Beaucoup de com', de l'insécurité, des contrôles d'identité, le soutien de Dassault : Manuel Valls, nouveau premier ministre, est-il le Sarkozy de la gauche ?

Publié le 15/11/2012  Alimenté le 24/02/2016
enquête du par

Sans-papiers : les expulsions continuent, mais loin des caméras

"On est moins contactés par les journalistes, et nos tribunes passent moins" (RESF)

Valls, encore plus fort que Guéant-Hortefeux-Besson ? Les chiffres définitifs ne sont pas encore connus, mais 2012 sera bien l'année record en terme d'expulsions. "Pour le Réseau Éducation sans Frontières (RESF), les ministres changent, pas les expulsions", rapporte Libération. Paradoxalement, le sujet a quasiment disparu des écrans radar des JT depuis l'arrivée de la gauche au pouvoir. Une situation que dénonce aujourd'hui RESF. Dans l'indifférence générale ?



Fini les débats sur la burqa, les délinquants auvergnats, la menace des mangeurs de viande hallal. Le discours sur l'immigration a changé avec l'arrivée de la gauche au pouvoir. Mais pas les chiffres. Depuis fin octobre, on sait que le nombre d'expulsions en 2012 sera supérieur à celui de 2011 : il devrait dépasser les 33 000. Certes, depuis le mois de mars, le rythme se ralentit en raison de l'interdiction de placer en garde à vue des sans-papiers suite aux décisions de la justice européenne et de la Cour de cassation. Mais le Réseau Éducation Sans Frontières (RESF), si actif sous Sarkozy, peine aujourd'hui à mobiliser. Et surtout à convaincre le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, de revenir sur certaines décisions.

Illustration avec le cas d'un Kosovar hémiplégique de onze ans. Dans un article publié mardi 25 décembre, Libération raconte comment RESF tente de faire revenir "Blendon Gashi, un Kosovar âgé de 11 ans, handicapé, expulsé en janvier peu avant l’intervention chirurgicale qui était programmée au centre hospitalier universitaire de Reims (Marne)".

Depuis plusieurs mois, RESF multiplie les manifestations et les appels pour le faire revenir. En vain. Pourtant, le collectif, qui défend les élèves étrangers et leur famille en situation irrégulière, avait réussi en mai 2010 à convaincre Claude Guéant, alors ministre de l'intérieur, d'autoriser le retour en France d'un Kosovar de quinze ans polyhandicapé. Mais cette fois-ci, ça coince. "Il serait quand même...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Chut ! Matignon corrige les interviews des ministres

...avec la complicité des intervieweurs

enquête publié(e) le 24/02/2016 par Justine Brabant

Une interview de la ministre du Travail et de l'Emploi Myriam El Khomri par Les Echos a été relue et corrigée par Matignon, révèlent Mediapart et Europe 1. Les services du Premier ministre y ont notamment ajouté une petite phrase - que la ministre n'avait pas prononcée - évoquant la ...

Valls s'impose

Deux hommes, une femme, et des corrections

chronique publié(e) le 24/02/2016 chez les matinautes

A voir le gouvernement patauger depuis quelques jours dans sa réforme du Code du travail, dite réforme El Khomri, qui s'attaque simultanément aux 35 Heures, aux prudhommes, au licenciement (et je ne cite pas tout), on pourrait croire qu'il n'avait pas anticipé l'étiquette "MEDEF" que l'on ...

Raffarin Valls Fressoz

Raffarin-Valls : le "rêve fracassé" du Monde

chronique publié(e) le 19/01/2016 chez les matinautes

Il faudrait prévenir les chômeurs : ils ont trouvé un emploi. Bénévole, bien entendu, mais qui devrait suffire à les occuper : ils constituent l'enjeu collectif de la rivalité interne, pour la succession de Hollande, entre Valls et Macron. Rivalité pour l'instant feutrée, perceptible des ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Valls a-t-il giflé un militant socialiste ? Closer met en ligne la vidéo

Dirigeant sportif, il m'arrive de tapoter paternellement la joue d'un jeune de mon club. La différence entre la tape amicale ...

Par cyber cola
le 02/09/2015

Leonarda, la politique du chiffre a un prénom

Bon, 6 Roms expulsés, voilà une bonne chose. Je me sens tout à coup plus en sécurité (je ne ressentais pourtant aucune ...

Par Bruno
le 16/10/2013

Valls "lié à Israel" : une déclaration embarrassante ?

C'est étrange, Valls et les autres ont l'air plus attachés au peuple élu qu'au peuple qui les a élus.

Par pow wow
le 15/11/2012
Tous les forums >