Politiques, écrivains, intellectuels : une sélection arbitraire d'émissions-entretiens à mains nues, intemporelles et de longue durée, avec des invités qui nous ont donné envie de monter à l'assaut. A écouter sans modération.

Publié le 01/05/2015  Alimenté le 04/03/2017
nouveau media
arrêt sur images, émission du par

Chomsky : "La campagne de Trump, une version vulgaire de celle d'Obama"

Sanders, Clinton, Trump Tower, marketing, propagande : Chomsky sur @si

Depuis des décennies il aide à discerner la propagande sous les apparentes évidences. Noam Chomsky est linguiste et philosophe, mais c'est en tant qu'intellectuel critique de la politique étrangère américaine qu'il a acquis, depuis la guerre du Vietnam, une influence mondiale. Depuis lors, sur le Proche-Orient, sur le 11 septembre, sur le récent mouvement Occupy Wall Street, il n'a cessé de prendre position, en intellectuel dissident de la propagande occidentale qu'il démonte de l'intérieur. Mais c'est à propos des thèses développées dans son livre La Fabrication du consentement que nous l'interrogeons cette semaine, à la lumière de ce tremblement de terre symbolique qu'a été l'élection de Donald Trump aux États-Unis, et notamment à propos du rôle qu'y ont joué les médias, les anciens et les nouveaux.

Extrait de l'émission:


Chomsky à @si, le making of, par Daniel Schneidermann

Comment invite-t-on Noam Chomsky à @si ? ne manquerez-vous pas de demander. Combien de mails ? Combien de mois de patiente insistance ? Quels réseaux souterrains déployés ? Quelle garantie, de la part du professeur émérite, qu'il ne va pas tomber dans quelque traquenard ?

Eh bien, c'est à la fois simple et compliqué. Dimanche soir, je suis averti par le blogueur Olivier Berruyer (plusieurs fois reçu ici) que Chomsky tiendra une conférence sur invitation mercredi 1er décembre à la mi-journée, dans le quartier des Halles, à Paris. Ambiance mystère. Le lieu ne sera dévoilé qu'au dernier moment.

Me vient une idée folle : et si nous tentions, à l'arrache, de l'inviter aussi sur notre plateau ? Après tout, il me semble que l'auteur de La fabrication du consentement aurait bien des choses à dire sur l'élection de Trump. Qui fabrique aujourd'hui le consentement politique aux États-Unis ? Et dans le monde ? Comment se répartissent les rôles entre anciens et nouveaux medias ? Que pense Chomsky de la "post-vérité", ce concept dans lequel les médias mainstream habillent leur perte d'influence ? Est-il aussi sévère que Lordon sur le fact-checking ? Je ne prétends pas connaître son oeuvre dans le détail, mais au fil de la lecture de ses articles et de ses interviews, j'ai été profondément marqué par sa maestria à distinguer, sous les apparentes évidences du ronron médiatique, l'invisible propagande occidentale.

Berruyer est d'abord peu encourageant. Le programme de Chomsky est forcément chargé. Impossible de lui faire parvenir un mail direct d'invitation. Par amitié, il accepte tout de même de "faire passer le message". Et me renvoie enfin sa réponse mardi en début d'après-midi : le bo

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Vignette émission Des jardins et une planète

Ecologie : "Nous sommes entrés dans l'ère du stupidocène"

Du jardin à la planète, avec Gilles Clément et Fabrice Nicolino

arrêt sur images avec Tënk publié(e) le 03/03/2017 par la rédaction

Et si la révolution, la rupture, la disruption tant attendues commençaient dans les jardins – dans nos jardins ? Car le jardin, contrairement à ce que l’on pourrait penser, n’est pas à l’écart du monde, pas davantage que le monde n’est préservé de ce qui se passe dans les jardins. ...

nouveau media

Assa Traoré : "On a établi un rapport de force avec les médias"

La soeur de Adama Traoré revient sur son combat

arrêt sur images, émission publié(e) le 09/12/2016 par la rédaction

Cinq mois déjà que la mort d’un jeune homme, lors d’une opération de gendarmerie dans le Val d’Oise, jette une lumière étrange sur le fonctionnement des institutions françaises : police, gendarmerie, justice, pouvoirs locaux, pouvoirs nationaux… et médias évidemment. Cette mort, ...

Rocard 2008

Michel Rocard, l'homme qui n'avait jamais accepté la simplification médiatique

Notre émission de 2008 avec le socialiste décédé le 2 juillet 2016

arrêt sur images, émission publié(e) le 02/07/2016 par la rédaction

Mort le 2 juillet 2016, Michel Rocard, ancien Premier ministre de François Mitterrand  de 1988 à 1991, avait été l'un des premiers "grands témoins" invités de notre émission, dès 2008. On peut revoir notre émission, dans laquelle il revenait sur sa difficile cohabitation avec des medias ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Stéphane Hessel et l'indignation, d@ns le texte

Cette émission m'a profondément touché. Élevé dans un milieu juif, communiste, résistant, déporté, assassiné, je retrouve là...

Par jmw
le 05/01/2011

"Vous sous-estimez la violence de l'oligarchie médiatique !"

Daniel, deux choses qu'on ne peut décemment pas vous enlever : vous êtes foncièrement honnête, de bonne foi et courageux (zut...

Par Djac Baweur
le 24/04/2010

Claude Lanzmann au dessus des mortels, d@ns le texte

Bonjour, Si Claude Lanzmann disparaît demain matin, Frédéric Ferney sera historiquement responsable de ne pas l'avoir ...

Par Sylvain35
le 25/04/2009
Tous les forums >