Chez Alain

Alain Korkos a animé pendant plusieurs années le blog "La boîte à images". Sa manie irrépressible : explorer les résonances, dans le fonds imaginaire que partagent beaucoup d'entre nous, des images d'aujourd'hui. Rythme de la chronique : chaque samedi.

nouveau media
chronique du par

La Faucheuse du désert

Un militaire sur le terrain d'un conflit armé a-t-il le droit d'arborer un masque ou un foulard représentant une tête de mort ? Tel fut le débat qui agita la presse et le ouèbe dimanche dernier et les deux ou trois jours qui suivirent. On poussa des hauts cris, on se voila la face…



À lire en écoutant ceci.

L'affaire fit grand bruit ces jours derniers et @si en a causé par là, un militaire de la Légion étrangère au Mali fut photographié le dimanche 20 janvier avec sur le visage un masque de tête de mort issu d'un jeu, Call Of Duty Modern Warfare 2 :

/media/article/s56/id5562/original.57020.zoom.jpg

Copie d'écran du site Libération.fr
Photo © Issouf Sanago / AFP

/media/article/s56/id5562/original.57021.png


Issouf Sanago, le photographe, a ensuite tenté de minimiser la portée de ses images, en parlant d'un foulard. L'objet, référencé comme étant un tour de cou, un masque, une cagoule, est vendu par là au prix imbattable de 9,99 euros pour ceux que ça intéresse :


Le lendemain 21 janvier, un article du Monde affirmait dans son titre que «Le foulard à tête de mort est un dérapage dans le symbolique. »

Dérapage. Symbolique. Damnaide. Tout de suite les grands mots. Calmons-nous, c'est peut-être exagéré. Quoique. Pas entièrement. Ces photos illustrent en effet de manière allégorique ce qui se passe au Mali : on y mène une guerre, et la guerre ça tue, eh oui, même qu'on emploie pour ça des militaires armés jusqu'aux dents. Alors pourquoi s'étonner, se scandaliser si l'un d'entre eux s'identifie à la Grande Faucheuse ? Pourquoi parler de dérapage ? Évoquer la mort en temps de guerre, c'est pas bien ? Bein non c'est pas bien. Parce que la guerre, de nos jours, est propre. Chirurgicale. On ne tue pas des gens, on détruit des objectifs. D'ailleurs, les nôtres ne sont jamais tués. Et si par hasard ils le sont, on ne montre pas leurs cadavres parce...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Les incontournables

Commentaires d'utilité publique

Avant Depardieu-Dumas, d'autres blancs noircis

Tout le monde connaît les dégâts du racisme, l'oppression et les saloperies commises au nom de nombreux dogmes, lois ou ...

Par sleepless
le 27/02/2010

lettre ouverte à Pierre Laurent,

On peut tout montrer, pourvu qu'on explique? Maître Alain Korkos semble donc prêt à accepter plus facilement des photos ...

Par Arya
le 10/01/2009
Tous les forums >