vignette enquêtes dessinées
arrêt sur images, émission du par

Enquêtes dessinées : "Comment ça se dessine, l'impunité ?"

Benoît Collombat, Etienne Davodeau, Camille Polloni et Aurore Petit sur notre plateau

A côté des articles, des photos, des documentaires, monte en puissance un autre média pour nous raconter la société, la politique, le monde et ses folies : la bande dessinée. Non pas la bande dessinée avec des super-héros ou des gags à chaque page, mais la BD au service du journalisme. Comment fonctionnent ces drôles de binômes composés de journalistes et dessinateurs ?Réponse avec nos invités : le grand reporter Benoît Collombat et l’auteur de BD Etienne Davodeau pour leur ouvrage Cher pays de notre enfance paru chez Futuropolis en 2015 ainsi que la journaliste Camille Polloni et l’illustratrice Aurore Petit pour leur enquête sur le flash-ball parue dans le numéro d’automne dernier de La revue dessinée.

Extrait de l'émission:


Résumé de l’émission par Anne-Sophie Jacques

[Acte 1]

"Le monde de la bande dessinée a explosé ces dix dernières années" me confiait Etienne Davodeau au téléphone quelques jours avant l’émission. Longtemps réservée aux enfants – qui n’a jamais feuilleté un Astérix ou un Tintin dans sa jeunesse ? – la bande dessinée s’est ouverte au monde des adultes et on a vu apparaître la BD autobiographique (comme L’arabe du futur de Riad Sattouf) ou celle du réel (les albums de Davodeau justement) mais aussi la BD politique (citons pour seul exemple le fameux Quai d’Orsay signé Antonin Baudry et Christophe Blain).

Depuis quelques années se développe également un nouveau genre, associant le travail d’un journaliste à celui d’un dessinateur. Un genre qui trouve sa place dans La revue dessinée, trimestriel dont le premier numéro est sorti en septembre 2013, fondé par l’auteur de BD Franck Bourgeron – rédacteur en chef – en compagnie du scénariste Sylvain Ricard et du journaliste David Servenay. C’est d’ailleurs dans la Revue dessinée de l'automne dernier que l’enquête sur le flash-ball de la journaliste du site Les jours Camille Pollini et de la journaliste de Mediapart Louise Fessard a pris forme, sous les traits de l’illustratrice Aurore Petit.

Comment est né ce trinôme ? Du cerveau de la Revue dessinée, racontent Polloni et Petit. Cette dernière a été contactée par Bourgeron qui avait repéré ses dessins pour la presse (et notamment Le Monde) et souhaitait la "marier" avec un ou une journaliste. Ce sera deux spécialistes de la police. Petit a choisi ce sujet car, pour une pre

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Enquêtes dessinées : "Comment ça se dessine, l'impunité ?"

C'est passionnant, cette multiplication récente des reportages bédés, mais ce serait peut-être bien d'arrêter avec les ...

Par Cyril CAMUS
le 26/12/2016
Tous les forums >