens...

Chouette, misfit a copié-collé les 200 premiers chapitres de la Bible, dès que j'ai six mois de libre je lis, c'est promis.
Par charlie.lapared

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Fesse-bouc, ça va 5 mn : c'est mon point de vue.

J'aimerais attirer vos attentions sur ce fait divers dont aucun media (à part RTL) n'a parlé :
1 vigile maghrébin se fait agresser... no reaction démédia
Par JREM

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Citation:
J'aimerais attirer vos attentions sur ce fait divers dont aucun media (à part RTL) n'a parlé :


C'était en boucle sur LCI hier toute l'après midi.
Et en soirée on a donné le résultat de l'autopsie sur cette même chaîne.

"vigile bobigny" donne 79 occurrences sur google actualités.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12:55 le 02/04/2010 par JREM.
Par Tiphaine

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Bon, rien à voir avec Olga sur fessebouc [blogsimages.skynet.be], mais vous pourriez revenir sur cette histoire de Bolloré qui prend des parts d'@si ?
C'est quoi ce "truc" ?!
Bolloré pour moi c'est le yatch des vacances post-élections-présidentielles de $arko [www.bakchich.info]
Ce qui ne me dit rien qui vaille...
Alors ? Pourquoi Bolloré ?!!!
Par aux abonnés absents

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Tiphaine ! vous vous êtes endormi(e) le 31 mars et réveillé(e) le 2 avril ? ;)
Par Tiphaine

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Ah ?
Dois-je comprendre que c'était un "poisson d'avril" ?
Ce à quoi je n'ai absolument pas pensé ayant bien d'autres soucis en têtes ?
Ca fait d'ailleurs bien des années que je n'ai pas la tête aux poissons d'avril...
Je réalise seulement maintenant que c'est passé, que c'était le jour des poissons hier.
Si c'est bien un poisson ça me rassure...
Par bysonne

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Et moi qui me disais que c'était suffisamment gros pour qu'il n'y ait pas de doute sur le poisson, j'ai même failli écrire à Gilles Klein de nous pêcher des poissons un peu plus subtiles pour qu'on rigole un peu avec tous ceux qui ne l'aurait pas vu arriver ... le poisson. Et d'entamer une polémique, Une, une de plus. :o)
Par Plic Ploc

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Excuse-moi Daniel (déjà si j'te tutoies, tu m'parais proche mais si non mais vazy pour), ça me fait grave mal au cul quand j'vois machin Hugues présenter une soit-disante émission critique du monde des médias et de la TV, (bon tes déboires avec Bourdieu ne m'on pas montré le meilleur de toi-même), mais PUTAIN, quelle honte cette émission ! Maachin Hugues n'est bon qu'à suc*bip* des qu*bip* de ses invités, franchement le pouvoir a de beaux jours devant lui...

Anyway!

Continuez un maximum vos émissions, jusqu'à ce que mort s'en suive, sinon on est tous marron...

De plus est, en ce moment vous avez de quoi faire, avec ces bouffons de guignols qui nous font marrer (ou pas) tous les jours, relisez la BD (ou revoyez le film) V pour Vendetta, on y va à coups sûr, à la sauce 84, ou à la sauce blanche, selon les goûts.
Par Plic Ploc

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Et pourquoi pas négationner - voire renégocier - certains propos de gens comme Finkielkraut, Arthur, B Henri-Levy, etc. tout ça parce que ces gens sont juifs, zut à la fin, c'est pas parce qu'on dénigre les propos de quelqu'un qu'on est forcement racistes ou antisémites ? c'est un vrai débat d'actualité. Après je me trompe certainement, même si moi-même le suis... Pourquoi il n'y aurait que moi à me foutre de la gueule de mes semblables , alors qu'on est tous des êtres humains ?... Donc des Jésus, donc des Judas..............
Par Sybille Hirondelle

Internet l'antre du Mal

La façon continuelle qu'ont les grandes chaînes de télé de diaboliser internet me semble tout à fait digne d'intérêt.
Sur le sujet, peut-être pourriez-vous parler de l'émission de Pujadas "Les infiltrés" sur la pédophilie,
j'ai été fascinée par les gros titres qui tournaient sur le plateau pendant le débat (de mémoire, "400 000 prédateurs sexuels sur internet", ce qui ne veut rien dire, ainsi que "67% des enfants vont seuls sur internet", ce qui ne veut pas dire grand chose non plus, définissez "enfant").
Et j'ai adoré Valérie Pécresse ouvrant le débat avec un retentissant "désormais, le danger est DANS la chambre de nos enfants !"

À chaque fois que je revois ma grand-mère (qui lit ses mails mais n'arrive pas à se mettre à @si) la télévision lui a fourré de nouvelles horreurs dans la tête sur internet, antre du mal, repère du démon, fabrique à délinquance et annexe du crime. D'où peut-être le fait qu'elle n'arrive pas à se mettre à @si :)


Ah, et puisqu'on parle de Facebook (et merci d'en parler, je trouve qu'il y a plein de choses à en dire) j'invite tous les asinautes qui ont du temps à perdre à faire une plongée dans l'antre du Facebook raciste et homophobe. C'est simplissime, il suffit de partir de la page du Front National et de se laisser porter de fan en groupe, de groupe en fan. On arrive très vite sur des propos complètement illégaux, mais qui (après lecture incrédule des règles d'utilisation) ne sont pas interdits sur Facebook. Peut-être suis-je naïve, mais j'ai été surprise et intéressée de découvrir que le racisme et l'homophobie pouvaient être assumés ainsi ouvertement par des gens sous leur vrai nom et leur vrai visage.
Par Elise Benoist

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

En tout cas, mes élèves passent toutes leurs soirées sur facebook (les blogs c'est fini), y insultent, entre autre, les profs, et surtout ne font pas leur travail avant. C'est à dire qu'ils n'ont pas tous 16 de moyenne loin de là (ça tourne autour de 8 je dirais, pas comme une certaine Olga) et les parents les laissent aller sur internet avant même qu'ils fassent leurs devoirs, ce qui est vraiment préjudiciable, n'est-il pas? Pour moi, c'est là qu'est le problème, avant même les quelconques débilités racontées sur internet et dont les élèves n'ont pas conscience des implications légales (rapport à un conseil de discipline récent).
Dans mon établissement aussi, il y a une sensibilisation aux dangers d'internet et je vois comment les élèves découvrent des trucs élémentaires (du genre on n'accepte pas de bonbons d'un étranger...) alors qu'ils passent leurs soirées dessus, c'est impressionnant!
Par lillustrateur.com

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Excellent billet de DS.
Par docteurduchmoll.com

Re: Et si on créait un groupe pour déstresser Emmanuel Chain à propos de Fessebouque ?

Olga a bien raison ; les groupes où l'on s'inscrit pour le titre et où on ne retourne plus jamais, c'est le plus drôle. Tiens, je vais en créer un de ce pas : Attention à mon ex qui pratique le serial killing en vacances.
Désolé, seuls les utilisateurs connectés peuvent envoyer des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour se connecter

Remonter en haut de page