Renault, Chanel, la SNCF: résistance et collaboration dans les médias et les fictions, encore omniprésents, soixante ans plus tard

Publié le 22/02/2008  Alimenté le 14/04/2017
Les parisiens sous l'occupation - affiche
enquête du par

Heureux comme un Parisien sous l'Occupation

Une exposition montre un Paris quasi-idyllique entre 1940 et 1944

Mots-clés : Girard, Paris, photographie, Zucca

De magnifiques images. Belles et trompeuses.

L'exposition "Les Parisiens sous l'occupation", qui se tient du 20 mars au 1er juillet à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris, n'a pas fini d'alimenter la polémique. Elle met en scène 270 photographies couleurs de la vie quotidienne à paris entre 1940 et 1944.

 

picto

 

Ces photos sont signées André Zucca, qui travaillait à l'époque pour Signal, un journal de propagande nazie, créé à l'instigation de Joseph Goebbels en 1940 et diffusé dans 20 pays occupés par les Allemands.





Sur ses images, des beautés parisiennes, des badauds déambulant tranquillement sur les Champs-Elysées ou aux courses à Longchamp, des jeunes s'amusant dans les parcs....

Mais pas de trace des files d'attente devant les magasins d'alimentation, rien sur les tickets de rationnement, pas un cliché pour les affiches annonçant les exécutions. Sur les 270 photos, seules deux montrent l'étoile jaune au revers de passants juifs. Dans ce que Zucca montre, il fait bon vivre à Paris.

Actualisation, samedi 19 avril : regardez bien le premier plan de cette photo. On y voit, sur une chaise, le magazine collaborationniste Signal, qui employait Zucca. C'est cette manipulation qui vient de décider l'adjoint à la Culture de la Ville de Paris, Christophe Girard, à demander l'arrêt de cette exposition.

picto


Et l'exposition ne prend guère ses distances. Malgré un texte d'introduction de l'historien Jean-Pierre Azéma, spécialiste de la période, le visiteur...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Comparer Al-Assad à Hitler : une ignorance crasse de l'Histoire

@rrêt sur images publié(e) le 17/04/2017 par la rédaction

"Hitler n'est jamais tombé aussi bas que d'utiliser des armes chimiques". Avec ses mots lancés en conférence de presse le 11 avril dernier, Sean Spicer, le porte-parole de la Maison Blanche, entendait comparer Bachar Al-Assad et ses attaques présumées à l'arme chimique, à la folie meurtrière...

Mein Kampf

Combat autour de Mein Kampf

chronique publié(e) le 29/10/2015 chez les matinautes

Imaginons. Début 2016, trois ou quatre éditeurs publient des traductions concurrentes de Mein Kampf, ce livre écrit par Hitler au cours de sa captivité, dans les années 20, et qui tombe dans le domaine public fin 2015. Certains publient le texte "sec". D'autres, assorti d'un "appareillage ...

Panthéon quatre

Panthéon : Malraux 1, Hollande 0

le neuf-quinze publié(e) le 28/05/2015 par Daniel Schneidermann

Drôle d'idée, la panthéonisation par fournée de quatre. Certes, un excellent entrainement pour la mémoire des citoyens : mémoriser quatre destins exemplaires au lieu d'un, bien distinguer pour s'en imprégner les éléments édifiants dans chacune de quatre biographies de saints laïcs, ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Céline, et le côté obscur de la force, d@ns le texte

Bonjour, Vous parlez d'une "pensée gauche" qui aurait comme "principe que tout autre chose est illégitime et/ou ...

Par xyl
le 09/02/2011

Interdire Zucca ? Non !

Cette époque appartiendra réellement à l'Histoire lorsqu'on arrêtera d'employer des termes comme "détestable" ou "répugnant" ...

Par Fabien
le 20/04/2008

"Vous croyez que Jean Moulin s'est filmé avec une caméra ?"

Daniel par moment j'ai envie de vous baillonner. Je viens juste d'écouter:" la résistance en question sur le plateau d'@si...

Par Anthinea
le 23/02/2008
Tous les forums >