Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

Quatre ans après, tentative de bilan

enquête Par Vincent Coquaz publié dans le dossier : Presse en ligne ch. modèle (s) discuté depuis 08:35 le 08/11/2014

Et revoilà la tablette. Un an après les premiers journaux 100% tablette française (Ouest France, Rue89) et quelques semaines avant avant le lancement des éditions du Monde ou de L'Obs, le sauvetage de la presse tant espéré tarde à venir. Alors que le rédacteur en chef du JDD.fr consacre un livre au sujet, premier bilan des projets (et de quelques échecs) français.

Janvier 2010 : Steve Jobs annonce la création de l’iPad et dans la foulée, toute la presse papier se demande s’il ne vient pas du même coup de la sauver. Presque cinq ans plus tard, les journaux… se posent toujours la question. Plus en crise que jamais, la presse n’a pas été sauvée par les tablettes et certains, comme le sociologue des médias Jean-Marie Charon, avancent clairement qu’il faut cesser de croire au miracle. "Je ne crois plus à l’arrivée d’un support qui sauvera la presse. Ni à un support qui en chasserait un autre. La tablette n’est pas le papier de demain", avance-t-il...... > Lire l'intégralité du texte
Participations votées d'utilité publique sur ce sujet

Par Al Ceste

La tablette n'a pas (encore) sauvé la presse, mais Plenel veut sauver Bongo

On ne peut pas commenter sur le Vite dit consacré au conflit Plenel-Péan.

Dommage, car je pourrais dire que la majorité des commentateurs, dont certains ne sont pas des poulets du jour, s'étonne (pour rester poli) de voir Plenel-Arfi-Laske voler au secours de Bongo junior, qui de plus a envoyé un sbire ouvrir un blogue sur Médiapart.

[blogs.mediapart.fr]...
> Lire ici > Lire en contexte

Par Lea Andersteen

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

C'est pas très étonnant, en fait: ça permet de faire trois articles au lieu d'un! Avec un titre qui fait "buzz" et en avant le nombre de vues!

Dès que l'on comprend que sur un site gratuit, c'est vous la marchandise, soit en terme d'information personnelles / profil (au sens "Esprit Criminel" ^^) / nombre de vues, tout ce qui peut paraître étrange, surprenant, étonnant ou débile devient tout à fait clair et compréhensible.
Comme pour les politiciens: quand on comprends qu'ils servent un intérêt privé et non l'intérêt général, même Hollande parait ce qu'il est en réalité: très intelligent, studieux, organisé et compétent....
> Lire ici > Lire en contexte

Par Le brame du cerf

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

quelle rigolade cette question de sauver la presse. De la propagande sponsorisée par l'état, même très bien rédigée par des gens à polis et intelligents, ça reste de la propagande sponsorisée. Quel que soit le support, on a pas tellement envie de la financer de notre poche. C'est peut être un signe que l'humanité n'a pas complètement pliée....
> Lire ici > Lire en contexte
Tous les commentaires (28)
Par Lea Andersteen

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

Quand on cherche dans la technologie la solution à un problème dont les causes ne sont pas technologique, on se prend les pieds dans le tapis.

"ipad, la marque préférée des enfants"... Quelle horreur. On devrait laisser les enfants tranquilles avec ça.... Mais non, on laisse les marchands de tapis envahir leur imaginaire.
Par Thomas

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

Merci @si pour cette enquête, c'est édifiant!

Lea Andersteen : c'est drôle, par coïncidence, j'avais posté hier sur un autre fil un message à propos du traitement du dossier "tablettes soit disant pédagogiques" par le Monde, qui vous intéressera peut-être.
[www.arretsurimages.net]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10:34 le 08/11/2014 par Thomas.
Par Lea Andersteen

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

C'est pas très étonnant, en fait: ça permet de faire trois articles au lieu d'un! Avec un titre qui fait "buzz" et en avant le nombre de vues!

Dès que l'on comprend que sur un site gratuit, c'est vous la marchandise, soit en terme d'information personnelles / profil (au sens "Esprit Criminel" ^^) / nombre de vues, tout ce qui peut paraître étrange, surprenant, étonnant ou débile devient tout à fait clair et compréhensible.
Comme pour les politiciens: quand on comprends qu'ils servent un intérêt privé et non l'intérêt général, même Hollande parait ce qu'il est en réalité: très intelligent, studieux, organisé et compétent.
Par Thomas

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

Vous n'avez pas tort pour ce qui concerne les sites gratuits, mais là où les choses se corsent, c'est que j'ai fait ce constat dans le journal... papier !

