On a vu la main de Sarkozy, derrière "l'arbitrage" qui a accordé à Tapie 45 millions de préjudice moral dans l'affaire du Crédit Lyonnais. On a aussi vu Tapie à l'Elysée. Mais les jités, eux, n'ont rien vu.

Publié le 17/09/2008  Alimenté le 17/02/2015
séraphins et angelots
chronique du par

Stéphane Richard, et les séraphins de la presse

Et dire qu'Orange avait un si bon patron, et que la presse, pudique, n'en disait rien !

Douce musique dominante pour le maintien à son poste de Stéphane Richard, PDG d'Orange, qui vient d'être mis en examen pour escroquerie en bande organisée dans l'affaire Tapie : c'est un bon patron. Ainsi chantent les "employés" de l'inévitable micro-trottoir de France 2, l'autre soir (lesdits "employés" ressemblent davantage à des cadres supérieurs qu'à des vendeurs de boutiques, mais peu importe). Ainsi pianote cet article du Monde, (lien abonnés) titré sur le "large soutien" dont bénéficierait Richard chez Orange. Tout au long, l'auteur, Cécile Ducourtieux, ne cite que des cadres supérieurs ou des cadres. Il faut attendre les deux derniers paragraphes, tout en bas, pour apprendre que la CGT et Sud n'entendent pas se joindre au concert unanime.

Tardive mais délicieuse découverte : un escroc a donc le droit d'escroquer, même en bande organisée, pourvu qu'il soit "un bon patron", apprécié des cadres. C'est un nouveau critère, qu'il importe d'insérer d'urgence dans le code pénal. Au rang des  circonstances atténuantes que dispensent à Richard ses chers amis de l'establishment journalistique, il faut ajouter que seule la séduction intellectuelle a guidé sa prodigieuse carrière. C'est ce qui ressort du portrait enamouré, tout enluminé de séraphins et d'angelots, que brosse de lui Raphaëlle Bacqué, toujours dans Le Monde (et toujours lien abonnés). "Séduit" par l'énergie de Sarkozy, qu'il rallie en 2007, Richard a aussi été "bluffé" par "l'aisance de Dominique (Strauss-Kahn,...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Tapie : annulation de l'arbitrage. Et remboursement ?

suivi publié(e) le 17/02/2015 par la rédaction

Bernard Tapie va-t-il, oui ou non, devoir rembourser plus de 400 millions d'euros ? La question se pose depuis que la cour d'appel de Paris a déclaré recevable, mardi 17 février, le recours en révision engagé contre la sentence arbitrale qui avait accordé, en juillet 2008, 405 millions d'euros...

Tapie Le Monde

Adidas : Tapie n'a pas été lésé (le Monde)

suivi publié(e) le 11/09/2014 par Anne-Sophie Jacques

Non, Bernard Tapie n’a pas été lésé dans la revente d’Adidas par le Crédit Lyonnais. Vingt ans après le début de l’affaire, un rapport de police remis aux juges qui enquêtent sur l’arbitrage en faveur de Tapie et que Le Monde a pu consulter, est sans appel : l’ancien homme ...

Europe 1 : Tapie quitte (deux fois) le studio

grrr ! publié(e) le 23/05/2014 par la rédaction

"Et donc Bernard Tapie vient de partir d'Europe 1 (alors qu'il était l'invité de 7h45)" Ce tweet d'Hélène Zelany de 7h44 marque la première étape d'un jeu de chaise (vide) musicale auquel s'est prêté ce matin Bernard Tapie dans la matinale de Thomas Sotto. Visiblement agacé par le lancement...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Tapie, Guéant : bachotage à la télé

Merci de régler son sort à cet insupportable papoteur de Christophe BARBIER Christophe qui nous prédigère l’Info avec une ...

Par Ralpot
le 21/06/2013

A la Mazerolle

Une fois encore, on salit un grand professionnel de l'information, un journaliste intègre percutant qui a su dénoncer la ...

Par consensus 39
le 04/03/2013

L'apparition de l'Elysée

La création d'une taxe "pique-nique" de 0,9 euro sur les couverts et assiettes en plastique ou en carton non recyclable a été...

Par Fandasi pour clavier
le 15/09/2008
Tous les forums >