Distribution, modernisation, abonnements de faveur : la presse écrite (sur) vit sous de multiples perfusions. Dans une certaine opacité, et avec des résultats incertains.

Publié le 29/10/2008  Alimenté le 07/01/2016
Débats à la Une
enquête du par

Comment Libé et l'Obs complètent leurs revenus avec des débats en province

Des collectivités (de gauche) mettent la main à la poche

Qu'est-ce qui est aussi secret que la formule du Coca-cola ? Les conditions dans lesquelles sont organisés des débats en province par la presse. Le Nouvel Observateur et Libération sont très friands de ces forums dont les étapes rappellent celles du Tour de France : Nantes, Rennes, Le Havre, Grenoble, Nice et plus récemment de nombreuses villes d'Ile-de-France comme Nanterre ou Bobigny. Thèmes de ces débats ? La crise, la mondialisation, l'avenir (de la France, de la région, de la jeunesse, etc.) Des débats, des forums, parfois des suppléments dans les journaux. Du contenu et des idées donc. Mais pas seulement : ces forums sont très rentables. Et de mauvaises langues assurent que les collectivités locales (de gauche) versent ainsi des subventions déguisées à des journaux (de gauche). De quels montants ? @si vous donne quelques chiffres.



Et si l'avenir de la presse n'était pas le web, mais l'organisation de débats en province ou en banlieue parisienne ? Les lecteurs de Libération savent très bien de quoi il s'agit. Depuis plusieurs mois, quasiment dans chaque numéro, une pleine page de publicité indique la date et le thème du prochain Forum Libé. Que ce soit à Grenoble, à Nanterre ou le prochain, à Bobigny :

/media/article/s56/id5594/original.57425.zoom.jpg


Ces encarts de publicité sont censés ramener du monde à ces forums. Libération s'y prend d'ailleurs longtemps à l'avance. Par exemple, dans son numéro du 16 janvier, le journal annonçait l'organisation de deux jours de débat à Bobigny... les 22 et 23 février. Mieux : les inscriptions, pour participer à ces débats, n'étaient ouvertes que... douze jours plus tard.

Parfois, ces forums sont précédés de suppléments. C'était le cas pour celui de Nanterre consacré à l'avenir de la région Ile-de-France.

 

Dans d'autres cas, le journal synthétise les débats dans une double page, comme pour le forum de Grenoble, dédié à la jeunesse :


D'autres magazines organisent ce type de manifestation. Le Nouvel Observateur est par exemple à l'origine des "Journées du Havre" sur la crise, qui se tiennent du 7 au 9 février. La semaine d'après, c'est Marianne qui s'y colle avec "une assemblée" intitulée "L'argent et l'éthique", organisée à Nice. Des débats annoncés des mois à l'avance dans ces magazines :


"Nous, il nous faut des stars, rien ne nous arrête" (Le Nouvel Obs)

Si ce type de forum n'est pas nouveau, c'est une...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Presse locale sans pub : un (petit) fonds de soutien en février ?

ça reste à vérifier publié(e) le 07/01/2016 par la rédaction

Aides à la presse : du nouveau pour la presse locale ? Fin 2015, le champ des aides directes à la presse a été étendu aux publications "à faible ressources publicitaires", soit une quarantaine de titres. Mais certains journaux locaux n'ont toujours pas accès à ces subventions. Pour y ...

Extrait du rapport

Aides publiques à la presse : le meilleur des "innovations" 2014

lu publié(e) le 25/11/2015 par Sébastien Rochat

Le père Noël de la presse est encore passé. Le "fonds stratégique pour le développement de la presse" (FSDP) a publié le montant des aides accordées à la presse papier et numérique en 2014. Au-delà des chiffres, le rapport décrit quelques projets financés pour des sites d'infos. Et ...

Marianne - Aides à la presse

Aides à la presse : Pellerin élargit aux périodiques (mais pas tous)

suivi publié(e) le 10/11/2015 par Justine Brabant

La ministre l'avait annoncé. C'est fait : le décret réformant les aides à la presse a été publié au Journal officiel samedi 7 novembre. Les publications condamnées pour racisme, antisémitisme ou incitation à la haine ou à la violence (parmi lesquelles Valeurs actuelles, Minute et Rivarol...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

L'idée de l'homme qui avait connu Germaine

"Libération" gratuit ? Comment vais-je faire pour continuer à ne pas l'acheter ?

Par Robert.
le 09/12/2013

Aides d'état, non merci

Argumentaire hallucinant. Et débordant de populisme. S'en référer à une mystique populaire, ASI chevalier éthéré surgit...

Par Pierre-L
le 11/11/2009

Les états généraux de la presse, toujours opaques

Dans son dicours d'ouverture des Etats Géréraux de la presse, sarkozy termine ainsi : " La presse doit réussir son ...

Par Manazo
le 24/10/2008
Tous les forums >