Et ce - regardez les dates - parfois d'un mois à l'autre : une vraie incohérence éditoriale!
Ou plutôt, je crois, une sorte d'inconscient assez cynique, car il ya aussi un constat supplémentaire : les articles sur les "dangers des tablettes pédagogiques" sont dans le quotidien ou dans le supplément Idées (donc c'est noble et sérieux), les articles sur "les innovations dans les tablettes pédagogiques" c'est pour le Supplément éco (donc on laisse tomber les barrières éthiques et on s'enthousiasme pour n'importe quoi pourvu que ce soir "nouveau" et générateur de business) , et la chronique mi-chèvre mi-chou est dans le Magazine hebdo (qui sort le week-end, donc on papote, va pas non plus se prendre la tête, coco).

Comme si la répartition des articles dans ces suppléments permettait non pas de donner de l'information, mais de répondre à l'attente supposée des lecteurs, ciblés et markétés selon le supplément qu'ils lisent, y compris en tordant une même histoire dans tous les sens. Bref, la narration recouvre le sens...
Par Jean DELAUNAY

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

Etonnant n'est-t-il pas de la part de gens si doctes. Mais bon, s'occuper des contenants plutôt que de se poser la question des contenus est moins dangereux, on ne risque pas d'avoir à faire des constats désagréables pour l'ego. D'où sans doute la logique Shadock que rappelle plus bas, fort à propos, MasterTigrou.
Par Al Ceste

La tablette n'a pas (encore) sauvé la presse, mais Plenel veut sauver Bongo

On ne peut pas commenter sur le Vite dit consacré au conflit Plenel-Péan.

Dommage, car je pourrais dire que la majorité des commentateurs, dont certains ne sont pas des poulets du jour, s'étonne (pour rester poli) de voir Plenel-Arfi-Laske voler au secours de Bongo junior, qui de plus a envoyé un sbire ouvrir un blogue sur Médiapart.

[blogs.mediapart.fr]



Modifié 1 fois. Dernière modification le 10:59 le 08/11/2014 par MATL (http://harmoniques-nuances.blogspot.fr/).
Par Catala93

Re: La tablette n'a pas (encore) sauvé la presse, mais Plenel veut sauver Bongo

Ce billet Plenel vs Péan et Denis Robert, Canard enchaîné: la guéguerre du journalisme d’investigation, recense tous les épisodes du règlement de compte entre Plenel contre Pierre Péan, co-auteur de la face cachée du Monde. Dans l'article de Mediapart, il n'est pas dit que Péan ait touché cette somme, c’est toute l’ambiguïté du titre. En réalité Péan, a tenté de faire embaucher un ami, péché véniel dans un monde plein de turpitudes, de coups tordus, régulièrement publiés dans Mediapart.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 13:50 le 08/11/2014 par Catala93.
Par Al Ceste

Re: La tablette n'a pas (encore) sauvé la presse, mais Plenel veut sauver Bongo

Merci pour le lien, je pense que je vais le mettre chez Arfi-Laske !
Par Aline Marchetto

Re: La tablette n'a pas (encore) sauvé la presse, mais Plenel veut sauver Bongo

Merci du lien et en plus le monde est petit ....lettre du continent ... Ou l'on reparle de Richard Attias (nouveau mari de Cécilia ex-femme de sarkozy) et des amis de celui ci ..la fourmillière va s'agiter que péan se cache au fin fonde la brousse ..En France..extrait "

"
Une autre dépêche de la LDC nous dit que le membre de l’Union Nationale, Radegonde Djenno Mba, ait rejoint le groupe des Souverainistes, un think-tank soutenant une candidature de Jean Ping à la présidentielle de 2016. Elle est Docteur en Pharmacie, ex-DGA de la CNSS et animerait un réseau de femmes cadres chargé d’approfondir le projet présidentiel de Jean Ping. C’est aussi la fille de Jules Mba, une figure historique de l’opposition gabonaise.

