Suivons ensemble la présidentielle de toutes les surprises. Déjouons les propagandes insidieuses des éditocrates. Ecoutons ceux qui n'ont pas la parole. Surveillons les disparités de temps de parole

Publié le 27/02/2017  Alimenté le 21/03/2017
vignette émission abstention
arrêt sur images, émission du par

S'abstenir ? "Aujourd'hui, on nous oblige à sauver la République"

Yade, Buéno, Framont : l'abstentionnisme dans ses retranchements

Dans les pages de débats des journaux, dans les colloques de sciences politiques, dans les reportages sur les marchés, on sent rôder la tentation de l’abstention. Et plus on s’approche de la date de l’élection présidentielle, plus les caméras se penchent sur cette étrange créature : l’abstentionniste. Que veut-il ? Que refuse-t-il ? L’abstention est-elle un geste citoyen, ou un sabotage de la démocratie ? Questions posées à nos trois invités : Antoine Buéno, chargé de mission au Sénat pour le groupe des centristes et auteur de No vote, manifeste pour l’abstention (Autrement, 2017), Nicolas Framont, sociologue et auteur du livre Les citoyens ont de bonnes raisons de ne pas voter (Le bord de l’eau, 2015) ainsi que Rama Yade, ancienne secrétaire d’Etat sous Sarkozy et candidate à l’élection présidentielle sous la bannière de son propre mouvement, La France qui ose.

Extrait de l'émission:


Coulisses de l’émission, par Anne-Sophie Jacques

C’était une vieille idée. Une vieille envie. Une envie de novembre. Depuis cinq mois nous voulions disséquer sur notre plateau l’abstention. J’avais déjà repéré, et lu, en 2015 le livre au titre un brin provocateur Les citoyens ont de bonnes raisons de ne pas voter des jeunes sociologues Thomas Amadieu et Nicolas Framont. J’avais rencontré ce dernier autour d’une bière pour discuter de son travail et de son terrain de recherche. Selon lui, les observateurs – et au premier rang les médias – focalisent sur les citoyens qui ne votent pas pour mieux les disqualifier, plutôt que de s’interroger sur la qualité de l’offre politique.

Framont cite d’ailleurs dans son livre une chronique de mars 2015 de Thomas Legrand : le journaliste de France Inter y juge l’abstention comme étant au mieux de la paresse, et au pire le témoignage d’une irresponsabilité individuelle. Le même Legrand poussera un plaidoyer pour le vote – ou plutôt un réquisitoire contre l’abstention – la veille du premier tour des élections régionales en admettant qu’il se prête au jeu de la leçon de morale ; mais quoi ? Le pays n’a-t-il pas connu les attentats du 13 novembre ? N’est-il pas temps de revenir aux "valeurs de la démocratie" en votant ?

Au lendemain de ce premier tour, le chroniqueur Raphaël Enthoven s’en prend carrément aux abstentionnistes au micro d’Europe 1. Dans une chronique (qui vole le titre de celle de Legrand – à savoir "Abstention piège à cons") le philosophe dresse le portrait de l’abstentionniste : "ingrat", "fainéant

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

La bande des Cinq, et les gazelles de TF1

chronique publié(e) le 21/03/2017 chez les matinautes Article temporairement gratuit

Des pudeurs de gazelles, dit tout d'un coup Mélenchon. Et cela résume ces trois longues heures d'évitement, où chacun des Cinq aura couru dans son couloir. Surtout ne pas se frotter aux autres davantage que nécessaire pour faire croire à un match. Vous avez dit Penelope ? Vous avez dit Arnys...

nouveau media

Le Pen, ses "hommes de l'ombre", et les deux mains de France 2

chronique publié(e) le 17/03/2017 chez les matinautes

Irréprochable, cette enquête d'Envoyé Spécial, sur le système Le Pen. Le vrai système. Celui qu'on ne voit pas. Irréprochable, ce démontage du racket financier exercé sur les élus novices du FN, par l'étau infernal du micro-parti Jeanne, et la société Riwal, fournisseuse de tracts et ...

nouveau media

Avant le JDD : quand les médias adoraient la garde-robe de Fillon...

...sans un mot sur son prix

observatoire publié(e) le 13/03/2017 par Manuel Vicuña Article temporairement gratuit

"Un homme raffiné", au style vestimentaire "sans fausse note" et qui sait "s’habiller en adulte responsable sans tomber dans le piège du conformisme"... Avant les révélations du JDD sur les 48 500 euros de costumes offerts à François Fillon par un "généreux" donateur, la presse ne ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

S'abstenir ? "Aujourd'hui, on nous oblige à sauver la République"

Bonjour à tous! Un jeunot de 34 ans vous parle. Pour mes premières élections présidentielles, j'ai dû voter Chirac. ...

Par RastaKoueR
le 10/03/2017

S'abstenir ? "Aujourd'hui, on nous oblige à sauver la République"

j'avais réagi en cours d'écoute, la suite m'a montré que je n'étais pas la seule à noter ce fait accompli. puis après-coup...

Par cécile clozel
le 10/03/2017

On a repêché Filoche à la primaire à gauche

Bonjour Au risque de doucher un peu l'ambiance, je trouve dommage que cette expérience soit aussi l'émission de la semaine...

Par Thomas
le 13/01/2017
Tous les forums >