Les gouvernements occicentaux, et les médias à leur suite, se sont trouvés de nouveaux boucs émissaires : bonus, profits, primes, dividendes. Dans la plus grande confusion. Et avec d'autant plus d'enthousiasme, qu'ils étaient hier libéraux

Publié le 17/03/2009  Alimenté le 19/05/2016
Charlès
chronique du par

La hausse des taxes sur le capital est-elle si importante ?

J'ai vérifié le chiffre donné au Monde par le directeur de Dassault Systèmes

L’épidémie continue : lundi, un dirigeant de Dassault confiait au Monde son envie d’exil fiscal suscitée par les hausses d’impôts sur le capital. Une épidémie, vraiment ? C’est l’impression donnée, même si la réalité est tout autre. Mais derrière cette menace se cache une vraie question : cette hausse dénoncée par le dirigeant est-elle aussi importante qu'il le dit ? Nous avons fait les calculs…

Peut-être avez-vous ricané, comme moi, à la lecture de l’interview du directeur général de Dassault Systèmes, Bernard Charlès, dans les colonnes du Monde daté du 12 mars. L’homme réfléchit à quitter la France en raison d'une fiscalité trop lourde. Attention, pas à cause de la taxe à 75% dont on doute, d’ailleurs, qu’elle soit un jour adoptée mais à cause de "l'alourdissement de la fiscalité sur le capital, les stock-options et les actions gratuites" taxés dorénavant comme le travail, une promesse de Hollande. Pourquoi des ricanements ? Parce que le dirigeant se compare à un agriculteur qui ne peut plus distribuer des lopins de terre à ses salariés – ou plutôt à ses top-managers – et soupire devant tant de "rêves brisés". Pensez, "pour obtenir un lopin de terre – c'est-à-dire une part de capital –, l'entreprise et son salarié vont devoir payer en taxes et en impôts jusqu'à 80 % de sa valeur". Et ça, ajoute-t-il, "ce n'est pas tenable". Conclusion : "si je ne peux plus distribuer des lopins de terre […], je partirai". Quand je lis ça, je pense à Charles Ingalls et je ricane. Et quand en plus je m'aperçois que sur la photo il porte des pantoufles, je ricane doublement. Je sais, c’est mal.

/media/article/s57/id5689/original.58591.jpg

High-tech les pantoufles, mais quand même.

Courage, fuyons

Un cri d’alarme, selon les Echos, ou un ras-le-bol selon le Figaro, qui reflète l’inquiétude des très grosses fortunes devant tant de pression fiscale. La menace d’un exil de masse – Charlès laisse entendre que des cadres sont...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

peuple de gauche

Météo : il va pleuvoir des signaux de gauche

chronique publié(e) le 19/05/2016 chez les matinautes

Peuple de gauche, prépare-toi à connaître l'extase : dans l'année qui vient, tu vas recevoir des "signaux". Voyez comme c'est ballot : quatre ans durant, François Hollande a oublié d'envoyer des signaux à ses électeurs de 2012. Quatre ans de distraction. Quatre ans la tête ailleurs. ...

Macron Ghosn

Ghosn : sur la saine colère de Macron

chronique publié(e) le 04/05/2016 chez les matinautes

Tremblez patrons qui abusent ! Emmanuel Macron pourrait bien légiférer contre vous ! C'est ce que claironnent ce matin les perroquets radiophoniques, faisant état de la menace macronienne, après que le Conseil d'administration de Renault a choisi de s'asseoir sur la recommandation de l'...

Varin retraite

Varin : le retour de la retraite chapeau

le neuf-quinze publié(e) le 06/05/2015 par Daniel Schneidermann

Vous en souvenez-vous ? Le 27 novembre 2013, votre matinaute préféré se réveillait sous le coup d'une révélation : le montant de la retraite-chapeau de Philippe Varin, PDG de PSA poussé vers la sortie (420 000 euros brut par an). Au terme d'un psychodrame d'une journée entière, Varin, en ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Avant le G20, Sarkozy aura beaucoup gesticulé

Hihi, j'imagine ce que ça pourrait donner: " - Bonjour m'dame je viens pour chercher du boulot... - Vous avez une formation...

Par Arya
le 26/09/2009

Bébéar Ier, le Sage

Il y a deux sortes de patrons du CAC : ceux qui exagérent, et ceux qui exagèrent trop. Il était temps qu'une commission soit...

Par Ervé
le 06/05/2009

Répartition des dividendes : la lancinante gesticulation de Sarkozy

Voila le genre de décryptage que l'on attend de @si, félicitations aux auteurs. Ce sujet est bien plus primordial que de ...

Par MoOn (® FDC)
le 19/02/2009
Tous les forums >