Pour la LDC, Richard Attias ne quitterait plus Ali Bongo. Le communicant est devenu l’ombre de celui qui le paie, ayant même été placé par le protocole très près d’Ali Bongo lors du récent défilé militaire du 17 août. Pendant ce temps, en France, la LDC annonce la rupture du couple Bourgi-Sarkozy. Apparemment, Bourgi aurait annoncé la fin par SMS. Mais qu’à cela ne tienne, Sarkozy va venir se ressourcer (au propre comme au figuré) à Libreville, auprès d’Ali Bongo, où il est annoncé dans les prochains mois.

La LDC, aurait découvert qu’un Conseiller d'Ali Bongo, utilisant le pseudonyme de Prosper Owono, inondait le blog du journal en ligne Mediapart, d'articles à la gloire de son maitre.
[i][/i] oh my gode ...



Modifié 1 fois. Dernière modification le 17:33 le 08/11/2014 par Yèza.
Par MasterTigrou

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

L'entêtement de ces zozos est probablement nourri au biberon de la philosophie Shadok. "Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.... En d'autres termes... Plus ça rate et plus on a de chances que ça marche..."

Rue89 trop audacieux. Quel humour, ce Haski.
Par Le brame du cerf

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

quelle rigolade cette question de sauver la presse. De la propagande sponsorisée par l'état, même très bien rédigée par des gens à polis et intelligents, ça reste de la propagande sponsorisée. Quel que soit le support, on a pas tellement envie de la financer de notre poche. C'est peut être un signe que l'humanité n'a pas complètement pliée.
Par Aline Marchetto

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

Il n'y a pas que la tablette qui ne sauvera jamais la presse moribonde mais savez vous qu'il y a une campagne sur les morts au Congo pour fabriquer ces objets que tout le monde veut ?? du sang dans mon portable.... Gates, et les autres se font un max de fric alors que faut-il faire à votre avis ???
Par Arwsh

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

J'ai travaillé une année pour une SS2I spécialisée dans les développements mobiles des applications presse, ce fut horrible.
Autant les groupes de presse sont dépassés par les nouveaux usages et ne souhaitent surtout pas changer (par exemple leur première demande est toujours de reproduire la version papier en PDF), autant mon entreprise (qui prétendait être le leader français) était malhonnête au possible et ne cherchait qu'a se gaver sur leurs dos.

Donc est-ce que la tablette sauvera la presse, je ne pense pas et encore moins en France.
Par Lea Andersteen

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

Surtout que le problème de la presse est qu'elle appartient aux puissances de l'argent et ne s'adresse au final qu'à une élite. Et qu’apparemment peu de gens sont dupes.
J'ai même envie de dire que passer à la tablette, c'est encore pire. Tout le monde n'a pas de tablette. Et HEUREUSEMENT.
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

Tablette gratuite et obligatoire pour les pauvres !
Par Aline Marchetto

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

Ho hé ;..grande réunion sur le futur de la France ....que du beau linge : Réunion venez nombreux canapés et petits fours kasher

Il suffit de lire les noms des personnes présentes, journalistes, et politiciens ça travaille dur pour leurs intérêts...Sinon photo rare de Mohamed Sifaoui l'ami de Bhl et Fourest avec qui ? ULCAN ! Scoop : Sifaoui et Ulcan !!!
Par Oblivion

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

J’ai un bug sur mon nordi, quel que soit le sujet y’a un lien vers le CRIF dans les forums.
Par Gamma gt

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

Hé oui Albert, c'est pour cela que j'ai une tablette...
gamma
Par Strumfenberg ( Aloys von )

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

pauvre tablette. sait-elle la chance d''avoir Gamma Gt ?
Par wqkone

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

Au sujet de la reprise de l'article par Agnes Chaveau, j'avais 5 minutes et on dirait que c'est une habitude pour la dame de reprendre des morceaux d'articles sans citation. Je n'ai pas eu le tps de faire beaucoup de recherches, mais voila 3 exemples, avec le lien du huffpost, la formulation reprise et l'article original:

1)http://www.huffingtonpost.fr/agnes-chauveau/vie-privee-presse-limites_b_4597483.html

les articles de la presse anglo-saxonne, présentant la France comme un pays léthargique, marqué par la morosité et le pessimisme, sont nombreux.

