Prononcez le mot Qatar et vous aurez de la démesure. Le Qatar sera soit le pays de l'innovation à tout crin, soit une dictature qui vise à se racheter une virginité, soit enfin, un pays qui arrose le monde de ses "pétrodollars", en rachetant la moitié de la planète. Face à ces clichés, les médias tentent, tant bien que mal, de faire le tri. Et en plus, il possède le PSG !

Publié le 14/02/2014  Alimenté le 15/06/2017
vignette émission - Qatar : comprendre
arrêt sur images, émission du par

"Les Qataris sont mauvais en communication !"

Débat sur la crise du Golfe, avec G. Malbrunot, S. Souid et N. Ennasri

Une déflagration diplomatique entre géants pétroliers du Golfe, des sites Internet et des boîtes mail piratées, une bataille de chaînes d’info, des accusations de soutien au terrorisme, et un jeu trouble des États-Unis : la crise du Qatar a plongé les opinions occidentales dans la perplexité. Pour tenter de comprendre pourquoi huit États ont rompu avec fracas leurs relations diplomatiques avec le Qatar, trois invités : Georges Malbrunot, journaliste au Figaro, co-auteur avec Christian Chesnot du livre Nos très chers émirs (octobre 2016), Nabil Ennasri, directeur de l’Observatoire du Qatar et doctorant à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence, et Sihem Souid, fondatrice d’Edile Consulting, agence de communication qui a géré les relations presse de l’ambassade d’Arabie saoudite et celle du Qatar.

Extrait de l'émission:


Résumé de l’émission, par Anne-Sophie Jacques

[Acte 1]

Lundi 5 juin, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, le Bahreïn, l’Égypte et le Yémen ont décidé de rompre leurs relations diplomatiques avec le Qatar. Depuis, ils ont été rejoints par le gouvernement dissident libyen installé dans l’est de la Libye mais aussi par les Maldives. Qu’est-il reproché au Qatar ? De soutenir des groupes terroristes, et notamment Al-Qaïda, l’organisation État islamique et les Frères musulmans. Conséquences : les diplomates qataris ont dû quitter ces pays en 48 heures. Rupture des relations diplomatiques, mais aussi blocus avec fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes. Et vu que la seule frontière terrestre du Qatar est celle que ce petit pays partage avec l’Arabie saoudite, on peut craindre une pénurie en ravitaillement alimentaire. D’où la razzia dans les supermarchés qataris.

Mais la crise se ressent également à travers la guerre d’images entre la chaîne qatari Al Jazeera et les chaînes saoudiennes Al-Arabiya et Sky News Arabia, la première reprochant aux deux autres de relayer une fausse info. Comme l’explique Nabil Ennasri, mardi 30 mai, vers minuit, l’agence de presse officielle qatari publie un communiqué dans lequel l’émir du Qatar, Al-Thani, lors d’une remise de diplômes, "tirait à boulets rouges sur l’administration Trump, félicitait l’Iran et le considérait comme un allié avec qui il fallait collaborer, considérait le Hamas comme le représentant légitime du peuple palestinien, et jugeait les relations avec Israël excellente". Or le site de l’agence de presse, ainsi que son compte Twitter, ont été manifestement piratés. L’émir n’aurait donc jamais tenu ces propos.

Chose troublante, poursuit Ennasri, les chaînes saoudo-émiriennes ont fait, quasiment simultanément, la Une toute la nuit sur ces fausses déclarations, sans jamais évoquer les démentis des autorités qataries. Al Jazzera a d’ailleurs é

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Qatar La Libre

Blocus : Twitter et les "estomacs qataris"

suivi publié(e) le 15/06/2017 par Anne-Sophie Jacques

Un hastag sur l’estomac des qataris, des vaches envoyées par les airs, des bateaux de fruits et légumes venus d’Iran : dix jours après la rupture des relations diplomatiques entre le Qatar et plusieurs Etats du Golfe – dont l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis – les qataris ...

nouveau media

Qatar : le "coup de tonnerre" était annoncé

chronique publié(e) le 05/06/2017 chez les matinautes

Aux yeux d'une rédaction de radio fonctionnant au ralenti un week-end de Pentecôte, la bombe qatarie présente toutes les caractéristiques de l'information empoisonnante. Que l'Arabie Saoudite, Bahrein, les Emirats Arabes Unis et l'Egypte rompent brutalement leurs relations diplomatiques avec le ...

nouveau media

Qatar / foot : journalistes allemands retenus à Doha

lu publié(e) le 06/05/2015 par Robin Andraca

Une équipe de journalistes allemands, qui tournaient un documentaire critique sur l'organisation de la Coupe du monde de football au Qatar en 2022, ont été retenus plusieurs jours fin mars à Doha. Le documentaire a été diffusé hier à la télévision allemande. Des journalistes des chaînes ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

"Le Qatar n'a pas d'états d'âme, il a des intérêts"

J'ai bien aimé le moment où, sur le plateau, il est question du prédicateur qatari qui est venu à Paris et ô horreur, a ...

Par Yanne
le 24/05/2013

"Le Qatar n'a pas d'états d'âme, il a des intérêts"

Bonsoir C'est terrible ce dénigrement systématique d'une monarchie responsable et moderniste qui grâce à ses ambassadeurs ...

Par consensus 39
le 24/05/2013

"Les journalistes d'Al Jazeera, martyrs pour la vérité"

Talon, noie le débat à force de sortir des contre exemples. Par exemple elle note à juste titre la chaîne est pluraliste et ...

Par Niz
le 12/08/2011
Tous les forums >