Dire l'actualité et le monde, autrement que par les seuls mots, les photos, ou les images animées : la BD s'est imposée dans le paysage, et dans les médias.

Publié le 02/08/2012  Alimenté le 03/02/2016
Filippetti et Uderzo
enquête du par

BD : Filippettine rappelle la déontologix aux journalix

Derrière la polémique, la paupérisation des auteurs

Violente polémique par tweets interposés entre la ministre de la Culture et des journalistes. Aurélie Filippetti s'est levée de méchante humeur contre plusieurs journaux dont elle dénonce la partialité via son compte Twitter vendredi matin. Objet du courroux : Telerama.fr et Rue89 ont eu le tort de relayer des commentaires très critiques contre la ministre après son interview sur le site ActuaBD lors du festival d'Angoulême. Qu'a-t-elle dit ? En substance, que "la BD, c’est pour les enfants, et c’est pas du tout en crise", résume Rue89. Réponse de Filippetti sur twitter : "mauvaise foi", "mensonge", "caricature", "propos tronqués", "malveillance" et "désinformation". Le compte est bon. Mais qui a raison ?




Les propos de la ministre sur la BD en général ont été jugés maladroits et réducteurs. Jeudi 6 février, Telerama.fr relève, dans une brève, deux maladresses dans une interview de la ministre en marge du festival d'Angoulême. La BD ? "Un art populaire, et une manière de faire lire les enfants", a-t-elle déclaré au site ActuaBD. "Une maladresse suivie d'une autre puisque, dans le même entretien, la ministre de la Culture se réjouit de la bonne santé du secteur, sans beaucoup de réserve", écrit Telerama.fr avant que de préciser que ce discours a provoqué "des réactions indignées dans un milieu affaibli par une surproduction d'albums". Ces réactions indignées, on pouvait aussi les lire sur le site Actualitte et sur Rue89. Avec ce titre accrocheur : "Aurélie Filippetti : la BD, c'est pour les enfants, et c'est pas du tout en crise".


Des articles qui ont fortement déplu à la ministre. Ce matin, Filippetti a très mal réagi sur son compte Twitter, et commence par s'en prendre à "la mauvaise foi" de Rue89 et exprime vigoureusement son ras le bol : "marre de l'intox"

Puis Filipetti met en cause la déontologie des journalistes du site ActuaLitté dédié au livre et à l'édition qui lui répond qu'il "ne sert pas la soupe"

Filipetti répond qu'ActuaLitte devrait prendre "des leçons de journalisme" avant de s'en prendre à Télérama : "Caricature, propos tronqués, malveillance et désinformation "

Succès garanti sur le web : Le Lab d'Europe 1, Lemonde.fr ou...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Les viols de la place Tahrir : cinq ans après, une BD

chronique publié(e) le 03/02/2016 chez Alain

Le 25 janvier 2016, cinquième anniversaire de la première manifestation de la place Tahrir au Caire. L'événement fondateur de la Révolution de 2011 fut largement évoqué dans la presse ces jours derniers. Avec, notamment, un édifiant article de Télérama intitulé Place Tahrir, cinq ans ...

nouveau media

Migrants : Titeuf s'engage (après quelques autres...)

chronique publié(e) le 10/09/2015 chez Alain

Zep, le créateur de Titeuf, a publié avant-hier sur son blog une bande dessinée à propos des gens qui fuient leur pays en guerre et se font refouler aux frontières européennes. Une BD choc, qui utilise pour commenter l'actualité la plus dramatique un personnage dont les préoccupations ...

nouveau media

Moulinsart : Tintin pour les droits de Tintin ?

La vengeance des moules à gaufres

chronique publié(e) le 09/06/2015 chez Alain

La société Moulinsart, qui gère les droits relatifs à l'exploitation des personnages créés par Hergé, accablait de procès ceux qui utilisaient sans entente financière préalable les images issues de l'univers de Tintin et Milou. Jusqu'à ce qu'une poignée d'irréductibles bataves, nichés ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Dans la Toyota piégée de Bouletcorp

ah bah, pas d'accord d'agissant de la BD de Boulet et sa Toyota. Les lumières qui clignotent, etc, apportent çà mon avis un ...

Par Mon Nombril
le 19/10/2013

Astérix chez les Pictes : l'album qu'aucun journaliste n'a lu (ou presque)

Le sujet peut paraître anédoctique mais en fait je trouve que ça montre très bien comment les médias y compris la presse se ...

Par LordPhoenix
le 19/10/2013

"Pour raconter des histoires, la BD est la liberté ultime".

A quand une émission : D@ns la bulle? :)

Par Sandrine
le 20/01/2012
Tous les forums >