[www.jolpress.com]

2)http://www.huffingtonpost.fr/agnes-chauveau/conference-presse-politique-media_b_4636958.html

Mais c'est surtout le manque d'insistance des journalistes après la réponse du président, qui a évacué cette question en invoquant le respect de sa vie privée, qui a étonné le Telegraph, la question suivante portant sur le pacte de responsabilité. « Depuis des siècles nous avons raillé le stéréotype du Français obsédé sexuel

[www.lemonde.fr]

3)http://www.huffingtonpost.fr/agnes-chauveau/djihad-reseaux-sociaux_b_5264306.html

David Thomson a convaincu 18 candidats au djihad en Syrie de se confier longuement sur les motifs de leur conversion, leurs espoirs, les détails de leur fuite vers al "Sham", vers cette Syrie où les combats durent depuis trois ans maintenant, et qui attire les candidats au djihad international.

[jdrien.net]

Je n'ai pas accesa l'original de mediapart pour celui-la


Cette recherche n'est pas exhaustive, je me suis aide du logiciel en ligne( [smallseotools.com])
qui ne va pas chercher derriere les paywalls.
Par Thomas

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

Well done. Mazette.
M'est avis qu'@si va en faire son miel ! Et ca serait justifié.

Et merci pour le lien vers le logiciel !
Par wqkone

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

Merci,

je trouve ca quand meme incroyable, une directrice d'ecole de journalisme
elle ne s'excuse meme pas, elle pense que c'est ok de reprendre des paragraphes entiers,
juste parce qu'elle va enterrer dans le text un hyperlien que personne n'ira voir...

Comme logiciel, [www.copyscape.com] est pas mal pour comparer vite fait deux articles,

par exemple on met les deux premiers liens de mon post dedans et hop, on trouve d'autres phrases copier/coller:

"Malheureux comme un Français » écrivait par exemple le Daily Telegraph en mars 2013, quelques mois après la Une de The Economist qui représentait la France comme une bombe prête à exploser au « cœur de l’Europe ».

Un an plus tôt, l’hebdomadaire britannique avait détourné le célèbre tableau « Le déjeuner sur l’herbe » de Manet avec les portraits de François Hollande et Nicolas Sarkozy en titrant : « La France dans le déni, L'élection la plus frivole des pays occidentaux »."

J'espere qu'@si s'en servira, je ne demande meme pas a etre cite :)
Par wqkone

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

Aller, j'ai un peu de temps ce matin:

Donc dans

[www.lemonde.fr]

On peut lire:
"Aujourd'hui, sa principale force est de proposer aux spectateurs de regarder ce qu'ils veulent, quand ils veulent, contrairement aux chaînes classiques. Pour 7,99 dollars par mois, on peut voir à la demande, mettre le flux sur pause et regarder ses films depuis un ordinateur, un smartphone…

Le prix de l'abonnement est inférieur à celui des bouquets de télévision par câble et satellite (à partir de 30 dollars).

L'autre atout de Netflix, c'est sa capacité à proposer au spectateur du contenu finement adapté à ses goûts. Les algorithmes du groupe se fondent sur ce que le spectateur a regardé auparavant et sur les préférences des autres abonnés. Aux dires des « accros », cela rend le catalogue de contenus irrésistible… Ce dernier est pourtant surtout constitué de films et séries TV peu récents, à l'exception des productions originales de Netflix, comme la série « House of Cards » avec Kevin Spacey et Robin Wright, récemment primée aux prestigieux Golden Globes."

et ca devient dans
[www.huffingtonpost.fr]
"Aujourd'hui, sa principale force est de proposer aux spectateurs de regarder ce qu'ils veulent avec un accès illimité à cent mille films, séries ou documentaires, quand ils veulent, et tout cela pour la modique somme de 7,99 dollars par mois, un prix bien inférieur à celui de l'abonnement des bouquets de télévision par câble et satellite (à partir de 30 dollars). L'autre atout de Netflix, c'est sa capacité à proposer au spectateur du contenu finement adapté à ses goûts. Les algorithmes du groupe se fondent sur ce que le spectateur a regardé auparavant et sur les préférences des autres abonnés. Son catalogue est organisé autour de 79.000 catégories pour mieux prédire les choix des abonnés. Aux dires des "accros", cela le rend irrésistible.

