Illuminati, extraterrestres, reptiliens, mais aussi réunions ultra-secrètes de Billderberg : comment naissent, croissent, s'interpénètrent, toutes les mythologies du complot, depuis deux siècles. Et comment, pour les enseignants, en faire une utile pédagogie.

Publié le 22/07/2016  Alimenté le 17/08/2016
nouveau media
arrêt sur images, émission du par

Complots : "Heureusement, nos élèves nous font parfois confiance"

Profs, anthropologues, humoristes : quels contre-récits ?

Face à des adolescents qui croient aux Illuminatis, qui se demandent ce qui a bien pu réellement se passer à Roswell, qui ne sont pas tout à fait certains que Michael Jackson soit bien mort, que doivent, et que peuvent faire les profs désemparés, les gouvernements préoccupés, les journalistes, forcément concernés... si tant est qu'ils doivent faire quelque chose ? Après avoir raconté cet été comment étaient nées ces croyances, comment elles se fortifiaient, se nourrissaient, prospéraient et se croisaient les unes avec les autres, l'heure est venue d'envisager les contre-récits possibles.Nous le faisons avec quatre invités : la professeure de français dans un lycée d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) Catherine Robert, l'anthropologue et mythologue Jean-Loïc Le Quellec, la professeure d'anglais (à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis) et auteure d'un Manuel d'autodéfense intellectuelle Sophie Mazet, et le journaliste-réalisateur Giulio Callegari (Le Before, Canal+)Cinquième et dernière émission de notre série d'été sur le complotisme. Retrouvez chaque semaine les nouveaux épisodes ici.

Extrait de l'émission:


Le making-of de l'émission, par Justine Brabant

Et du coup, on fait quoi ? On s'inquiète – ou pas ? On agit – si oui, comment ? On lutte "contre le complotisme"– au risque de se battre contre une notion large aux contours parfois flous ? Et qui est "on", d'ailleurs : profs, journalistes, élus, chercheurs, militants ?

Lorsque nous ébauchons les contours de notre série d'été, au mois de mai, nous avons ces questions dans un coin de tête. Nous nous les réservons pour une émission finale. Avec qui ? Pour ma part, j'ai bien envie d'inviter, aux côtés de journalistes et de chercheurs, des militants syndicaux qui ont travaillé spécifiquement sur la question des complots (en mettant au point des "fiches pratiques", comme l'intersyndicale Solidaires).

Mais, alors que nous tournons les premiers numéros de notre série, un intéressant débat naît par tribunes interposées. Il oppose des enseignants. Cela commence, le 22 juin, avec la publication dans Libération d'un texte titré "La théorie du complot et les pompiers pyromanes."

Pour ses auteurs, la "lutte contre le complotisme" est la "nouvelle marotte du moment" du ministère de l'Education Nationale. Une marotte qui leur paraît problématique à plusieurs égards. Les séances de sensibilisation sur les complots reposeraient sur "une volonté contre-productive de normalisation des représentations" : contre-productive parce que "au mieux, les élèves les plus malins ou les plus provocateurs sauront piéger les commissaires politiques de la rééducation mentale, au pire, les contre-feux maladroitement allumés ne feront que transformer les convictions timides en brasiers." La tribune est signée de professeurs du secondaire, de sociologues et d'anthropologues.

J'appelle Catherine Robert, l'une des signataires, prof de français dans un lycée d'Aubervilliers. Elle est d'acc

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Au fait, c'est quoi un complot ?

11 septembre, Bilderberg, assassinat de César : @si tente un tri

making-of publié(e) le 15/08/2016 par Robin Andraca

"Mais au fait, c'est quoi un complot ?" Dans nos forums, sur notre plateau, ou au sein de la rédaction d'@si durant la préparation de notre série d'été, consacrée à la vraie histoire des complots, la question est revenue à plusieurs reprises. Car dès que l'on commence à parler "complot", ...

nouveau media

"Le système médiatico-mondial ne supporte pas la discrétion"

Bilderberg, capitale de l'oligarchie ? Védrine et Pinçon-Charlot débattent

arrêt sur images, émission publié(e) le 12/08/2016 par la rédaction

Et si le monde était gouverné de façon occulte non par les Illuminatis ou les reptiliens, mais dans des rencontres semi-clandestines où de hauts responsables occidentaux côtoient à huis-clos des responsables économiques ou des dirigeants des médias ? Pleins feux dans cette émission sur les ...

nouveau media

"Comment j'ai cru que Paul McCartney était mort et remplacé"

@rrêt sur images publié(e) le 10/08/2016 par la rédaction

D’où est venue la rumeur selon laquelle Paul McCartney était mort, et qu’il avait été secrètement remplacé au sein des Beatles en 1967 ? Pour Pacôme Thiellement, réalisateur et auteur de Poppermost - Considérations sur la mort de Paul McCartney (2002), l’idée lui a été suggérée ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

"Le système médiatico-mondial ne supporte pas la discrétion"

Quelques commentaires à chaud. 1) Si Daniel pouvait UN JOUR arrêter d'interrompre ses invités, notamment quand ce sont des...

Par folavril-170143 folavril
le 12/08/2016

"C'est aberrant de comparer les rumeurs sur les Beatles et la Shoah"

Ah les complots ! Lorsque j'étais pré-ado à 13-14 ans j'ai adhéré à toute sorte de thèses très diverses sur le complot du 11 ...

Par radiohead
le 05/08/2016

"Au XVIIIe siècle, on aurait tous été illuminati"

Dommage, l'émission partait du bon pied, en nous proposant une rapide chronologie. Je tiens à dire que j'ai lu l'article du ...

Par Bicéphale
le 22/07/2016
Tous les forums >