Chez les matinautes

Chaque matin à 9 heures 15, précis comme un TGV des meilleurs jours, Daniel Schneidermann publie un "vite dit" gratuit sur les dominantes médiatiques de son réveil : c'est le neuf-quinze. Il est aussitôt transformé en chronique, pour permettre à nos matinautes d'en discuter sans attendre dans les forums...

Libé Gabard marche
chronique du 28/01/2013 par Daniel Schneidermann

Les pravdas du live

Rien. Pas un mot. Pas une image.

Plusieurs heures durant, les manifestants pour le mariage gay auront défilé à Paris dans l'ignorance générale des deux chaînes d'info continue diffusées sur la TNT, BFM et iTélé. Les chaînes étaient ailleurs, aux Sables d'Olonne, où le navigateur François Gabart allait arriver, il arrivait, il n'avait jamais été si près, voilà, il est là, on le voit, on le touche, voyez comme il est beau, comme il est jeune, comme il est blond, comme il sourit, quel exploit, et vingt-neuf ans seulement, ah il sourit encore, et sa femme est là aussi, qu'elle est belle Henriette, et leur bébé de neuf mois, quelle fête mes amis, et tous ces braves gens qui l'acclament, quelle joie, quel bonheur innocent, pur, sans taches celui-là. Oh pardon. On ne l'a pas dit.

Ils ne l'ont pas dit, mais leur silence le pensait si fort. Leur silence le criait. C'est le problème avec le silence. Il crie des choses que l'on entend très fort, même s'il ne dit rien. Comme quoi il vaut toujours mieux parler. Evidemment, ils démentiront. Ils plaideront l'exploit historique, les 78 jours, le record battu. Ils expliqueront qu'il faut choisir. Et pourtant, le 13 janvier, pour les autres, vous aviez tenu l'antenne toute l'après-midi ? On l'avait vue virevolter, la Barjot, devant vos caméras. Vous aviez fait télé Barjot. Alors ? Alors, puisque vos cars-régie se trouvaient sur le parcours, puisque vos invités étaient réservés (et ont été décommandés au dernier moment), pourquoi n'avoir pas partagé votre antenne ?

A...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Les incontournables

Commentaires d'utilité publique

Les hyper-bons points éclipsent l'hyper-procès

Effectuons ensemble une expérience scientifique. Prenez un ballon de football. Pas forcément un tout neuf, tout ...

Par Benoît Lécaillier
le 08/01/2009

La vraie victime de l'incident irlandais

Ayant vécu à Dublin pendant 1 an, je suis particulièrement agacée par le traitement dont font objet les Irlandais... ...

Par chachoumiaou
le 16/06/2008
Tous les forums >