Ce dernier est pourtant surtout constitué de films et séries TV peu récents, à l'exception des productions originales de Netflix, comme la série Orange Is The New Black, ou House of Cards de David Fincher avec Kevin Spacey, récemment primée aux prestigieux Golden Globes, véritable phénomène de société au point de provoquer un tweet de Barack Obama "Demain: House of Cards. Pas de spoilers, merci !" le jour de la mise en ligne de 2e saison.
Par wqkone

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

Aller un dernier post pour la route,

[www.huffingtonpost.fr]

on reprend joyeusement des pans entiers de reporters sans frontieres, sans citer cet article

[fr.rsf.org]

entre autres:
"Depuis le retour au Kremlin de Vladimir Poutine en mai 2012, une cascade de lois répressives est venue restreindre le champ de la liberté de
l'information. Les autorités disposent désormais d’un arsenal liberticide prêt à "


Ca en fait au moins 5 sur 20 rubriques avec de vrais morceaux d'autres articles dedans, 20%, c'est un bon rapport, non?
Par Thomas

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

Damned. A vous lire, ca sent la serial-copieuse. Je maintiens que ca mérite une investigation
Directrice d'école de journalisme...
Moi, mes étudiants, s'ils en font le quart du tiers, je leur fais passer l'envie de recommencer...
Par Bruanne

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

@si en a fait son miel ... et les suites ne se font pas attendre

" Serial copieuse", on dirait que ça a plu à la rédaction !



Modifié 2 fois. Dernière modification le 23:29 le 17/11/2014 par Bruanne.
Par Aline Marchetto

Re: Non, la tablette n'a pas (encore) sauvé la presse

Ah oui mais qui finance RSF ? RSF publie sur son site les financements de l'association29.

"En 2007, François Pinault a permis à RSF d'acquérir 180 mètres carrés de bureaux rue Vivienne à Paris, une acquisition immobilière d'un montant de 2,5 millions d'euros30.

En 2008, la journaliste du Figaro Marie-Christine Tabet, indique que RSF présente un budget de 4 millions d'euros. Près de 2,4 millions d'euros de son budget annuel provient de la vente de calendriers et de livres de photographies. À ces revenus s'ajoutent la vente de produits dérivés. Les financements qui ont fait l'objet de critiques sont de 64 000 € pour le Center for a free Cuba et de 35 000 € pour la National Endowment for Democracy, cette dernière somme étant allouée pour la défense de journalistes africains. Ces deux subventions représentent moins de 2,5 % du budget de RSF30.

Les dons d'entreprises privées représentent plus de 20 % des ressources de l'ONG. Elle a bénéficié du mécénat des entreprises Sanofi Aventis, Benetton et CFAO31. Selon Maxime Vivas, en 2008, elle reçoit aussi le soutien de la Fondation de France, de l'Open Society Institute de George Soros, du Sigrid Rausing Trust (en), de l’Overbrook Foundation, de la Fondation Ford32."

Faire confiance en RSF alors que cet organisme n'est pas indépendant et es même utilisé à des fins politiques ? Non merci j'attends des docs avec une réelle objectivité !
Par Yohooo

Les stats de mes sites

Je suis intégrateur web depuis plus d'une dizaine d'années.

Cela fait au moins 4 ans qu'à chaque formation liée au référencement, on nous sort le même baratin : dans 2 ans, le nombre de connexions de périphériques avec écran tactile vont dépasser les connexions d'ordinateurs classiques.

Ce type de discours est accompagné d'une série de préconisations :
- le design de votre site doit-être responsive (entendez par là qu'il doit s'adapter à tout type d'écrans)
- des applications portables doivent accompagner le site

Ce type de préconisation fait le bonheur des agences web, puisque la facture du site augmente avec ce type de prestations. Alors tout le monde répète la bonne parole.

Dans les faits en novembre 2014 :
- Sur les 38 sites internet dont je m'occupe (surtout des sites associatifs et para-publics), jamais les connexions de smartphones + tablettes ne dépassent 40%. La plupart du temps, les connexions de nos petites bestioles nomades tournent autour de 15%.
- Le meilleur taux de fréquentation via téléphone portable est de 35%. C'est très rare d'atteindre ce chiffre. Il s'agit du site d'une association localisé dans un milieu rural.
- Le meilleur taux de fréquentation via tablette est de 15%. Ce site d'information touche un public très connecté.
- En moyenne, le nombre de connexion via smartphone est de 10%. Le nombre de connexion via tablette est de 5%



Modifié 1 fois. Dernière modification le 11:44 le 19/11/2014 par Yohooo.
Désolé, seuls les utilisateurs connectés peuvent envoyer des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour se connecter

Remonter en haut de page