Illuminati, extraterrestres, reptiliens, mais aussi réunions ultra-secrètes de Billderberg : comment naissent, croissent, s'interpénètrent, toutes les mythologies du complot, depuis deux siècles. Et comment, pour les enseignants, en faire une utile pédagogie.

Publié le 22/07/2016  Alimenté le 17/08/2016
nouveau media
arrêt sur images, émission du par

"Au XVIIIe siècle, on aurait tous été illuminati"

La vraie histoire des complots, 1er épisode

C'est le plus grand et, peut-être, le plus vieux complot du monde, le complot des complots, celui qui explique tous les autres : une société secrète créée au XVIIIe siècle, dissoute mais reconstituée officieusement, et qui s'appliquerait depuis à construire un nouvel ordre mondial dans le plus grand secret. Son nom ? Les Illuminati. Quelle est exactement la base de ce récit ? Comment la croyance dans leur omnipotence s'est-elle perpétrée à travers les siècles ? Pour répondre, un invité unique : Yves Pagès, écrivain, responsable des Editions Verticales (groupe Gallimard) et auteur d'une longue enquête, intitulée "Le pseudo complot illuminati" dans le premier numéro de la Revue du Crieur.Première émission de notre série d'été sur le complotisme. Retrouvez chaque semaine les nouveaux épisodes ici.

Extrait de l'émission:


Le résumé de l'émission, par Robin Andraca :

[Acte1] Notre émission commence par une première révélation : les Illuminati, ça existe ! Ou plutôt, la société secrète a bien été créée au milieu du XVIIIe siècle, en Bavière. A quoi ressemblait alors cette confrérie, accusée aujourd'hui de dominer secrètement le monde ? A un petit groupe de cinq personnes, de type maçonnique, comme il en existait des centaines à l'époque. "La franc-maconnerie du XVIIIe, dans un ordre d'ancien régime, où il est interdit de professer quelque opinion que ce soit divergente de celle imposée par l'obscurantisme chrétien", resitue Pagès. Si ces gens se cachent donc, ce n'est pas tellement pour mettre au point un plan machiavélique, mais plutôt pour discuter sans être arrêtés. Parmi ces Illuminati, des athées, des croyants, mais surtout ceux que l'on n'appelle pas encore des intellectuels, gagnés par les Lumières. Le mythe s'effondrerait-il ?

Cinq personnes, puis quelques centaines, ce qui commence à inquiéter Charles Théodore de Bavière, qui décide de dissoudre toutes ces confréries. La fin des Illuminati, quelques années seulement après leur création ? Même pas ! La société secrète revient quelques années après la Révolution française. 1797 : en Angleterre et en Ecosse, des membres intégristes du clergé commencent à propager la rumeur : "La révolution française, c'est la faute des Illuminati". "C'est le début du délire conspiratif" pour Pagès. Au XIXe, le "délire" illuminati mute et devient... un complot juif. "Au XIXe, en France, le truc des illuminati rentre en semi-sommeil, mais il y a une jonction entre maçonnique et juif (...) Dans La France juive de Drumont, les illuminati, c'est une page. C'est pas central. Mais d'un coup, on commence à dire que Adam Weishaupt [fondateur des illuminati] est juif, ce qui est complètement faux", raconte l'écrivain.

Mutation touj

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Complots : "Heureusement, nos élèves nous font parfois confiance"

Profs, anthropologues, humoristes : quels contre-récits ?

arrêt sur images, émission publié(e) le 19/08/2016 par la rédaction

Face à des adolescents qui croient aux Illuminatis, qui se demandent ce qui a bien pu réellement se passer à Roswell, qui ne sont pas tout à fait certains que Michael Jackson soit bien mort, que doivent, et que peuvent faire les profs désemparés, les gouvernements préoccupés, les ...

nouveau media

Au fait, c'est quoi un complot ?

11 septembre, Bilderberg, assassinat de César : @si tente un tri

making-of publié(e) le 15/08/2016 par Robin Andraca

"Mais au fait, c'est quoi un complot ?" Dans nos forums, sur notre plateau, ou au sein de la rédaction d'@si durant la préparation de notre série d'été, consacrée à la vraie histoire des complots, la question est revenue à plusieurs reprises. Car dès que l'on commence à parler "complot", ...

nouveau media

"Le système médiatico-mondial ne supporte pas la discrétion"

Bilderberg, capitale de l'oligarchie ? Védrine et Pinçon-Charlot débattent

arrêt sur images, émission publié(e) le 12/08/2016 par la rédaction

Et si le monde était gouverné de façon occulte non par les Illuminatis ou les reptiliens, mais dans des rencontres semi-clandestines où de hauts responsables occidentaux côtoient à huis-clos des responsables économiques ou des dirigeants des médias ? Pleins feux dans cette émission sur les ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

"Le système médiatico-mondial ne supporte pas la discrétion"

Quelques commentaires à chaud. 1) Si Daniel pouvait UN JOUR arrêter d'interrompre ses invités, notamment quand ce sont des...

Par folavril-170143 folavril
le 12/08/2016

"C'est aberrant de comparer les rumeurs sur les Beatles et la Shoah"

Ah les complots ! Lorsque j'étais pré-ado à 13-14 ans j'ai adhéré à toute sorte de thèses très diverses sur le complot du 11 ...

Par radiohead
le 05/08/2016

"Au XVIIIe siècle, on aurait tous été illuminati"

Dommage, l'émission partait du bon pied, en nous proposant une rapide chronologie. Je tiens à dire que j'ai lu l'article du ...

Par Bicéphale
le 22/07/2016
Tous les forums >