Les actionnaires des banques, et les gros comptes bancaires directement ponctionnés par un plan de sauvetage européen: l'exemple de Chypre brise plusieurs dogmes européens. Cas particulier, ou exemple destiné à être suivi ?

Publié le 29/03/2013  Alimenté le 29/03/2013
Journal
observatoire du par

La troïka taxe les comptes bancaires à Chypre : inquiétude de la presse européenne

(Mais les médias français n'ont rien vu)

Même si la presse française du week-end est particulièrement discrète sur le sujet, les conditions posées par la Troïka au plan de sauvetage de Chypre font l'objet de nombreux commentaires dans la presse européenne.L'Union Européenne (UE), la Banque Centrale Européenne (BCE) et le Fonds Monétaire International (FMI) acceptent de prêter 10 milliards d'euros à Chypre, mais le prêt est accompagné d'une taxe exceptionnelle (6,75% à 9,9%) sur l'argent déposé sur tous les comptes bancaires du pays. L'opinion publique chypriote est choquée, et le Parlement traîne les pieds pour voter le projet de loi validant cette taxe. Une réunion prévue dimanche matin a été reportée au lendemain.

Le président de la République devait s'adresser au pays dimanche, et le Parlement devait voter le projet taxant les comptes bancaires exigé par l'UE, la BCE et le FMI (la troïka qui va prêter 10 milliards d'euros à Chypre) en séance extraordinaire aujourd'hui. Mais faute de majorité le président (son parti n'a que 20 des 56 sièges du Parlement) a préféré tout remettre à lundi.

Cette taxe exceptionnelle devrait permettre à l'Europe de ne prêter qu'une partie des 17 milliards demandés par Chypre.

A la demande de Chypre, un projet de loi doit être débattu au Parlement chypriote pour être validé avant la réouverture des banques mardi matin explique le quotidien Phileleftheros. Ce projet prévoit que tout compte actif dans une banque de l'île samedi paie une taxe spéciale : 6,75% pour les montants inférieurs à 100 000 euros, et 9,9% au delà.

Alors que les banques étaient fermées pour le week-end, comme d'habitude, et qu'elles le seront demain lundi qui est un jour férié, certains Chypriotes tentaient de retirer de l'argent dans les distributeurs. Mais cela ne changera rien, car le montant de la taxe est déja bloqué sur chaque compte, selon le gouvernement.

Le quotidien Politis estime que 50 000 épargnants britanniques sont touchés par cette mesure, et qu'il n'est pas sûr que le parlement allemand donne son accord pour ce plan de sauvetage même s'il est douloureux pour Chypre

picto L'information est à la Une de Politis qui montre Angela Merkel tondant le président chypriote,...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Couv Chypre 2

"Ce plan est étonnant : il viole les dogmes européens"

Lordon et Berruyer décortiquent le plan d'aide à Chypre

arrêt sur images, émission publié(e) le 29/03/2013 par la rédaction

Objet économique auréolé de mystères, le plan de sauvetage élaboré par l'Eurogroupe pour sauver le secteur bancaire chypriote apparaît comme sans précédent. Il est sans précédent par exemple de voir les clients des banques mis directement à contribution. Chypre est-elle un cas à part ou...

Chypre

Chypre : premières réponses aux premières questions sur le plan

Article in progress en attendant l'émission

chronique publié(e) le 26/03/2013 chez les éconautes

Alors éconaute ? Que penser de ce nouveau plan de sauvetage conclu entre Bruxelles et Chypre ? On le dit né au forceps – une habitude prise par les instances de l’Union européenne qui ne peut s’empêcher de tout sauver au pied de biche. On le dit catastrophique pour les Chypriotes. On le ...

Expansion reuters chypre

Chypre, modèle à suivre ? La "gaffe" de Dijsselbloem

buzz publié(e) le 26/03/2013 par Anne-Sophie Jacques

De l'art de provoquer la panique : lundi, quelques heures après avoir conclu un accord avec Chypre, le président de l’Eurogroup et ministre des finances néerlandais, Jeroen Dijsselbloem, donne une interview à Reuters et au Financial Times. Selon la dépêche de Reuters reprise par les Echos, ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

"Ce plan est étonnant : il viole les dogmes européens"

À mon avis, une des rares très bonnes émissions de l’année, qui aura aussi le mérite d’avoir mis le doigt sur un point qui ...

Par Emmanuel
le 30/03/2013

"Ce plan est étonnant : il viole les dogmes européens"

Je ne sais pas pourquoi, dès que je vois Sébastien Bohler, ça déclenche dans mon amygdale un système automatique de ...

Par Hélène KHODOSS
le 29/03/2013

"Ce plan est étonnant : il viole les dogmes européens"

Il est regrettable, une fois encore, que la parole ne soit pas donnée à des économistes beaucoup moins dogmatiques que ce ...

Par consensus 39
le 29/03/2013
Tous les forums >