La nouvelle star des réseaux sociaux, l'inventeur du "microblogging" (en 140 signes) est partout, de l'Iran au gouvernement... et dans les médias. L'outil à la mode permet-il vraiment de diffuser et de trouver des informations ? Mieux que ses ancêtres des "vieux" médias ?

Publié le 09/03/2010  Alimenté le 12/10/2017
Europe 1 Bretigny
observatoire du par

Pillages et caillassages à Brétigny : qui a vu quoi exactement ?

Policiers, journalistes et rumeurs sur un lieu de déraillement

Rumeur ou faits réels ? Dans les heures qui ont suivi, vendredi 12 juillet, le déraillement du train Paris-Limoges à 17h14 en gare de Brétigny sur Orge (6 morts, 9 blessés graves, 51 blessés légers) ont couru sur les réseaux sociaux, et sur les médias, des rumeurs selon lesquelles des secouristes, et même des victimes, auraient été pillés. Des véhicules de secouristes auraient également été caillassés par les jeunes sur place. Certains journalistes et policiers ont évoqué ces allégations. Les autorités minimisent. Qui a vu quoi, exactement ?

Selon la plupart des témoignages relayés notamment sur Twitter, il semble y avoir eu trois moments de tension, avec des jeunes : vers 17h30 avec des policiers arrivés sur place peu après la catastrophe, puis vers 18h30 et 19h30 avec des CRS.

 

 

Dans fil d'actu de son suivi en direct sur son site BFM TV indique vendredi : "20h07 - Tensions sur place. Deux personnes ont été placées en garde à vue pour avoir dérobé des téléphones portables appartenant à des membres du SAMU, selon une source policière jointe par BFMTV.com. Des véhicules de secours ont également été la cible d'incivilités. Les policiers doivent faire face à une importante tension pour maintenir le cordon de sécurité."

 

   

 

Source policière ? Europe 1 est plus précise. A 22h20 sur le site, Nathalie Michel, du syndicat de police Alliance, déclare : "A 17 heures 30, alors que nos collègues interviennent, ils voient un groupe de jeunes qui approchent et qui semblent porter secours aux victimes. Très rapidement, ils se rendent compte que ces individus sont présents pour dépouiller les victimes et notamment les premiers cadavres"

Europe 1 ajoute : "Selon une source judiciaire, le jeune homme, interpellé vers 19h30 pour "outrage, vol, et violences en réunion", est mineur. Il a été placé en garde à vue."

 

"Source policière" non précisée pour Hugo Clément, journaliste à France 2, qui écrit "Des policiers me le confirment à l'instant : SAMU et quelques victimes détroussés. Incidents...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Denis Robert poursuivi par un trader qu'il a outé

Accusé de violation de vie privée, Robert plaide la liberté d'expression

suivi publié(e) le 08/10/2017 par Capucine Truong

Denis Robert assigné en justice par un des traders qu'il a "outé". Le journaliste d'investigation, connu pour ses révélations sur l'affaire Clearstream, avait indiqué dans un article Facebook l'identité de twittos particulièrement virulents et insultants, dans le contexte des débats autour ...

nouveau media

La tempête Harvey et son flot de fausses images

Requins, alligators, avions sous les eaux : des journalistes US dupés par les réseaux sociaux

observatoire publié(e) le 29/08/2017 par Manuel Vicuña

À chaque catastrophe de grande ampleur, son lot d’intox et d’images trompeuses. La tempête Harvey qui ravage actuellement la côte texane n’échappe pas à la règle. Certains journalistes et médias américains sont tombés dans le panneau. À Houston et dans ses environs, alors que des ...

nouveau media

Le jour où Boutin a annoncé la mort de Chirac

Emballement des réseaux sociaux, retenue des chaînes d'info

observatoire publié(e) le 21/09/2016 par Manuel Vicuña

"Mort de #Chirac". Il aura fallu trois mots dans un tweet de Christine Boutin pour enflammer les réseaux sociaux et donner des sueurs froides à tout ce que la France compte de journalistes politiques. Ce mercredi, alors que Jacques Chirac est hospitalisé depuis trois jours à Paris pour une ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Denis Robert poursuivi par un trader qu'il a outé

Vous avez raison. Le type est raciste, misogyne, méprisant, suffisant, injurieux, violent, menaçant... mais seulement sur ...

Par Ervé
le 09/10/2017

#JeSuisKouachi : le hashtag sulfureux peut dire merci au FN

Remarquable enquête, documentée, étayée et finalement intelligente. La critique des (nouveaux) médias par quelqu'un qui (i...

Par Sebastien Lemar
le 22/01/2015

Pillages et caillassages à Brétigny : qui a vu quoi exactement ?

Un article de journalistes locaux, présents sur place, qui semble plus précis : http://essonneinfo.fr/91-essonne-info/47738/...

Par Irfan
le 15/07/2013
Tous les forums >