Pub ? Abonnements ? Dons ? Subventions ? Taxe Google ? Comment l'information en ligne peut-elle devenir viable ? Question annexe: ces entreprises-là peuvent-elles publier, sans les rémunérer, les textes des blogueurs ?

Publié le 14/09/2009  Alimenté le 23/03/2017
Achat à la Une
enquête du par

Payant/Gratuit : la presse papier tâtonne sur le web

En bonus : la solution pour lire Le Monde gratuitement via Google

Comment faire payer les internautes tout en maintenant un trafic suffisant pour faire rentrer des recettes publicitaires ? Cette délicate équation donne un mal de crâne à tous les responsables de journaux qui ont en tête de trouver le graal : un modèle économique viable pour leur site web. C'est peu dire que la presse papier tâtonne sur ce sujet. Avec une question : quelle doit être la différence entre un article gratuit et un article payant ? Depuis septembre, Lefigaro.fr a décidé de mettre sur sa page d'accueil davantage d'articles payants. Liberation.fr prépare une nouvelle version payante en juin. Quant au Monde.fr, le tâtonnement frise l'irrationalité : les articles payants sont gratuits en passant par Google. De quoi ravir les abonnés quand ils l'apprendront...



Trouver le bon modèle économique de la presse sur le web, c'est un peu comme trouver les mesures efficaces pour faire baisser le chômage. Tout le monde a des idées, mais personne n'a la solution miracle. Selon les périodes, la presse passe d'un modèle à l'autre, du tout gratuit financé par la publicité au tout payant financé par l'abonné, en passant par le semi-payant ou le gratuit limité. En ce moment, le "paywall" est à la mode. Le principe ? L'internaute peut lire une dizaine d'articles gratuitement, mais doit s'abonner s'il veut en consulter davantage. C'est le modèle économique choisi par exemple par le New York Times. Au-delà de dix articles par mois, il faut s'abonner, les articles ne sont plus accessibles. En 2012, Lefigaro.fr affirmait que près de 20% de quotidiens américains allaient installer ce paywall dans l'année. Le Washington Post devrait par exemple y passer en 2013.

En France, Les Echos ont mis en place ce paywall en novembre 2012. L'internaute peut lire quinze articles gratuits par mois. Au-delà, il doit s'inscrire gratuitement sur le site pour avoir accès à cinq articles supplémentaires. Et pour lire plus de 20 articles, il faut s'abonner : 20 euros par mois pour l'offre web.


Un bon système ? Difficile d'obtenir des chiffres. Mais la formule séduit : fin 2012, Nicolas Demorand, patron de Libération, assurait que le site du quotidien allait passer au "paywall" en juin 2013. Pour l'instant, Liberation.fr est sur le même modèle que la plupart des autres...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Uniformisation de l'info en ligne : tout savoir sur les copiés-collés

observatoire publié(e) le 23/03/2017 par Manuel Vicuña

Deux tiers des informations en ligne sont de purs et simples copiés-collés. C’est la conclusion d’une enquête statistique de l’Ina, sur la raréfaction des contenus d’information originaux sur internet. Une étude rapidement reprise par une dépêche de l’AFP, à son tour largement ...

Explicite

Des anciens d'iTélé lancent "Explicite" sur le tremplin Trump

Media en ligne sur les seuls réseaux sociaux : "Notre plateau, ce sera le terrain"

enquête publié(e) le 22/01/2017 par Anne-Sophie Jacques

Direct dans le grand bain. Une cinquantaine d’anciens journalistes d’iTELE – sur les 90 qui ont quitté la chaîne d’info continue suite à la longue grève de cet automne – se sont associés pour créer Explicite. Ne cherchez pas de site : la production journalistique est diffusée ...

Medium réduction postes

Medium, la plateforme de blogs à 130 millions de dollars qui veut se passer de pub...

... mais ne sait pas comment

observatoire publié(e) le 11/01/2017 par Juliette Gramaglia

Comment se passer de la publicité en tant qu'hébergeur de contenus ? C'est la question que se pose actuellement la plateforme de blogs Medium, créée en 2012. Son fondateur Evan Williams, par ailleurs co-fondateur de Twitter, a annoncé le 4 janvier vouloir réduire de 30% ses effectifs. Avec un ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Pub en ligne : "Il faut bien que les journalistes bouffent !"

Il est navrant de voir une fois de plus (et même dans l'organisation de l'émission), que le public, l'utilisateur, le ...

Par Iruka
le 25/03/2016

Bloquer la pub : Adblock ou rien ?

Je voudrais soulever une problématique, qui n’est peut être pas ou peu abordé et qui viens s'ajouter a celle que pose la ...

Par Beanux
le 23/03/2016

"Sur tablette, on invente une nouvelle langue"

La presse papier se vend moins et l'espoir mis dans les nouvelles technologies déçoit. Peut-être que le problème n'est pas ...

Par Marc17
le 03/01/2015
Tous les forums >