Beaucoup de com', de l'insécurité, des contrôles d'identité, la loi travail imposée au 49-3 : Manuel Valls, premier ministre puis candidat à la présidentielle, est-il le Sarkozy de la gauche ?

Publié le 15/11/2012  Alimenté le 08/12/2016
enquête du par

Sans-papiers : les expulsions continuent, mais loin des caméras

"On est moins contactés par les journalistes, et nos tribunes passent moins" (RESF)

Valls, encore plus fort que Guéant-Hortefeux-Besson ? Les chiffres définitifs ne sont pas encore connus, mais 2012 sera bien l'année record en terme d'expulsions. "Pour le Réseau Éducation sans Frontières (RESF), les ministres changent, pas les expulsions", rapporte Libération. Paradoxalement, le sujet a quasiment disparu des écrans radar des JT depuis l'arrivée de la gauche au pouvoir. Une situation que dénonce aujourd'hui RESF. Dans l'indifférence générale ?



Fini les débats sur la burqa, les délinquants auvergnats, la menace des mangeurs de viande hallal. Le discours sur l'immigration a changé avec l'arrivée de la gauche au pouvoir. Mais pas les chiffres. Depuis fin octobre, on sait que le nombre d'expulsions en 2012 sera supérieur à celui de 2011 : il devrait dépasser les 33 000. Certes, depuis le mois de mars, le rythme se ralentit en raison de l'interdiction de placer en garde à vue des sans-papiers suite aux décisions de la justice européenne et de la Cour de cassation. Mais le Réseau Éducation Sans Frontières (RESF), si actif sous Sarkozy, peine aujourd'hui à mobiliser. Et surtout à convaincre le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, de revenir sur certaines décisions.

Illustration avec le cas d'un Kosovar hémiplégique de onze ans. Dans un article publié mardi 25 décembre, Libération raconte comment RESF tente de faire revenir "Blendon Gashi, un Kosovar âgé de 11 ans, handicapé, expulsé en janvier peu avant l’intervention chirurgicale qui était programmée au centre hospitalier universitaire de Reims (Marne)".

Depuis plusieurs mois, RESF multiplie les manifestations et les appels pour le faire revenir. En vain. Pourtant, le collectif, qui défend les élèves étrangers et leur famille en situation irrégulière, avait réussi en mai 2010 à convaincre Claude Guéant, alors ministre de l'intérieur, d'autoriser le retour en France d'un Kosovar de quinze ans polyhandicapé. Mais cette fois-ci, ça coince. "Il serait quand même...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Candidature Valls : nommer ou pas les gens sur la photo ?

Controverse sur un avis de recherche du CCIF

enquête publié(e) le 08/12/2016 par Robin Andraca Article temporairement gratuit

Fallait-il donner les noms des personnes présentes derrière Manuel Valls lors de sa déclaration de candidature ? @si l'a fait, tentant ainsi de décrypter un plan com' façon "carte postale de la diversité". Le directeur du Collectif Contre l'islamophobie en France (CCIF), a voulu faire la même...

Valls Evry 2

Valls : Monsieur Lumière et Madame dans les yeux

chronique publié(e) le 06/12/2016 chez les matinautes

Le malheureux ! Les médias pour lui. L'info continue qui retient son souffle (il va parler très vite, dès samedi, et finalement non, peut-être dimanche, ou plus sûrement lundi, voilà, lundi, maintenant c'est décidé, calé, arbitré). Les sondages bidon pour lui. Bref, toute la machine à ...

Valls/Autain : d'où vient l'accusation "d'islamo-gauchisme" ?

suivi publié(e) le 25/05/2016 par Vincent Coquaz

"Vous avez parlé d'islamo-gauchisme et notamment à propos de Clémentine Autain et Tariq Ramadan." Dimanche 24 avril, sur le plateau d'i24news et en direct sur BFMTV, la journaliste Apolline de Malherbe a demandé au premier ministre s'il s'excusait pour ses propos contre la conseillère ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Valls : Monsieur Lumière et Madame dans les yeux

"Parce que vue la situation qu'ils ont trouvée, ils ont amélioré les choses , notamment en matière de déficit." Comme ...

Par Bicéphale
le 06/12/2016

Valls a-t-il giflé un militant socialiste ? Closer met en ligne la vidéo

Dirigeant sportif, il m'arrive de tapoter paternellement la joue d'un jeune de mon club. La différence entre la tape amicale ...

Par cyber cola
le 02/09/2015

Valls "lié à Israel" : une déclaration embarrassante ?

C'est étrange, Valls et les autres ont l'air plus attachés au peuple élu qu'au peuple qui les a élus.

Par pow wow
le 15/11/2012
Tous les forums >