On a vu la main de Sarkozy, derrière "l'arbitrage" qui a accordé à Tapie 45 millions de préjudice moral dans l'affaire du Crédit Lyonnais. On a aussi vu Tapie à l'Elysée. Mais les jités, eux, n'ont rien vu.

Publié le 17/09/2008  Alimenté le 20/11/2017
Tapie
observatoire du par

"Tout le cabinet de Montebourg a travaillé à mort pour m'empêcher d'aboutir"

Tapie patron de presse : première interview

"On n'écrit pas un truc sous prétexte que c'est un site qui le dit. On vérifie": pour sa première interview, sur France 2, depuis qu'il est devenu propriétaire des titres du sud du Groupe Hersant Medias, Bernard Tapie a développé sa conception de l'information.L’Élysée n’en voulait pas, les banques n’en voulaient pas non plus et pourtant il a réussi à s’imposer : Bernard Tapie, deux jours plus tôt, est devenu propriétaire de La Provence, Var Matin et Nice Matin, en partenariat avec la famille Hersant.

Fin du feuilleton : c’est bien Bernard Tapie qui, avec la famille Hersant, rachète aux banques le pôle sud de GHM en grande difficulté, comme le rappelle Le Figaro : "très endetté (217 millions d'euros), engagé depuis un an dans un processus de démantèlement, le groupe Hersant Média (GHM) avait déjà vendu ses journaux en difficulté : Paris Normandie, à deux journalistes, et son pôle en Champagne-Ardenne (L'Union) au groupe belge Rossel, éditeur du Soir à Bruxelles et de La Voix du Nord en France. Il lui restait à se séparer de son pôle en région PACA (La Provence, Nice-Matin, Var-Matin et Corse-Matin) et de ses titres outre-mer, notamment aux Antilles."

De son côté, Ouest-France souligne la baisse de diffusion des titres : "Corse-Matin a baissé de 1,65% l'an dernier, Nice-Matin de 4,21% et La Provence de 5,36% ."

Ce rachat met fin au bal des noms des soi-disant candidats. En effet, comme nous le racontions ici, les rumeurs et les intox se multipliaient, de François Pinault à l’homme d’affaires franco-libanais Iskandar Safa en duo avec Étienne Mougeotte jusqu’à Bernard Tapie mais qui, selon Le Monde du 22 octobre, démentait être intéressé. Un mois plus tard, Tapie propose néanmoins une offre en partenariat avec la famille Hersant. D’abord écartée sous pression de l’Élysée qui ne souhaitait pas voir le retour de Tapie aux affaires mais aussi sous pression des banquiers, Tapie et la famille Hersant finissent pourtant par rafler la mise en mettant sur la table 51...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Le promeneur des Tuileries

chronique publié(e) le 20/11/2017 chez les matinautes Article temporairement gratuit

Deux hommes marchent dans le jardin des Tuileries. Grandes allées désertes. Le fond sonore cristallin de quelques rires d'enfants. En toile de fond, le Louvre. Bernard Tapie a réservé à Laurent Delahousse sa première interview sur son cancer de l'estomac, dans une mise en scène démarquée (...

nouveau media

Giesbert, parachuté à la Provence et... déjà désavoué par la rédaction

observatoire publié(e) le 16/09/2017 par Manuel Vicuña

A peine nommé, déjà désavoué. Trois mois après avoir été propulsé à la direction éditoriale de La Provence par Bernard Tapie, Franz-Olivier Giesbert, ex-directeur du Point, fait face à un vote de défiance de la rédaction. En cause : une certaine tendance du nouveau "directeur" à ...

Lagarde selfie

Lagarde : France 2 informe sans négligence

chronique publié(e) le 12/12/2016 chez les matinautes

A la veille de l'ouverture du procès pour "négligence" de Christine Lagarde dans l'affaire de l'arbitrage Tapie, il est temps que le 20 Heures du service public nous éclaire sur les enjeux de l'événement. Au terme d'efforts dont on imagine l'âpreté, l'envoyée spéciale de France 2 a eu le ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Le promeneur des Tuileries

Quelle est l'utilité de cette ITW de Delahousse? M Tapie n'est pas spécialement un homme public, il est homme d'affaires, ...

Par noun
le 20/11/2017

Tapie, Guéant : bachotage à la télé

Merci de régler son sort à cet insupportable papoteur de Christophe BARBIER Christophe qui nous prédigère l’Info avec une ...

Par Ralpot
le 21/06/2013

L'apparition de l'Elysée

La création d'une taxe "pique-nique" de 0,9 euro sur les couverts et assiettes en plastique ou en carton non recyclable a été...

Par Fandasi pour clavier
le 15/09/2008
Tous les forums >