La liberté d'accès à Internet doit-elle être absolue ? Multiplication des offensives (justifiées) contre la pédo-criminalité, (contestées) contre le téléchargement illégal, tandis qu'en 2013, les médias mainstream découvrent le bitcoin, SilkRoad, et "l'Internet profond".

Publié le 10/06/2008  Alimenté le 26/03/2016
Franck Louvrier
observatoire du par

La Sarkozie contre le "problème du Net" : l'heure de l'assaut ?

Cartographie (légèrement parano) d'un encerclement annoncé

Le Net est sensationnaliste ; le Net tue la presse ; le Net fait fuguer vos filles ; le Net est installé dans la chambre à coucher de vos enfants : depuis quelques temps, le pouvoir multiplie les signes d'hostilité et d'irritation à l'égard de la Toile.Désordonnés, ces signes ? Oui, mais de moins en moins. Revue de détail des indices annonciateurs d'une vaste offensive.On est paranos ? Peut-être. On est sur le Net, nous aussi, après tout. A vous de le dire.

C'est la longue tribune de Franck Louvrier, conseiller pour la presse de Nicolas Sarkozy, dans Libération du 4 juin, qui nous a plongés dans le doute. Son titre ? L'information de qualité n'est pas soluble dans le haut débit.

Tout un programme.

Dans son texte, Louvrier reconnaît en préalable qu'Internet réalise en grande partie la révolution que le mouvement de Mai 68 ambitionnait. Le désir d'expression trouve aujourd'hui un espace pour s'exprimer, espace précieux que nous devons nous appliquer à préserver et à développer.

Mais ces flatteries sont aussitôt suivies par un développement détaillé sur les dangers du développement de l'info sur internet.




Alors que l'outil devrait permettre le déploiement d'un espace public de discussion et de débat, il semblerait qu'il s'intéresse plus à dévoiler les dessous de la vie privée de chacun, regrette le conseiller. Mise à disposition des informations personnelles, rumeurs anonymes, usage faussement amateur de la vidéo qui consacre la violation de l'intimité et du droit à l'image... Ne faisons pas d'Internet le temple du voyeurisme et sachons préserver l'acquis historique de la sphère privée.

Et pan dans les dents des blogueurs...

Vient ensuite le tour des journalistes :
Conscientes que le gâteau publicitaire de la presse s'est réduit, les rédactions ont entamé sur le web une course à l'audience sans précédent qui, dopée par la pression de l'actualité "en temps réel", fait primer le commentaire sur l'explication et le...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

L'AFP piratée, mais pas coulée (Blog)

lu publié(e) le 26/03/2016 par la rédaction

"Je me souviendrai longtemps de ce que je découvre en arrivant ce matin du 1er mars à l'AFP". Sur le blog "Making-of" de l'AFP, le responsable de la sécurité des systèmes d'information de l'agence raconte en détails comment le 1er mars 2016, un groupe de pirates a tenté de pirater (et de ...

consultation

Loi numérique : une députée dénonce le "manque de courage politique"

Domaine commun, Anne Frank, panorama : Isabelle Attard balance

observatoire publié(e) le 19/01/2016 par Vincent Coquaz

Après une consultation publique (bornée par Matignon), le projet de loi sur le numérique de la secrétaire d’Etat Axelle Lemaire est discuté à partir d’aujourd’hui à l’Assemblée nationale. L’occasion pour la députée apparentée écologiste Isabelle Attard (sur le plateau d’@si ...

nouveau media

Le site d'information ProPublica s'installe sur Tor

lu publié(e) le 13/01/2016 par la rédaction

Afin d’être accessible partout, y compris dans les pays où s’exerce la censure, ProPublica a créé une version de son site d’informations sur le réseau TOR, un logiciel permettant aux internautes de naviguer anonymement. Les Echos, 12/01/2016 On vous en parlait dernièrement: le Dark Web ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Mort d'une collégienne : la faute aux réseaux sociaux ?

La récupération de cette affaire pour mettre en cause internet et les nouveaux moyens de communication est indigne. Mais ...

Par Bruanne
le 22/06/2011

Dans les jités, Angélique la séquestrée bat le député meurtrier

http://onsefechier-anatic6.blogspot.com/2008/11/faut-il-laisser-en-libert-les-dputs-ump.html Faut-il laisser en liberté ...

Par Francois T
le 21/11/2008

"Le gouvernement a peur du buzz, parce qu'il ne le maîtrise pas"

Non, on râlera pas si ça dure 3 heures.

Par Jo
le 13/06/2008
Tous les forums >